MENU ZINFOS
Social

Économie, social: Les temps forts de l'année 2013


- Publié le Mercredi 1 Janvier 2014 à 12:15 | Lu 671 fois

Économie, social: Les temps forts de l'année 2013
L'actualité a été également riche dans les domaines de l'économie et du social, en 2013. Retour sur quelques temps forts :

1) Clap de fin pour le RSTA et le Cospar

Instaurés en 2009, le RSTA et le Cospar ne passeront pas 2013. C'est une certitude pour le Revenu supplémentaire d'activité (RSTA), qui a pris fin le 31 mai 2013. Un manque à gagner pour près de 40.000 Réunionnais qui touchaient en moyenne 83 euros par mois en plus sur leur fiche de paie grâce à ce dispositif. Des mobilisations ont bien eu lieu pour tenter de maintenir le RSTA, avec notamment la très médiatisée grève de la faim de l'Indigné Samuel Mouen, soutenu de manière plus ou moins opportuniste par de nombreux hommes et femmes politiques locaux. Mais rien n'y a fait. Le gouvernement n'a pas prolongé ce dispositif.

Quant au Cospar, il s'est achevé officiellement le 31 décembre 2013. Cette prime attribuée aux salariés touchant jusqu'à 1,4 fois le SMIC et comprise ente 50 et 60 euros ne sera pas prolongée par le gouvernement. Les syndicats ont tenté, en vain, de mobiliser dans la rue. Et les négociations entre syndicats et le patronat pour intégrer le dispositif directement dans les salaires n'ont pas abouti. Certaines entreprises ont toutefois d'ores et déjà intégré le Bonus dans les salaires... Mais combien ?

2) La défiscalisation maintenue

Un temps menacés, les dispositifs en vigueur concernant la défiscalisation outre-mer ont finalement été maintenus et prolongés. C'est le Premier ministre qui l'a annoncé en juin dernier, insistant également sur la mise en place d'un crédit d'impôt pour les grandes entreprises et les bailleurs sociaux. Compte-tenu de la situation sociale parfois jugée "explosive", cette annonce a été très bien accueillie par les acteurs économiques locaux. Le Sénat et l'Assemblée nationale ont ensuite valider l'article 13 du projet de loi de Finances (PLF) pour 2014 relatif à la défiscalisation et au crédit d'impôt en faveur des investissements productifs et de la construction de logements sociaux.

3) Année charnière pour la Nouvelle Route du Littoral

2013 a été une année charnière pour le projet de la Nouvelle Route du Littoral, considérée comme la route la plus chère de France mais également comme le plus grand chantier d'Europe. Le 20 décembre, la pose du premier accropode, symbolisant la début du chantier, a été effectuée sous une pluie battante et en présence d'un parterre d'officiels. Cette Nouvelle Route du Littoral, d'une longueur de 12,5 km, comportera une 2X2 voies, une Bande d'arrêt d'urgence et une réservation d'emprise pour un futur TCSP. Elle reliera, sans péage, Saint-Denis à La Possession. Pour construire cette route en mer, des digues et des viaducs seront réalisés. Le coût du projet est estimé à 1, 632 milliard d'euros. Les travaux doivent réellement débutés au début de l'année 2014.

4) "Annus horribilis" pour la CGTR

Le syndicat dirigé par Ivan Hoareau en a vu de toutes les couleurs cette année. N'ayant pas réussi à se mobiliser, comme les autres chambres syndicales d'ailleurs, sur le RSTA et le Cospar notamment, la CGTR a également connu de sérieuses dissensions internes. Fin août, c'est le clash: le secrétaire général de l'Union régionale Sud, Pascal Hoareau et son adjointe, Clara Derfla démissionnent avec fracas de la Commission exécutive confédérale de la CGTR. Ils dénoncent notamment le manque de transparence relative à la trésorerie de la CGTR. Transaction douteuse du compte de la CGTR sur un compte personnel d'un secrétaire pour plusieurs milliers d'euros, acquisition de plusieurs véhicules auprès de marque Citroën ou encore le remboursement d'une facture de téléphone d'Ivan Hoareau qualifiée de "phénoménale"... Les petits scandales ne manquent pas à la CGTR. Face à tout ce déballage médiatique, Ivan Hoareau préfère garder le silence. Mais la tension reste à ce jour vive au sein du syndicat.



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes