Société

Droit fil 974: Un accompagnement pour les apprentis juristes qui sautent la mer

Mercredi 19 Avril 2017 - 11:59

Un accompagnement pour les étudiants en droit ayant effectué tout ou partie de leur scolarité à la Réunion et poursuivant des études juridiques en métropole. C'est le but de l'association Droit Fil 974, qui vient tout juste d'être créée.

Le procureur de la République Laurent Zuchowicz fait partie des membres fondateurs, et en est le secrétaire. Le président est l'avocat Thierry Gangate, ancien bâtonnier de l'ordre des avocats du barreau de Saint-Pierre.  

" 'Sauter la mer' est une étape difficile selon l'expérience du plus grand nombre. Étape que notre association souhaite faciliter en mettant les étudiants en relation avec des personnes basées à la Réunion avant leur départ, puis surtout en métropole après leur arrivée", expliquent-ils dans un mail de présentation, précisant que les apprentis juristes seront mis en relation essentiellement des professionnels du monde judiciaire et juridique, en activité ou en retraite, pour un accompagnement et des conseils.

Se sentir accompagné et en confiance pour réussir les études
 
Le principe est simple. L'étudiant entre en contact l'association (via l'adresse mail Droitfil974@gmail.com), fournit son CV et indique dans quelle ville il part poursuivre ses études. L'association se tourne alors vers les personnes s'étant portées volontaires pour un accompagnement dans la ville concernée,  et délivre ensuite (après accord) leurs coordonnées à l'étudiant.

Les volontaires sont d'ailleurs appelés à se faire connaître via la même adresse mail. L'association dispose également d'une page Facebook, mais celle-ci est en accès restreint. 

"Prendre un café de temps en temps, discuter études et orientation, proposer d'assister à une séquence professionnelle... autant d'attentions qui permettront à des étudiants, à 10000 km de chez eux et confrontés à d'autres repères, de se sentir accompagnés et d'être ainsi en confiance pour réussir leurs études", estiment les fondateurs. 
Lu 3080 fois



1.Posté par gouvernorat de la l'ananas le 20/04/2017 07:57 (depuis mobile)

Il faut effectivement preparer ces jeunes à atterrir dans un vrai département français où on applique la loi. Le choc d'une inspection du travail non vendue, une répression des fraudes qui travaille, des notaires competents etc.

2.Posté par gouvernorat de la l''ananas le 20/04/2017 08:01 (depuis mobile)

Mais surtout une cellule psychologique pour le retour en féodalité reyonaise. Par ex qu'ils intègrent le fait que seul un bon réseau parental leur sera utile. A la limite qu'importe la validation du cursus universitair c'est tres secondaire ici.

3.Posté par eric le 20/04/2017 08:18

Bonne initiative ! judicieux pour les étudiants en droit n'ayant pas les réseaux et peu de moyens...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter