MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Drame des Aigrettes : l'Immonde "Le Monde"...


Ce matin je me réveille en pensant très fort aux parents d'Elio. Je prends le petit déjeuner avec mes enfants et je n'ose imaginer la vie si l'un d'eux n'était plus là... C'est proprement inhumain, surtout si l'on considère le caractère abominable, insoutenable, des circonstances de la mort de cet enfant innocent.

Par Un sous-homme - Publié le Lundi 13 Avril 2015 à 07:55 | Lu 2579 fois

Drame des Aigrettes : l'Immonde "Le Monde"...
On aurait pu se dire que les écolos intégristes, les squalophiles (qui ne valent guère mieux que des pédophiles), la mettraient en veilleuse 24 heures, respectant le deuil de la famille et des proches du petit Elio, ainsi que la peine de tous les réunionnais (dotés d'un cœur, les autres... qu'ils crèvent).

On aurait pu penser qu'un journal comme "Le Monde", censé représenter un certain degré d'élévation intellectuelle, se serait abstenu de profiter de la sordide occasion pour livrer une propagande animaliste abjecte et qui insulte l'intelligence humaine (mais aussi animale).

Pourtant, hier soir, le monde (sans majuscule), quotidien noyauté sinon par des activistes à la sea shepherd en tout cas par leur verbiage nihiliste et décérébré, titrait, "à l'occasion" du drame des Aigrettes : "les moustiques tuent 80.000 fois plus que les requins". La mort d'Elio est donc "négligeable" voire un "juste retour des choses" pour ces gens, ceux -là même qui vomissent leur haine du genre humain à longueur de commentaires d'articles, de tweets ou de posts fb.

Nivellement par le bas : ce que le plus c****** des trous du c** de beaufs lobotomisés hésiterait à écrire sur un mur facebook, les "journalistes" du Monde le titrent en Une.

Ces c******, car il n'est d'autre mot pour qualifier ces gens, auraient pu attendre 24 heures pour se livrer à cet exercice pitoyable de comparaison macabre, répétons-le, véritable insulte à l'intelligence la plus élémentaire, crachat au visage des victimes et de leurs proches. Que nenni, il n'y a pas d'heure pour sauver la planète du fond des sa chaise à roulettes, hein ?

Quant à Mme Bello, qui vient verser une larme de crocodile et dénoncer "la politisation" du drame, rappelons-lui sa note de 2008 par laquelle, avec la complicité d'une préfecture scélérate et attentiste, elle préférait pour des questions de responsabilité juridique exposer la vie d'autrui à une mort quasi-certaine plutôt que de faire son devoir de maire, protéger ses administrés et les touristes qui la font bouffer (et oui Huguette, les saucissons ne poussent pas dans les arbres). Car Huguette Bello, en omettant volontairement d'informer le public d'un risque requin démesuré, pouvait ainsi exciper de sa méconnaissance du danger et donc, en cas d'attaque, éviter une mise en examen. Sordide, n'est-ce pas ?

"Malheureusement" la note de 2008, malgré les menaces et représailles, est "sortie". C'est cette femme qui ose aujourd'hui s'exprimer ?

Il est à peu près certain qu'en métropole, Mme Bello eût connu des fortunes judiciaires et médiatiques moins clémentes que dans notre faux département français vraie colonie. La moindre des choses pour cette femme, serait de se taire.

Cette crise/scandale requins est une horreur : les plus vils instincts y trouvent une occasion unique de s'exprimer, les pires travers humains, la politique la plus basse aussi...

Soyons forts et passons à l'action, faisons respecter notre dignité d'êtres humains. Par tous moyens y compris le blocage des routes et des actions coups de poings. On admet que des salariés puissent bloquer l’île pour préserver des avantages sociaux, que des stations-services prennent en otage toute une population pour préserver voire augmenter des profits, injustifiés bien souvent...mais les "surfers", eux, ne serait pas éligibles à l'expression de la révolte, leur vie ne valant rien, en tout cas moins qu'une prime ou une rente de situation d'un groupe de personnes jugé abusivement "plus créole" ?

Aucune population au monde n'accepterait de se faire piétiner de la sorte. Cela n'a que trop durer.




1.Posté par Choupette le 13/04/2015 13:40

Ben voilà.

Maintenant, les touristes ne vont plus venir A CAUSE DES MOUSTIQUES !!!


2.Posté par Pleurnichard !!! le 13/04/2015 14:25 (depuis mobile)

Votre vomi ne vaut pas mieux que celui du journal le monde.
Critiquer Bello ca soulage? Sauf que c''est le maire actuel qui a fait en sorte que ces jeunes puissent être légalement à cet endroit, vous le savez très bien.
Alors qui est complice ?

3.Posté par zeus le 13/04/2015 14:31

Faut sacrément être aigri et frustré pour pondre une merde pareille .

4.Posté par Ray_au_Port le 13/04/2015 14:36

"...Par tous moyens y compris le blocage des routes..."

Le pamphlétaire là, il comprend ce qu'il écrit ? ? ?

Le doute m'habite !

Je suis dubitatif !

5.Posté par pipoteur le 13/04/2015 14:52

C'est quoi cette merde? Pourriez-vous signer merci?
La mort de ce jeune homme aussi dramatique soit-elle est en effet anecdotique comme l'est toute vie sur cette terre! Passée l'émotion, vs retournerez bouffer et regarder des merdes lobotomisantes à la téloche comme ts les jours.

6.Posté par commentateurs fécaux le 13/04/2015 15:16

Argumentez sur le fond bande de crétins plutôt que botter en touche.

7.Posté par équipe Bello le 13/04/2015 15:22

Ah tiens, l'équipe de bras cassés de la Bello à la rescousse... ça fait pitié..

Bon : alors on en cause de la note interne de Mme Bello ?

Qu'en pensez-vous ?

L'avez-vous lue ?

8.Posté par vérité le 13/04/2015 15:32

En tout cas, vu comme le texte tourne à bloc sur les réseaux sociaux et vu le nombre de ses vues en quelques heures, il semble bien que beaucoup de gens soient d'accord... n'en déplaise aux cloches1, 2,3 et 4.

Fé pitié !

9.Posté par Gérard le 13/04/2015 15:45 (depuis mobile)

La mort accidentelle de ce jeune surfeur de 13 ans est un drame terrible pour sa famille mais ne donne pas le droit,à un anonyme car ce torchon n''est pas signé,de vituperer les écologistes en les comparant à des pédophiles et de fustiger Sea Shepherd

10.Posté par polo974 le 13/04/2015 16:03

C'est bizarre, il y a 15 ans, le discourt était:
ici (à la Réunion), tous les ans, il y en a un ou deux qui se font bouffer par les requins...

bref, c'est un vieux problème, qui a connu une accalmie, les surfeurs et baigneurs ont voulu investir plus que de raison la place.

en quelques petites années, le requin a été oublié, puis il est revenu...

11.Posté par 10 : FAUX le 13/04/2015 16:19

10 : faux. Aucune attaque en 40ans de baignade et de surf dans le périmètre de l'actuelle réserve

les attaques avaient lieu dans des endroits réputés dangereux : l'Est et le Sud, dont le biotope est différent de la côte Ouest. Et du coup personne ne se plaignait d eces attaques car on savait le risque encouru.

Quand on ne sait pas, on se tait, c'est facile, essaie.

12.Posté par nat le 13/04/2015 17:52 (depuis mobile)

Sans déconner !!!!
Les moustiques tuent plus que les requins. C''''est un fait. La réalité te derange? Tire toi une balle. Laisse sea shepherd et LE MONDE en paix. On peut défendre les requins et etre touché par la mort de ce petit garçon.
RIDICULE!

13.Posté par 12 : lobotomie le 13/04/2015 18:56

Arguments globaux appliqués à un cas particulier = débilité.

A la Réunion les moustiques ne tuent personne et la route du littoral beaucoup moins que les bouledogues.

Va expliquer à un eskimo qu' ila plus de chances de se faire tuer par une noix de coco que par un ours polaire, aussi ?

Combien de morts en France par actes de terrorisme ? presque rien en valeur absolue donc si on suit ton "raisonnement", il faut cesser la lutte antiterroriste et insulter les familles de victimes, des pleurnichards.

En clair : tu n'as pas de cerveau

14.Posté par Laureline le 13/04/2015 21:46

mais MEC !!! Tu commences ton article par une phrase qui donne direct envie de te vomir dessus ! Comparer les gens qui respectent les requins à des PEDOPHILES. SE-RIEU-SE-MENT ? Jamais je trouverai deux propos qui ont autant rien à voir que ça hahaha ! T'as tellement envie de massacre que ça te fout les boules que Le Monde ait juste mis les choses à plat en démontrant que le moustique tue plus que le requin ! Mec les requins étaient là avant nous, pas besoin d'un master en bio pour le deviner ! Et les surfeurs sont pas les seuls à avoir les boules de plus pouvoir exercer leur passion comme avant ! On tue déjà INUTILEMENT assez de requins à la Réunion comme ça pour qu'en plus tu la ramène avec des non-arguments !

15.Posté par Hypocrisie le 13/04/2015 23:35

Je ne comprends même pas comment on peut être aussi (pardonnez moi le terme) débile pour chercher des responsables la ou il n'y en a pas ! Il y a des morts partout dans le monde à cause des requins, les 3/4 sont des surfeurs qui sont partit dans des zones ou la baignade était INTERDITE ! Il y a des spot surveillés et protégés, mais non,ces amoureux de l'océan soit disant préférerait décimer une espèce marine plutôt que de se contenter des solutions mise en place pour eux ! RIP au jeune surfeur qui n'a fait que suivre l'exemple de ses aînés incapables d'être un minimum responsable, non ce n'est pas de sa faute mais bel et bien de celle d'une bande d'idiot n'assumant pas leurs actes et décisions !
Il vous faut quoi pour comprendre? Un gendarme posté H-24 qui vous collerait une amande en cas de non respect du panneau "BAIGNADE INTERDITE"?
La passion d'un enfant et même d'un adulte doit elle vraiment prévaloir sur sa sécurité? Quand on sait qu'il y a des endroits sécurisés pour surfer, pouvons nous vraiment accuser l'Etat de ne pas prendre de mesure? Quelle mesures proposeriez vous? Rendre la mer à l'Homme? Pouvons nous réellement réclamer quelque chose qui ne nous a jamais appartenu pour une poignée de gens seulement pour la pratique d'un sport? Une passion quelle qu'elle soit peut justifier une prise de risque, mais les conséquences ne dépendent de nul autre que vous même ! Dans tout sport il y a des réglementations strictes à suivre, il ne viendrais à l'idée de personne de faire de l'escalade sans corde, de partir en hors piste dans les montagnes sans balise GPS, de se balader dans la jungle sans voiture sécurisée ... ! Vous n'êtes pas au dessus des lois et encore moins des lois de la nature, rien ne vous protégera mieux que votre bon sens !
Ouvrez des piscines à vague ou allez dans des endroits protégés bon sang, assez de morts dans nos mer et de mauvaise pub pour notre île, assez d'argent gaspillé dans des études dont les conclusions ne mènent à rien si ce n'est d'être la risée de l'Europe, le bon sens est gratuit et peut sauver des vies !

A bon entendeur !

16.Posté par 15 : pas comprendre le 14/04/2015 08:48

"je ne comprends pas" ,c'est ça : tu ne comprends pas...

alors tu te tais... non tu l'ouvres.

a bonne mal comprenante

17.Posté par polo974 le 14/04/2015 08:52

à 11: je n'ai pas parlé spécifiquement d'une plage, je témoignais de ce que j'entendais il y a un certain temps de façon globale.

mais je reprends ta phrase (à propos des attaques hors zone des plages):
""" Et du coup personne ne se plaignait d eces attaques car on savait le risque encouru. """

ben oui, depuis un certain temps déjà """ on savait le risque encouru """ sur les cotes de l'ouest...

et l'argument " il fait chaud, tout ça..." ne tient pas plus dans l'ouest qu'ailleurs sur la côte.

18.Posté par pipoteur le 14/04/2015 10:27

@post8: mdr comme si le fait qu'une connerie tourne à fond sur les réseaux sociaux était une preuve de qualité ;) D'autant que ça doit tourner dans les milieux autorisés comme disait Coluche lol

19.Posté par Hypocrisie le 14/04/2015 13:16

post 16- Belle argumentation bravo ! "Tais-toi" lorsque l'on cherche des solutions ! Proposez au lieu de vous braquer, expliquez à ceux qui ne comprennent pas, ce n'est pas comme ça qu'avance les choses! On ne peut pas crier sur tout le monde sans avoir un autre argument que "j'ai envie de pouvoir me baigner ou je veux"! La mer n'est pas une piscine et il faut arrêter de vouloir s'en convaincre, il faut proposer des solutions durables qui ne mettent pas en jeu l'écosystème tout en garantissant la sécurité des usagés de la mer, ça prend du temps et ça demande de l'argent !

Monter des collectifs et assurer soit même la sécurité des spots en investissant des moyen personnels dans un premier temps : ronde de bateau au large pour les reconnaissances avant la pratique par exemple, ne pas se baigner en cas de danger reconnu, respecter les interdits lorsqu'on a aucun moyen d'assurer sa vie en cas de problème ... Mais ne demandez pas à l'Etat la lune si vous n'êtes pas capable d'y mettre du votre ! Il y a d'autres problèmes à la Réunion que ceux des 0,01% de surfeur/bodyboarder qui pourrait très bien se débrouiller par leurs propres moyens ! Vous n'êtes pas mieux que les kaniar qui roule sans casque à contresens sur les voies de bus qui vont pleurer et en appeler à la justice quand leurs dalons se font renverser, mais pourtant eux vous savez les critiquer ...

20.Posté par Hervé Boismery le 14/04/2015 14:33

En vérité, la mort de sept personnes, dont deux jeunes enfants, n'est "qu'un simple point de détail" pour nos écolos, dont nul ne peut contester la rectitude morale et intellectuelle.

21.Posté par paul le 15/04/2015 00:25

Au post 20 H Boisméry, je vous signale que les 2 pauvres enfants qui sont morts l'ont été alors que SINIMALE, celui là même qui avait promis de régler le problème en quelques mois, était déjà maire.
Si j'étais du même niveau que vous et que l'auteur de cet article qui ose traiter les écolos de pédophiles (!!!!) je dirais que M. SINIMALE est responsable de ces morts comme d'autres o carnt traité Mme Bello d'assassins, et pourtant je ne le ferais pas car tout le monde a ses défauts mais je les connais tous les 2 et ni l'un ni l'autre, malgré leurs défauts respectifs, n'ont jamais voulu la mort des enfants. Que cela soit dit et répété et que tous les hargneux aillent prier.

22.Posté par Béretfranc le 15/04/2015 01:48

les squalophiles (qui ne valent guère mieux que des pédophiles),
..................
Et les surfophiles ils valent guère mieux que quoi?

Vous osez même écrire "faisons respecter notre dignité d'êtres humains". Pouvez-vous respecter celle des autres? Trop dure?

23.Posté par suffixe et plus si aafinités le 15/04/2015 12:31

@22 : une personne qui préfère la vie d'un poisson tueur à celle d'un enfant, qui pointe un doigt accusateur sur les parents de la victime dans des temps insupportables pour eux, qui a une telle haine de l'autre (et d'elle-même sans doute)... ne vaut pas mieux qu'un Marc Dutroux.

Sea shepherd est une secte de squalophiles, ils ne valent pas mieux que des pédophiles ou autres ordures.

Donc oui les squalophiles morbides ne valent pas mieux que les pédophiles : ils partagent plus que le suffixe "phile" mais bien la morbidité et la haine qui les caractérisent.

24.Posté par société décadente le 15/04/2015 17:29

Purée !!!!! L'auteur de cet article est gravement atteint !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

25.Posté par Béretfranc le 15/04/2015 19:11

@23 Vous êtes entièrement pétri de haine, donc incapable de raisonner. Faut un calmant d'urgence.

Contrairement, à ce que vous écrivez j'ai la plus grande compassion pour les parents de ce jeune, qui doivent être dévastés. C'est terrible. Par contre, ce qui est révoltant, c'est l'exploitation faite autour de ce drame.Quand la petite jeune s'est faite happée à St Paul par un "rekin" tout est resté contenu parce que cette petite ne faisait pas partie du monde du surf.

Le requin est certes un problème, mais l'homme constitue un plus grand problème. Il n'y a qu'à regarder l'état de la planète, et à suivre votre raisonnement simpliste, puisque l'homme est un problème,il faut flinguer les hommes.

26.Posté par EKOLO le 17/04/2015 13:04

Pédophile = qui aime les enfants (sens premier du terme).

Si être pédophile c'est, par exemple, interdire à ses enfants de risquer leur vie en mer, dans la montagne, ou ailleurs, alors il est bien possible qu'on soit plus pédophiles que vous, en effet.
Il est même possible que la population dans son ensemble soit également pédophile, sans quoi des accidents mortels impliquant des enfants, on en aurait tous les jours dans les médias.
Mais au moins nos enfants auront davantage de chances d'atteindre l'âge adulte. La pédophilie c'est bon pour l'avenir de nos jeunes ; on n'est jamais assez bienveillant envers nos enfants.
Vous devriez y réfléchir sérieusement, si vous aimez vraiment vos enfants.

27.Posté par @26 : toi t''''''''''''''''es le champion le 17/04/2015 17:39

En voilà tellement pas fini qu'il en est à faire la promotion de la pédophilie, terme dont il ignore le sens et pense que cela signifie "aimer les enfants" au sens neutre... non : un pédophile c'est un violeur d'enfants, champion, quelque soit l'étymologie.

Bref tu te vautres et te répands comme une flaque...

Et sinon sache que les parents du petit décédé le protégeait, par contre contre les ordures dans ton espèce, pas grand chose à faire, à part te présenter le papa d'Elio, je suis sûr que tu ferais moins le mariole, petite fiotte.

28.Posté par EKOLO @ 27 le 18/04/2015 12:11

Ah bon ?
Alors un squalophile c'est un violeur de squales ?
Et une équipe cynophile, c'est une bande de violeurs de chiens ?
"Qui aime (et soigne) les enfants" est bien le sens initial du terme, ta définition est le sens le plus répandu aujourd'hui, qui a supplanté le sens initial dans les dictionnaires parce qu'on parle plus des gens qui violent les enfants que de ceux qui les aiment (pédiatres, pédopsychiatres, ...), dans les médias à notre époque.

Pas besoin d'être squalophile (dans un sens ou dans l'autre) pour savoir que chaque espèce a un rôle à jouer dans son écosystème, que sa présence est un élément-clé d'un équilibre fragile.
Le jour où tout le cheptel de requins de la Réunion (en oubliant un instant que ce cheptel est sans cesse modifié par des départs et des arrivées d'individus dans la zone) sera répertorié, on pourra se permettre d'intervenir dans la régulation des populations de requins sans prendre de risques. Si les requins de récifs ont disparu, c'est justement parce qu'ils ont été livrés à une pêche sauvage. Voilà un exemple d'intervention hasardeuse avec des conséquences fâcheuses.
Pas besoin d'aimer quelque chose ou quelqu'un pour le respecter.

Même les écolos les plus durs, ceux qui disent "on ne touche pas aux requins et vous entrez dans l'eau à vos risques et périls", ne souhaitent pas la mort d'autrui, pas plus que la leur : beaucoup d'entre eux plongent et prennent des risques eux-aussi. Soriano qui plonge accroché à la nageoire d'un requin blanc, Didier Dérand qui a nagé et pas qu'une fois hors-lagon. Il y en a d'autres, anonymes. Ce ne sont pas des suicidaires, mais des passionnés bien conscients des risques qu'ils prennent, et qui préfèrent quand même rentrer chez eux le soir en un seul morceau plutôt que de finir dans la gueule d'un requin.

Ceux qui étaient dans l'eau juste avant ou pendant une attaque de requin, ils ont pris des risques et en sont sortis indemnes malgré tout ; les victimes ont pris les mêmes risques, mais elles ne s'en sont pas sorties indemnes. C'est le principe même du risque, et si on ne l'accepte pas eh bien on ne le prend pas.
Au lieu de surfer, on va faire du skate. Les sensations ne manquent pas, il y a des compétitions dans lesquelles on peut briller si c'est ce qu'on recherche, ça demande des qualités physiques et intellectuelles, bref c'est un sport à part entière. Il y a toujours des risques, mais au moins pas celui de finir dans la gueule d'un animal.
Alors si vous voulez limiter les risques pour vous et vos enfants, allez faire du skate (par exemple).

Mais si voulez éliminer des espèces de leur écosystème légitime pour réduire le risque, nous ne seront jamais d'accord.
D'autant plus qu'aucune solution, pas même le retour à la pêche commerciale, n'éliminera le risque. La plus simple des preuves, c'est que même avant l'interdiction de commercialisation des requins incriminés, et encore plus avant la création de la réserve marine, il y avait des attaques (4 dans la même année, aux alentours de 1995).
Donc mettez-vous bien dans la tête qu'avec toutes les solutions avancées par tel ou tel camp, vos enfants continueront de risquer leur vie en surfant. Et si ce n'est pas eux, ça pourrait être un vigie-requin dans l'exercice de sa mission de sécurisation.

Je n'ai pas évoqué le cas d'Elio en particulier, justement par pudeur par rapport au chagrin de ses proches. C'est toi qui parle du père d'Elio en particulier, pas moi. Mes propos sur la sécurité des enfants visent à éviter que ça se reproduise dans le futur, pas à revenir sur des faits passés. Mes conseils, je suis loin d'être le seul à les proposer, si tu lis un peu les forums de ces derniers jours (et même de ces 4 dernières années). Après, les gens les suivent ou pas, c'est leur affaire, c'est leurs enfants c'est eux qui gèrent.

Les personnes qui insultent régulièrement les autres sur les forums internet n'ont aucune leçon de courage à donner. Et vu ton post, il y a de bonnes chances pour que tu en fasse partie. Réserve ton "courage" pour les gens autour de toi, je suis sûr que sans chercher trop loin tu trouveras des écolos intégristes squalophiles, tu les insulteras pour de vrai et tu reviendras régulièrement nous faire des comptes-rendus avec photos, vidéos, etc ... (pourquoi pas créer ton blog sur Zinfos ?)
Tu comprendras vite qu'insulter les gens devant eux, c'est autre chose que le faire par écrans interposés.

29.Posté par Béretfranc le 18/04/2015 13:35

@27
L'insulte c'est le raccourci de ceux qui n'ont pas d'arguments.....Vous avez écrit des mots permettez la contradiction, sinon il fallait juste en parler à son chien....mais il est vrai que vous ne pouvez être cynophile mais plutôt "grénophile"....

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes