MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Droits des pères envers leurs enfants : Lettre au directeur de la CAF


Par N.P - Publié le Mardi 8 Juin 2021 à 16:59

Droits des pères envers leurs enfants : Lettre au directeur de la CAF
M. Frédéric TURBLIN, Directeur de la CAF réunion,
 

M. TURBLIN, chacun sait que je n’hésite pas à interpeller, voir dénoncer publiquement Organismes publics et leurs Représentants (aux risques de Condamnations lourdes fermes et sans sursis), dans leurs obstructions (souvent intéressées) face aux Droits bafoués des Pères avec leurs Enfants. Cependant, je ne pourrais prétendre à une quelconque crédibilité si je ne savais reconnaitre mes propres erreurs d’appréciations, pouvant devenir «calomnieuses» si je les laissais en l’état.
 

M. TURBLIN, consécutivement à notre RDV de ce mercredi 02/06/2021, je tiens à vous remercier pour la qualité de votre écoute, le temps précieux accordé, votre professionnalisme et la bonne volonté dont vous avez pu faire preuve. Nulle flagornerie n’est nécessaire quand l’intelligence collective se met au service du consensus sur le «Vrai Intérêt Supérieur de l’Enfant». Admettre qu’il n’est pas ni dans la loi, ni dans l’intérêt supérieur des Enfants d’être séparés de leur Père est une avancée gigantesque au regard de ce que nous subissons depuis des décennies. Tous les Pères Condamnés de Genre masculin aux TGI (Juge aux Affaires Familiales et Correctionnelle) rêveraient d’y avoir les mêmes échanges constructifs qu’avec vous. Aussi, je me dois de vous présenter mes excuses sur les points suivants ;
 

1) Il semble qu’il soit bien dans les attributions de la CAF d’enquêter, après dénonciation Nominative et signée, sur les Abus et détournements des prestations de la CAF de Maman (ou d’un Père) si celle (celui)-ci continue à déclarer percevoir des Aides a l’éducation de ses Enfants (allocation parent Isolé, aide au logement, etc…), alors qu’ils ne résident plus chez elle (lui). Mais, la CAF ne peut intervenir sur les Pensions alimentaires sans saisie et reconnaissance de changement de situation de la Justice, ni faire de retour écrit au Parent lésé. Ces données restant confidentielles, elles ne peuvent être saisies judiciairement que sur demande du JAF et ou Procureur de la République.  

2) Les efforts consentis par la CAF, depuis votre Nomination, dans la reconnaissance des Droits des Pères avec leurs Enfants (y compris dans les affichages publics ou l’on peut dorénavant voir des Pères avec leurs Enfants), est sans égale avec ce que nous avons connu d’obstruction systématique, que les Tribunaux de la Communauté Européenne ont du Condamner pour accepter le partage des Prestations sociales d’avec les Pères notamment, ou les poursuites contre les Mamans frauduleuses. 

Chacun d’entre nous pourrait se satisfaire des avancées Paritaires que vous contribuez à mettre en place, si l’on devait constater en même temps le nombre de Pères et Enfants «laissés sur le carreau», que l’orgueil judiciaire refuse de réhabiliter. Constater les «dégâts collatéraux», selon les seuls décomptes de l’histoire écrite par l’Ordre Public vainqueur de son acharnement disproportionné contre les Pères, revient a sacrifier des générations d’hommes et d’Enfants qui sont OBLIGES, en retour, de défier cet ordre injuste. Police, Gendarmerie, Rectorat, CAF, Tribunaux etc.. n’ont pas été créés pour démolir les Pères pour leur genre. Détourner ces organismes d’Etat de leur fonction, obligations et engagement déontologiques, pour obliger les Pères a l’abandon forcé de leurs Enfants, sous le silence complice de politiques irresponsables, ne mènera qu’au chaos social. 
  

Les Femmes réclament LEGITIMEMENT la PARITE, et l’obtiennent dans tous les domaines, il n’y à aucune raison valable pour le leur refuser, même aux JAFs… 

C’est donc avec tout mon respect que je vous remercie M. TURBLIN pour cet échange qui redonne de l’espoir, depuis 20 ans de sanctions lourdes injustes, de voir s’amorcer la vérité rétablie dans mon dossier pour ma Fille. 

Liberté, EGALITE, Fraternité.         
Cordialement, M. Pierre ROYER,
Fait à la Montagne le 02 / 06 / 2021.  




1.Posté par Blaise Jr. le 08/06/2021 21:50

Quel dommage d'en venir à la Justice pour des affaires de garde d'enfants. Pour chaque décision de ce genre si j'étais juge j'obligerais les deux partis à consulter un médiateur de la ville en famille et d'un conseiller psychologue aux affaires familiales. Il y a tellement de rancoeur dans les affaires de divorce. Chaque histoire est tellement différente d'une autre.

2.Posté par La Concierge le 08/06/2021 22:02

Il faudrait déjà effectuer une grande enquête de foyers pour savoir précisément où se trouve la place du père dans une famille aujourd'hui par rapport à ses enfants.
Les pères sont-ils présents? Les mères leur laissent elles une vraie place à part entière dans tous les foyers? Dependent ils des classes sociales?
Une mère peut être une mauvaise mère et un père peut l'être de la même manière. Cela dépend beaucoup de la personnalité et de la situation de chacun. C'est cette aptitude à pouvoir s'occuper de l'enfant qui doit être prise en compte mais même une personne incapable de s'en occuper correctement doit avoir sa place auprès de lui en terme de visites constantes car ne pas avoir le pouvoir de subvenir correctement à ses besoins er être en dehors des clous, ne veut dire en aucun cas qu'il ne l'aime pas et au contraire, peut lui apporter beaucoup d'amour!!!

3.Posté par Yes ! le 08/06/2021 23:56

Les pères ont disparu, transformés en parent 1 ou 2, et pire encore, comme simples fournisseurs de sperme pour la PMA... comme les poussins mâles broyés car inutiles !

4.Posté par MICHOU le 09/06/2021 06:12

Quand la PMA sera accessible à tous, les parents seuls vont pulluler, quel repère pour l'enfant si la vérité ne lui est pas dite ?
Combien d'enfants adoptés ou nés sous x sont en souffrance encore de nos jours car un silence de plomb couvre leurs origines, leur filiation.
Combien de pères et de mères encore absents, dans la réalité.?
Donner naissance à un enfant est un DROIT, être présent dans sa vie et le protéger, l'éduquer , le rendre autonome et libre un DEVOIR.
Etre parent ce n'est pas facile et ça s'apprend ensemble et ou avec l'aide de son entourage ou des services compétents. C'est une grande responsabilité et il faut bien y réfléchir pour bien se préparer.
On risque de tâtonner, se tromper mais c'est une merveilleuse histoire qui commence avec ses joies , ses peines si on veut bien se donner la peine

5.Posté par Papapio, "Pères Amor" le 09/06/2021 08:24

Il reste inacceptable qu.en pleine campagne électorale, candidats, journalistes, UFR, et tous les acteurs sociaux maintiennent le silence sur le "Massacre judiciaire des Pères".

Qu.il y a t.il de plus Important que Nos Enfants ?!

Comment refuser encore que la PARITÉ ÉDUCATIVE soit une PRIORITÉ des Priorités ?!

Comment accepter la "Falsification volontaire de l.instruction de nos dossiers" aux JAF ?! Il faut que ça cesse...

6.Posté par A mon avis le 09/06/2021 11:34

"Droits des pères envers leurs enfants "

Étonnant comme titre.
On évoque plus couramment les "devoirs des pères envers leurs enfants" !

7.Posté par A mon avis le 09/06/2021 15:30

@3.Posté par Yes !
" Les pères ont disparu, transformés en parent 1 ou 2, et pire encore, comme simples fournisseurs de sperme pour la PMA... "

... dites vous.

1°) désigner les responsables d'un enfant par : "parent 1" et "parent 2" ne signifie pas que le père a disparu, pas plus que la mère. Mais c'est d'abord un signe de reconnaissance de l'égalité homme-femme dans la sphère familiale, et c'est aussi une adaptation aux multiples situations familiales modernes (familles monoparentales, reconstituées, homosexuelles ...)

2°) dans la PMA le père n'a pas disparu, puisqu'au contraire l'enfant a deux pères.
Et vous oubliez que, comme il existe des hommes donneurs de sperme, 'il existe aussi des femmes donneuses d'ovocytes.

8.Posté par Papapio, "Pères Amor" le 09/06/2021 19:56

6) c.est vrai, je sais, je continu et continuerai autant que je le peux pour que nos Enfants ne soient plus interdit, par les "Adultes", au constat de leur hypocrisie la plus ignoble, "InFemme", quand ils font le Constat;

Que leurs Parents qui, officiellement sont POUR la Parité dans tous les domaines de la Vie... Aient le DROIT de s.y opposer au point de faire CONDAMNER lourdement l.autre, à ne plus jamais voir SES Enfants, et Tout ça contre beaucoup d.argent qu.on lui prendra de force, pour SON BIEN...

Et qu.il ne puisse plus s.y opposer devant un Tribunal Correctionnelle, qui le condamne à la Prison, s.il REFUSE de payer les "Rançons des Otages jamais Libérés"...

Moi j.ai expliqué à la Juge, qu.aussi longtemps que le Procureur refusais de donner suite aux Trés Multiples Plaintes qui Condidionnent la Vérité dans mon dossier et la fin des sanctions préalables contre moi et TOUTE MA FAMILLE (pas le Droit de connaitre ma fille), je maintiendrai mon Refus de payer.... Sans Droits, Pas de devoirs...

que je préférai la Prison à laquelle on veut me Condamner (pour Abandon de famille, c le motif alors que je le rebelle pour que la PAFITÉ EDUCATIVE VOTÉE SOIS APPLIQUÉE) à l.abandon forcé de ma Fille ...

Être saisi, signifie ne Plus pouvoir exprimer PUBLIQUEMENT mon Refus, et mon dégout... Et OBLIGER À LA SAISIE pour exprimer mon désaccord et le Détournement du DROIT, au profit d.Autres Intérêts...

À qui le Crime Contre l.Humanité profite t.il ?!
Pas aux ENFANTS, et pas aux PÈRES en tous cas !!! 🤔

9.Posté par Mioumiou le 13/06/2021 17:37

J’aimerais savoir si le père est réellement en détresse comme vous le dites si bien.
Avez-vous eu un seul plaisir à connaître la vie de votre enfant avant de débattre sur ce sujet.
Avant de ce lancer dans un debat de père victime l’enfant dans tout ça quand est-il ? Son opinion ? Son point de vu après ses 20 années donc (20 ans ) son ressenti ?

10.Posté par Mouais... le 14/06/2021 17:32

10% veulent vraiment avoir la garde partagée de leur enfant. 40 % ou plus entament des démarches que pour emmerder la mère. 50 % à diviser entre ceux qui se sont barrés, ceux qui sont obligés d'assumer leur rôle de père; incarcérés, portés disparus, sans père connu, etc.
Toutes les mères ne sont pas des saintes mais tous les pères ne sont pas des anges non plus !

11.Posté par Mioumiou le 14/06/2021 17:53

N’oublions pas une chose très importante dans l’histoire ce n’est pas vous monsieur la victime mais bien l’enfant !
Car sans l’enfant cette situation ne serait pas...
En tant que parents notre but et objectif est que notre enfant soit heureux et épanoui dans la vie. Cette lutte acharnée est peut-être pour vous votre seul objectif dans la vie mais quels sont les conséquences sur l’enfant ?
Vous dites (ma fille) mais comment le vie t-elle ? Cela n’est-il pas fait dans votre but à vous et non celui de l’enfant!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes