MENU ZINFOS
Communiqué

Drame au Chaudron: "Les discours doivent laisser place aux mesures radicales"


Alors qu'une nouvelle femme a été tué par son compagnon, Monique Orphé, présidente de l'association "Osons agir", s'exprime. "Ce nouveau drame nous rappelle combien les violences conjugales restent prégnantes dans notre société réunionnaise", déplore-t-elle. Voici son communiqué :

Par N.P - Publié le Mardi 17 Juillet 2018 à 07:50 | Lu 2325 fois

Ce soir, au Chaudron, une maman, une sœur, une femme pleine de vie vient de succomber aux coups de son mari. Une nouvelle fois, une famille est marquée à jamais par ce deuil inattendu. Aux enfants et aux proches de la victime, nous présentons nos plus sincères condoléances.

Ce nouveau drame nous rappelle combien les violences conjugales restent prégnantes dans notre société réunionnaise. Des actes que l’association « Osons Réagir » ne peut accepter comme une fatalité. Des violences que notre société ne saurait cautionner. Alors que cette année, la lutte contre les violences faites aux femmes a été érigée en Grande Cause Nationale, nous constatons que ces faits continuent à se multiplier. Tous les jours nous déplorons dans la presse locale des atteintes envers les femmes entraînant des mutilations irréversibles.

Faut-il rappeler qu’aucune personne n’a le droit de vie ou de mort sur une autre. Faut-il à nouveau rappeler qu’il n’y aura pas d’égalité entre les femmes et les hommes si ces violences ne sont pas éradiquées. Plus que jamais ce combat doit être un combat collectif. Les discours doivent laisser la place aux mesures radicales et efficaces.

Notre association rappelle la nécessité d’amplifier les moyens financiers consacrés à la lutte contre les violences. Elle demande la mise en place systématique d’un suivi psychologique des auteurs de violences pour éviter la récidive. Enfin, elle souhaite la création de structures dédiées aux hommes violents pour faciliter l’application de la loi relative à l’éviction du conjoint violent.

Monique ORPHE
2ème adjointe déléguée au Chaudron
Présidente de l’Association Osons Réagir




1.Posté par sid le 17/07/2018 07:33

Morphe i sorte juste quand il y a un drame !!! pathétique cette femme mi comprend pourquoi ou la perte z'election

2.Posté par rigole rigolade le 17/07/2018 07:33

quel culot de ce montrer elle qui a abandonné ce quartier depuis quel est devenu e conseillère municipale

3.Posté par zozo le 17/07/2018 10:13

blablablabla juste bonne a çà , il faut agir dis t elle tu parles, elle empoche l'argent des subventions pour son association c'est tout , si elle a la solution pourquoi toujours des violences ???

4.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 17/07/2018 11:37

*"OSONS AGIR" !!!

*"OSONS RÉAGIR" !!!!

*ORPHÉ qui, ELLE, (!) ne fait pas de discours !!!

*À pérorer doctement, stupidement et... inutilement - comme ci-dessus...

5.Posté par MICHOU le 18/07/2018 08:48 (depuis mobile)

Leurrons pour que les victimes de violence aient accès à la justice réellement! Des sms reconnus et certifiés gratuitement par un officier d'État civil ou police municipale ou autre. Devoir payer 1200€ un huissier juste pour confirmer l'existence d'

6.Posté par serpent à deux têtes le 01/08/2018 16:44

tout va bien le navire coule ...........

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes