Société

Écocité: "L'Etat peut participer, mais il va falloir passer à l'action"

Vendredi 6 Octobre 2017 - 15:18

Après une première journée consacrée à la question des contrats-aidés, la ministre des outre-mer Annick Girardin, actuellement en visite sur notre île, s’est rendue ce vendredi matin au siège du TCO, au Port, pour une présentation du projet de l’Ecocité.
 
"Depuis 2009, les élus de l’ouest travaillent à la création de ce principal espace stratégique de la Réunion, un véritable cœur d’agglomération prenant la forme d’une écocité tropicale et insulaire", commence Joseph Sinimalé, président du TCO.
 
Concrètement, cette écocité de 5000 hectares regroupant Le Port, la Possession et Cambaie devrait permettre de faire sortir de terre 35.000 logements supplémentaires. A terme, l'espace devrait ainsi pouvoir accueillir 140.000 personnes. De quoi "correspondre aux besoins", selon les élus.
 
Alors que le projet représente 2 milliards d’investissements publics, une incertitude demeure quand au prix du foncier, dont les estimations ont évolué. "Les principales décision de justie restent à venir", souligne Joseph Sinimalé au sujet du contentieux qui inquiète les maires de l’Ouest.
 
"La Réunion peut être exemplaire en matière de développement durable"

Pour le maire de Saint-Paul, il est important que l’Etat "participe activement à la préfiguration d'une SPL d'aménagement d'intérêt national" dont les élus garderont "le pilotage stratégique".  "Nous avons besoin de votre soutien et du soutien actif de l’Etat " adresse-t-il en effet à la ministre, soulignant que le projet devrait permettre de "donner un logement à nos enfants pour les 30, voire 40 années à venir".
 
"Oui, l’Etat peut participer à la gouvernance de l’outil, mais il va falloir aller vite, plus vite. Ça fait 10 ans que vous en rêvez, alors il va peut-être falloir passer à l’action", répond Annick Girardin. "Donnons-nous le temps des assises des outre-mer (six mois, neuf mois au maximum) pour savoir si ce rêve, que beaucoup de Réunionnais portent, nous sommes capable de le réaliser".
 
"Ce projet d’écocité est important à soutenir parce que la Réunion peut être exemplaire en matière de développement durable", détaille plus tard la ministre depuis le site de Cambaie, où elle a été amenée en bus, entourée des élus. "C’est-à-dire répondre à la fois au besoin de protection de l’environnement, de développement économique mais aussi au bien-être des citoyens". "Il faudra quelques années pour le faire mais l'Etat restera aux côtés du projet", conclut Annick Girardin. 

La ministre s'est vu présenter les fruits et légumes lontan
La ministre s'est vu présenter les fruits et légumes lontan

Annick Girardin a pu découvrir une partie du site concernée par l'écocité en bus
Annick Girardin a pu découvrir une partie du site concernée par l'écocité en bus

Marine Abat - marine.abat@zinfos974.com
Lu 1303 fois



1.Posté par Cyrille le 06/10/2017 16:58 (depuis mobile)

Joseph sinismalé et bavol jean Paul y art pas fé retour à nous en arrière. Voie devant arête avec zafair longtemps là. ..

2.Posté par GIRONDIN le 06/10/2017 17:42

zone inondable?

3.Posté par JORI le 06/10/2017 18:46

"d'une SPL d'aménagement d'intérêt national" dont les élus garderont "le pilotage stratégique"", mais bien sûr!!. Et qui ne serait le président grassement rémunéré??.

4.Posté par JORI le 06/10/2017 18:48

"Alors que le projet représente 2 milliards d’investissements publics", après la route la plus chère du monde, le lotissement le plus cher du monde!!.

5.Posté par OBERVATEUR le 06/10/2017 20:15

Ce dossier c'est la plus grande perte financière du TCO.. Grande idée, qui avec de l'incompétence de ceux qui ont été à l'initiative de tout cela, non pas mesuré que c'était avec des fonds publiques qu'il devait racheté tout le foncier sur cette zone. Malheureusement, je ne pense pas que ce projet sortira de terre à terme. La belle idée encore une SPL ou on pourra planqué ses amis, sa famille, maitresse ect..remplir sa poche, se goinfré quoi!

6.Posté par DOGOUNET le 06/10/2017 20:32

Sauf erreur, c'est bien le sinistremalé qui avait demandé un moratorte concernant l'Ecocité... en réunion plénière du TCO qu'il présidait (lo ventr lé tro plin, la tét y bloc !). Même pas foutu de gérer sa commune et le voilà qui se projette...dans l'inaction !

7.Posté par cmoin le 06/10/2017 20:42

Les politiciens critiquent mais dès qu'à cause de leurs incompétence n projet n'avance pas ca demande l'aide de l'état!

8.Posté par OREO974 le 06/10/2017 23:18

Ou sont les priorités????
De l'emploi, de l'emploi et de l'emploi.

Ceci n'est que de la poudre aux yeux destiné à dépenser de l'argent public que nous n'avons pas.

Et dire qu'il y en a qui sont au RSA et qui doivent soutenir ces projets pourris, destinés à enrichir les mêmes depuis des années.

On marche sur la tête sur cette île. Combien d'emplois pourraient être crées avec 2 milliards d'€?????

9.Posté par Hi le 07/10/2017 08:24 (depuis mobile)

Regarde la tête Miranville, là c le vré, la tête haut, fière, au dessus demoune

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter