MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Egalité: appréhender le réel, pour mieux proposer


Par Aimé LEBON - Publié le Mercredi 17 Février 2016 à 19:13 | Lu 69 fois

Egalité: appréhender le réel, pour mieux proposer
La nomination d'une secrétaire d'État à l'égalité réelle a déchaîné les passions, il est vrai qu'en cette période de pré-campagne présidentielle dans tous les camps, les coups de propagande, en défense ou en attaque, partent naturellement sans que les uns et les autres se voient dans l'obligation de donner un contenu aux mots, et donc de mieux poser les projets. Pourtant, le débat sur l'égalité va au-delà de la carrière de telle ou telle personnalité politique.

Avancer vers l'égalité, étant donné que principe et pratique se donnent la main, c'est d'abord faire apprécier régulièrement les progrès sur tous les territoires, d'autant que dans la réalité les populations et/ou les élus s'accrochent à leurs spécificités (surrémunération des fonctionnaires, octroi de mer, continuité territoriale, etc.). Égalité sans uniformité, ce n'est pas un paradoxe pour peu qu'une cohérence globale entretenue dans le temps soit présentée, expliquée. Toutes les évaluations quantitatives, qualitatives et obligatoirement transversales des processus et des réalisations politiques doivent baigner dans ce nouvel état d'esprit. C'est comme pour la liberté et la fraternité ; ces révolutionnaires de 89 avaient vraiment une vue qui portait loin.

À ne prendre qu'un secteur : les gens des hauts de l'île sont loin de recevoir ce qui leur revient par rapport à ceux des bas, en équipements et tous services, y compris souvent en fréquence de ramassage des ordures ménagères. D'autant plus que la marche vers l'égalité est contrariée par une l'urbanisation de plus en plus rapide dans ces zones ; que des quartiers excentrés à l'intérieur de ces mêmes territoires de plus en plus peuplés sont toujours traités en parents pauvres, les transports étant loin d'être satisfaisants sur bien de plans. La construction d'une Écocité à Cambaie, si tant est qu'elle soit un besoin, pourrait se faire au détriment des quartiers à la périphérie, d'autant plus que le flou sur ce projet en matière de maîtrise foncière et corrélativement en opérations immobilières privées ne s'est toujours pas dissipé. Et ce n'est pas le fait de décréter que ces hauts constituent la 5e microrégion de l'île, ni même de nommer un super fonctionnaire à l'aménagement dans ces territoires – quelles que soient la compétence et la bonne volonté de cette personne – qui lancera sur de bonnes bases le processus. Le chemin de l'égalité passe par un meilleur niveau de responsabilité des élus.

C'est dire tout le travail qui attend Ericka Bareigts, et elle en est consciente puisqu'elle parle de diagnostic, de transversalité... mais elle aura aussi besoin d'une bonne marge de manœuvre dans la communication en direction des citoyens pour mieux préparer ses propositions au gouvernement et pousser à une meilleure coordination entre les élus à tous les niveaux d'organisation de la société, y compris dans les intercommunalités... où le vrai débat n'est pas une présidence tournante pour mieux partager les avantages de la fonction. À parler du réel dans la durée, c'est un vrai ministère de l'égalité qu'il faudrait instituer, au-delà des alternances politiques, et qui devrait recevoir l'adhésion de toutes les organisations républicaines. Le bonheur est dans cette direction en tout cas.

Aimé LEBON
Bois-de-Nèfles Saint-Paul



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes