MENU ZINFOS
Faits-divers

Drames à Ste-Marie : La victime avait porté plainte pour menaces il y a une semaine


La procureure de la République fait le point sur l'enquête suite aux décès d'une femme et d'un homme qui étaient en couple : l'une a été retrouvée morte, frappée à plusieurs reprises au visage et l'autre s'est donné la mort. La première victime avait porté plainte pour menaces il y a une semaine et le quinquagénaire devait être présenté au tribunal le mois prochain.

Par NP - Publié le Vendredi 4 Mars 2022 à 20:14

Drames à Ste-Marie : La victime avait porté plainte pour menaces il y a une semaine
La procureure de la République a rappelé que deux procédures judiciaires sont actuellement en cours, l'une pour homicide volontaire par conjoint sur une femme et l'autre pour recherche des causes de la mort d'un homme.

Les deux décès sont survenus ce vendredi à Sainte-Marie. Une femme de 57 ans a été retrouvée morte chez elle par sa fille. Elle est décédée des suites de coups, portés principalement à la tête. La procureure ajoute qu'elle a été frappée avec un objet. Son conjoint, âgé 58 ans s'est lui donné la mort par la suite. Il est soupçonné d'être l'auteur du meurtre.

La brigade des recherches de Saint-Benoît mène l'enquête pour déterminer les circonstances exactes de ces deux drames. Les autopsies des deux corps auront lieu samedi 5 mars 2022. "Toutes les investigations utiles sont actuellement diligentées afin d’établir avec certitude le déroulé des faits et rechercher la manifestation de la vérité",

La procureure de la République près du tribunal judiciaire de  Saint-Denis ajoute : "Les auditions des membres de la famille ont été réalisées ainsi qu’une enquête de voisinage ; diverses constatations et vérifications techniques sont en cours ; des témoins du suicide, ayant tenté de l’empêcher, doivent être entendus."

Une plainte et une convocation au tribunal

La procureure a précisé que la victime avait déposé plainte pour des menaces le 23 février dernier à l’encontre de son conjoint.

Ce dernier avait été placé en garde à vue et entendu. "Une mesure de composition pénale avait été ordonnée, le mis en cause n’ayant aucun antécédent judiciaire, il devait se présenter au tribunal le 27 avril prochain", explique-t-elle.

La cellule d’urgence médico psychologique a été activée et l’association ARAJUFA est saisie pour porter assistance à la famille des personnes décédées




1.Posté par République bananiere le 04/03/2022 20:46

La responsabilité du procureur n’est elle pas engagée ? Aucune mesure d’éloignement ? Même avec le contexte réunionnais ?

2.Posté par République bananiere le 04/03/2022 20:46

La responsabilité du procureur n’est elle pas engagée ? Aucune mesure d’éloignement ? Même avec le contexte réunionnais ?

3.Posté par Ananass le 04/03/2022 21:35

Combien encore?
Il aurait dû souffrir plus encore. Trop facile de se tuer!
Quand est ce que ces situations inacceptables vont cesser!
Compliqué, je sais bien. Malheureusement au bout du bout nos hommes sont toujours capables du pire.

4.Posté par La cata le 04/03/2022 23:40

A quoi ça sert de porter plainte à la police? Vive la justice française… la lenteur bonjour…

5.Posté par Batofou974 le 05/03/2022 02:58

Tout ce tralala judiciaire après la mort de cette femme ! C'est à ce stade que la procureure engage une enquête. Tout est à l'envers. Pourtant les grosses pub fleurissent nos tv concernant les violences aux femmes et là la justice fait une enquête sur 2 morts dont tout le monde connaît les tenants et les aboutissants. Vraiment médiocre et hypocrite cette justice. On vous laisse vous trucider et ensuite on enquête pourquoi alors qu'une plainte a été déposée récemment. Faudrait arrêter votre laxisme qui vous étouffe bande de cols blancs aux bras cassés.Quant à la police elle est là uniquement pour marquer des pv aux honnêtes citoyens qui pour avoir mal garé son loto se retrouvent avec 'une amende de 135 euros alors qu'il va bosser. On va entendre bientôt qu'on va renforcer la vigilance et on va demander à l'état d'autres moyens, notamment financiers. En attendant on trucide pour un oui ou un non et porter une plainte c'est comme aller faire un dépôt dans les toilettes .

6.Posté par Bagatelle le 05/03/2022 05:43

Et oui il y a d autre comme lui
Qui menace insulte les autres
Le pire il se croire au dessus des lois


7.Posté par Romuald le 05/03/2022 07:26

La protection des femmes victimes de violences conjugales faisait partie des engagements de Macron.
On voit ce qu'il en est : une administration toujours aussi lente à réagir. Des services de police et de justice qui se renvoient la balle. Un accueil dans les commissariats qui laisse à désirer, voire détestable et humiliant pour les femmes venus y chercher de l'aide.
Macron et son gouvernement affichent leur satisfecit pour avoir mis en place un certain nombre de dispositifs soi-disant protecteurs, mais cela ne suffit pas.
Il faut que cela s'accompagne d'une mobilisation de toute la société contre ce fléau, d'une prise de conscience que ces actes violents, les attitudes machistes ne sont plus tolérables, qu'hommes et femmes doivent entretenir des relations faites de respect de l'intégrité physique et mentale de l'autre.

8.Posté par Bizarre le 05/03/2022 07:54

déjà quant ont entends des chansons type "Famn command pa le zom" ont comprends tout de suite la mentalité de l'époque et qui perdurent encore aujourd'hui, celui de l'homme qui pense que la femme lui appartient, et que donc il a tout les droits dessus, tout sa pour montrer et de montrer en tant qu'homme viril... Mais quelle mentalité de m.

9.Posté par francais le 05/03/2022 08:00

police muselée et justice incompétente et laxiste super cocktail !!!!!

10.Posté par Moin mi pense que... le 05/03/2022 08:03

Vu les antécédents avec tous les faits divers il devrait y avoir un service qui traite spécifiquement ce type de plaintes..

11.Posté par Les missions prioritaires de la police le 05/03/2022 10:24

La police a des missions prioritaires et plus importantes : le contrôle du passe sanitaire dans les restaurants.

12.Posté par Toutoune974 le 05/03/2022 10:34

L éternel problème de la justice française !!!! Faut attendre qu il y ait un mort pour que la justice fasse qq chose!!!! Du grand n importe quoi dans ce pays!!!! Et jusqu'à quand?????

13.Posté par SOMANKE le 05/03/2022 10:49

Il ne s’agit pas de se rassurer en désignant un « coupable » surtout lorsque ce dernier s’est aussi donné la mort.
Il faut se demander POURQUOI ?
Quand on a inventé le mariage (l’union) choisi, on a aussi inventé le divorce (fin du XIX eme siècle), la rupture.
Puisque l’amour passion est la cause de l’union et que celle ci est éphémère il faut trouver, dans le dialogue, une nouvelle forme d’amour pour continuer à vivre ensemble.
Lorsque le dialogue est impossible, la violence reste le seul moyen d’expression pour celui où celle qui refuse de sortir de l’amour passion.
La violence n’a pas de sexe et ni la police ni la justice ne peuvent la prévenir, sauf à mettre un policier ou une assistance sociale derrière tous les couples (impossible et inacceptable).
Nous serions alors dans une société sous contrôle avec le risque de débordement (inacceptable).
Notre société instrumentalisée (smartphone, télévision, ordinateur etc...) laisse peu de place pour le dialogue.
C’est donc une question d'éducation. Il faut mettre l’humain (l’individu ) au centre de nos préoccupation, à défaut sa survie me paraît très difficile.

14.Posté par Nathan41 le 05/03/2022 11:14

La police il prefair arête des gens

15.Posté par nicolaï2 le 05/03/2022 11:15

Hélas..

16.Posté par Freedom fighter le 05/03/2022 12:33

Les forces de l'ordre sont là pour semer des amendes aux bords des routes, traquer les planteurs de cannabis pour les voler, mais agir quand il s'agit de violences conjugales, de détournement d'argent public ou autres crimes de nos élus corrompus entre autres c'est trop compliqué et cela ne rapporte pas à l'état. Triste constat.

17.Posté par PEC-PEC le 05/03/2022 12:54

Ils sont où les bracelets anti rapprochement de monsieur Dupont Moretti ?
Pas encore arrivés à la Réunion ! !
Honte au procureur qui comme toujours ne sera responsable de rien...Jamais responsable les fonctionnaires c'est incroyable, même pas la moindre sanction pour avoir été incapable de sauver cette femme, tout au moins d'avoir tenter quoi que ce soit pour que ça n'arrive pas..
Cette justice est la honte de notre pays...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes