Economie

EDF s'engage : En 2020, la moitié de l'énergie produite à la Réunion sera renouvelable

Dimanche 28 Janvier 2018 - 22:39

Frédéric Cellier, le responsable de la production d'EDF Réunion, dans le tunnel qui mène à la centrale de Takamaka, à 300m de profondeur
Frédéric Cellier, le responsable de la production d'EDF Réunion, dans le tunnel qui mène à la centrale de Takamaka, à 300m de profondeur
Pour une fois, la Réunion est en avance par rapport à la métropole. Et c'est à EDF qu'elle le doit.

Les énergies renouvelables représentent un tiers de la production de l'ile, contre un peu plus de 15% en métropole. Environ 14% provient des barrages hydrauliques (Takamaka 1 et 2, Rivière de l'Est, Bras de la Plaine, Langevin), 9% du solaire, de l'éolien et du biogaz, et également 9% de la bagasse.

L'énergie verte, un tiers de la production de l'ile

Olivier Duhagon, le directeur régional d'EDF, a visité jeudi matin en hélicoptère le barrage de Takamaka en compagnie de la presse. Bien qu'étant très récemment arrivé dans l'ile, il connaissait déjà l'ouvrage pour s'y être rendu, peu après son arrivée, en voiture, puis en empruntant le monte-charge.

L'hydraulique a l'avantage d'être souple et réactif. 130 MW sont disponibles et 5 minutes et permettent de prendre rapidement le relai du solaire en cas de temps couvert, ou en fin de journée quand le soleil s'est couché.

Si les barrages de Takamaka 1 et 2 datent de 1968 et 1989, ils sont dans un parfait état de fonctionnement. EDF veille jalousement sur ses ouvrages et investit régulièrement des millions d'euros pour les moderniser. Tout récemment par exemple, ils ont été dotés d'un tout nouveau logiciel qui permet d'optimiser le rendement des centrales.

Les énergies renouvelables continueront à monter en puissance, soit produite directement par EDF, soit au travers de sociétés privées comme Albioma, Akuo ou Quadran à qui EDF rachète leur production. Avec comme première étape 2020 où la moitié de l'énergie consommée dans l'ile devrait provenir des énergies renouvelables. Et avec comme objectif final une couverture à 100%.

Un mix de solaire et d'hydrogène pour desservir Mafate

La deuxième étape de cette visite a mené l'équipe de direction d'EDF à Mafate, à la Nouvelle plus précisément, pour la présentation d'un micro-grid.

Derrière ce nom barbare se cache une véritable avancée technologique dont notre ile peut être fière. Le challenge était de réussir à desservir en électricité de façon sécurisée et régulière trois bâtiments publics de l'ilet : l'école, le dispensaire et le local de l'ONF.

Pour y parvenir, la start-up Powidian a proposé un mix de solaire et d'hydrogène. Des panneaux solaires produisent le courant nécessaire tant que le soleille permet. Le surplus d'énergie est stocké dans des batteries et sert également à compresser de l'hydrogène produite par électrolyse dans un container sous pression. Quand le temps est trop couvert ou la nuit, les batteries prennent le relai et quand elles sont à sec, c'est une pile à combustible alimentée par l'hydrogène qui assure la continuité de la production.

De la sorte, les trois bâtiments peuvent être alimentés en électricité, même en cas d'intempéries qui dureraient une dizaine de jours.

Berguitta a été la première expérience grandeur nature qu'a eu à affronter le micro-grid de la Nouvelle. La centrale a parfaitement fonctionné et les batteries ont suffi. Il n'a même pas été nécessaire de faire appel à la pile à hydrogène...

D'ici 2 ou 3 ans, l'ensemble des ilets devraient être desservis en électricité renouvelable. Dans les secteurs assez densifiés, l'option du micro-grid pourrait être retenue. Et dans les ilets à l'habitat plus diffus, l'accent devrait être mis sur le solaire à 100%.

L'objectif étant de supprimer totalement les groupes électrogènes qui coûtent cher en carburant qu'on doit acheminer en hélicoptère et qui polluent l'atmosphère du cirque.

Olivier Duhagon, le directeur régional, présente l'activité d'EDF à la Réunion

De gauche à droite, Franc Cellier le responsable de la production, Olivier Duhagon le directeur régional, et Vincent Lévy chef du service Système électrique, devant les turbines de l'usine de Takamaka
De gauche à droite, Franc Cellier le responsable de la production, Olivier Duhagon le directeur régional, et Vincent Lévy chef du service Système électrique, devant les turbines de l'usine de Takamaka

La vue est toujours aussi époustouflante depuis la plateforme de l'usine de Takamaka

Le monte-charges qui permet de relier l'usine à la route de Takamaka
Le monte-charges qui permet de relier l'usine à la route de Takamaka

Les réservoirs de Sainte-Rose qui servent d'espace de strockage et que l'on vide dès que le besoin en électricité se fait sentir
Les réservoirs de Sainte-Rose qui servent d'espace de strockage et que l'on vide dès que le besoin en électricité se fait sentir


L'énergie solaire occupe une part de plus en plus importante de la production d'énergie à la Réunion. Ici, la centrale de Sainte-Rose
L'énergie solaire occupe une part de plus en plus importante de la production d'énergie à la Réunion. Ici, la centrale de Sainte-Rose

Le port de Sainte-Rose vu d'hélicoptère, avec à gauche de la digue le bâtiment de la centrale d'EDF
Le port de Sainte-Rose vu d'hélicoptère, avec à gauche de la digue le bâtiment de la centrale d'EDF

Le micro-grid de la Nouvelle
Le micro-grid de la Nouvelle


Lorsque les habitations ne seront pas assez regroupées, EDF continuera à privilégier le solaire pour remplacer les groupes électrogènes
Lorsque les habitations ne seront pas assez regroupées, EDF continuera à privilégier le solaire pour remplacer les groupes électrogènes

Pierrot Dupuy
Lu 5884 fois




1.Posté par Grangaga le 29/01/2018 00:18

Bé a la la in.............Tinèl' po Cilaos' là !!!!!!!!!!!!!!!!!!
Bèz'kali........vou la vu a lu ????????
Et si la pantt' lé tro rèdd' pou montt' .....la-ban o, mamèrr'..........
Vou nana la ........funikilèrr' !!!!!!!!
Alon, dépèss' a vou, montt' touss' dan la kamyionètt'......
Alon na touss' a li in mo a so Mossié lo Mèrr'.......
Vi pran a nou po bébètt', sé ki d'sa mouètt'..............

2.Posté par "MARLEY" name de mon Dogue le 29/01/2018 07:58

Et que fait l' ARER régionale pour diminuer ma facture d'EDF ?
Que dalle!!

3.Posté par tite retraitée le 29/01/2018 08:09

Au secours Nicolas Hulot !!!

Pourquoi EDF Réunion pratique une telle désinformation en débitant des mensonges sur l'énergie sois-disant renouvelable ???

Quand on sait que les coûteuses centrales thermiques du Gol et de Bois-rouge qui produisent plus de la moitié de l'électricité consommée dans notre île, ne peuvent fonctionner toute l'année qu'avec d'énormes quantités de charbon hyper polluant importé d'Afrique du sud ou du Mozambique ...

La France signataire des accords de la Cop 21 s'est engagée à supprimer sur son territoire avant 2021, toute production d'électricité provenant de l'énergie fossile !!!

4.Posté par Réveillez vous le 29/01/2018 12:18

", 9% du solaire"


SERIEUX .....et vous etes satisfait de 9% ?????? sur une ile ou le soleil est MAITRE ??

@ quand des aides réelle pour les particuliers pour la production solaire ...car beaucoup pourrait être een auto consomation presque 100% .....
@ quand des aides régional pour les voitures électriques *
@ quand l'obligation de toiture electrique sur les nouveraux batiments ?

on devrait au minimum être a 50% solaire.....au minimum...mais c'est sur EDF ne gagnerait plus grand chose....

5.Posté par babar run le 29/01/2018 13:01

BANDE DE BRANQUIGNOLES.......

6.Posté par De vinci le 29/01/2018 13:50

A tite retraitée le 29/01/2018 08:09 , personne ne conteste : 14%+9%+9% = 32 %
donc il reste bien 68 % de fossile comme vous dites plus de la moitié . A cela il faut rajouter un bon nombre de chauffe-eau solaire ( 145.000 exactement ) je ne vois pas ou est le mensonge meme vous , vous dites plus de la moitié d'énergie est fossile , je pense que la Réunion est un bon exemple , car en métropole dans mon département le 61 on est à 4 % et on prévoit pour 2020 = 10 % de renouvelable

7.Posté par Pamphlétaire le 29/01/2018 15:26

Fiction ou réalité.

.../ Peux-tu le croire ?! Aux États-Unis, nous n'aurions besoin que de 10 000 milles carrés d'énergie solaire pour alimenter le pays, comparativement à l'industrie américaine du pétrole et du gaz qui loue 150 000 milles carrés de terre et d'eau pour produire le tiers de nos besoins énergétiques. Ainsi, aux États-Unis, l'industrie pétrolière et gazière utilise 15 fois plus d'espace pour produire le tiers de l'énergie produite par l'énergie solaire. Aux États-Unis, nous disposons d'un espace de stationnement pouvant atteindre 13 000 milles carrés, de sorte que la simple installation d'auvents solaires sur toutes les places de stationnement générerait plus de besoins en énergie pour l'ensemble du pays pendant un an. De plus, convertir seulement 10% de nos parcs de stationnement en auvents solaires produirait suffisamment d'énergie pour alimenter tous nos véhicules électriques aux États-Unis pendant un an. Oui, nous sommes impatients d'avoir un avenir prometteur pour l'énergie propre! Il est important que les décideurs se rendent compte qu'ils ont le choix de diriger ou de suivre. Si les décideurs veulent créer des emplois et de la richesse, il est nécessaire de diriger plutôt que de suivre. Alors, votons pour les politiciens qui dirigeront et soutiendront l'énergie propre et solaire.
Ici, dans Windermere Sun, nous cherchons des moyens d'aider nos lecteurs / téléspectateurs à mieux se préparer à la transition vers notre nouvel âge de l'énergie propre. Nous vous aiderons à trouver des moyens de réduire le coût de la vie et à développer de nouveaux modèles et formats commerciaux dans cette ère de l'énergie propre grâce à l'information et à la collaboration.
(Traduit avec ou par Google)


Windermere Sun-Susan Sun Nunamaker

8.Posté par TICOQ le 29/01/2018 15:27

4.Posté par Réveillez vous le 29/01/2018 12:18
Bien dit ! Allo Hulot !!!!
Nous avons la technologie et les moyens techniques d'approcher les 80 % de consommation individuelle électrique générée par le solaire, alors qu'attendez-vous les décideurs régionaux, pour créer les incitations fiscales et aider les particuliers à investir dans cette source inépuisable d'énergie dans un département où il y a 360 jours de soleil par an ????

9.Posté par Solar Impulse le 29/01/2018 16:27

Renseignez vous , car vous avez droit à des aides pour le solaire , mais si vous ne faites pas la demande elle ne viendra pas à vous .

Le « Chèque Photovoltaïque » est une aide destinée aux
particuliers et aux agriculteurs* pour l’achat d’une
centrale photovoltaïque d’une puissance pouvant aller de
1 à 9 kWc, avec ou sans système de stockage d’énergie.
Pour qui et quel mont ant ?
• L’aide est ouverte à tout particulier ou agriculteur qui
en fait la demande*.
• Le montant de l’aide dépend de la puissance et du type de
centrale photovoltaïque :
Puissance Aide sans
stockage
Aide avec
stockage
1 à 2 kWc 1 000 € 2 000 €
2 à 9 kWc 3 000 € 6 000 €
.

10.Posté par Mmm le 29/01/2018 16:38

De vinci

il me semble qu'on additionne pas les % mathématiquement parlant ...

attention je vous critique pas mais bcp font l erreur ( ce que je faisais il fut un temps ...)

et puis la ....ce sont les chiffres donné pare le producteur lui même ...Alors...juge et partie...

11.Posté par mouton noir le 29/01/2018 17:44

Solar Impulse

les aides sont RIDICULE par rapport au TCO ....
a la fin du paiement du matériel il faut déjà remplacer des pièces couteuses......donc quel avantage ????


12.Posté par Gratel le 29/01/2018 17:49

Pub EDF !!!

13.Posté par faux ecolo le 29/01/2018 20:20

se balader en hélicoptère c'est vert? je savais pas que ça volait aux energies propres!!!!!!!
quelle foutaise!

14.Posté par DOGOUNET le 29/01/2018 20:33

Exemple même d'affirmation démago de la part de nomades irresponsables lépalaeksa lorsqu'ils auront été mutés sous d'autres cieux. Et dont les médias raffolent, hélas !

15.Posté par klod le 29/01/2018 21:17

rienk la moitié ????????????????????

mi té y croi que la RUN974 té vaut mieux que la moitié ......................

mais bon , EDF la di ,EDF la fé ................... ?

qui peut le plus , peut le moins ; comme m'a dit un 'deux trois certains" ......................le genre d'axiome à la con ...................................

16.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 30/01/2018 09:18

*À court d'inspiration - et, "privée" d'énergie (voir surtension du 20.07.17...) - je copie:

*BANDE DE BRANQUIGNOLES ! ( Merci Post.5 - babar run )

17.Posté par jlr le 30/01/2018 12:00

2030 :je m'engage : 50% de mes déchets n'iront pas dans le lagon .

18.Posté par polo974 le 01/02/2018 13:26

mouais, mais il ne disent pas comment ils veulent arriver à 50%...

le bilan co2 est pourri à la Réunion, grâce aux centrales charbon.

la combustion du charbon concentre toute une quantité de métaux lourds dans les cendres et scories (où vont-elles ? ? ?). Sûrement dans les champs comme "engrais", bonjour la pollution massive et généralisée de nos sols

chaque année, il y a assez d'uranium dans ces cendres pour faire une bombe ! ! !

et malgré ces #$# de centrales charbon, on distribue des subventions pour les bagnoles élec...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie