Courrier des lecteurs

Drame humain dans un lycée...

Dimanche 11 Février 2018 - 15:09

Drame humain dans un lycée...
Des administrateurs de l'Éducation nationale plus insensibles que des cordons-de-moresse !

Au JT, ce midi, une jeune maman venait clamer son désespoir devant le drame frappant son garçon en classe de seconde.
L'accompagnatrice spécialisée, chargée de s'occuper de son fils (autiste), est en congé de maternité et n'est pas remplacée. Du coup, ce jeune ne peut plus aller en classe.
 
Interrogé à ce sujet, un fonctionnaire de l'Enseignement, plus insensible qu'une holoturie, n'a pas eu un mot concernant cette détresse humaine. D'un ton volontairement glacial histoire qu'on comprenne bien qu'il s'en tamponne le coquillart, plus désincarné qu'un ectoplasme, il na fait preuve d'aucune empathie, pas la plus petite compassion. Ne serait-ce que pour tenter de faire croire qu'il saisissait l'étendue de ce qui est un drame humain épouvantable.

Cet individu s'est planqué derrière ce qui lui sert de raison d'être, de viatique, de Bible : le règlement. Faut prendre contact avec Paris... Faut chercher la bonne personne... Faut la tester (où ?)... En attendant, le jeune a le droit d'aller en classe. Ben oui, sale con, avec qui ?

Je ne souhaite qu'une chose à ce triste sire : que le jour où il aura besoin d'une greffe du foie, on lui donne le mien. Comprenne qui veut !

Jules Bénard
Jules Bénard
Lu 1569 fois



1.Posté par Candide le 11/02/2018 15:59

Je comprends la détresse de ce jeune et de sa famille. Mais Monsieur Bénard, l'école n'est pas vouée à accueillir tout le monde, n'en déplaise à des râleurs comme vous. Il s'agit déjà de gérer la génération "j'ai le droit" qui demande tout mais ne donne que très peu. Alors ne demandez pas l'impossible en gérant aussi les cas médicaux. De plus, sachez que le problème de non remplacement ne touche pas que les accompagnateurs spécialisés, il en est de même pour tous les professeurs absents moins de quinze jours : aucun n'est remplacé et cela ne semble pas trop émouvoir notre société : est ce à dire qu'une semaine de plus ou de moins ne change rien ? Vivement les annonces du ministre pour réformer un peu ce qui est devenu la garderie nationale.

2.Posté par A mon avis le 11/02/2018 17:00

Quelle solution auriez vous proposée, Monsieur-Bénard-insulteur-donneur-de-leçons, à la place de ce "sale con" (sic) et "triste sire" (sic) de "fonctionnaire de l'Enseignement plus insensible qu'une holoturie" (sic) ?

Au vu de vos compétences universelles, vous pourriez proposer votre candidature pour remplacer cette accompagnatrice spécialisée.

3.Posté par Jules Bénard le 11/02/2018 18:30

À "à mon avis" :

Je vous signale que je ne suis pas un décideur ; je ne suis pas à la place des soi-disant responsables.
Je ne suis qu'un observateur ; je constate, j'approuve ou je critique. Je mets le doigt sur les dysfonctionnements.

Je ne suis pas là pour apporter des solutions que je n'ai pas.

Vous, vous n'êtes là que pour jeter votre fiel, sans une once de réflexion.
Vous critiquez ceux qui osent critiquer parce que vous êtes de la race idiote des béni-oui-oui.
Vous avez renoncé depuis fort longtemps à votre droit de dire ce que vous pensez pour lécher le prose des grands de ce monde.
Vous êtes bien sûr d'avoir une capacité de réflexion ?

4.Posté par L'Ardéchoise le 11/02/2018 19:24

Jules, tu t'énerves, tu t'énerves !

Mais sais-tu au moins comment cela se passe pour le recrutement des AVS et autres auxiliaires dans l'EN ? Quels diplômes on leur demande ? Combien on les paie pour 20 heures ? Et quelle galère c'est pour eux de trouver un autre petit boulot à côté, tant ils sont soumis à des obligations tout comme s'ils étaient vraiment des agents territoriaux ?
Il n'y en a pas assez, et beaucoup d'enfants sont dans le même cas que celui que tu cites.
C'est triste évidemment.
Le point sur lequel je suis d'accord avec toi, c'est lorsque l'on tombe sur un "supérieur" qui se planque derrière le règlement.
Ils ne sont pas tous comme cela fort heureusement , des directeurs (trices) et autres se battent bec et ongles pour trouver et des solutions et du personnel pour accompagner ces enfants.

Quant à ton foie, le mieux est que tu le gardes, quelle que soit sa tronche, cela veut dire que tu es toujours en vie et que tu va encore nous faire commenter tes coups de gueule et tes états d'âme, ainsi que tes savoureux récits...
Faudrait qu'un de ces quatre je te le "soigne", ce foie, avec un petit cru de chez nous, on verra si la Poste marche mieux dans ce sens-là !

5.Posté par lesseps le 12/02/2018 08:54

A le lire on pourrait penser que le Benard ne connaît rien de la vie professionnelle et de ses obligations légales et organisationnelles .... Peut être n’en connait -il pas les modalités d’embauche et les délais incompressibles en découlant... il semblerait extraordinaire que le rectorat ait mis en place une mafia spéciale pour interdire que les élèves handicapés soient pris en compte comme le sous-entend notre aboyeur en chef... faire son melenchon de base sans connaître les tenants et les aboutissants est la marque de fabrique du cousin à....

6.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 12/02/2018 10:25

À Post. 3 - Jules Bénard:

Jules,

*Tes répliques à "A mon avis" ne vont pas en ta faveur;

*Tant se justifier ne démontre en rien ta valeur - bien au contraire !

*Quant à ton "doigt sur les dysfonctionnements", laisse moi rire !

*La corruption active ou passive qui règne ICI te laisse "indifférent".

*Tu choisis d'aller dans le sens de la "plus grande pente": faire un "drame" d'un cas individuel est quand même plus "cool" que de s'en prendre aux multiples drames qui affectent la communauté...

*Tu n'est pas dangereux pour le "sistema" local;

*La preuve ? Tu disposes d'un blog sur Zinfos 974...

7.Posté par A mon avis le 12/02/2018 13:57

@3 Jules Bénard
Votre réaction ne fait que confirmer le bien fondé de mon commentaire @2 adressé à Monsieur-Bénard-insulteur-donneur-de-leçons.

Insulter ce n'est pas dénoncer des dysfonctionnements.
Insulter ce n'est pas expliquer.
Insulter ce n'est que aboyer,
Insulter ce n'est que l'expression d'une argumentation déficiente, d'une grave absence de réflexion !

Et le plus grave, c'est de ne pas en être conscient !

8.Posté par Lesseps le 12/02/2018 15:48 (depuis mobile)

À juju la carante : s’il a une tribune dans zinfos il le doit plus à ses relations familiales qu’à autre chose :) après, qu’il ne s’occupe pas de vos minuscules problèmes est sa seule qualité

9.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 12/02/2018 18:27

*Voilà que cette lopette de "LESSEPS" refait surface...

10.Posté par L'Ardéchoise le 12/02/2018 20:11

Madame Pavard dérape !!!
Même si Ferdinand n'est pas toujours marrant, comment une telle insulte, "lopette", peut-elle sortir de votre ordi vu votre âge et le métier que vous avez pratiqué ?
Un débordement de cet acabit ne démontre en rien la vôtre, de valeur !

11.Posté par Lesseps le 13/02/2018 11:14 (depuis mobile)

Ahahaha merci pour cette belle rigolade juju la carante :) un courrier au préfet de prévu ?
@ l’ardechoise : pleureuse c’est un métier ?

12.Posté par VIEUX CREOLE le 16/02/2018 16:44

« DRAME HUMAIN DANS UN LYCÉE » ! Et , j’ajouterai aussi : situations intolérables scandaleuses( dans plusieurs écoles primaires élémentaires ou collèges) des Personnels! Chargés d’accompagner les enfants lourdement handicapés ou polyhandicapés qui , sans eux, ne pourraient absolument pas suivre une scolarité normale  et même toute scolarité !!
Ces Agents -hommes ou Femmes - recrutés avec le Bac ( souvent plus ) ...font preuve d’un dévouement qui force l’admiration des Enseignants des classes où ils interviennent et celle de leurs Chefs d’Établissements : ce sont des A.E (auxiliaires d’Éducation ) ,des A.V.S. (auxiliaires de vie scolaire ) … QUI ACCOMPAGNENT CES Enfants en classe , pendant les récréation ,les heures de repas et même aux toilettes !!!! Ils ont un C.D.D. ,statut qu’ils conservent pendant six ans maximum sans espoir d’être « cédéisés «  pour un salaire variant entre sept cents et mille euros environ !! Après ces six années maximum ils sont envoyés à Pôle Emploi, chargés de leur" dégoter un Job" : vous laisse deviner la galère qu’ils doivent endurer !!! Certain(e)s sont Pères ou Mères de famille d’enfants scolarisés . Agé(e)s parfois de 50 à 53 ans ,vous comprenez bien vite les possibilités d’embauches qui s’’offrent à eux ou à elles  pendant des mois de recherches et de galère !! VOUS CONNAISSEZ TOUS AUSSI les qualificatifs flatteurs qui leur sont souvent attribués MÈME au plus haut niveau du Pouvoir  !!!
- J’ai à trois reprises dénoncé le scandale de la situation de ces Compatriotes dans les colonnes de « Zinfos »… QUI S’INTÉRESSENT A EUX  ? Les services du Rectorat ? Ceux de l’Académie ? Les Organisations syndicales et lesquelles  ???APPAREMMENT ET TRÈS VRAISEMBLABLEMENT PERSONNE  !!!
Au niveau national , c’est la même constatation ! Je viens de lire dans  « le Quotidien »de ce jour 16/03/2018 (page 16) l’Appel émouvant à l’aide d’Églantine Emeyé ( « Animatrice de France 3 ») au Président de La République ! Elle est la Mère d’un Enfant polyhandicapé avec des traits autistiques sévères… ELLE A INTERPELLÉ LE CHEF DE L’ÉTAT sur les réseaux sociaux! L’article du « Quotidien »rappelle que « Brigitte Macron avait fait de l’autisme l’une de ses grandes missions du quinquennat de son Mari » !!! Neuf mois bientôt que Jupiter a été élu et l’on ne voit rien venir !! Rappelez- vous Nicolas Sarkozy qui s’est moqué de Ségolène Royale parce qu’elle «  s’était mise en colère » devant l’inertie de TOUS les Dirigeants politiques sur le cas de ces Enfants handicapés!! Qu’a-t-il réalisé pendant ses cinq ans de pouvoir çà l’Élysée ? Pourtant ,n’avait-il pas déclaré - au cours de cette émission- que c’était un problème qu’il comptait bien régler !!!

- IL FAUT SOUHAITER VIVEMENT QUE L’INTERPELLATION DE Mme ÉGLANTINE EMEYE FASSE AVANCER CE DOSSIER !! Il faut espérer aussi que la publicité donnée au cas de notre Jeune Compatriote Lycéen soit étudié par notre Nouveau Recteur ( Natif de l’île !) EN MÊME TEMPS QUE LA SITUATION DE CES PERSONNELS peu considérés malgré leur dévouement et qui ne sont même jamais inspectés !!! Monsieur le Recteur faites remonter ces dossiers jusqu’au Ministère !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 10:37 Jusqu’où l’hybris ?