MENU ZINFOS
Faits-divers

Echouement du Tresta Star : Dépollution et démolition toujours en cours


Par NP - Publié le Mardi 15 Mars 2022 à 18:06

Echouement du Tresta Star : Dépollution et démolition toujours en cours
Échouement du navire Tresta Star
Poursuite des opérations de dépollution et de démolition
 
À l'issue d'une visite de l’épave vendredi 11 mars, les services de l’État ont transféré à la société Five Ocean Salvage (FOS), basée en Grèce et mandatée par l’assureur de l’armateur du navire, la maîtrise d’ouvrage des travaux de dépollution et de démolition des intérieurs du Tresta Star.

La société FOS a présenté un plan de travaux reprenant les principes d’action qui avaient été mis en œuvre par l’État depuis le début du mois en s’appuyant sur la majeure partie des entreprises déjà mandatée par l’État.
La société a également apporté une garantie de prise en charge financière des travaux par l’assureur.

Point de situation

Depuis dimanche 13 mars, les conditions météorologiques ont fortement ralenti la progression des travaux opérés par la société FOS qui venait de reprendre la maîtrise d’ouvrage.
 
En conséquence, la clôture du chantier de dépollution du navire, c’est-à-dire l’extraction de tous les hydrocarbures en fin de semaine dernière, n’a pu être réalisée.

À ce jour, 225 m³ de liquides hydrocarburés et 11 tonnes de déchets industriels banals ont été extraits de l’épave.

À la faveur d’une houle moins forte, à partir de mercredi 16 mars, les travaux de finition, réalisés au jet à haute pression, de la cale 2 pourront être réalisés. La cale 1 est quant à elle terminée depuis vendredi.

Pour faciliter la dépollution des cales restantes, la société FOS a mandaté deux écrémeurs adaptés aux dimensions du navire en provenance de Grèce. Ils permettront de séparer le fuel de l’eau de mer sous-jacente.

La démolition des parois intérieures du navire se poursuit quant à elle à un bon rythme. Restent à traiter des parties du navire peu accessibles que sont le pont supérieur du compartiment machine et les aménagements intérieurs du château exposés à l’entrée de la mer.

L’expérience acquise depuis l’observation des premiers rejets d’hydrocarbure provenant du Tresta Star souligne les difficultés de l’intervention en mer compte tenu du contexte spécifique de l’opération. La stagnation des nappes à proximité du littoral, le régime établi d’une mer agitée et la volatilité des produits déversés interdisent jusqu’à présent de mener des actions de lutte efficaces.
 
Bien que les travaux soient désormais sous la responsabilité de l’assureur, l’État assure un suivi de proximité du chantier par un rapport quotidien de la société FOS assorti de visites de site.

Consignes de sécurité

Il est rappelé que pour des raisons de sécurité, l’accès au site du navire est toujours interdit par voie terrestre comme maritime.
Afin de ne pas entraver les opérations aériennes, le survol par drone est également interdit.




1.Posté par valeo le 15/03/2022 18:52

Le survol par drone est interdit par le préfet pour qu'on ne voit pas la pollution.

2.Posté par benard le 15/03/2022 19:39

"225 m³ de liquides hydrocarburés"
y avait rien au départ selon les autorités ....
pas beau de mentir ......

3.Posté par Laissez l'épave sous l'eau après dépollution ! le 16/03/2022 11:32

Ce sera un formidable site artificiel pour la vie sous marine et un formidable site touristique pour la Réunion.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes