MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Edito du 5 janvier 2011 : Est-il possible de supprimer la surrémunération?


- Publié le Mercredi 5 Janvier 2011 à 11:17 | Lu 3261 fois

Retrouvez tous les éditos de Pierrot Dupuy sur [Zinfos974 Replay]urlblank:http://www.zinfos974.com/replay/ .



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

28.Posté par Feroz le 06/01/2011 09:30

10 et 11 tiens pour une fois entièrement d'accord avec bertel
et puis dans ce cas il faut tout mettre sur la table : les primes diverses et variées de toutes les professions, tous les avantages en nature de toutes les professions tels que logements de fonction, voiture de service censée n'être utlisée que dans l'exercice de la profession et qu'on retrouve pour certains à emmener les marmailles à l'école, sur le parking des supermarchés ou sur les plages, téléphone de fonction et autres avantages en nature de certaines professions (EDF par ex), tous ces avantages c'est 100% benef non déclaré aux impots, et puis aussi tous les emplois fictifs, et puis aussi le travail au noir, et tous les cumulards et si on veut mettre tout ça sur la table y a du boulot !
oui on veut tous une voiture de fonction on veut tous le revenu du pharmacien ou du gros zozo capitaliste.
c'est à ça qu'ils veulent arriver la CGT ?

27.Posté par dar vlodt le 06/01/2011 09:30

autre aspect : lors des dix dernières années , la population d'origine métro est passée de 60 000 à 80 000
soit une augmentation de 20 000 " installés "...dans le même temps , le nombre de chômeurs a lui aussi augmenté de 20 000 inscrits...même si on ne peut certifier un lien direct entre ces deux chiffres , ils ont au moins le mérite d'interpeller sur le rôle initial de la sur-rèm et ce que c'est devenu en 2011 !
Pour rappel , ce système date de 1946 et visait à motiver des agents de l'etat à venir en poste à la Réunion
car personne ne voulait se rendre sur ce terrritoire éloigné et à la vie difficile...
Aujourd'hui , la sur-rèm est devenu un " filon" pour que des métropolitains opportunistes viennent profiter du soleil , de conditions de vie très bonnes et d'autres avantages , voyages payés , défiscalisation etc...
Ce système qui visait au départ à favoriser le développement de la Réunion dans l'intérêt de sa population a été totalement dévoyé pour devenir " un bon plan" , au détriment de l'emploi local...
Supprimer cet avantage participerait au rééquilibrage des flux migratoires Métropole/Réunion , et on verrait
alors la différence entre ceux qui viennent pour le pognon , vivent soigneusement entre eux dans l'ouest et se moquent totalement de l'intérêt de ce pays et ceux , car il y en a bien sûr , qui aiment vraiment la Réunion et souhaitent apporter leur contribution à son développement..

26.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 06/01/2011 08:22

23.Posté par dar vlodt:... Exactement, tout est dit, excepté le rôle de Fournisseurs d'Enfants des pouponnières de la France et les devises qu'en attendent les institutions a intérêts locaux..

Et oui, bien sure que oui, lorsque que des terrains et biens sont mis en vente, les tarifs sont souvent liés aux sur-indexations, Candide, a moins que vous vouliez nous faire croire que les propriétaires en sous estiment la facture, pour être certains que toutes les classes de population y accèdent équitablement ?!...
L'immobilier, lors que la grande époque des défiscalisations, était devenu le créneau de Fonctionnaires qui, arrivant en retraite, en se domiciliant dans les DOM, pouvaient percevoir les sur-rémunérations sans même résider ici... (en fait, déclarer passer ses vacances dans les DOM suffisaient même a les percevoir pendant cette période)...
Le truc est bien connu et énormément pratiqué... diriez vous le contraire ?
Le nombre d'agences vendant ses appartements qui sont loués aux locaux, domiciliées en Métropole est énorme, et leur clientèle est très ciblée..... C'est facile a vérifier.

25.Posté par pollux le 06/01/2011 08:07

Merci d'avoir compléter Papapio ... Mais n'oublions surtout pas que :

12) les fonctionnaires ont bien évidemment tous des 4x4 de fonction défiscalisés qu'ils changent tous les ans
13) Ils font passer tous leurs repas, leur carburant et autre voyage à Maurice ou à Dubaï en notes de frais qui viennent défalquer le résultat de l'entreprise;
14) Ils récupèrent la TVA qu'ils n'ont jamais payés à chaque fois qu'ils font des achats;
15) Ils embauchent des apprentis, des CAE ou des contrats de pro qu'ils payent une misère pour faire leur jardin ou nettoyer leur piscine;
16) Ils ont tous plusieurs employés de maison qu'ils rechignent allègrement de payer le 30 ou 31 de chaque mois et pour lesquels aucune augmentation de salaire n'a été appliquée depuis 10 ans alors qu'ils font de bénéfice;

...et j'en passe.
Ah ces fonctionnaires, avec les villas qu'on leur prête (j'aimerai bien qu'on m'en prête une moi mais je ne sais pas comment qu'on fait), les voyages gratis tous les 3 ans pour toute la famille (heu pour seulement pour les métropolitains), les cuillères en argent, la vaisselle en porcelaine et les verres en cristal des resto 3 étoiles au guide michelin, celà devient vraiment indécent.

Il faudrait leur couper cette vilaine sur rémunération pas du tout méritée, et laisser les petits salariés aller pleurer au prud'hommes (sans avocats parce qu'ils n'ont pas les moyens) contre leurs gentils patrons pour obtenir le paiement de leur salaire à date régulière comme le prévoit le code du travail et surtout ne rien dire quand les conventions collectives ne sont jamais appliquées.

Il faut vite régler le sort de ces fonctionnaires pour que tout aille beaucoup mieux... ah les vilains profiteurs.





qu'ils mettent sur le compte de l'Etat comme pour chefs d' entreprises e

24.Posté par hjd le 06/01/2011 07:19

le gouvernement a tissé sa toile contre la surrémunération
et beaucoup i maille la patte dedans

c quoi le cout de la surrémunération pour l'etat? 1 milliard d'euro

savez-vous qu'un député après 5 ans de mandat touche 1500 euros de retraite immédiate et à vie
après 2 mandats 3000 euros et ainsi de suite...avec un plafond de 6000 euros
comptez le nombre de député et de sénateur qui en bénéficie

alors que beaucoup travaillent 40 ans pour une misère
et ne parlons pas des salaires et avantages de nos chères élus en activité

entre les élus nationaux et locaux la facture est sympathique

les voyages inutiles, les frais de bouche de transport les dizaines de collaborateurs que nos élus trainent dans leur escapades

ne vous y trompez pas le milliard économisé sera retiré au peuple et ira dans les poches des élus

de droite ou de gauche aucun élus ne s'insurge contre les avantages honteux de leur statut
juste un petit commentaire discret en 2010 même pas un article dans les journaux

donc bravo à tous il faut continuer à regarder au pied de l'arbre et à vous boucher le nez car la merde tombe du haut.............


23.Posté par dar vlodt le 05/01/2011 21:50

que de complications et de raisonnements fumeux...c'est pourtant simple !
1/ l'Etat achète la paix sociale et une forme de stabilité dans les Doms en sur-payant les fonctionnaires...
2/ les patrons locaux , assis sur leurs monopoles fonciers et commerciaux se font des Cou.lles en or en récupérant les milliards que l'Etat balance dans le système...ils surfent en prime sur la flambée de l'immobilier que cette situation alimente...cumulée à une gestion habile de la " pénurie " de foncier !
les seuls qui pourraient protester en bloquant le sytème ne disent rien car ils sont sur-payés , et profitent aussi du boom immobilier , les petits qui n'en profitent pas ne disent rien...trop occupés à survivre !
La sur-rèm alimente une complicité objective entre les fonctionnaires et le patronnat local , sur le dos du reste de la population...et les politiques de tous bords n'y trouvent rien à redire....
comme au bon vieux temps des colonies !

22.Posté par Ordre et Progrès le 05/01/2011 21:07

2 faits: 1/ A la Réunion, les petits salariés du privé sont les nouveaux esclaves de ce siècle, les nobles étant les fonctionnaires et la bourgeoisie les corporations organisées. Les assistés sont moins à plaindre que les petits travailleurs du privé. Les gros zozos des syndicats n'ont jamais levé le petit doigt pour cette classe exploitée. 2/ Les fonctionnaires ne remboursent pas un seul centime de la dette colossale de la RF, c'est uniquement le secteur marchand qui y contribue. Alors la Réunion avec ses sursalaires aggrave la dette.

21.Posté par Candide le 05/01/2011 20:04

Il parait que les fonctionnaires cotisent pour le chomâge, un comble, non ?
Il parait que les fonctionnaires roulent dans des voitures à plus de 50 000 euros. Ah non, ce n'est pas eux, désolé, je me suis trompé.
Il parait que les fonctionnaires tirent les prix vers le haut. Ah bon ? Ce sont eux qui font les prix ? Combien représentent-ils en pourcentage de la population ? Combien représentent ils en pourcentage des consommateurs ? Mais oui, bien sur, les commerçants ont réfléchis ainsi : à la Réunion, il y a les fonctionnaires et les cons : les premiers peuvent payer, les autres se débrouilleront pour payer aussi. Je vais donc prendre un peu de la surrémunération des uns et voler les autres, en toute légalité. Qui montre t on du doigt ? Les commerçants : bien sur que non, ils pleurent toute l'année que les temps sont durs.
La Réunion : l'ile à grand spectacle !!!!

20.Posté par bullitt974 le 05/01/2011 19:45

Pierrot,
que t'essaierai pas de nous faire un hold up mental avec tes bêtises de primes et salaires entre les fonctionnaires et l'état, que je croirai pas que tu nous prennent pour des cabris a l'entré de bois rouge en ce début d'année 2011 ???
le fonctionnaire touche plus qu'un autre chez nous, tant mieux pour lui, à l'époque certain de ce corps de métier se sont battu pour permettre ce genre d'acquis sociaux (bien gras ma foi) et aujourd'hui sous quelque prétexte que se soit, il faudrait leurs supprimés ...
vous déconné tous nan ???!!!
y'aurais pas un ensemble de pb sérieux plus important qui tourne sur la formations des prix des biens et des services à la Réunion ?
Cette ensemble de problèmes et d'injustices qui frappe de plein fouet la population et qui nous ramène toujours un peut plus socialement vers le bas ?
Cette ensemble de problèmes, volontairement crée, qui permet a une classe sociale de profiter, de s'empiffrer sur le dos des autres classes ...

N'est il pas la ton pb de sur rémunération : les vrais causes qui sont à la base de la différence entres les salaires des fonctionbnaires et le reste de la population ?
Dans quel état est socialement cette population ?
que lui arrive t'elle à la population ?
pourquoi les salaires sont si bas ?
pourquoi les prix sont si haut ?
qui forme les prix ?
de quelle manière ?
quelles sont leurs marges ?
que font ils avec tous cette argents ?

Il faut arrêter de jalouser la situation de certain sur notre ile et commencer à aider sérieusement ceux qui en ont vraiment besoin en dénonçant les techniques des vrais profiteurs. Cela permettra de prendre les dispositions pour revenir a une situation plus vivable pour l'ensemble de reyoné :(
créole i ouve le zieu, arete pren ali pou un couyon

19.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 05/01/2011 19:14

16.Posté par beKtel: C'est vrai que, comme d'hab, tes arguments sont tellement plus percutants... et finement intelligents...

18.Posté par bravo pollux ! le 05/01/2011 18:49

tu oublies de mentionner la précarité de l'emploi et la retraite calculée sur 25 ans !
encore des avantages honteux du privé que les fonctionaires pourraient légitimement exiger...non ?
je pense que trop de fonctionaires touchent la sur-rèm.... en fait il faudrait des concours plus durs pour
que pas plus de 10 000 fonctionnaires touchent , mais alors du...300 % minimum !
c'est vrai quoi , tu fais quoi avec +53% ?...c'est trop la zèrmi sans dèc !

17.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 05/01/2011 18:31

15.Posté par pollux:... il faut compléter ça absolument

6) faut il que l'Etat prenne a sa charge l'année de salaire que continuent a percevoir les enfants d'un Fonctionnaire décédé aussi dans le privé ?

7) Faut il que l'Etat prenne a sa charge les compléments de cotisations retraites dans le Privé comme c'était le cas jusqu'à maintenant dans le public ?

8) Faut il que l'Etat prenne a sa charge les voyages (ayant bien réduit maintenant / 3ans) de ses fonctionnaires et leurs enfants dans le Privé ?

9) Faut il que l'Etat s'accorde sur les notations minimales (même avec absentéisme démesuré) des corporations du privé ?

10) Faut il que l'Etat mette a disposition du Privé les matériels et Villas prêtées gracieusement dans le Public ? voulez vous les adresses et catalogues de matériels ?

11) Faut il que l'Etat mette a disposition du Privé les Assurances et modalités particulières de prise en charge des soins du public ?

..;etc... la liste est tellement longue qui n'entre même pas en considération dans les chiffres énoncés, qu'elle en devient indécente a énumérer plus encore face a ceux qui ne souhaiteraient que la seule perspective d'avoir encore du TRAVAIL pour nourrir décemment leurs enfants...

16.Posté par bertel le 05/01/2011 18:27

12.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 05/01/2011 17:27
Les clichés, ce serait de mettre un Bertel et un Vacoa dans le même SAC.../....
"Reste qui encore, pour contester qu'un Prof qui travaille 18h00 par semaine "


Le géniteur payeur a parlé ... s'est répandu... et s'est répondu ! No comment !... quoique...

Il ne faut pas lire le catalogue de la Redoute en entier... té ... pas macro de géniteur payeur ... quoique...

Bertel de Vacoa

15.Posté par pollux le 05/01/2011 18:13

Mr DUPUY,
allez chiche, allons -y !
Si je vous suis, vous souhaitez aligner les salaires du public sur celui du privé. Ma foi, pourquoi pas mais se posent alors plusieurs questions.
Voici quelques unes d'entre elles :

1) Eu égard au fait qu'il y a tant de disparité des rémunérations dans le privé et que nombre de grille de salaires conventionnelles ne sont pas correctement appliquées, ne faudrait-il pas aussi revoir les grilles de la fonction publique quand on sait par exemple qu'un cadre supérieur du privé touche 1,5 à 2,5 fois plus que dans le public malgré la sur rémunération des fonctionnaires. Quellegrille du privé faudrait -il considérer comme référence?

2) Faut-il également instaurer un régime d'intéressement et de participation au résultat de l'État à l'instar de ce qui ce pratique dans les entreprises de plus de 50 salariés. Cela n'existe pas aujourd'hui pour la majorité des fonctionnaires;

3) Faudra-t-il également créer des comités d'entreprise afin de pouvoir faire bénéficier de différents avantages en matière de voyages, d'œuvre sociales et culturelles qui n'existent pas pour la plupart des fonctionnaires d'Etat;

4) Enfin, est-il possible de faire appliquer le paiement des heures supplémentaires à l'instar de l'ensemble des entreprises privées alors que l'Etat se refuse de rémunérer ces heures.

5) Pour finir, les salaires du public seront-ils, enfin, réévalués comme le SMIC, tous les ans sur la base de l'inflation quant on sait que l'Etat augmente les salaires de la fonction publique bien en dessous de la progression du niveau des prix.

Il y a encore beaucoup d'autre questions mais rien que celles là méritent quelques gymnastiques intellectuelles, financières et juridiques si on veut tendre vers une égalité salariales. Alors, Chiche, allons-y !

Auriez vous quelques idées là dessus ?

14.Posté par XIII le 05/01/2011 18:08

Je n'ai rien à ajouter monsieur Bertel, puisque tout est dit!

13.Posté par noe974 le 05/01/2011 17:43

Ce petit supplément donné aux fonctionnaires est nécessaire pour faire tourner l'économie des DOM-TOM .

Les fonctionnaires n'ont pas de bourses pour leurs enfants , n'ont pas d'aides au logement , femmes seules , pères seuls .... Ils paient tout : études , frais divers ., impôts ...

Les autres gagnent énormément d'aides et ne paient pratiquement rien pour les études de leurs enfants et autres !
Les fonctionnaires ne sont pas des rentiers avec 20 logements loués , ils ne font pas de business type "vendeurs de zamal " ... pour arrondir leur fin de mois .
Nombreux sont dans le rouge à la fin du mois.... Et ils ne le disent pas à tout bout de champ !

12.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 05/01/2011 17:27

Les clichés, ce serait de mettre un Bertel et un Vacoa dans le même SAC... a l'image de ces institutions intérieures qui dérivent a l'extrême, tout en garantissant leur intégrité morale et politique.
Nul ne demande aux privilégiés de la République de le reconnaitre, on sait que ce sera impossible.

Reste qui encore, pour contester qu'un Prof qui travaille 18h00 par semaine a un ratio de salaire de 4,5 par rapport a un employer d'une Entreprise privée dans la même fonction ? Calcul fait...
Alors bien sure, ça ne touche pas tous les fonctionnaires de la même manière, mais quand bien même le ratio ne serait encore que de 2, ça reste insupportable pour ceux qui doivent payer cette différence.

11.Posté par bertel le 05/01/2011 17:16

... posté un peu vite...

...aucun fonctionnaire sensé... ne s'y opposera !

Pour mémoire également, il faudrait que quelqu'un puisse "approcher" la liste de ceux qui payent l' ISF dans ce DOM et que l'on me dise combien de fonctionnaires y figurent !!!

Bertel de Vacoa

10.Posté par bertel le 05/01/2011 17:08

Et c'est reparti pour un tour ! Haro sur les fonctionnaires ! Ils le méritent ! De toutes façons, en chef d'orchestre, Monsieur Dupuy l'a dit : "ils travaillent moins que les autres" ! C'est beau les clichés, ceux de 2011 ressemblent à ceux de 2010 qui ressemblaient à ceux de 2009... et en plus ces salauds de fonctionnaires, ils font grimper les prix ! Ils achètent tout à n'importe quel prix ! Il suffit de les voir faire la queue devant les vendeurs de bichiques à 45 euros le kilo !

Moi je veux la paye de mon médecin ! Si ! Allez, je l'exige même et j'encourage tout le monde à en faire autant ! Il n'y a pas de raison qu'il puisse payer sa case en cinq ans alors que moi j'ai galéré pendant 15 ans. Je veux aussi "in bèl 4/4 kom lu" et "in tit piscine" ! Moin lé pa pluss ! Moin lé pa moinss !

Ou alors, je vais choisir la paye de mon pharmacien et "mi veu voyage kom lu" !

Allons soyons sérieux !

Je vais le redire encore une fois : la surrémunération n'existe pas !!! Existent par contre des indemnités permettant à tout fonctionnaire ( salarié de l'état ) d'avoir le même pouvoir d'achat, à niveau de recrutement équivalent, sur tout le territoire français. Pour information, les concours de la fonction publique sont ouverts à tous, sauf à ceux qui ont un casier judiciaire !!!

Je rappelle également que le salaire se négocie avec le patron ! Il appartient à tous les salariés de confier leurs intérêts à de vrais syndicalistes afin de défendre leurs intérêts face à leur patron. Appauvrir une catégorie professionnelle ne fera pas augmenter les salaires de ceux qui sont mal payés. L' intersyndicale a proposé, en 2003, une vraie étude des prix dans ce DOM. On attend toujours. L'observatoire bidon des prix n'a fait que distraire le petit peuple sans jamais aborder le vrai problème : celui des monopoles d'importation et le dictat de la grande distribution. Lorsqu'un vrai consensus se fera sur cette exigence d'une vraie étude des prix et l'application à tous les salariés, du public comme du privé, de ce différentiel, alors aucun fonctionnaire ne s'y opposera


9.Posté par Candide le 05/01/2011 17:06

Juste une question Monsieur DUPUIS : peut on aussi se prononcer sur la suppression des avantages de certaines sociétés (treizième mois, cheque déjeuner, ...) ? Il y a à la Réunion un nombre incalculable de personnes qui ne touchent pas cette surrémunération, et ce sont justement ces mêmes personnes qui veulent la supprimer. Il me semble quand même que cela reste un problème entre l'État et ses fonctionnaires. Ou alors, si on peut se méler de tout, demandons tous le plafonnement des revenus des hommes politiques à 5000 euros (et non plus de 8000 euros actuellement), demandons aussi la baisse des rémunérations des dirigeants des entreprises, des sportifs de haut niveau, ....

8.Posté par JOSEPH le 05/01/2011 17:03

C'est un problème récurrent qu'aucun gouvernement , depuis des décennies ,n'a voulu ou n'a su régler !Quelles solutions y apporter, avec le plus d'équité possible aussi bien pour l'ensemble des fonctionnaires que pour les travailleurs du secteur privé qu'il ne faut pas oublier ( même si leurs salaires ne sont pas abondés de correction ) ?La vie est plus chère à la Réunion par rapport à la Métropole . MAIS DANS QUELLE PROPORTION ? Il faut le savoir exactement par des études sérieuses et fiables ! Il faut aussi que les syndicats se mettent d'accord sur les aménagements à apporter,sans démagogie mais avec lucidité de la situation réelle ! TOUT CELA DOIT ,à mon avis, se faire sans précipitation selon un calendrier à mettre en place !!!

7.Posté par dar vlodt le 05/01/2011 16:50

Fabuleux !...à la Réunion , des personnalités " de droite " ( Pierrot n'aurait pas viré à gauche au moins ? )
" attaquent " bien frileusement le système avantageux de la sur-rèm des fonctionnaires...
Provocation farceuse Dupuysienne ? fatalisme face à la sur-puissance syndicale ? Erreur d'appréciation sur l'utilisation finale de cette sur-rèm dans le système économique Réunionnais ?...je ne sais...
Mais qui sont les acquéreurs de gros l'auto et de gros la case à n'importe quel prix , faisant au passage la fortune des importateurs auto , des propriétaires fonciers et ainsi flamber le prix de l'immobilier ?
il n'y a pas de paradoxe à ce que la droite défende ( inconsciemment ? ) un système qui a fait la fortune des gros zozos péï et maintient la Réunion dans un ordre semi-colonial , où la classe dominante économiquement est composée pour l'essentiel d'agents publics objectivement associés au patronnat...
Le système de la sur-rémunération entretient un " apartheid " économique entre les 60 000 qui la touchent et tous ceux , si nombreux , qui n'ont aucune aide face à la vie chère !

6.Posté par vipère le 05/01/2011 16:15

Je ne suis pas certain de vous avoir bien compris vous dites que le groupe Caillé s'écroule du fait des revendications du COSPAR?

Pourquoi uniquement Caillé?

Par ailleurs le problème à la Réunion c'est que les prix sont calculés,à l'évidence, sur la base du salaire des fonctionnaires ,la grande distribution et les opérateurs internet et GSM,les compagnies aériennes se goinfrent, les promoteurs jouant sur la défiscalisation se goinfrent,ajoutez au rang des injustices patentes un grand nombre de bénéficiaires d'avantages sociaux sur la base de fausses déclarations du fait du travail au noir,les autorités laissant faire...,les petits retraités et les salariés honnêtes du privé,n'en peuvent plus,ça va éclater un jour prochain car eux n'ont pas la soupape de la grève et n'attendrons pas 30 ans ,si on applique votre idée ,pas mauvaise en elle même,pour avoir une égalité de pouvoir d'achat .

5.Posté par noe974 le 05/01/2011 16:12

Surrémunération , c'est quoi ? (travail hors Europe)

Supprimer les suppléments de salaires et de traitements des fonctionnaires qui produisent une tension inflationniste sur les prix ?

Dans les années 1950 , on surrémunérait les fonctionnaires pour venir travailler dans les DOM-TOM et bien sûr , à la Réunion car nous n'avions pas de réunionnais qualifiés.
Aujourd'hui nous retrouvons des avions remplis de personnes métropolitaines qui viennent passer les concours à la Réunion avec qu'un objectif au final : s'installer à la Réunion et profiter de la surrémunération.
Aujourd'hui nous avons des gens diplomés à la Réunion qui souhaiteraient rester sur leur ile et qui se retrouvent obliger de partir travailler en Métropole car ils n'ont pas de poste ici.
Les fonctionnaires à la Réunion devrait toucher le même salaire qu'en Métropole . Cela permettrait également d'avoir un équilibre des salaires privés et publics .

L'économie que ferait l'état en enlevant la surrémunération des fonctionnaires pourraient être utiliser afin de baisser (ou supprimer) l'octroi de mer sur les produits de consommation courante.

Tout le monde y serait gagnant : du travail pour les réunionnais, un meilleur équilibre des salaires, un meilleur pouvoir d'achat pour les réunionnais.

(Les Etats Généraux de l'Outre-Mer , avril 2009)

Cette idée fait et refait débat tous les ans .

Déjà Zinfos en avait parlé sous la plume de Patrick CORRE le 5 juin 2009 .

Pour mémoire :

(En Guadeloupe, Martinique et Guyane, les majorations de traitement brut sont de 40%. La majoration atteint 53% à la Réunion et plus dans d'autres corps de fonctionnaires : IEDOM , RFO. Elle peut aller jusqu'à 100% dans certains territoires ultramarins) .

C'est un vrai débat !



4.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 05/01/2011 15:52

Il faudrait surtout que les institutions aient les "c.........." de licencier dans le public, avec la même facilité que dans le privé, par se que oui, il y a bien toute une partie de la population qui vit sur un nuage, réclame un "nivellement par le haut" digne d'une preuve de l'existence du Père Noël, exagère parfois jusqu'à déclarer que ceux qui n'ont pas de travail le veulent bien, et ne se rendent plus compte a quel point le reste de la population se saigne et sacrifie le bien être de leurs enfants a ce scandale permanent...
Par se que le problème est bien plus profond, quand on indexe le logement et l'achat de terrains a ces mêmes salaires sur-rémunérés, la, ca devient insupportable pour les 66% restant... Ce sont bien nos politiques les lâches de l'histoire...

3.Posté par amstersin le 05/01/2011 15:28

J'ai écouté avec attention mais j'ai un point de désaccord concernant la suppression des primes et les conséquences notamment concernant les emprunts, la solution est simple, si demain la prime saute les fonctionnaires concernés vont à la banque et renégocient l'emprunt en augmentant le nombre d'années de remboursement.
Au pire ils revendent le bien immobilier et en rachète un plus modeste.

Maintenant il faut reconnaitre que ça engendrerai une situation sociale très compliquée qui nécessiterai des mesures répressives importantes et je ne suis pas du tout convaincu que ce soit une bonne chose.

Mais la suppression des primes serai normal, surtout que bon nombre couplent ça avec des investissements defiscalisables donc en plus d'être surpayés ils ne payent pas d'impôts et augmentent leur capital.

Au final ils pourrissent la Réunion par tous les moyens possibles et imaginables en s'enrichissant grassement avec nos impôts.

Quand à la CGTR elle n'a de communiste que les méthodes, leurss motivations montrent de bien plus bas instincts capitalistes.

2.Posté par Rascal le 05/01/2011 15:09

La surrèm fait artificiellement augmenter les prix dans les magasins, alors que tt le monde paie le même prix. Qui peut défendre ça ?

Est-il possible de supprimer les élus incompétents, fantomes invisibles quand la population est dans la m...?

Qui pense aux habitants / éleveurs qui sont sans eau ?

Où sont les "grandes gueules" de la politique locale ?


1.Posté par Surcouf le 05/01/2011 15:06

Pierrot
Ce serait effectivement selon moi la meilleure solution. A noter que ça a été appliqué pour l'ITR ( la majoration des retraites de 35% pour les fonctionnaires d'état) : Le montant perçu au 1-1-2009 est bloqué à vie pour ceux qui perçoivent moins de 10000 euros/an. Pour les autres, on ramène a 10000 euros sur 10 ans.
On peut faire pareil avec les salaires; pour les nouveaux arrivants , diminution progressive. Par exemple à la Réunion, 45% au 1-1-2012, 30 au 1-1-2013 etc jusqu'à arriver a + 20 % . On peut éventuellement rajouter un peu pour la Nouvelle-Calédonie et la Polynésie et passer de 75% a 30%.
La réforme se ferait en douceur, sans toucher - ce qui est normal - a ceux qui sont en poste sur l'île et qui remboursent des crédits en fonction de leur salaire.
Tout est question de volonté politique mais il semble que Mme PENCHARD est très discrète sur ce sujet, autant qu'elle est absente sur d'autres ou impuissante, j'avoue que j'ai du mal à la définir. On est loin de Brigitte GIRARDIN!


1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes