Zot Zinfos

Droit de réponse à Monsieur Michel Briet, conseiller municipal d’opposition de Sainte-Marie

Jeudi 25 Juillet 2013 - 11:28

(Concernant son courrier des lecteurs publié dans JIR du 18 juillet 2013)

Droit de réponse à Monsieur Michel Briet, conseiller municipal d’opposition de Sainte-Marie
Décidément, la vie politique sainte-marienne m’amène chaque jour son lot de surprise. Et je constate que tout est possible quand on veut absolument exister sur la scène politique locale.

En effet, Monsieur Michel BRIET, auteur d’un récent courrier des lecteurs, oublie évidemment de façon involontaire que de 1990 à 1992 il a été un conseiller municipal d’opposition inexistant et qu’à l’occasion des législatives de 1992 il a rejoint mon ex 1er adjoint qui faisait déjà équipe avec Jean-Paul VIRAPOULLÉ.

Pendant 2 ans, il a joué à l’opposant constructif, puis offert ses services et rejoint officiellement la majorité municipale lors des élections de 1995.

De 1995 à 2012, il a été membre du groupe majoritaire et votait toutes les décisions. Son ralliement lui a permis d’obtenir quelques subsides d’adjoint spécial au maire puis de conseiller communautaire, ou de président du groupement de transport publique GET 974 qui lui a permis de partir en mission chaque année.

De nouveau dans l’opposition municipale depuis les dernières régionales de VIRAPOULLE avec un résultat que l’on connaît. 2010, où naturellement lui et mon ex 1er adjoint firent campagne pour Jean Paul

Pour revenir au dossier de zone franche de Gillot qui interpelle mon élu d’opposition.
Depuis 1986, Jaques CHIRAC, alors Premier Ministre, avait donné la possibilité à la Réunion d’avoir une zone franche. Aucune commune n’en voulait à cause de la perte de recettes fiscales.

A mon arrivée à la gestion des affaires communales en 1990, la Région Réunion présidée par Pierre Lagourgue nous relança sur ce dossier et la commune par délibération a accepté la création de la zone franche aéroportuaire.

Voulant rester maître du devenir économique de notre commune, il est décidé de créer une SEM afin que Sainte Marie soit partie prenante de ce site stratégique pour la Réunion.

Le changement de majorité à la Région avec l’arrivée de l’équipe Freedom et de son plan export va se traduire par l’abandon de la zone franche et la fin de la SEM aéroportuaire. La nouvelle majorité régionale, souhaitant une gouvernance différente de ce projet, va indemniser largement la commune qui se retire de la structure de mise en œuvre de la zone mais reste toujours membre du comité technique d’attribution de parcelles aux acquéreurs avant décision du bureau de la Région.

Tout cela est voté par le conseil municipal de Sainte-Marie et Monsieur BRIET comme tout le groupe vote sans se plaindre, ni faire des propositions pertinentes.

La zone est entièrement viabilisée par la Région Réunion avec les fonds européens et les voiries sont rétrocédées à la commune qui perçoit, de plus, les impôts locaux sur la zone où 10 000 m2 sont construits.
Aujourd’hui, une nouvelle majorité est installée depuis 2010 à la Région. La commune a été de nouveau associée pour une modification de la ZAC aéroportuaire. Il y a donc eu délibération en conseil municipal et assouplissement des règles d’éligibilité afin de faciliter l’accueil des entreprises.

Malheureusement, le contexte économique a changé et la Réunion est aussi touchée par la crise mondiale. Cela diminue la demande sur la zone aéroportuaire.
Mais je tiens à rassurer le conseiller de l’opposition, la zone aéroportuaire redémarre et, en tant que Président de Nexa, je peux lui annoncer que le promoteur pour le projet hôtelier tant attendu sur l’aéroport a été choisi. Ce projet devrait voir le jour très bientôt.

Enfin, je terminerai sur « La Plaine de Gillot » qui est le prétexte à son courrier des lecteurs. En tant que Maire de Sainte Marie, j’ai toujours veillé à ce que notre commune reste le chef de file de l’aménagement de son territoire quelque soit la collectivité qui nous sollicite.

Il est quand même étonnant qu’une prétendue note interne du service économique, non communiquée officiellement ni au maire de Sainte-Marie, niaux services communaux, atterrisse dans les mains de l’ex 1er adjointe de Saint-Denis.

Il est encore plus étonnant que cette même note n’ait fait l’objet d’aucune commande du président de la CINOR que j’étais de 2010 à 2012, et même si les services de la CINOR peuvent s’autosaisir sur un sujet de réflexion qui pourrait les intéresser, cette réflexion n’a pas atterri sur le bureau du Président pour validation.

Une question se pose sur leurs motivations réelles à ce sujet et la loyauté indispensable que le Président de la CINOR est en droit d’attendre de ses services dans l’exercice de leurs missions.

Quant à vous Monsieur le Conseiller Municipal de l’opposition qui d’un seul coup est frappé de cécité sur les réalisations de la municipalité, après avoir cautionné cette politique de développement par vos votes successifs, je ne sais quel conseil vous donner. Ou plutôt si, j’en ai un : comme vous avez commencé à vous éloigner de Sainte-Marie en vous domiciliant à Saint-Denis peut-être puis-je vous suggérer de vous éloigner encore un peu plus en retournant dans un pays de la zone où vous avez beaucoup investi au cours de ces dernières années.

Je pense que l’on s’est compris.

Jean Louis Lagourgue
Maire de Sainte-Marie
1er vice-président de la Région
Jean Louis Lagourgue
Lu 792 fois




1.Posté par ZembroKaf le 25/07/2013 13:41

puis-je vous suggérer de vous éloigner encore un peu plus en retournant dans un pays de la zone où vous avez beaucoup investi au cours de ces dernières années.


toujours aussi vulgaire "ce maire" de seconde zone !!!
oups !!!!

2.Posté par RPR le 25/07/2013 20:35

Michel Briet ?
Ah oui cette girouette qui se croit important sur st-marie!
nimporte nawak

3.Posté par chikun le 26/07/2013 06:10

L'approche des municipales aiguise la jalousie des envieux et l'appétit féroce des amateurs de grande bouffe communale. Les prétendants aux dents longues ne peuvent plus se retenir , ils aboient furieusement à tort et à travers.
Monsieur Lagourgue a libéré Sainte-Marie d'Axel Kichenin en 1989 . Depuis, la commune de Sainte-Marie est certainement celle où il fait le mieux vivre à la Réunion.
On ne peut souhaiter que la réélection de Jean-Louis Lagourgue en 2014.

4.Posté par minolta le 26/07/2013 11:08

pitoyable LAgourgue !
Quand on connait son parcours et ses frasques judiciaires , il ferait mieux de se cacher !

Un passé et un passif à faire pâlir les plus médiocres

5.Posté par Cocorico le 26/07/2013 11:11

monsieur Lagourgue est atteint du syndrome du COQ , seul animal à chanter les pieds dans la M......


6.Posté par Oui mais .... le 28/07/2013 10:48

Lagourgue est maire depuis 23 ans ... Briet simple conseiller municipal !
Lagourgue est Président, vice Président, Briet a été président du GLEM
Lagourgue représente quelque chose, Briet pas grand chose
Lagourgue n'a pas collaboré avec Kichenin, Briet .....Jatob se souvient des municipales de 1990
Lagourgue a gagné avec Anette et le PS, Briet n'a été que le suiveur.
Moralité, mieux vaut être commandeur que commandé , et là ça fait mal , demandez des nouvelles au afrikanners !!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >