MENU ZINFOS
International

Egypte : 12 candidats à l'élection présidentielle, un scrutin historique


- Publié le Mercredi 23 Mai 2012 à 10:03 | Lu 692 fois

Les Egyptiens s'apprêtent à voter démocratiquement pour la première fois de leur histoire. Quinze mois après la chute de Hosni Moubarak, les Egyptiens vont élire leur président. Douze candidats se présentent. Le premier tour se tient sur deux jours, les 23 et 24 mai. Si aucun candidat n’obtient la majorité absolue, un second tour se tiendra les 16 et 17 juin. Le Conseil suprême des forces armées (CSFA) s’est engagé à rendre le pouvoir d’ici le 30 juin, une fois le nouveau président élu pour un mandat de quatre ans.

Un ancien du régime Moubarak favori

Tout laisse à penser que le prochain président de l'Egypte sera soit un membre de l'ancien régime soit un islamiste. C'est en effet un ex-membre du régime de Moubarak qui est annoncé comme le favori de ce scrutin. Il s'agit d'Amr Moussa, qui est crédité de 20 à 40% des intentions de vote dans les sondages. Il a été secrétaire général de la Ligue arabe et est âgé de 75 ans. Mais avant d'être ce diplomate consensuel apprécié de la communauté internationale, l'homme a été pendant dix ans le fidèle ministre des Affaires étrangères de Hosni Moubarak.

Abdel Moneim Aboul Foutouh, dissident des Frères musulmans, connu pour ses positions libérales et son engagement révolutionnaire est le deuxuème favori de ces élections. Il a réussi à éclipser le candidat de la confrérie, Mohamed Morsi, qui aura sans doute du mal à atteindre le second tour malgré l'assise territoriale des Frères musulmans.

Un autre ancien du régime, Ahmad Chafiq, pourrait également être une des surprises de ces élections.

Le vote des jeunes constitue une des clés du scrutin. Par centaines de milliers ils sont descendus dans la rue l'an dernier pour renverser Hosni Moubarak. Aujourd'hui les jeunes égyptiens ne regrettent rien, mais ne sont pas parvenus a transformer leur mouvement en une force politique (voir la vidéo de l'AFP).




1.Posté par E. Delest le 23/05/2012 17:24

Slate Afrique nous apprend que "le Conseil national des femmes (NCW) a lancé un appel au Parlement égyptien dominé par les islamistes au sujet de deux projets de loi controversés: l’un sur l'âge minimum du mariage qui serait abaissé à 14 ans et l’autre sur la permission donnée à un mari d'avoir des relations sexuelles avec sa femme morte.

Le mari peut avoir des relations sexuelles avec sa femme morte dans les six heures qui suivent le décès."

Curieux que ce soit une demande des femmes. J'imagine mal l'UFR faire de même.

"Cette idée saugrenue viendrait du Maroc. Le religieux marocain Zamzami Abdul Bari avait déclaré en mai 2011 que le mariage restait valable même après la mort. Il avait néanmoins précisé que les femmes pouvaient également avoir une relation sexuelle avec leur mari décédé."

2.Posté par mehdi le 23/05/2012 18:36

Si ces arabes sont des vrais musulmans normalement les Présidents et les Rois de ces pays appliquent directement la charia islamique après la mort de Kadhafi têtue ils ont dépasser pharaon et Khadafi si la fin du monde vont assister en cataclysme et ce fort séisme en Italie avertissement pour eux donc normal des forts séismes et tsunami dans le monde arabe

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes