MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Du syndrome NIMBY au racisme environnemental ?


Avec la construction de la Nouvelle Route du Littoral (NRL), certains habitants de l’île semblent atteints du syndrome NIMBY ("Not In My Backyard"). Ceux-ci refusent que leur environnement proche (leur "arrière-cour" ou backyard) soit impacté d’une manière ou d’une autre par les nuisances liées au chantier de la NRL. Les réactions hostiles au projet de carrière de Bois Blanc illustrent remarquablement l’émergence de ce syndrome dans notre île.

Par Le Club de La Réunion - Publié le Mardi 8 Septembre 2015 à 19:46 | Lu 720 fois

Du syndrome NIMBY au racisme environnemental ?
Cette contestation, avec pour tête de pont, le collectif "touch pa nout roch", est de premier abord estimable. Elle reflète une aspiration démocratique à ne pas être mis devant le fait accompli par les services de l’Etat, mais surtout, témoigne de la prise de conscience de citoyens de l’impact environnemental d’une carrière en termes de santé publique (effet des poussières de silice), de bruit (passages de plusieurs centaines de camions par jour), d’embouteillages ou encore de dégradation de la qualité esthétique du lieu.

Mais à y regarder de plus près, cette contestation renvoie à une forme d’égoïsme voire de racisme environnemental. Lorsque l’on interroge les tenants de l’opposition à la carrière de Bois blanc, il est intéressant de remarquer qu’ils ne sont pas forcément contre la NRL. Nombreux sont ceux qui, dans ce collectif, voient l’intérêt que constitue la construction d’une telle infrastructure. Ce qui les dérange en réalité, c’est la proximité de cette carrière si riche en andains de leur lieu d’habitation. Une autre localisation, ailleurs sur l’île, n’aurait pas suscité le même émoi. On le voit dans une certaine mesure avec la carrière de Dioré.

Le risque associé à ce type de comportement est qu’au final les carrières nécessaires au chantier se développent dans les secteurs de l’île où l’acceptation des environnements dégradés est plus grande en particulier chez les populations socialement et économiquement défavorisées. Les études menées tant aux Etats-Unis qu’en Europe, dans la lignée des travaux de Benjamin Chavis sur le racisme environnemental, le montrent bien. Ces études indiquent une corrélation forte entre les sites générant de la pollution (atmosphérique, sonore, visuelle, etc.) et la présence de populations impécunieuses.

Le Club de La Réunion entend par conséquent veiller à ce qu’il y ait, dans le cadre du chantier de la Nouvelle Route du Littoral, une répartition équitable de la localisation des carrières. Ces dernières n’ont pas vocation à toutes se trouver à proximité des populations qui ne savent pas organiser des chaînes humaines, se mobiliser lors d’enquêtes d’utilité publique ou n’arrivent pas à obtenir des pétitions de spécialistes de la santé.

Le Club de La Réunion demande par ailleurs la création d’un groupe de réflexion sur la justice environnementale pour définir les contours de l’intérêt général dans le cadre de la NRL afin d’éviter qu’on en arrive au syndrome BIMTIMI ("Better In Madagascar Than In My Island" / Mieux à Madagascar que dans mon île).

Le Club de La Réunion




1.Posté par KLD le 08/09/2015 20:57

article particulièrement intéressant qui porte à réflexion.

2.Posté par Richard Zoreil de Sin Dni le 09/09/2015 09:44

post 1 +1

3.Posté par polo974 le 09/09/2015 19:24

""" Le Club de La Réunion entend par conséquent veiller à ce qu’il y ait, dans le cadre du chantier de la Nouvelle Route du Littoral, une répartition équitable de la localisation des carrières. """

Ok, qu'ils proposent La Montagne.

En plus en taillant là-dedans, on aura moins besoin de route en mer...

C'est finalement si simple...

4.Posté par KLD le 09/09/2015 20:33

ben , si simple.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes