MENU ZINFOS
Outremer

Egalité des chances des Français d’Outre-mer : Patrick Karam tire le bilan de son action


Lancement de billets d’avion à bas tarifs, coordination des États généraux de l’Outre-mer dans l’Hexagone, lutte contre la drépanocytose, création d’un statut pour les étudiants : après deux années passées à la tête de la délégation interministérielle pour l’égalité des chances des Français d’Outre-mer, Patrick Karam tire le bilan de son action. Le point sur les mesures les plus importantes.

Par Bérengère Lefèvre - Publié le Jeudi 17 Septembre 2009 à 15:45 | Lu 2298 fois

Egalité des chances des Français d’Outre-mer : Patrick Karam tire le bilan de son action
Lors d’une conférence-débat qui s’est tenue hier en présence d’associations, d’élus et de chefs d’entreprise, Patrick Karam a présenté le bilan de son action en faveur de l’égalité des chances des Français d’Outre-mer. En deux ans, ce sont plus de 180 mesures qui ont été mises en œuvre.

Continuité territoriale

La plus emblématique est sans doute le lancement des "billets Karam", résultat d’un an et demi de bras de fer avec les compagnies aériennes. Très attendus par les ultramarins, ces billets "discount" se sont vendus par milliers en quelques heures, juste après l’annonce de leur mise sur le marché, le 25 mars dernier (voir article du 26 mars). En parallèle, un autre dispositif concernant les familles endeuillées a été mis en place pour qu’elles puissent rentrer enterrer un proche au tarif le plus bas du marché. Aussi, les bénéficiaires du RSA qui ne sont pas retournés depuis plus de 10 ans auront droit à une réduction supplémentaire de 33% sur leur billet en période creuse.
 
Etablissement d’un statut pour étudiants

Autre action marquante, la signature, par les départements de la Réunion et de la Guadeloupe, et le CNOUS, d’une convention-cadre visant à offrir un meilleur accueil des étudiants ultramarins dans l’Hexagone. Cet accord offre notamment une priorité d’accès à un logement CROUS. Plus globalement, c’est un véritable statut qui a été créé pour les étudiants afin qu’il soit tenu compte de la spécificité de leur situation (voir article du 31 mars 2009). "Certains appellent cela de la discrimination positive mais c’est pour moi l’établissement de l’égalité des chances" a indiqué Patrick Karam.

Des conventions de ce type sont en préparation pour les autres collectivités territoriales domiennes. Par ailleurs, concernant les concours des grandes écoles, Patrick Karam a obtenu que les candidats ultramarins soient traités différemment afin qu’ils n’aient plus à pâtir du décalage horaire. En effet, dans certaines collectivités, ils pouvaient être amenés à devoir passer leurs épreuves à 3h du matin.

Lutte contre les discriminations

Autour de ces dispositions gravite la charte signée le 3 juillet 2008 avec Christine Boutin (alors Ministre du logement) prohibant le refus de location lorsque la caution est dans un département d’Outre-mer. Un coup de pouce supplémentaire, donc, à la location d’un logement par un étudiant mais aussi, et surtout, un moyen de lutter contre les discriminations. Le nombre de contentieux serait, depuis, passé de plusieurs dizaines de milliers de cas par an à quelques dizaines.

Un aussi bon résultat est espéré dans le secteur bancaire où, là encore, le lieu de résidence de la caution pose problème ; cette fois pour l’obtention d’un prêt. Afin d’y remédier, Patrick Karam a fait intégrer un article de loi dans la LODEOM (Loi pour le développement économique des outre-mer), rendant illégal le refus de prêt bancaire lorsque la caution se trouve en Outre-mer. Mais la différenciation touche de nombreux domaines, dont celui de l’emploi. Des mesures ont donc également été prises dans ce secteur.

États Généraux dans l’Hexagone et promotion de l’Outre-mer

Patrick Karam a également été coordonateur des États généraux de l’Outre-mer dans l’Hexagone. Avec les États généraux "on peut aller beaucoup plus loin" a-t-il tenu à rappeler. "Cette grande consultation est la genèse d’une nouvelle société dont les contours seront dessinés par les populations de chacun des territoires concernés". D’ailleurs, ces États généraux ont permis d’entamer deux grands chantiers qu’il reste à achever. Ils concernent le sport et la visibilité. Il est notamment prévu de créer une agence pour la promotion de la culture et le rayonnement de l’Outre-mer. "C’est une très bonne idée, je vais la soutenir, elle pourra apporter un véritable plus" a affirmé le délégué.




1.Posté par Jeffj le 17/09/2009 20:28

Pour une fois que l'on avait quelqu'un qui comprenait la problématique DOM/TOM, il s'en va. Je crains qu'avec Penchard on soit mal parti, c'est ça la politique (banannière).

2.Posté par kaloupilé le 17/09/2009 22:47

patrick KARAM n'a pas inventer la poudre à l'ile de la réunion au sujet des billets d'avions à bas tarif déja depuis en 1997 mme géneviéve GIRARDIN est venue lançée la proposition avec paul vergés à tous les citoyens de l'ile de la réunion que tous les étudiants qui voudraient continuer leurs études en france qui aurais déja des billets moins chers alors dis moi combien de réunionnais depuis en 1997 ont été en france pour faire les études et méme si certains avaient de la famille en france devraient reçevoir une aide pour les aider à rester dans la famille le temps de faire leurs études ce n'étais que du feu que géneviéve a allumé avec vergés toujours paroles paroles paroles comme dalida et rien de concret à méditer!

3.Posté par Cicéron Céparré le 18/09/2009 08:27

Du vent ... que du vent

En pratique, la compétence est importée, les jeunes en formation exportés, sans engagement pour un retour au service de leur région (avec un "r" minuscule), et la continuité territoriale ne bénéficie qu'aux élus, à quelques "hauts" fonctionnaires et aux cadres des multinationales qui n'ont pas encore découvert la video conférence...

Quant aux EGOM, c'est encore une histoire de continuité, culturelle celle-là:
- "... deux grands chantiers ... Ils concernent le sport et la visibilité. Il est notamment prévu de créer une agence pour la promotion de la culture et le rayonnement de l’Outre-mer.

Merci à tous pour ces contributions enrichissantes. Que pleuvent les primes et les miles. L'histoire suit son cours.

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 19/09/2009 21:18

et ben thierry et les autres. avez vous bien lu ??? " la création d'un veritable statut pour les étudiants [...] certains appellent ça la discrimination positive.."

voilà un délégué interministériel qui énonce clairement qu'en fonction de leur origine géographique, certains étudiants sont discriminés par rapport à d'autres... bigre !! je ne lis aucun commentaire .. je les attends..!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes