MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

EELV contre la mise en place des incinérateurs


Par . - Publié le Samedi 26 Juillet 2014 à 12:34 | Lu 954 fois

EELV contre la mise en place des incinérateurs
Suite aux votes sur le Plan de gestion des déchets soumis par le Conseil Général et comportant la création de deux incinérateurs sur l'île, EELVR souhaite rappeler sa position.

EELV a toujours été opposé à quelque solution comportant des incinérateurs, considérant :

-que de graves incertitudes persistent sur l'impact des incinérateurs, y compris les plus récents, sur la santé humaine (l'institut de veille sanitaire estime qu'il faudra de 10 à 20 ans pour mesurer le risque de cancers induit par ces nouvelles installations).

-que l'incinération contribue de manière importante au réchauffement climatique, alors que ses performances de valorisation énergétique sont médiocres (30% pour la chaleur, 11% pour l'électricité).

-que cette solution technologique pousse à la production de déchets et ruinerait les fragiles initiatives en faveur de la réduction des déchets et de leur recyclage. Elle irait, ainsi, à l'encontre des engagements du Grenelle qui prévoient une « réduction de 15% des déchets à enfouir ou à incinérer ».

-que le coût de l’incinération est très élevé pour les collectivités. C’est d’ailleurs cet argument qui a poussé de nombreuses collectivités partout dans le monde à s’intéresser aux filières du recyclage. Et ce coût devrait s’élever car les incinérateurs sont assujettis à la TGAP et sont susceptibles de l’être demain à une future contribution climat énergie.

-que les incinérateurs ne font que réduire les volumes, puisqu'il reste après combustion 30% des volumes sous forme de cendres hautement toxiques.

-que les alternatives existent (Réduction à la source, compostage et méthanisation, recyclage des matières premières...), créatrices d'emplois en outre, et n’attendent qu’une mobilisation politique forte.

Sur ce dernier point, EELVR rappelle que le parti a, à plusieurs reprises, appelé les élus à anticiper la saturation des centres d'enfouissement. Malheureusement, l'incompétence, la paresse et peut-être la pression de certains lobbies, nous amènent à la situation actuelle.

Aujourd'hui, le CG propose la solution « multifilière » comportant deux incinérateurs, mais les solutions impliquant un fort engagement des politiques pour la réduction à la source ne sont toujours pas étudiées. La solution retenue est en fin de compte celle qui demande aux élus et à la population le moins d'effort, qu' importe son coût financier, environnemental ou sanitaire. C'est le contraire d'un développement durable.

Pour EELVR, la gestion des déchets ne peut se résumer à un simple choix technique, c’est aussi et surtout un choix de société, celui de la responsabilisation dans la façon de produire et de consommer. Notre position sur la question n'a pas changé, nous soutenons toujours qu'il est urgent de construire à la Réunion une filière globale des déchets avec l’ensemble des acteurs publics : cela signifie qu’il nous faut agir également en amont et en aval du traitement des déchets.

Agir en amont, c’est engager nos collectivités dans la réduction des déchets à la source (chaque habitant produit à la Réunion 540 kg de déchets par an contre 360 kg/hab en métropole et beaucoup moins dans des régions qui ont des politiques incitatives fortes) par:

-l'instauration d' une taxation vraiment dissuasive à l’importation des emballages et produits polluants, par exemple les plastiques chlorés. Il s’agit de pénaliser les emballages polluants au profit des emballages réutilisables mais aussi sanctionner le volume de ces emballages.
Cette taxation correspondrait au principe du pollueur payeur (loi du 15 juillet 1975).

-le passage de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) à l’établissement d’une redevance d’enlèvement des ordures ménagères (REOM) prenant en compte la quantité de déchets rejetée par chaque ménage répondant à la fois à l’exigence environnementale et à celle de justice sociale (les ménages qui produisent moins, payent moins).

-la mise en place d'un programme d' actions de sensibilisation (au tri sélectif par exemple), d’éducation dès le plus jeune âge (dans nos écoles et nos accueils de loisirs) mais aussi de communication (incitant d'avantage de nos concitoyens, par exemple, à refuser les publicités qui sont distribuées contre leur volonté dans leurs boîtes aux lettres.)

Agir en aval c'est:

-s’engager à accompagner les filières de valorisation des déchets (pour les poubelles jaunes.)

-c’est permettre l’organisation de Ressourcerie/Recyclerie qui peinent tant à se développer sur l'île.

-c’est méthaniser ou composter tout ce qui peut l'être (Boues des stations d'épuration, déchets verts, reste des cantines,...)

La situation est urgente, mais l'incinérateur n'est pas une fatalité, il est urgent que les élu(e)s prennent à bras- le-corps le problème.


Pour EELV
Mélissa Cousin
Secrétaire régionale-adjointe
Elue de Saint-Paul et du TCO




1.Posté par match le 26/07/2014 13:47

ah, ah, le match Rahiba-Yvette Duchemann contre Mélissa Cousin commence ! Les écolos vont-ils réussir à virer l'opportuniste Duchemann ?

2.Posté par don a moin le 26/07/2014 15:47

Pour EELV les seuls déchets à valoriser sont ses militants.

3.Posté par ex EELV toujours écologiste le 26/07/2014 18:54

Pitoyable cette Mélissa Cousin avec son mentor Erpeldinger qui ont été des poids morts pour Bello, c'est d'ailleurs pour ça qu'ils ont été virés, incapables qu'ils ont été de proposer des vrais solutions aux problèmes environnementaux dans la commune de Saint-Paul à part blablater et peut-être favoriser la consommation du zamal pour les jeunes , veut s'attaquer avec le docte Bourgeon qui prétend tout savoir, à Yvette Duchemann qui elle, fait bouger les lignes avec l'équipe de Gilbert Annette à l'écoute des administrés de Sin d'ni !!!!

4.Posté par René la Taupe le 26/07/2014 22:05

a propos de recyclage, quelles sont les nouvelles de savigny et vincent defaud? et delorme? toujours à la reunion?

5.Posté par Rahiba le 26/07/2014 23:21

d'accord avec post n° 3. Mme Duchemann, elle, elle fait bouger les lignes. La preuve, on ne sait plus si elle est EELV ou à la droite du PS ! En revanche, on sait qu'elle cumule ses indemnités (plus de 3000 euros) avec son salaire sur rémunéré de directrice d'école. Maligne, très maligne la Yvette, plus forte que son mentor, Rahiba Dubois !

6.Posté par noe le 27/07/2014 14:07

Est-ce pour nos morts qui veulent être incinérés ?
Ces écolos bobos ne savent que pondre plein d'idioties comme eux bien sûr !

7.Posté par sinpolwa le 27/07/2014 23:05

Faire de la politique, c'est voir sur le long terme: Prévoir.
Nous reparlerons de ces décisions dans 10 ans, quand nous serons 1 million et que nous mourrons tous avec un cancer des poumons

8.Posté par arètdéconédon le 27/07/2014 23:06

zot i pé di a mouin kel élu i vé habite a coté in lincinératèr siouplé?

9.Posté par Benoît le 27/07/2014 23:35

Bravo Mme Cousin pour votre maturité et votre bon sens. Mais voilà, vous êtes trop intelligente pour la bande d'élus que compte la Réunion. Vous auriez dû naître dans 10 ans!
En proposant aujourd'hui, une solution tout à fait inadaptée à notre île, ils font le choix d'une solution de facilité et tournent le dos à nombre d'emplois dont profiteraient des Réunionnais: recyclage, réparations, filières de tri

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes