Courrier des lecteurs

Du panier de l'insoumission...

Lundi 18 Septembre 2017 - 10:06

Gardons-nous du mot.... Dans l'histoire de notre pays, on en a connu d'autres, de mots "à la mode" et qui semblaient porteurs !

Etre BCBG aujourd’hui serait donc de suivre aveuglément l’insoumis JLM qui a certes réussi un score honorable ICI…. avec le pourcentage de votants que chacun sait… parmi ceux qui suivent l’actualité !.... mais il fallait être vu et certains ne se sont pas privés de clichés et autres instantanés… voire même de selfies !.... c’est leur problème mais c’est figé numériquement et le numérique… on ne l’efface pas !

Méfions-nous des tribuns qui doivent leur tribune à force de persévérance à avoir été soumis à un appareil qui ne leur a accordé aucune place prédominante…. Et qui découvrent, ont découvert, inventent ou ont inventé un concept salvateur… pour eux, à chaque fois ! 

Selon les informations admises et qui n’ont jamais fait l’objet de contestation de la part de l’intéressé :

"Jean-Luc Mélenchon, né le 19 août 1951 à Tanger (Maroc), est un homme politique français.

Membre du Parti socialiste (PS) à partir de 1976, il est successivement élu conseiller municipal de Massy en 1983, conseiller général de l'Essonne en 1985 et sénateur en 1986. Il est également ministre délégué à l'Enseignement professionnel de 2000 à 2002, dans le gouvernement Lionel Jospin.

Il fait partie de l'aile gauche du PS jusqu'au congrès de Reims de 2008, à l'issue duquel il quitte le parti pour fonder le Parti de gauche (PG), dont il devient d'abord président du bureau national, puis coprésident, fonction qu'il conserve jusqu'en 2014.

Sous les couleurs du Front de gauche, coalition qui réunit notamment le PG et le Parti communiste, il est élu député européen en 2009 et réélu en 2014. Il est candidat de cette coalition à l'élection présidentielle de 2012, à l'issue de laquelle il arrive en quatrième position au premier tour, avec 11,10 % des voix. En 2016, il fonde le mouvement La France insoumise (FI) et se présente sous cette étiquette à l'élection présidentielle de l'année suivante, où il termine à nouveau en quatrième position, avec 19,58 % des suffrages exprimés.

Il est ensuite élu député dans la quatrième circonscription des Bouches-du-Rhône et préside le nouveau groupe La France insoumise à l'Assemblée nationale, au sein duquel il s'oppose à la politique du président Emmanuel Macron." (c)

Carrière politique commencée à 32 ans !!! Et IL a fait quoi comme métier depuis ? Il n’est fait mention nulle part d’une quelconque activité PROFESSIONNELE…. Ou alors je n’ai pas les bonnes sources qui seraient restées secrètes !!!!!

 .... au fourre-tout de l'incivisme...

Je ne peux pas terminer ma bafouille sans parler de l'autre insoumis, celui qui a été manipulé et qui risque de payer fort cher la note, presque seul ! Celui à qui la justice reproche, selon le droit français, d'avoir mis la vie d'autrui en danger.... - ce qui n'est pas faux - car ils étaient plusieurs centaines ( pas grave ) dont au moins deux cents "dans la mer" !

Etre insoumis serait donc, selon leur définition, de faire ce qu'on a envie de faire pour résister... Alors soyons donc tous insoumis, tous irresponsables...  sans limites :

- moi je commence par ne plus payer d'impôts;

- je ne respecte plus les feux-rouges.... fais chier, cela me fait perdre du temps;

- je fais la java tous les soirs avec sono à fond.... m'en-fous des voisins... j'aime la musique;

- je vais pique-niquer et je laisse ma merde sur place... il y en a qui sont payés pour ramasser... démerde à zot;

- je vais imposer aux enseignants d'enseigner ce que je veux, à la manière que je préconise... mi lé plu fort ke zot

- .....

La liste est longue... et je n'ai pas la prétention de la compléter jusqu'au débordement...

Moi je ne me sens pas plus  "marcheur" "qu’insoumis" …. Je suis juste un français conscient que les mots ne changeront rien aux maux de notre société !

Quitte à être insoumis, je préfère rester informé et ne suivre aucun gourou !
Boa Bill
Lu 621 fois



1.Posté par JORI le 18/09/2017 10:59

Entièrement d'accord avec vous et vu l'activité professionnelle que cet insoumis mélenchon a eu dans sa vie, je comprends mieux pourquoi il est allé rendre hommage à Vergès sur sa tombe. Car qui se ressemble, s'assemble, dit on!!.

2.Posté par A mon avis le 18/09/2017 11:42

Vous dites :
"Je suis juste un français conscient que les mots ne changeront rien aux maux de notre société !"

En êtes vous bien certain ? Les mots ont leur importance.. Ils sont les vecteurs des idées et les idées précèdent les actions !
Ainsi, les mots ont bien la capacité de changer les maux de la société ! Le problème c'est de savoir dans quel sens !

3.Posté par Nivet Alain le 18/09/2017 16:41

Boa Bill, je vais vous surprendre :"d'accord avec votre analyse".

A.N.

4.Posté par A mon avis le 18/09/2017 19:37

Boa Bill , vous dites encore :
" Alors soyons donc tous insoumis, tous irresponsables... sans limites "

Les mots ont leur importance : " insoumis" et "irresponsable" sont loin d'être synonymes !

Les confondre est vraiment irresponsable ! ...

5.Posté par JORI le 18/09/2017 19:52

2.Posté par A mon avis le 18/09/2017 11:42
"les idées précèdent les actions ! ", vu le nombre d'idées, qui parfois sont devenues des promesses, qui sont restées sans action, la question reste posée.

6.Posté par Moi président le 18/09/2017 21:24

Mélenchon surfe sur l'instinct de rébellion aveugle. Ce n'est pas un hasard s'il proposait de descendre le droit de vote à 16 ans. Alors qu'on entre dans la vie active à un âge de plus en plus tardif.

7.Posté par A mon avis le 19/09/2017 12:16

@ 5 JORI oui, c'est vrai. Mais d'un autre côté, heureusement que toutes les promesses faites par certains hommes ou femmes politiques n'ont pas été réalisées ! 😊

Par ailleurs, les idées, pour qu'elles se concrétisent, il est très utile qu'elles se confrontent. Cette confrontation est nécessaire au progrès des idées ou des idéaux.
Nous avons la chance de vivre en démocratie qui permet cette confrontation et ce progressisme. Qui permet même à des "Insoumis" (mais pas irresponsables) de s'exprimer !

Ce n'est malheureusement pas la même situation dans la majorité des pays.

8.Posté par Boa Bill le 19/09/2017 12:59

Mélenchon veut simplement être le "chaînon manquant" ou le dernier maillon de la liste de tous les présidents encore vivants et qui nous coûtent TRES cher... de la momie Giscard à Flamby !

9.Posté par JORI le 19/09/2017 15:30

7.Posté par A mon avis le 19/09/2017 12:16
"heureusement que toutes les promesses faites par certains hommes ou femmes politiques n'ont pas été réalisées !" et pourtant ce sont sur ces promesses que les candidats sont élus!!. Sans ces promesses, tenues ou pas par la suite, ils n'auraient pas été élus. Ce qui vient contredire ce que vous dîtes quand vous affirmez : "les idées, pour qu'elles se concrétisent, il est très utile qu'elles se confrontent. Cette confrontation est nécessaire au progrès des idées ou des idéaux". Nous avons des exemples récents tels la(es) loi(s) travail ou le mariage pour tous par exemple pour ne parler que de ces 2 exemples. Et je ne parle même pas de toutes les lois adoptées par 49-3 ou par ordonnances depuis le début de la 5 ème République. Décisions que certains apparentent d'ailleurs à des actes de dictateurs. Par méconnaissance bien sur de notre Constitution!!.

10.Posté par A mon avis le 19/09/2017 16:37

@ 8 Boa Bill : comme Mélenchon, chaque candidat à l'élection présidentielle a souhaité être comme vous dites le "chaînon manquant" , bien que le terme ne soit guère approprié, car le candidat élu s'ajoute à la liste, et ne vient pas s'intercaler dans la chaîne de nos en effet "TRES CHERS" anciens présidents.

Mélenchon se l'est joué perso. Mais pouvait-il faire autrement face à la décrépitude des partis de gauche. Et reconnaissez que, actuellement, son parti des Insoumis est le seul capable de jouer un rôle d'opposition active au sein de l'assemblée nationale. Et il n'est pas l'irresponsable que vous voulez décrire dans votre article, avec votre interprétation absurde de l'insoumission !

Vous lui reprochez par ailleurs un parcours exclusivement politique. Mais dans la brève biographie que vous exposez, vous zappez malhonnêtement la période notamment jurassienne pendant laquelle il a parfaitement connu le monde du travail, notamment ouvrier lors de ses divers emplois.
Et il n'a pas été énarque comme la plupart de nos personnalités politiques, de droite comme de gauche.
Mélenchon est parfaitement légitime pour représenter la gauche traditionnelle. Ce qui ne veut pas dire que ses idées ne puissent pas faire l'objet de débats !

11.Posté par A mon avis le 19/09/2017 17:09

@ 9 JORI " loi travail" ou "mariage pour tous" ont été adoptées après de vifs débats. Le 49-3 n'a pas supprimé les débats.

Dans les disciplines scientifiques, la confrontation des idées aboutit à l'élaboration de nouvelles théories ou à des découvertes importantes. Les scientifiques ne travaillent jamais seuls et confrontent en permanence leurs découvertes.

En politique, le résultat de la confrontation des idées doit aboutir à un compromis. C'est ce qui se passe dans nos pays démocratiques, avec plus ou moins de contestation et de réussite, mais cette confrontation existe. La minorité doit accepter le résultat d'un vote.
Et la Constitution est la garante de cet équilibre. Alors attention de ne pas trop la bousculer par ex. comme réaction émotionnelle après chaque grave événement (ex. Réaction de F Hollande après les attentats pour réviser la Constitution)

La démocratie est un équilibre fragile, comme l'équilibriste sur sa corde. Ca peut pencher un peu à droite, ou un peu à gauche et se redresser.
Mais si ça penche trop, c'est la bascule vers la dictature ou le totalitarisme.
Et plus le peuple est instruit, plus il est apte à contrôler, par son vote, le maintien de cet équilibre.

12.Posté par JORI le 19/09/2017 18:33


"avec plus ou moins de contestation et de réussite", j'aime vous le voir écrire.
"La minorité doit accepter le résultat d'un vote", ça n'a pas l'air d'e^tre le cas de mélenchon et de son mouvement!!.
"Et plus le peuple est instruit, plus il est apte à contrôler, par son vote, le maintien de cet équilibre", par son "vote", mais avez vous seulement vu le résultat de l'abstention à chacune des élections ou les candidats, parfois condamnés, qui sont élus ou réélus, parfois même haut la main!!.

13.Posté par A mon avis le 19/09/2017 21:39

@ 12 : la nouvelle loi n'est pas encore adoptée.La contestation fait partie du débat pour faire évoluer la loi, à défaut de la faire annuler.

Et si il y a beaucoup de non votants aux élections, c'est une preuve du manque de culture politique des Français. Et aussi que chaque abstentionniste croit que rien ne peut changer !
Et c'est comme ça qu'un jour on se réveille dans une dictature derrière un leader au discours qui surfe sur la peur qui sait endormir la conscience du peuple !
On n'est pas passé loin !

14.Posté par JORI le 20/09/2017 10:57

13.Posté par A mon avis le 19/09/2017 21:39
"La contestation fait partie du débat", Cette contestation doit elle se faire dans la rue??.
"du manque de culture politique des Français", Du manque de culture ou plutôt de désintérêt dans la mesure où ces ex électeurs en ont eu marre de se faire berner, quelque soit la majorité??.
"chaque abstentionniste croit que rien ne peut changer !", ont ils tort, vu les décennies passées??.
"dans une dictature derrière un leader au discours qui surfe sur la peur qui sait endormir la conscience du peuple !", et vous savez vous qui pourrait devenir dictateur ou pas entre mélenchon ou Le pen par exemple??.

15.Posté par Boa Bill le 20/09/2017 11:42

4.Posté par A mon avis le 18/09/2017 19:37
Boa Bill , vous dites encore : " Alors soyons donc tous insoumis, tous irresponsables... sans limites " ... Les mots ont leur importance : " insoumis" et "irresponsable" sont loin d'être synonymes !"


Vous pensez sincèrement que je ne maîtrise pas la différence.... ce que je dénonce, relisez bien, c'est que que pour gagner du terrain.... certains ont fait de ce concept "insoumis" un fourre-tout.... et que cela leur reviendra en effet boomerang... lorsqu'ils prendront des responsabilités !!!

16.Posté par Boa Bill le 20/09/2017 11:43

3.Posté par Nivet Alain le 18/09/2017 16:41

Vous m'en voyez ravi !

17.Posté par Boa Bill le 20/09/2017 11:48

10.Posté par A mon avis le 19/09/2017 16:37
@ 8 Boa Bill : comme Mélenchon, chaque candidat à l'élection présidentielle a souhaité être comme vous dites le "chaînon manquant" , bien que le terme ne soit guère approprié, car le candidat élu s'ajoute à la liste, et ne vient pas s'intercaler dans la chaîne de nos en effet "TRES CHERS" anciens présidents.


Tout à fait ! Vous avez bien raison.... c'est pour cela que je mets toujours entre guillemets certains de mes propos afin qu'ils ne soient pas interprétés au premier degré !


18.Posté par Boa Bill le 20/09/2017 11:52

5.Posté par JORI le 18/09/2017 19:52

Exactement ! Un tribun est presque toujours un faussaire, un manipulateur de mots.... et le petit peuple qui a besoin d'un Papa va suivre !

19.Posté par Boa Bill le 20/09/2017 11:59

13.Posté par A mon avis le 19/09/2017 21:39
Et si il y a beaucoup de non votants aux élections, c'est une preuve du manque de culture politique des Français. ..../.... Et c'est comme ça qu'un jour on se réveille dans une dictature derrière un leader au discours qui surfe sur la peur qui sait endormir la conscience du peuple ! On n'est pas passé loin !


Entièrement d'accord avec vous ! On n'est pas passé loin.... la dernière fois... - on a voté pour le moins pire -.... mais la prochaine fois... si cela se fait, que personne ne vienne plus jamais se plaindre !

20.Posté par Pamphlétaire le 21/09/2017 00:57

Mélenchon est un autre homme supérieur qui ne se mélange pas avec ses "collègues" : pour venir à la Réunion c'est LA CLASSE BUSINESS POUR MÉLENCHON, LA CLASSE ÉCO POUR SES COLLÈGUES DÉPUTÉES

21.Posté par Nivet Alain le 21/09/2017 16:27

Pamphlétaire, il faut que vous sachiez que nos politiques éminents sont surclassés lorsqu'ils voyagent. Je ne défends pas Mélenchon, mais j'ai moi-même enregistré les voyages de JC lors de son dernier séjour à la Réunion. Partant en classe éco, il a été surclassé sur initiative de la Compagnie. Mais ça, vous ne pouviez pas le savoir.

A.N.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Novembre 2018 - 16:12 La nuit, l’heure est venue de sévir …