MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Du La di la fé au blog


Par junot.alex@wanadoo.fr - Publié le Dimanche 11 Avril 2010 à 09:14

Les élections achevées, les résultats largement commentés, les illusions et désillusions ont laissé la place aux rudes combats, les discours ont pris la place du bla bla bla. Enfin le discours programme du nouveau président devient la cible des observateurs et des critiques de tous bords.

Laissant la critique et les procès d’intention aux autres, je préfèrerai aujourd’hui prolonger ma réflexion sur l’avènement du changement, ses origines et son avenir.

S’il est établi aujourd’hui que le gâchis de l’alliance semble être le fruit de la position intransigeante de leur chef de file, il ne m’appartient pas de soutenir cette analyse ni de la réfuter. Il y a tant d’autres causes à cette défaite soudaine que Paul verges lui-même ne semble en avoir pris véritablement conscience qu’au soir du premier tour.

Aux nombreuses causes de cette défaite, j’en extrais une, ou plutôt son vecteur, qui, bien que n’étant pas forcément la plus importante, est pour moi révélatrice d’une modification des comportements.

Ainsi dès le début de la campagne du second tour, sentant probablement poindre le spectre de l’échec, des blogueurs nouveaux sont apparus sur zinfos974 et clicanoo.com, les deux sites les plus visités du moment. En tous cas vu de l’extérieur, j’ai eu le sentiment qu’une véritable mobilisation avait été orchestrée pour contrer les oppositions marquées depuis longtemps par le faisceau anti Vergès sur les autres sites que ceux soutenant l’alliance. Longtemps cantonnés à gérer le site de « leur candidat », ils n’ont perçu que tardivement l’impact des sites plus ouverts aux échanges d’idées, aux débats. En fait la lumière a plus jailli de la discussion que de l’imposition d’idées fussent elles lumineuses !

En conclusion l’alliance qui avait triomphé par le passé grâce à la radio de Camille Sudre, venait de se faire doubler par un nouveau média. La seule différence, c’est qu’ici, ceux qui étaient à la tête de ces médias n’étaient pas candidats, et c’est peut être la raison qui faisait que les blogueurs se renvoyaient la balle du parti pris à tour de rôle.

Et c’est donc l’exploitation de cette nouvelle forme de communication qui doit prendre le relais. J’ai du mal à déterminer, encore aujourd’hui, ce qui a pu empêcher l’alliance sinon le président sortant de communiquer sur deux sujets essentiels réclamés à cors et à cris par une bonne partie de la population, à savoir le bouclage du financement du tram train et les conditions de recrutement de sa fille à la mcur.

Sur radio festival, la promesse faite, n’a jamais été suivie d’effet ; stratégie ou pas ? A chacun de se faire son opinion.

Cependant, grande fut ma surprise, surtout un premier avril, de découvrir dans la presse que la liste de l’alliance déposait un recours au motif qu’un ministre avait déclaré que le tram train ne se ferait pas, faute de financement. Je ne peux que regretter qu’en pleine campagne, les ténors de l’alliance n’aient pas eu le bon réflexe de clouer le bec à l’envoyé de Paris en publiant enfin les documents tant réclamés.

Je ne sais pas encore, quelle sera la politique de la nouvelle équipe en la matière et je m’y intéresserai de près, car le déficit d’informations de l’ancienne équipe semble leur avoir couté cher.

Plus de transparence et de responsabilité dans la gestion de l’argent public, combien de fois ai-je entendu cette rengaine ? j’ y adhère volontiers. Comment la mettre en place ? Un lieu d’échanges citoyens comme celui de www.citoyen974.com pourrait y apporter sa contribution, pourquoi pas ?

Allez, je vais pousser le bouchon encore plus loin pour terminer. J’avais dans une contribution antérieure émis l’idée que la maison des civilisations pourrait être véritablement virtuelle. En effet, ne pourrait-on pas imaginer, créer un nouveau temple de la découverte sur internet, en offrant à un large public la possibilité de s’approprier les collectes déjà réalisées au niveau de la mcur. On pourrait même, et il est fortement souhaitable d’y ajouter, par l’image, les collections privées, des collectionneurs en tous genres, qui resteraient accrochées à leur terroir d’origine. Penser à une autre vision du musée, La Réunion le plus grand musée à ciel ouvert, pourquoi pas ?

En offrant cette vitrine d’une telle richesse au monde entier, nous verrions peut être se tourner vers nous des gens qui auraient envie de goûter à cette réalité, à cette diversité, à cette batarcité même. Les visiteurs n’iraient pas vers une œuvre architecturale de renom, mais plus vers ce qu’elle aurait dù abriter ; bien plus ils iraient à travers la Réunion profonde, découvrir les multiples facettes de notre culture, que j’aime tant.

Alex JUNOT / Saint-Denis




1.Posté par Fundisantim le 11/04/2010 13:37

Grande idee mr Junot .
Oui les civilisations qui ont contribue a la naissance de la societe reunionnaise pourraient trouver dans un site internet ( une maison virtuelle) un endroit reve pour exprimer leur unite

. De plus les contributions pourraient aller beaucoup plus loin que les collections d'objet .
Bien loin des collection figees derriere une vitrine , aux bons soins d'un(e) conservateur(trice) les contributions VIVANTES de tous les acteurs de cette unite pourraient rayonner bien plus loin que les pages d'un guide touristique.
Je dis CHICHE!!!

2.Posté par Under Ground le 11/04/2010 13:58

Avec un post aussi indigeste, on peut imaginer (et souhaiter) que la rédaction de la dernière ligne fut vécue comme une délivrance pour son auteur...

3.Posté par grangaga le 11/04/2010 14:43

La Réunion un musée à ciel ouvert d'accord, encore faut-il que les touristes puissent-être invités à visités les hauts de l'ile, "sa couleur et ses décadences", j'ai vu plus loin hier que "St-Paul était sale", je ne pense pas qu'on parlait de la zone côtière. Maintenant s'il faut attendre une émission de G. Mallet pour savoir qu'il y a des gens bien de chez Nous qui cultivent Nos salades, qui plant' Nos fleurs, qui jouent Nout' maloya , qui parlent, qui chantent, qui rient, qui créent, qui inventent, qui y vivent non???
Enfin, pour ne pas dire "la vieille France" ( citation de G.W.Bush ), Paris en lui mème est aussi un musée "à ciel ouvert", mais rien ni personne n'a "anpécé" Mitterrand puis Chirac d'en faire un.

4.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 11/04/2010 20:07

"La seule différence, c’est qu’ici, ceux qui étaient à la tête de ces médias n’étaient pas candidats"..... Ce n'est pas la seule, ni la moindre....
Z'Infos ne fait pas bloquer les N° de Téléphone au standard...
comme sur certaines radios, qui ont pourtant un temps été les antennes de la Vérité, ou des commentateurs, ex retraités, imposent les thèmes et les idées qui doivent rester TABOUS...

Avant on mesurait les efforts nécessaires a être entendus, aujourd'hui on mesure ceux nécessaires a nous faire taire...

5.Posté par Franck ROBERT le 12/04/2010 09:38

Vous savez il y a des Réunionnais qui ont crées ici leur propre musé avec leur propre moyen. Pourquoi les défenseurs de la MCUR en feraient pas ainsi. Je pense qu'avec les réseaux locaux et internationaux, ils auront de quoi pour trouver le financement. Quand on a de la foi en quelque chose on le met en pratique. Il y a là, tous les moyens et les incrédients pour créer une association et faire comme les autres. Combien de musées en France sont gérés de cette façon ! Ce n'est pas difficile après tout ! Allez au boulot Monsieur et Dames.

6.Posté par Fundisantim le 13/04/2010 07:53

Reponse au post 5 : les subventions ne seraient pas du meme niveau et puis il faudrait negocier avec des vrais mecenes, interesses par l'art bien plus que par la politique...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes