MENU ZINFOS
Santé

Ebola: La Réunion suit le dispositif national de veille sanitaire


Contacté pour connaître les modalités de gestion sanitaire en lien avec le virus Ebola qui sévit en Afrique, le ministère de la Santé nous a apporté plusieurs éléments de réponse sur le sujet.

La Réunion est concernée par le dispositif national ni plus ni moins. Mesures, signalement, recommandations… Voici ce qu’il faut savoir.

Par MR - Publié le Vendredi 8 Août 2014 à 14:42 | Lu 3302 fois

Ebola: La Réunion suit le dispositif national de veille sanitaire
Le virus Ebola continue de se propager en Afrique, certains Etats ayant décidé de décréter l’urgence sur leur territoire au regard du nombre de décès recensés. La situation est suivie de près par les autorités françaises qui affirment que la France "dispose d’établissements de santé de référence et de laboratoires de très haute sécurité permettant de faire face, si nécessaire, à ce type de virus".

Quel scénario pour une personne infectée arrivant en France?

Depuis le mois de mars 2014 un dispositif de veille sanitaire spécifique à Ebola a été mis en place. Selon plusieurs professionnels de santé, le risque de contamination en Europe reste peu probable. Mais dans l’hypothèse où une personne infectée arriverait en France, les précautions sont prises dès le voyage.

Les passagers au départ de Guinée, Sierra Leone et Liberia sont soumis à un test de température dans l’enceinte de l’aéroport. Si un passager présente les symptômes (fièvre, maux de gorge, fatigue, vomissements, diarrhées), il serait isolé dans l’avion. Les compagnies aériennes ont été "briefées", assure le ministère.

Seuls les passagers les plus proches du mis en cause seront soumis à vérification étant donné que le virus se transmet par contact direct avec du sang, des sécrétions et des liquides biologiques comme de la salive, de la sueur, du sperme, des vomissures ou encore des matières fécales.

Sur place, la durée d’incubation de la maladie variant entre 2 et 21 jours, tout cas suspect doit être signalé au Centre 15. Les professionnels de santé ont été sensibilisés à la prise en charge de ce type de patients. A la Réunion, il serait transporté au CHU de Bellepierre, centre de référence pour notre région.

Le rôle des ARS 
  


L’ARS est chargée d'appliquer et de décliner, au niveau régional, le dispositif défini par les autorités sanitaires nationales et piloté par le ministère des Affaires sociales et de la Santé. L’ARS Océan Indien a donc pour mission de diffuser les recommandations nationales aux professionnels et aux établissements de santé de la région.

Elle est également chargée de coordonner, en lien avec la Cellule de l’Institut de veille sanitaire en région (CIRE Océan Indien) et l’Institut de veille sanitaire (InVS), les investigations permettant de classer les cas éventuels. Soit le cas est infirmé, soit il est classé en "cas possible" (nécessitant des investigations complémentaires pour confirmer ou infirmer le diagnostic).

Pas de vaccin

Aucun vaccin ni traitement contre le virus Ebola n’ont pour le moment été trouvés. Les soins apportés aux malades se limitent donc à combattre la maladie en s’attaquant aux symptômes (fièvre, déshydratation…).

Un traitement expérimental a été essayé sur deux Américains infectés puis rapatriés dans leur pays. Les résultats ne sont pas encore connus alors que la polémique enfle aux États-Unis sur le caractère éthique de ce type d’expérimentation n’ayant auparavant été testé que sur des singes.




1.Posté par noah le 08/08/2014 15:46

Très sage précaution pour éviter la propagation de ce virus hautement dangereux ...

"La vie humaine se compose de trois parties : on tue le temps, le temps vous tue ou les microbes." - (Rastignac)

2.Posté par tonton le 08/08/2014 18:34

C'est déjà arrivé chez nous?

3.Posté par Titi or not Titi le 09/08/2014 11:03

S'ils s'en occupent !
On est pas dans la M€#@€ !!!

On voit le résultat aux Antilles avec le Chick !!

Faites comme d'habitude : Rien !!

Miam miam €€€€€€€€€€€€
Pokémans !!

4.Posté par jahlove le 09/08/2014 11:49

lo bande africain néna trop de problème, si c'est pas la guerre, c'est ebola ou sida...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes