MENU ZINFOS
Société

Du collège de Trois-Mares à ambassadeur de l’armée de l’air, le parcours de Sébastien Nativel


Le capitaine Sébastien Nativel, pilote de chasse dans l’armée de l’air, est actuellement présent dans son île natale. Le Tamponnais est là dans le cadre de ses engagements auprès de l’association 1000 sourires. Une démarche importante pour le militaire qui souhaite transmettre sa passion et faire comprendre aux enfants que réaliser ses rêves est possible. Le moment idéal pour découvrir le parcours de l’un des héritiers de Roland Garros.

Par - Publié le Samedi 9 Octobre 2021 à 11:49

S’il n’est pas le seul Réunionnais à avoir "sauté la mer", Stéphane Nativel peut se targuer d’être l’un des rares à le faire en pilotant l’avion. Plus exactement, c’est l’année prochaine qu’il le fera réellement puisque le capitaine de l’armée de l’air prendra sa retraite militaire afin de débuter une nouvelle carrière dans l’aviation civile. Date à laquelle il espère se réinstaller dans l’île qu’il avait quittée en 1998. Soit 23 ans d’une carrière exceptionnelle.

Une passion née au cinéma

Sébastien Nativel est originaire du Tampon où il a fait toute sa scolarité. Fils d’enseignant, son père est devenu le principal du collège de Trois-Mares où il était élève. Clin d’œil du destin, il a ensuite enchaîné au lycée Roland Garros où il a obtenu son bac en 1998. Durant toutes ces années, sa passion pour l’aviation ne l’a jamais quitté.

Cette fascination pour les avions lui vient de son grand frère. Mais le vrai tournant a eu lieu en 1986 au cinéma Eden du Tampon. C’est lors de la projection du film Top Gun que le jeune Sébastien, alors âgé de 6 ans, va comprendre qu’il veut devenir pilote de chasse. Un objectif qui ne le quittera plus jamais.

À 18 ans, le bac en poche, il sait qu’un cursus est possible en tant que pilote-personnel navigant au sein de l’armée de l’air. Il se rend donc sur la base militaire dans l’île pour s’inscrire au concours. Pour cela, il doit se déplacer à la base de Brétigny-sur-Orge pour passer le concours. "Je suis arrivé dans la fré parisienne un dimanche soir, sans comprendre ce qui se passait, pour une semaine de sélection", s’amuse-t-il.

Une fois le concours réussi, il va suivre sa formation. Il devient élève-pilote et obtient son brevet de pilote de chasse à l’âge de 22 ans. Il est ensuite affecté en escadron de chasse pour le reste de sa carrière.

Un bijou technologique dans les mains

Durant sa carrière, Sébastien Nativel va participer à plusieurs opérations extérieures. Il va piloter d’abord des Mirages 2000, avant de devenir instructeur sur Alpha Jet. C’est en 2011 qu’il se voit confier le trésor de l’aviation française : le Rafale. "C’est un avion exceptionnel. Un bijou de technologie. En passant du Mirage au Rafale, c’est comme passer d’une voiture ancienne avec le tout premier GPS, à une voiture neuve électrique avec un écran digital intégré", explique le pilote de chasse.

Il devient instructeur Rafale en 2015. En 2018, il est identifié pour être le pilote de démonstration lors des grands salons aéronautiques à travers le monde. Il est alors nommé ambassadeur de l’armée de l’air pour un mandat de 4 ans. Il doit alors faire des exercices pour montrer les capacités de l’avion de chasse en vol et faire la présentation technique de l’appareil pour les futurs clients. 

Après deux ans à jouer ce rôle, il devient coach. Il doit s’assurer que tout se passe bien avec l’appareil et doit diriger le pilote. Ce mandat doit prendre fin en novembre. Il prévoit de prendre sa retraite militaire début avril pour rentrer dans l’aviation civile. Il espère à cette occasion pouvoir venir se réinstaller dans l’île.

Susciter des vocations

Comme tout passionné, le capitaine Sébastien Nativel veut partager et transmettre. Il veut surtout faire comprendre aux jeunes que le rêve de devenir pilote est possible, même en venant de La Réunion. 

Il prévient toutefois les candidats que cet objectif de carrière n’est pas anodin : "Quand on s’engage en tant que pilote de chasse, on s’engage dans l’armée de l’air. On s’engage pour la France et pour ses valeurs. Il faut donc se poser la question avant, c’est très important. Il ne s’agit pas d’aller piloter un avion de chasse pour faire le tour de La Réunion. Ce n’est pas du tout ça l’objet du métier. Il faut y réfléchir avant de s’engager. C’est vraiment un engagement comme tout métier militaire."

Pour ceux qui ne seraient pas effrayés par cette démarche, il précise les aptitudes demandées pour devenir pilote de chasse. "Les exigences physiques, elles sont là bien sûr. Il y a une batterie de tests médicaux à passer pour ce métier qui est physiquement très exigeant. Il faut une bonne vue et voir les couleurs correctement. Il ne faut pas avoir une colonne vertébrale tordue, car en cas d’éjection ce serait compliqué."

Mais les exigences physiques ne sont pas les seules requises. "Côté intellectuel, les exigences sont très spécifiques. La légende veut qu’il faille être bon en sport et en mathématiques, ce n’est pas vrai du tout. Ce qui est demandé ce sont des exigences d’orientation spatiale, de prise de décision rapide, d’analyse rapide, car tout va très vite. Il faut aller vite dans sa prise de décision sans pour autant prendre la plus facile venue", explique le capitaine.

Enfin, il rassure en soulignant que la formation est très bien faite, car très progressive. Néanmoins, cette formation étant très rapide, il faut pouvoir assimiler vite. 

Son engagement auprès de 1000 sourires

Le capitaine Sébastien Nativel a commencé à faire des actions pour l’association 1000 sourires à partir de 2014, lorsque les marmailles étaient venus découvrir la base aérienne de Saint-Dizier. L’association d’Ibrahim Ingar permet aux enfants de milieu modeste de pouvoir découvrir des choses ou des activités qui ne leur sont pas accessibles en général.

"Pour moi, l’important c’est la transmission de passion. Ce qui me plaît dans cette association, c’est qu’elle fait rêver les enfants issus de milieux modestes. Mais ça véhicule également des valeurs citoyennes. Mais surtout, avec les activités offertes, ils en prennent plein les yeux, même s’ils ne le réalisent pas tout de suite. Ce qui me plaît, c’est de les faire rêver et de leur faire comprendre que le rêve est possible. Pas seulement pour être pilote de chasse, mais bien un rêve en général", confie-t-il.

Il ne cache pas que l’une de ses plus grandes satisfactions après un vol de démonstration était de voir les étoiles dans les yeux des enfants. "J’adore ça, ce partage de passion, c’est pour ça que je me suis engagé auprès de l’association", conclut le capitaine Sébastien Nativel.


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Lulu le 09/10/2021 12:01

j'ai gardé les magnifiques photos du survol de l'ile lors de son dernier passage à la Réunion! dans tous les cas bravo M. Nativel, vous êtes un exemple à suivre, et longue route à vous, au passage de bonne vacances chez les mal au ki !

2.Posté par Le Jacobin le 09/10/2021 12:13

Merci mon Capitaine de transmettre votre passion.

3.Posté par Hein le 09/10/2021 12:19

Trop valab. Félicitations, à vous Mr Nativel.

4.Posté par Babeuf le 09/10/2021 14:42

Comme quoi quand on veut réussir sa vie il fait savoir s'expatrier contrairement à des pleureurs et des pleureuses qui veulent absolument avoir un poste administratif sur l'île et nulle part ailleurs!

5.Posté par SOMANKE le 09/10/2021 15:00

« Pas capab le mort parce que lu la pa essaye »
L’ambition était, il n’y a pas très longtemps taboue.
Heureusement pour l’avenir et donc les jeunes ça change.
Voir et faire voir grand

6.Posté par Thierry Massicot le 09/10/2021 16:28

Admiration totale à Babouk.

7.Posté par Choupette le 09/10/2021 18:51

Bravo et bon retour ici chez vous !

8.Posté par La question qui fâche le 09/10/2021 19:09

La question qui fâche mais que personne ne pose : a-t-il, comme beaucoup de pilotes occidentaux, dégommé des gamins en Afrique, au Proche-Orient en lâchant des bombes sur des villages ?

Pilote de chasse, ok. Mais souvent ça chasse le faible.

9.Posté par Smitters le 09/10/2021 19:27

il serait bon d'interviewer aussi le seul réunionnais mécano de la patrouille de France.. le seul à avoir été dans les avions le 14 juillet.. il bosse à air austral depuis..

10.Posté par Enola Gay le 09/10/2021 19:28

rappelons que le rafale est un engin de mort.. la mort qui fait briller les yeux des enfants.. c'est plus que moyen.

honte à ce monsieur..

11.Posté par Maloki le 09/10/2021 19:53

Gros parcours.
Petit bémol : je trouve qu'il n'arrive pas à la cheville de Yves Kerhervé avec un Rafale.
Mais pilote de démonstration Rafale, quand on a un membre de famille haut gradé dans l'aviation, sa aide.

12.Posté par Cloaca maxima le 09/10/2021 20:10

Une tronche le gars.
Il a du faire classes prépas grandes écoles puis réussir le concours d'entrée à l'Ecole d'Officiers de l'armée de l'air et faire ensuite une carrière exemplaire pour en arriver glorieusement à être pilote de démonstration du meilleur avion Français.
Chapeau bas.

13.Posté par Damnatio memoriae le 09/10/2021 20:12

Trop fort la métaphore "passer de la voiture ancienne avec le tout premier GPS, à une voiture neuve électrique avec un écran digital intégré"...
Ca me parle bien ça.

14.Posté par Veritas le 09/10/2021 23:41

Post 4 .c'est un choix de vie il n'y a pas de pleureur ce que i reviens au réunionnais il a droit parce que bcp i sorte l'autre côté après i veut plus retourn ou sa i sorte.
Content pour lui mais c'est à coz quelques mentalité comme ou que créole va jamais avancer ici la. Je pas que ton enfant demain nena compétences et sera gradé et va di a li non alors qu'il voudra rentré pour lui ou un proche malade.
C'est pour sa que les Antillais les en avance sur nou .pa solidaire ensemb neg

15.Posté par Gaius Appuleius Dioclès le 10/10/2021 07:13

A Veritas
Merci relire avant de poster car on ne comprend rien. Ce n'est pas qu'un problème de relecture finalement.
Si vous étiez sorti d'ici peut-être qu'on vous aurait un peu mieux compris.

16.Posté par Encore ce miss toussala le 10/10/2021 08:08

Il en fait un peu trop le Babouk
23 ans de carrière et t'es seulement capitaine ?
Même pas commandant ou Lieutenant colonel ?
Pas trop les moyens de se la raconter

17.Posté par toto le 10/10/2021 08:51

Il n'est dit nulle part que sa passion c'est piloter des engins de mort. Son job, c'est balancer des bombes, parfois sur des civils. On appelle ça des bavures.
A vomir. Il devrait se cacher de honte.

18.Posté par SE le 10/10/2021 11:37

Mi té sur la base de Brétigny le jour du concours, mi té simple appelé, mi rappel de lui. Bravo mec

19.Posté par yabos le 10/10/2021 13:12

Bravo à lui. Mais toujours et seulement capitaine ? Vu son ancienneté et âge, il devrait être au moins Colonel. Pourquoi ce manque d’avancement ?

20.Posté par Mme Kieffer le 10/10/2021 13:20

il est plus facile à un sergent ou caporal chef ou hommes du rang de revenir chez lui sur notre ile, il arrive à trouver à "beque la clé" quelque part le plus souvent dans la surveillance des magasins et autres.Mais pour un officier qui a fait 27ans, 32ans,et plus de carrières, un haut gradé, c'est plus difficile de retourner sur notre ile 974.Et pourtant il a que la quarantaine, il ne faut meme pas y penser à son ile, se tourner plutot vers d'autres horizons ONU et autres;attendre un appel de phares.Surtout ne pas pleurnicher à revenir passer le reste de sa vie peinarde sur son ile, impossible à moins d'accepter de vivre autrement.Nativel il a une spécificité dans les armées, il est pilote, mais ce ne sera pas pareil.Peut etre arrivera t'il de se contenter de ce peu, avec l'age, on change, il y en a qui n'arrivent pas à mettre un pied devant l'autre hors de ses repères....dans le civil.

21.Posté par Gaius Appuleius Dioclès le 10/10/2021 14:57

20.Posté par Mme Kieffer le 10/é10/2021 13:20
Si S.Nativel vous lis, il va vous remercier pour ces bons conseils mais seulement si il comprend car moi qui n'est pas fé de classes prépa, je ne crompends rien de s'ke vous écriver mé kom vou ze krwoi ke zébu un peu treau...

22.Posté par Damnatio memoriae le 10/10/2021 14:59

20.Posté par Mme Kieffer le 10/10/2021 13:20
Kieffer comme commando Kieffer ?
Fusiliers marins 2ème GM ?
On est à fond dans l'intervention militaire entre Kieffer et le Rafale...

23.Posté par Damnatio memoriae le 10/10/2021 15:02

16.Posté par Encore ce miss toussala le 10/10/2021 08:08
19.Posté par yabos le 10/10/2021 13:12
Et en plus avec un haut gradé dans la famille, très haut gradé même...
Quoi dire d'autre ?

24.Posté par a mwin sa le 10/10/2021 15:07

Babouk le surnom?
A koz li la pa pri la "Moukat" ? Un bebèt péi aussi sa té.

25.Posté par Isautier ek Chatel ek GIE Charette ek Rivière du Mât (Mascarin) le 10/10/2021 15:11

14.Posté par Veritas le 09/10/2021 23:41
Zantillais i pilote pas rafale, i bwar le rhum seulement sa. Hips.

26.Posté par Thierry Massicot le 10/10/2021 17:25

24.Posté par a mwin sa le 10/10/2021 15:07

"A koz aou la pa pris" l'abruti"? Un bebèt zaffair y caracteriz mieux que " a mwin sa"

27.Posté par Veritas le 10/10/2021 17:45

Pour Celui qui croit que je suis à la réunion devant la boutique ou sinon pou mange la caf bande femme n'a envr 20 ans que j'ai signé et que je suis en métropole et babouk mi les content pou li mais post 15 ou comprend ce que i arrange a ou.
Si n'a 1la di créole un jour, créole toujours eh bien macro un jour macro à vie.

28.Posté par Veritas le 10/10/2021 17:59

Pour info.
Roger sauvage (feu)
Patrick Salinas.
Un peu culture.

29.Posté par Capitaine Fracasse le 11/10/2021 07:57

@ 8
Pour protéger ta tête de noeuds.

30.Posté par Choupette le 11/10/2021 11:14

22.Posté par Damnatio memoriae

"Kieffer comme commando Kieffer ?"

Naaan ... . Kieffer comme Kieffer Sutherland, le fis de Donald que je kiffe trop.

31.Posté par Thierry Massicot le 11/10/2021 12:30

30.Posté par Choupette le 11/10/2021 11:14
"Le fis de Donald" Ben t'a oublié un "l" madame le professeur.. Heureusement que vous n'avez pas, en plus rajouté un "t" à la fin😜

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes