Education

ESAR: Le CA vote le licenciement du directeur pour insuffisance professionnelle

Mercredi 9 Octobre 2013 - 12:06

ESAR: Le CA vote le licenciement du directeur pour insuffisance professionnelle
Le conseil d'administration de l'ESAR (Ecole supérieure d'art de la Réunion) s'est réuni hier soir pendant près de deux heures pour étudier la situation du directeur de l'école, Thomas Kocek. Après délibération, les membres du CA ont décidé de lancer une procédure de licenciement à son encontre pour "insuffisance professionnelle".

Etudiants et personnels grévistes se sentent soulagés après la décision du CA de l'ESAR. Cette décision est l'épilogue d'une situation qu'ils dénonçaient depuis plusieurs mois. C'est que la nomination de Thomas Kocek et la gestion de l'établissement n'étaient pas du goût de certains étudiants et personnels de l'établissement.

"On avait demandé cette procédure depuis le début de la crise. Aujourd'hui tout le monde est satisfait", explique Patrice Dijoux, délégué syndical de la FSU et représentant du personnel à l'ESAR. La procédure de licenciement devrait s'étaler sur un mois, le temps pour le conseil d'administration de fixer l'entretien préalable à tout licenciement.

En attendant, l'intérim à la tête de l'ESAR va être assuré par Pierre Rosier, le temps de lancer un appel à candidature et de trouver un remplacement à Thomas Kocek. "Toutes nos revendications d'urgence ont été validées. Les frais d'inscription, le personnel pédagogique et le paiement des jours de grèves (4 au total ndlr) ont été acceptés", poursuit-il.

La décision du CA vient clore des mois d'agitation à l'ESAR, mais il reste une question en suspens. La procédure administrative que doit déposer Thomas Kocek devant le tribunal administratif.
Lu 1451 fois



1.Posté par noe le 09/10/2013 12:10

Directeur incompétent ...
A la porte !
Nos étudiants méritent mieux ...

2.Posté par Rage le 09/10/2013 13:55

Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage.

3.Posté par soubik le 09/10/2013 14:29

Pour un directeur d'origine polonaise qui a connu le stalinisme, celà doit lui rappeler de mauvais souvenirs. Quant aux étudiants, ils pourront macérer dans leur médiocrité…

4.Posté par Môvélang le 09/10/2013 15:13

Et parce qu'il est d'origine polonaise et a connu le stalinisme, on doit le garder, même s'il est incompétent

5.Posté par Moin la di le 09/10/2013 15:26

Oté NoE qui sa ou lé pou zuze bourg là ? a lu de toute facon tribunal y donne a li raison ou y donne a li tor li va sap ailleur et lé band crétin la vote son départ va rest ici pou di mi fé pitié mi vé donne à moin en lieu et place de se former , apprendre , grandir dans le savoir car pour l'instant les incompétents c'est qui ?

6.Posté par soubik le 09/10/2013 16:14

L'accusation d'incompétence est un écran de fumée. Les vraies raisons sont ailleurs. Une école qui tournait sur le modèle PCR/années 80 avec un enseignant qui a menti sur ses diplômes. de vieilles méthodes qui ne supportent pas la modernité.

7.Posté par ziska kan? le 09/10/2013 16:40

Na un chanson té di: "...laiss domoun' kozé laiss la lang' bat bat bat.. la lang na poin le zo laiss la mer bat bat bat..."

Mainetan koz a zot, nou la pa la ek zot! nou la gagnééééé!!!!!!!! hahahahahahahaha!!!!!

8.Posté par timagnol le 09/10/2013 18:59

Cette école directement branchée sur les alloc chômage vient de s'illustrer par l'octroi d'une subvention de 1,6 million d'euros, aboutissement sans doute d'un dossier plutôt bien ficelé ! Donc, de 2 choses l'une: ou le directeur n'est pas si mauvais que ça et il doit rester ou il ne fait pas le poids face à la vindicte démago des lapins-crétins étudiants mélangée à la sauce à la trouille des pouvoirs publics ! Dans une France gouvernée par l'idéologie socialo-ringarde à la ran-tan-plan, la 2ème hypothèse est sans doute hélas la "bonne" !

9.Posté par PitonTextor le 09/10/2013 21:31

à post 7. : "Avoir la conscience tranquille, une façon comme une autre de déguiser son inconscience"... Vous n'avez rien gagné du tout, et notre république perd chaque jour davantage de sa substance. Je ne suis pas sûr que cela vous parle. Dormez du sommeil du juste, mais soyez certains que les méthodes nauséabondes que vous avez employées, avec la bénédiction de ceux qui nous gouvernent, seront tôt ou tard également utilisées contre vous. Vous ne viendrez pas vous plaindre ensuite de vivre dans une société de non-droit, ni que nos enfant ont des diplômes cocotiers. Mais au final, derrière les cocotiers, c'est aussi cela la France ! Mais en êtes vous seulement conscient ?

10.Posté par Alanis le 10/10/2013 14:21

Ce monsieur a été licencié pour insuffisance professionnelle, pour ne pas dire incompétence ..... ce n'est pas rien puisque au fil des ces longs mois passés au sein de cette école cela s'est avéré. Les étudiants, les employés de tous bords même ceux qui prennent aujourd'hui position pour lui avaient remarqué cela et ils en parlaient ouvertement! Alors à bas les hypocrites! A tous les CA il se faisait taper sur les doigts par les financeurs ..... alors aujourd'hui tournons la page, et à soubik ... balayer devant votre porte, les étudiants ne sont pas médiocres bien au contraire, ils l'ont pu prouver à plusieurs reprises lors des accrochages, lors de leurs diplômes. C'est vous qui êtes médiocre .... car vous avez perdu la bataille!

11.Posté par carapatesutétéboeuf le 10/10/2013 14:55

Le chien accusé d'avoir la rage ne peut pas se défendre devant un tribunal, TK lui le peut....les lapins-crétins ne sont pas si crétins, mais sont plutôt soucieux de leur avenir et de la qualité de l'enseignement et ils ont raison...en fait les lapins-crétins sont peut-être ceux qui parlent sans savoir et avec de grands mots qu'ils ne maîtrisent pas…la modernité est un grand mot pour expliquer ou justifier tout et n'importe quoi, nous avons notre propre identité et modernité dans l'Océan Indien, à nous de la mettre en valeur.....

12.Posté par Alanis le 10/10/2013 16:15

C'est tout à fait ça carapatesutétéboeuf ... et sé là k'sé bon!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter