Société

Drame au collège St-Charles: "Tous les professeurs devraient être formés aux premiers secours"

Mardi 4 Février 2020 - 17:43

Drame au collège St-Charles: "Tous les professeurs devraient être formés aux premiers secours"
C’est un effroyable drame qui s’est produit ce lundi au collège Saint-Charles. Une élève de 13 ans est décédée pendant un cours d’EPS. Selon les premiers éléments, la victime qui n'avait pas d'antécédents médicaux aurait succombé à une crise cardiaque. L’autopsie réalisée ce mardi devrait permettre d’éclaircir les circonstances de ce décès qui interroge sur les conditions de la pratique sportive en période de forte chaleur.
 
Comment les professeurs aménagent-ils leurs cours ? Existe-t-il des consignes académiques ? Quelles sont les mesures de prévention mises en place ? Nous sommes allés poser nos questions à Thierry Chabriat, professeur d'EPS dans un collège portois et représentant syndicat SE-UNSA. 

"Chaque année nous avons une note des inspecteurs rappelant les principes de bons sens, comme de privilégier les zones ombragées ou de prévoir plus de pauses pendant les séances pour permettre aux élèves de s’hydrater", indique-t-il. "Il existe aussi une directive qui recommande d’encourager les casquettes, bouteilles d’eau et crème solaire". Pour ce qui est des antécédents médicaux, les professeurs sont informés par les parents par le biais d’une fiche remplie en début d’année. "Et les infirmières nous communiquent les cas spécifiques d’asthme ou de diabète".

Un manque d'infrastructures

Au-delà de ces consignes, chaque enseignant adapte sa séance par rapport aux conditions et aux infrastructures existantes. "On a une formation. De par notre expérience, on applique les principes de précaution et de sécurité", explique le professeur. "On ne fait pas une pratique identique au mois de juin ou de janvier". Même s'il redoute toujours la survenue d'un accident, il tient à rassurer : "Normalement tout est fait pour prévoir et adapter à chaque situation"

Toutefois, organiser des cours de sport en plein été à La Réunion donne souvent du fil à retordre aux professeurs. Thierry Chabriat relève en effet le manque d'infrastructures adaptées à la pratique du sport en cas de fortes chaleurs, comme des équipements couverts ou des piscines.

Le syndicaliste pointe également du doigt une défaillance quant à la connaissance des gestes qui sauvent. S
i chaque professeur d’EPS doit fournir un brevet de secourisme (et de sauvetage pour les activités nautiques), il souligne : "Il n’y a pas d’obligation de rappel ou de mises à jour". Et déplore l'absence d'obligation générale. "Tous les professeurs devraient être formés, et pas seulement ceux d’EPS. Un accident peut arriver à n’importe quel moment, dans la cour, en salle de classe..."

Même si depuis quelques années, des formations "premier secours" sont proposées à l'ensemble du corps enseignant, pour le syndicat, ces formations ne devraient pas être soumise au volontariat mais être systématiques. Une obligation qui pourrait sauver des vies : "Il est déjà arrivé que des collègues ont pu sauver des élèves parce qu'ils étaient formés", se souvient le professeur. 
Lu 11087 fois
Marine Abat
Journaliste - En charge du secteur Ouest - Fortement attachée aux valeurs du développement durable... En savoir plus sur cet auteur




1.Posté par société le 04/02/2020 18:25 (depuis mobile)

Profs d'eps non formés obligatoirement aux 1er secours ?j'espère qu'il y a une confusion (pour ne pas y croire mais malheureusement j'ai bien peur avec tout ce qu'on voit d'autres en termes de praticologie que ce soit vrai).L'ère post moderne promet.

2.Posté par Ouais... le 04/02/2020 18:36 (depuis mobile)

Les profs devraient surtout arreter de se prendre pour des medecins.

3.Posté par que dire le 04/02/2020 19:31

il me semble que le psc1 fait partie de la formation des enseignants quand aux anciens ils veulent bien être formés mais pendant les heures de cours

4.Posté par Ppov le 04/02/2020 19:58 (depuis mobile)

Que dire,tu ferais mieux de la fermer!t'as qu'à passer les diplômes pour être prof !si t'es ds le privé,tu te formes qd? Le Dimanche matin ?

5.Posté par oté la Réunion le 04/02/2020 20:40

L'infirmière de l'établissement devrait arriver sur les lieux dès qu'un incident ou accident arrive. Le prof alerte et attend que ce soit géré par un professionnel de santé.
Les profs d'EPS minimisent toujours les faits: fatigue, douleurs, endurance... Les élèves doivent être aussi bons qu'eux qui sont des passionnés de sport! Nous ne sommes pas tous sportifs! Ils veulent faire de nos jeunes des champions.

6.Posté par Touc le 04/02/2020 21:19 (depuis mobile)

Comment cet élève n a pas pu être réanimé. C est triste .il n y avait pas de prof , ou un personnel pour commencer le massage cardiaque avant l arrivée des secours.En Métropole on apprend les gestes de premiers secours à des élèves de CM2.

7.Posté par hard le 04/02/2020 21:43 (depuis mobile)

Trop beau le prof d eps

8.Posté par bob le 04/02/2020 21:44

CALENDRIER CLIMATIQUE POUR LA RENTREE 2021...ET ON LIMITERA LES ACCIDENTS ET DECES DURANT LES COURS D'EPS...LE RECTORAT DOIT IMPERATIVEMENT ET D'URGENCE REMPLACER LE CALENDRIER SCOLAIRE ACTUEL PAR UN CALENDRIER SCOLAIRE CLIMATIQUE..TOUTES LES CIRCULAIRES DE PREVENTION CONTRE LA CHALEUR DES IPR D'EPS NE SERVENT A RIEN ...LA PREUVE ENCORE UN DECES EN 2020..C'EN EST UN DE TROP..IL FAUT ARRETER AVEC CES MESURETTES CAR LA VIE DE NOS ENFANTS EST EN DANGER...CELA FAIT 50 ANS QUE JE PRATIQUE L'EPS A LA REUNION DABORD EN TANT QU'ELEVE ET MAINTENANT EN TANT QUE PROFESSEUR ET JE SAIS DE QUOI JE PARLE...ICI NOUS SOMMES DANS L'HEMISPHERE SUD ,LE MINISTERE ET SON REPRESENTANT LE RECTEUR DOIT EN TENANT COMPTE ET NON PAS BOTTER EN TOUCHE CETTE SPECIFICITE CLIMATIQUE REUNIONNAISE...ALORS REAGISSEZ VITE AVANT QU'IL Y AIT D'AUTRES VICTIMES..MERCI..

9.Posté par menfin le 04/02/2020 22:06 (depuis mobile)

On ne fait pas courrir des gamins et meme des adultes en plein cagnard, c est une évidence. Quel abruti fait ca?

10.Posté par DIDIER NAZE le 04/02/2020 22:34

Euh....pourquoi les établissements scolaires ne sont pas équipés de....DÉFIBRILLATEURS ??!!😲😯😰....ce n est pas normal !!!...et les profs devraient être automatiquement formés aux premiers secours !!....j espère que ce drame servira de leçon. .....

11.Posté par Rabas le 04/02/2020 23:36

Certains, faisant fi de la douleur immense des familles et de l'horrible sentiment de culpabilité que doit éprouver le/la prof, trouvent matière à polémiquer ou à vomir sa haine des profs (inénarrable "Ouais" en post 2, "Beati pauperes spritu" comme on dit...).
1. Les profs sont de plus en plus formés en premiers secours dans l'académie, et en particulier les profs d'EPS. Ce sont m^me souvent eux qui prodiguent les formations.
2. Qu'en est-il en revanche de l'ensemble de la population, car porter secours doit se faire en tout lieu, à tout moment et par le "premier venu" ? A peine 30 % en France de citoyens formés contre 80 % dans les pays du nord de l'Europe. La honte !
3. A la Réunion si on ne fait pas de sport en pleine chaleur... à moins de résider dans les (très) hauts... on n'en fait jamais. Un maximum de précautions sont prises mais on ne peut jamais exclure un malaise, voire, hélas, pire...
4. Certains élèves préfèrent se consacrer à leur téléphone portable qu'à faire du sport (les statistiques sont éloquentes)... et il faut parfois les "pousser" un peu pour participer aux activités d'EPS. A la Réunion, plus qu'en métropole, ils ont pourtant bien besoin de se dépenser, vu le taux de diabète et de surpoids. Sans compter tous les bénéfices éducatifs de l'éducation physique.
5. Contrairement au sport pratiqué en club sous l'égide des fédérations, aucun certificat médical ne peut être exigé pour que les élèves pratiquent les activités d'EPS. Et il n'y a pour ainsi dire plus de médecine scolaire depuis longtemps !
6. Ce genre de drame, même s"il est insupportable, est exceptionnel, et il est pratiquement imparable.
Pour le reste, inutile de spéculer et de mener une justice expéditive. La vraie justice, si elle n'est pas trop débordée, elle aussi par manque de moyens, comme l'Education Nationale, (Merci à tous les génies qui nous gouvernent depuis cinquante ans et qui ont "modernisé" le pays), elle s'occupera de comprendre ce qu'il s'est passé et de déterminer d’éventuelles responsabilités, ou culpabilités.
Les invectives et les propos narquois ne changeront rien à ce qui est arrivé.
Je suis de tout cœur avec les parents de la petite.

12.Posté par Intelligence le 05/02/2020 00:36 (depuis mobile)

Il suffit peut-être d'avoir un peu d'intelligence et de ne pas faire courir des gosses sous un gros soleil !...

13.Posté par eh oui! le 05/02/2020 05:13

Post 11:
Tout est dit et bien dit...

14.Posté par Ben le 05/02/2020 06:13 (depuis mobile)

Des commentaires indignes et quel manque d’humanité... que de jugements portés par les uns et les autres... vous auriez sans doute tous étaient tellement doués que vous auriez sauvé cette enfant...la vérité c’est que vous n’étiez pas là...

15.Posté par Carla le 05/02/2020 07:46 (depuis mobile)

L’E.P.S, une matière que l’on peut enlever de l’emploi du temps des élèves.
Quand je vois en plus comment ils se prennent ces enseignants cela me dégoûte encore plus du sport.
A les écouter, ils savent tout et maitrisent toi.

16.Posté par Rabas le 05/02/2020 08:52

Didier Naze, un radar automatique coûte 67 500 €. Un défibrillateur automatique ou semi-automatique environ 2 000 €. Mais ça rapporte moins dans les caisses de l’État, et des sociétés privées qui les installent et les font prospérer...

17.Posté par Sisi le 05/02/2020 09:06

Post 11....vous avez tout dit

18.Posté par Ouais... le 05/02/2020 09:33 (depuis mobile)

Post 12 tu as raison

19.Posté par ange noir le 05/02/2020 12:29

il faut attendre l'autopsie

le rapport poids/taille, la glycémie, l'impact ponctuel de l'activité face à l'activité générale. Elle devait être volontaire, vouloir bien faire. Mais c'était au dessus de ses forces.

Ces amis de classe présents verront le sport sous un autre angle désormais.

13 ans , c'est jeune quand même. Mais il faut toujours que ça tombe sur quelqu'un.

Pauvre petite, elle a rien compris de ce qui lui arrivait.

Condoléances.

20.Posté par Didier le 05/02/2020 13:03

Non ce n’est pas le premier mort ici à la Réunion lors d’une activité sportive dans le secondaire, deuxièmement quelle aberration de faire du sport quand les températures sont si élevées ! Le sport c’est sain ? La preuve! Alors foutez la paix à nos enfants! Oui à une route à trois milliards non à des salles de sport climatisées. Toutes mes condoléances aux parent, repose en paix petit ange .

21.Posté par Holtzmann le 05/02/2020 13:56 (depuis mobile)

Ma fille, élève à St Charles il y a quelques années s’est vu appliquer une ‘punition ‘ donc, 3 tours de terrain en plus parce qu’elle avait oublié sa casquette....sous un soleil de plomb!!!!
Alors que dire ??????

22.Posté par Ouais... le 05/02/2020 14:36 (depuis mobile)

Je vois trop souvent des marmailles avec des trauma agraves car le prof d eps a répondu je ne ne veux rien savoir continu de courir sinon vous avez de tres joli mots dans votre tiroir ...

23.Posté par Choupette le 05/02/2020 15:10

Je n'ai connu qu'un décès de ce genre. C'était un voisin. Il s'entraînait au foot le soir, il y a très longtemps de cela. Tout de suite après avoir couru, il s'est précipité sous le robinet d'eau pour boire une bonne lampée. Ça a été sa dernière.
Ce garçon avait dans les 17-18 ans, peut-être.

C'est toujours douloureux pour la famille quand on entend ce genre de cas.

Pauvre enfant. A 13 ans. Dire qu'il va falloir l'autopsier pour analyser les causes du drame. Quel supplice pour ses parents désespérés.

Remplacer la gym' par la natation, ce serait plus simple et plus sympa.

24.Posté par ranlo5 le 05/02/2020 15:12

faire du sport dans un gros chaleur comme sa c est pas facile sur tous l apres midi

25.Posté par Amandine le 06/02/2020 03:42 (depuis mobile)

Que de commentaires aberrants ... les premiers secours sont pour tous... tous le monde devait être capable de porter secours et d’effectuer un massage cardiaque... trop peu de formations et de sensibilisations... si tous le monde été capable de le fa

26.Posté par Dr anonyme le 06/02/2020 08:40

Le coup de chaleur (appelé aussi hyperthermie maligne) désigne une défaillance des mécanismes de l’organisme visant à contrôler la température. Il survient après une longue exposition à la chaleur ou en cas d’efforts prolongés dans un environnement chaud et/ou humide. Il est parfois mortel.

Les médecins chargés de la surveillance des courses d'endurance du WE ont le pouvoir et l'obligation de leurs assuances d'arrêter sur le champ toutes les épreuves au cours desquelles surviennent des coups de chaleur.

Au préalable les profs d'EPS ne devraient engager dans des concours en forte chaleur que les enfants qui ont passé un test de RUFFIER.

Il s’agit de mesurer (sans ECG) la fréquence cardiaque à trois moments importants de l’adaptation du cœur :

Au repos, c’est à dire lorsque le sportif entre dans la salle technique de réalisation (vestiaire, salle d’effort.

On prend la précaution de maintenir au moins quelques minutes de relaxation et de détente pour retrouver une fréquence cardiaque véritablement de repos différente de celle le repos au matin au lever.

Le sujet doit effectuer 30 flexions des jambes en 45 secondes. Pour tenir un rythme régulier, l’idéal est d’aligner les flexions sur les battements d’un métronome réglé à 30 battements / 45 secondes, ou alors on dispose d’un chronomètre bien lisible gradué en secondes.

Immédiatement après l’exercice dit de Ruffier-Dickson : on relève la fréquence cardiaque d’effort avant le frein vagal et après une minute de repos post exercice.

Vient alors le plus difficile : parfois devoir annoncer l'abandon à l'enfant et à sa famille.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Février 2020 - 10:32 Makoterie : Le square oublié