Société

EPSMR : Le zamal fait des ravages au sein de l'hôpital psychiatrique

Chaque jour, au moins une dizaine de patients consommeraient du zamal dans l’enceinte de l’Etablissement Public de Santé Mentale (ESPMR) de Saint-Paul. Le personnel soignant est confronté quotidiennement à ce fléau qui rend leur travail d’autant plus difficile, car il aggrave l’état de santé des malades, pouvant parfois les rendre violents. Selon nos informations, les dealeurs n’auraient aucune difficulté à pénétrer dans l’hôpital pour revendre leurs marchandises à ces personnes fragiles. Contactée, la direction de l'EPSMR n'avait toujours pas donné suite à nos sollicitations à l'heure où nous écrivons ces lignes.

Vendredi 22 Novembre 2019 - 13:05

Photo-montage d'illustration
Photo-montage d'illustration
"On voit des patients fumer tous les jours, souvent c’est même trois fois par jour, comme les repas" nous confie un membre du personnel. Des joints, voire des "rouleaux" entiers de zamal, sont retrouvés plusieurs fois par mois dans l’enceinte de l’hôpital.
 
Lorsqu’ils se fournissent à l’extérieur, durant les permissions de sortie, les patients parviennent à faire rentrer les stupéfiants en les cachant sur eux ou dans leurs affaires.
 
Mais certains soignants ont constaté qu’ils n’ont parfois même pas besoin de quitter l’hôpital pour trouver leur drogue : "On soupçonne que des personnes extérieures viennent directement les fournir dans l’hôpital. On voit des individus fréquenter les patients à l’intérieur alors qu’ils ne sont pas membres de leur famille".
 
Comment ces personnes parviennent-elles à entrer dans l’hôpital ? Mystère. Un gardien est pourtant chargé de filtrer les allées et venues à l’entrée de l’établissement.
 
Des vêtements contre un joint
 
Et pour les patients qui n’ont pas d’argent, c’est toute une économie basée sur le troc qui s’organise au sein de l’établissement : "On voit que des affaires d'un patient disparaissent, comme des vêtements, de la nourriture, et après on constate qu'il a du zamal. Une chevalière a par exemple changé de propriétaire plusieurs fois au fil des jours, au fur et à mesure que le business s’étendait".
 
Le zamal a des effets dévastateurs sur les malades
 
Les patients de l’EPSMR, de par leurs pathologies psychiatriques, sont beaucoup plus sensibles à l’effet de cette drogue : "Un seul joint peut les faire décompenser pendant un mois, mais les patients ne se rendent pas compte", nous explique-t-on.
 
En clair, l’effet du cannabis peut sérieusement aggraver leur état de santé mentale, ce qui implique un temps d’hospitalisation plus long, alors que le patient allait parfois déjà beaucoup mieux.  Cela représente souvent des semaines de soins, de traitement, et de travail pour rien.
 
"C’est épuisant. On finit par ne plus trouver de sens à notre travail, on se demande à quoi on sert", nous confie un soignant.
 
Un personnel démuni face à ce fléau
 
"La consommation de zamal dans l’hôpital est un vrai problème, d’autant que ça nous met en danger", ajoute-t-il.
 
"Cette aggravation de leur état de santé fait qu’ils peuvent devenir dangereux pour eux-mêmes et pour les autres. Ils peuvent devenir violents envers nous, ça m’est arrivé plus d’une dizaine de fois cette année".
 
Le personnel remet systématiquement le cannabis retrouvé dans l’hôpital à la direction qui doit ensuite le remettre au plus vite aux autorités compétentes. Tout incident concernant la consommation de zamal est également signalé, mais aucune mesure n’aurait été mise en place pour lutter contre ce fléau qui touche l’établissement de santé depuis des années.
 
"En tant que soignants on est démunis, on ne peut qu’informer le patient sur les risques liés à sa consommation de zamal, mais nous ne sommes que soignants, nous ne sommes pas des policiers".
 
Une position délicate pour le personnel, qui doit à la fois garantir la sécurité des patients, tout en respectant leurs droits.
Isabelle Vidot
Lu 11379 fois




1.Posté par MôveLang le 22/11/2019 13:09 (depuis mobile)

''''''Un gardien est pourtant chargé de filtrer les allées et venues à l’entrée de l’établissement.''''''
Bin il suffit de changer de gardien.

2.Posté par miro le 22/11/2019 13:50

si un gardien ne suffit pas à filtrer correctement les entrées, ..... il n'y a qu'à en mettre deux,.... voire d'avantage ..... c'est simple comme bonjour .

3.Posté par catachrèse le 22/11/2019 13:53

"Contactée, la direction de l'EPSMR n'avait toujours pas donné suite à nos sollicitations à l'heure où nous écrivons ces lignes". Le Père Noël, c'est le mois prochain!

4.Posté par gustavo le 22/11/2019 14:18

Rien ne marche dans notre île.Tout n est que négative et vide de sens

5.Posté par Choupette le 22/11/2019 14:56

Puisqu'on vous dit que le zamal est excellent, que ça rend intelligent, toussa toussa et qu'il n'y a que les pisse-vinaigre pour en dire du mal.

Il n'y qu'à les voir buller, recroquevillés sur eux-mêmes, les yeux injectés ... . Là, vous la voyez, la lueur d'intelligence ?

6.Posté par Fidol Castre le 22/11/2019 15:02

Les gauchistes nous racontent exactement l'inverse de que nous disent les médecins. Même avec beaucoup d'idéologie, le cannabis reste de la merde dangereuse pour la santé.

7.Posté par Choupette le 22/11/2019 15:23

En fait ces zamalés là, ils ont trouvé le bon plan. Logés, nourris, blanchis, zamalés, ils se la coulent douce les doigts d'pieds en éventail. Personne pour leur interdire quoi que ce soit, les aide-soignantes ne sont pas des flics.
Le seul organisme qui pourrait froncer les sourcils, c'est la Sécu. Mais bon, là aussi on trouverait à redire.

Dans l'temps, un patient qui arrivait bourré à l'hôpital était viré illico presto. Maintenant, ils sont prioritaires aux urgences, avant la cellule de dégrisement ... .

8.Posté par Richard Zoreil de Sin Dni le 22/11/2019 15:44

Post 7
C'est grave d'avoir des préjugés sur soit disant patient de EPSMR que l'on ne connait pas !!!!!!
Je ne ferai pas plus de commentaire vous n'en valez pas la peine ...

Pour info à titre personnel je viens de vivre une très mauvaise expérience avec l'EPSMR pendant plus de 2 mois (une personne très proche a été hospitalisé) :
Je n'ai jamais de jeunes fumé du zamal
Il n'y a qu'un porte d'entrée et il y a 2 gardiens en permanence qui font des rondes toutes les heures.
Les patients ne peuvent plus sortir à partir de 19 heures les portes sont fermés à clé.

La seule chose qui est vrai c'est les vols qui sont une vrai plaie mais que les soignants gèrent très bien.

9.Posté par Jean Rigole le 22/11/2019 15:45

Pourtant certains nous vantent, la main sur le cœur, les bienfaits supposés du zamal...

10.Posté par L inventeur le 22/11/2019 16:35

Ne serait ce pas plutot l inverse plutot ?

Et les drogues dures légales type benzodiazepine anxiolitiques etc
abaisement de qi et des facultés mentals au passage
est ce mieux que de donner raison a la nature et aux
plantes a titre thérapeutique ex la camomille ( anxiolitique) a la place de boites pharmacie
et le zamal naturel ( usage medicinal polyvalent ) a la place d autre substances pharmaceutiques
a la place aussi de cautionner un pauvre systeme voué a l echec
et ou la souffrance d autruis et des malheureux tombéés dans leur filets
En n en sortent jamais plus .

11.Posté par Zarin le 22/11/2019 17:12

le meilleur des mondes - Aldous Huxley

12.Posté par TICOQ le 22/11/2019 18:18

A la prochaine présidentielle je vote Coluche !

13.Posté par fox le 22/11/2019 18:30 (depuis mobile)

Tiens je croyais que le cannabis était un bon médicament pour ceci, la meilleure alternative pour cela, la molécule machin chouette balbalbla idéale pour les malades? Alors ils sont où les grands défenseurs de la bobosphere de l gOche bien pensante?

14.Posté par Gramoune le 22/11/2019 18:58

Je vais être "cruel", mais pourquoi ne pas permettre à ces gens de doubler ou tripler la dose de zamal, et les
envoyer "au septième ciel" le plus tôt possible.. cela fera faire des économies à la société.. C'est dur à
entendre, mais même pour les familles, c'est, peut-être, un soulagement...

15.Posté par ali le kafhir le 22/11/2019 19:01

allez les fumeurs du dimanche voila un sujet pour débattre

a moins a cette heure zot lé déja en mode veille

16.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 22/11/2019 19:40

*C'est à La Réunion...

*Et nulle part ailleurs !

17.Posté par popi le 22/11/2019 19:51

Je hais le cannabis et ai vu quelques très bons amis devenir fous avec cette drogue.
Cependant il ne faut pas oublier qu'ici le zamal qu'ils prennent se mélange aux substances médicamenteuses que les patients prennent en traitement. Déjà qu'alcool + zamal = agressivité quasi assurée je n'imagine pas avec les médicaments.

18.Posté par Fou rire le 22/11/2019 19:58

Un fou ne sait pas s'il est fou, et être dans un état de démence, de violence, n'est pas forcément dû à une consommation de zamal ou bien d'alcool, mais cela peut très bien être le résultat d'une longue maladie comme par exemple avoir de l’Alzheimer...Demandez aux aides soignants, aux auxiliaires de vie et aux infirmières de ce qu'il en est, aux moments clés de la journée en leur compagnie, de la toilette au repas, en passant par les soins ...

19.Posté par @ 14 le 22/11/2019 20:14

@ post 14 Vous n’êtes pas cruel, Gramoune', ou kose seulement kome un livre déchiré.

20.Posté par Zoreil du sud le 22/11/2019 20:56 (depuis mobile)

@14 gramoune
J espère que la finalité que tu souhaites aux personnes malades t arriveras bientôt car je n ai pas envie de payer une retraite inutile à un gratteur de ki

21.Posté par Bleu outre mer le 22/11/2019 20:58

6.Posté par Fidol Castre
A dorite c'est de l'héroïne c'est vrai que c'est mieux parce que plus cher et utiliser sa CB c'est classe Lol......

22.Posté par Choupette le 22/11/2019 21:57

8.Posté par Richard Zoreil de Sin Dni

Ça ne me gêne pas. De toutes façons, tu ne sais pas lire et tu ne comprends rien. Donc, tu interprètes ... .

Où t'as vu écrit "jeunes" dans mon post ?

Je parle de ce que je sais. Et les ivrognes, c'est que j'en ai fait l'expérience aux Urgences.

Je me permets de te tutoyer car tu en vaux la peine ... .

23.Posté par Question ? le 22/11/2019 22:04

Le fayotage fait plus de mal que le zamal. Regardez Zouri, il est sous effet......

24.Posté par Thierrymassicot le 23/11/2019 02:28

21.Posté par Bleu outre mer le 22/11/2019 20:58

Mais Grands Dieux, tu zappes la plaque de verre et la paille dans la narine, sans oublier la farine qui rend dingue!!!...Pinaise heureusement que la blue card tu l'as citée....Fidèle Castra a pour ainsi dire récupéré gratos le mode d'emploi pour s'évader dans un Monde meilleur grâce à nous..Il va s'éclater grave le Fidol châtré, mais pas sur qu'il y retrouve ses potos de "tribord" cap 90° Est..............Sont plus accros de la vinas, de la blondasse, et du boudin pur porc (ils s'en gavent, pensant qu'avec du boyau de porc dans leurs tripes, ils vont conjurer 'Le Grand Remplacement" et auront une caresse amicale du Guru Zemmour..Effectivement, les réfugiés, nos frères ont peurs de ses avaleurs de boyaux merdeux .

25.Posté par Thierrymassicot le 23/11/2019 02:35

7.Posté par Choupette

Sacrée chouette, profite de ta retraite sans donner de leçon. Ceux que ta génération privilégiée a laissé sur le carreau n'ont pas besoin de ta condescendance. Prends ce que l'on te donne, soit heureuse de ne pas être née 20 ans plus tard...

26.Posté par Betty le 23/11/2019 06:39 (depuis mobile)

Koi.ils ont pas de sous ???!!! Ils ont AAH reevaluees regulierement (+ de 800 € / mois et des hospit a repetition . Merci aux politik et que les retraites aillent se pendre si ils ont des vies finies car non reconnues par nos politichiens decideurs.

27.Posté par Fidol Castre le 23/11/2019 11:10

21.Posté par Bleu outre mer le 22/11/2019 20:58

6.Posté par Fidol Castre
A dorite c'est de l'héroïne c'est vrai que c'est mieux parce que plus cher et utiliser sa CB c'est classe Lol......


Je ne sais pas.
Je suis partisan de la peine de mort pour les trafiquants de drogue : cannabis, héroïne, drogue de gauche, drogue de droite...

28.Posté par cheche le 23/11/2019 11:18

Le gardien filtre les entrées mais a t'il le pouvoir de fouiller les sacs et palpations(vider les poches).Pas sûr! alors? Il faudrait que TRES regulierement des maitre-chiens(douanes,police,gendarmerie) et leurs toutous fasse des " descentes" inopinées ,constatations: saisies,pas de penalité mais rappel à la loi sauf pour les dealers. Prévention d'abord. Mais voilà il y a t'il une réelle volonte politique de mettre un terme à ce trafic qui arrange tout le monde? pas sûr..

29.Posté par Choupette le 23/11/2019 11:26

25.Posté par Thierrymassicot

Oh que oui !

Et vous, profitez bien du petit coin qu'on vous a laissés pour vous recroqueviller. Vous en connaissez un rayon de sur la condescendance.

Mais au fait, d'où vient cette si plaisante propension à la dégustation de cette si merveilleuse plante ?

Je ne vise personne, mais suivez mon regard ... .

Dans un temps pas si lointain ('70), il y avait un garçon au collège, toujours tout seul, qui aurait pu plaire si ses yeux n'étaient pas injectés. C'était la première fois que j'entendais le mot "zamal" sans savoir ce que c'était.

30.Posté par zaz le 23/11/2019 11:56

Même réponse que pour les mineurs, ce n'est pas parce que la zamal est un problème pour eux que l'on doit emmerder tous les contribuables majeurs à qui il n'en pose pas, ils sont l'immense majorité. Le zamal est un produit psycho actif qui peut dans certains cas avoir un effet amplificateur et révélateur sur les maladies mentales, on le sait. Maintenant quand on dit zamal on a rien dit, quel zamal? quel taux de principe actif ? Quel mode de consommation ? C'est bien la tout le problème de la prohibition, premièrement en quoi à t elle protégé ces gens puisque manifestement il est partout, deuxièmement, en quoi le fait de n'avoir aucun contrôle sur la teneur en principe actif aide les gens à maitriser leur consommation et réduire les risques ? Beaucoup de gens ne veulent que du CBD, pas possible ou compliqué, beaucoup de gens cherchent des produits faiblement dosés, pas possible, ils font avec ce qu'ils trouvent... Le problème c'est la prohibition, pas le zamal...

31.Posté par Schiso le 23/11/2019 12:38

@Betty
Petite correction, l'AHH est à 900€.
Ce qui me permet de fumer et de jouer la console toute la journée.
Je dis merci à ma schizophrénie !

32.Posté par O.M le 23/11/2019 12:54 (depuis mobile)

Vu personnellement à l''EPSMR alors que je ne fume pas: quelqu''un qui fume du zamal est...mis dehors.
Et pour les vols: mon portefeuille et ce qu'' il y avait dedans, pas d'' inventaire à l'' entrée et refus de plainte en commissariat.

33.Posté par balayedovantzotportavant le 23/11/2019 13:18

à poste 16 séchez vos larmes vous êtes toujours en train de dénigrer l'île 1969 2019 = 50 ans que je me la coule douce sous les tropiques !

34.Posté par M~me si c''est aussi le jeu d''un forum quelque part le 23/11/2019 15:26 (depuis mobile)

Il n''y a pas que le zamal qui est à surveiller au regard de l''hystérie suscitée par un simple fait divers inhérent à tout système accueillant des jeunes en difficulté. y a aussi des infirmiers qui font du bon boulot dans un univers pas très attractif

35.Posté par Veridik le 23/11/2019 15:26 (depuis mobile)

Je pense qu'il y a un évadé dans la nature sous le pseudo de JORI

36.Posté par M~me si c'est aussi le jeu d'un forum quelque part le 23/11/2019 15:27 (depuis mobile)

lol pour la photo qui a eu l'idée ? mdrr

37.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 23/11/2019 18:58

*Peu à peu, en ces cinq décennies,

*La Réunion est devenue

*Un vaste espace psychiatrique,

*Révélé par les "Faits divers" qui nourrissent les médias.

*Écoutez-donc Freedom !

38.Posté par balayedovantzotportavant le 23/11/2019 21:31

@ poste 37 vous avez raison ailleurs il n'y a pas de problèmes tout va pour le mieux c'est vrai en cinq décennies la réunion est comme Marseille règlement à la kalach , notre monde est devenu un vrai bazard moi aussi j'aimais mon île des années 50 à 9O , j'aimais la métropole des années 70 il y avait du travail de la sécurité maintenant la métropole est devenue une passoire une misère à ciel ouvert elle ne fait plus rêver nous sommes à la fin de notre monde!

39.Posté par Thierrymassicot le 24/11/2019 01:08

38.Posté par balayedovantzotportavant le 23/11/2019 21:31

Je vous cite:
"J'aimais mon Ile des années 50 à 90............."........................et au final: " elle ne fait plus rêver, nous sommes à la fin de notre monde!"

Au final, balayedovantzotportavant , tu ne dois pas être un perdreau de l'année si tu a connu la Run dans les années 50!!! Forcément tu dois te taper un 70 fillette a minima, désolé pour toi, effectivement tu arrives à la fin de ton Monde, mais nous, après toi, on va continuer de vivre, c'est quand même zarbi tous ces vieux qui prônent le "Après-moi le déluge" Mon grand père était aussi négatif que toi, j'ai l'impression que quand vous êtes sur " le départ" vers le Monde dit meilleur, vous souhaitez que tous les vivants vous accompagnent...Vieux égoïstes!!!!!!!!!!

40.Posté par balayedovantzotportavant le 24/11/2019 12:36

@ poste 39 vous êtes jeune peut être chez vous c'était mieux avant tout fout le camps mon cher monsieur je suis un vieux mais je ne suis pas à la traine, je connais quand même mon île le savoir vivre le sa voir être le travail je cherche pour cette jeunesse, votre pays était fort il y avait du boulot déjà dans votre région la porcelaine bientôt les chinois mettront la main dessus et ils iront fabriquer cette belle vaisselle façon made in china il n' y a plus rien , je suis vieux je traine des pieds lol valencienne était une ville florissante maintenant c'est une région pauvre les gens vivent avec le rsa et le trafic de drogue je suis vieux ni fou ni aveugle monsieur thierry et pour finir je ne suis pas un égoiste !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >