Société

Dons d'ordinateurs : la Région veut libérer les Réunionnais de Windows

Lundi 23 Août 2010 - 16:07

Les ordinateurs destinés aux élèves de secondes qui feront valoir leur bon d'achat de 500 euros accordés par la Région et valables chez une quarantaine de revendeurs locaux seront équipés avec le système d'exploitation Linux qui est libre de droit et inaccessibles aux virus informatiques.


Dons d'ordinateurs : la Région veut libérer les Réunionnais de Windows
La Région a choisi de faire installer le système d'exploitation Linux sur les ordinateurs que les élèves de seconde retrouveront chez une quarantaine de revendeurs agréés car "il est libre de droit", indique Bruno Lauret, conseiller technique du président de Région. Cependant la version du système n'est pas imposée car "elle varie en fonction de la marque de l'ordinateur".

La Région souhaite la mise en place d'une nouvelle économie : l'Open source

En effet, quand l'éducation nationale offre des licences Windows aux établissements, "on formate les jeunes à utiliser des sources payantes" indique Bruno Lauret, alors qu'il existe des systèmes d'exploitation gratuits. "Ce n'est pas parce que c'est gratuit que ce n'est pas fiable. Nous voulons créer une nouvelle économie sur l'île et donner l'occasion à ces jeunes d'être formés sur les open sources (ndlr : libres de droits)", tel que Open Office, une application de traitement de texte gratuit. "En métropole, on travaille de plus en plus avec les open sources".

Peu de virus sur Linux

De plus, "Linux permet une économie d'antivirus" car très peu de virus existent sur ce système d'exploitation. "La mise à jour des antivirus est souvent quotidienne. Ne pas avoir de virus permet une économie de la consommation sur Internet".

"Linux est comparable aux autres systèmes tel que Windows"

Les élèves de secondes qui bénéficieront du bon d'achat de 500 euros pour l'achat de leurs matériels informatiques signeront une charte avec la Région, les engageant à ne pas changer le système d'exploitation de l'ordinateur et le contenu de base. "Linux est comparable aux autres systèmes tel que Windows". Rien ne les empêche d'installer des jeux sur l'ordinateur. Par ailleurs, ils ne pourront pas le revendre dans un délais de trois ans.

Bruno Lauret rappelle que la volonté de la Région à travers cette démarche est de "lutter contre la fracture numérique, amener les jeunes à se familiariser avec l'environnement du numérique dans le travail à travers l'e-éducation et injecter de l'argent dans l'économie locale car ces bons d'achat représentent neuf millions d'euros qui partent dans 40 sociétés réunionnaises".

Les 18.000 bons d'achat seront distribués dès que la Rectorat aura remis à la Région "une liste exhaustive et nominative des élèves de secondes", a priori dans le courant du mois d'octobre.
Karine Maillot
Lu 23739 fois


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

128.Posté par billy le 28/04/2012 21:56

moi personnellement j'aime pas linux alor que je mi conné en programmation je trouve linux c' de la merde voila mon point de vue

127.Posté par Lynn le 09/11/2010 02:30

good information,thank you

126.Posté par une lycéenn le 25/10/2010 22:05 (depuis mobile)

> c est une bonne idee l hitoire des ordinateurr, mais il aurait du commencer par distribuer aux anciens c est a dire ce qui sont en terminale car ce s0nt eux qui v0nt acceder a la fac avant les 2nd qui n en n ont pa besoin maintenant vu qu il n ont pas encore d option cela ne sert a rien! une b0nne idee mais pas adapter aux b0nnes pers0nnes! Mais cela reste tt de même un gros caprice et qui peu peut être s0urce de problem

125.Posté par injuste le 13/09/2010 14:26

Bonjour, réservé aux secondes seulement?
n'est pas un peu injuste?
ma fille qui est en 1ere en aurait besoin elle aussi.

124.Posté par Annonce d'un professionnel de l'informatique le 01/09/2010 16:05

Je vends 500€ un portable neuf, grande marque, 15,6", 2/160Go, Seven Premium, souris, sacoche, imprimante, avec reprise 150€ de votre portable neuf POP...

123.Posté par Tcherno le 01/09/2010 15:16

Cette histoire d'ordinateurs est une débilité absolue ! Ceux dont la famille a les moyens de payer un abonnement internet ont déja un ordi à la maison , donc pas besoin , ceux dont la famille n'a pas les moyens auront un ordi qui ne sert à rien.. sans abonnement internet....il fallait utiliser cet argent pour créer des salles d'informatique conséquentes dans les lycées , ainsi on attendrait pas 3 ans pour que les 1eres et terminales bénéficient du dispositif et cela aurait permis de créer de postes d'encadrement avec l'argent économisé sur les ordis....
L'ordi à 500 Euros ? Une mesure démago pour se débarrasser du problème...et engraisser les vendeurs !

122.Posté par Linux974 (le vieux :o) ) le 01/09/2010 15:07

Je rappelle à tout ceux qui sont intéressés que le GRAL se réunit ce soir au restaurant "la Tour de Mir" au Moufia pour l'apéro du Libre de septembre. On parlera bien sûr du projet POP, mais aussi de l'actualité du Libre, comme d'habitude. Venez nombreux découvrir ou partager vos connaissances :o)

www.gral.re

Librement Vôtre

121.Posté par iwjcg le 01/09/2010 13:27

Bon ! je constate que la realité n'est pas une donnée equitablement partagée ! Avoir Linux sur son oerdi ce n'est pas la meme chose que d'avoir un OEM de Microsoft . Linux est regi par la licence GPL ou Copyleft qui vous autorise non seulement l'utilisation , mais le droit de copie (gratuit ou payant) la reinstallation et la modification-amelioration du systeme. UNe seule contrainte :respecter les auteurs-createurs. Votre OEM microsoft vous autorise seulement une utilisation du systeme installé ! Le CLUF (contrat de licence utilisateur Final vous interdit meme la revente de licence !

La comparaison des deux systemes est plus pointue mais il faut savoir que l'installation d'un LInux comprend de nombreux logiciels , vous avez un systeme complet ! A l'utilisation il faut lire le rapport anglais BECTA ou le rapport de la Gendarmerie ou il est fortement question de securité et de formation des personnels .....

Les jeux ? avec Wine et play on LInux vous allez lire des CD dos et jouer a votre "Halo" préféré !
Les Drivers ? en suivant les sites d'assistance serieux (Ubuntu.fr) vous n'aurez plus beaucoup de problemes ! Le seul probleme c'est la vente Liée !!!!!




120.Posté par Linux974 (plus lycéen) le 01/09/2010 08:17

Le pauvre "jeune" linux974 doit lui aussi douter de ces certitudes, je ne suis pas contre, mais pourquoi les défenseurs du Libre devrait en permanence douter et nuancer et se remettre en question et réfléchir à 10 fois au modèle économique alors que les bourrins qui ne comprennent rien à ce qu'ils font sur un ordi devrait avoir raison parce qu'il sont plus nombreux ? Est fou celui qui fonctionne différemment ?

Fondamentalement et philosophiquement, l'ouverture d'esprit et le partage de la connaissance vont de paire et sont les moteurs de l'évolution.

Donc les contenus sont plus importants que les contenants. Mais aussi les contenants doivent pouvoir garantir l'intégrité et la disponibilité des contenus. Alors il faut avoir des contenants simples, solides et facile d'emploi, en toute connaissance de cause.

HUMOUR ON => Alors on prend pas Windows ,et pi c tout

119.Posté par Jeff le 31/08/2010 18:54

Linux tu as fait face à une réalité, nous sommes dans un monde ou on ne parle que Nike, MacDo, Facebook, twitter, starac, etc. Continue à défendre tes convictions, mais sache que plus tu les défendras, plus tu t'éloigneras des interlocuteurs non initiés. C'était un peu le message que j'essayais de faire passer, avoir un discours différent : celui de s'intéresser plus aux applications qu'à la techno qui aujourd'hui est globalement performante.

Bn courage et continue à douter de tes certitudes.

118.Posté par linux974 (Lycéen de 2e) le 31/08/2010 18:02

Enquette réaliser par moi :

J'ai demandé a mes amis si il était content que il y aura Linux..... devinait quoi

La MAJORITE on dit que Linux c'est de la m**** (Comment puisse t-il le savoir sachant que ils n'ont JAMAIS touchée a un Linux enfin si au college puisque les ordi avait Linux (enfaite les ordi du college était varié, il y avait puppy linux(toutou Linux),Ubuntu,windows 95,windows 98 (SE aussi) windows Xp et windows vista (qui a était enlevé pour manque de bug (ironie))) J'ai esseyer de les convaincre que Linux est mieux que Winbug vista mais rien à faire certain ont déja monter des plans (diabolique) comme par exemple faire enlever Linux sur l'ordi pour allée vers winbug vista ou windaube Xp ou encore windaube 7
contre attaque de moi, en leur expliquant que Linux a plein d'avange puis je leur demande pourquoi ils n'aiment linux
et la ils ont dit : ben parce que c'est gatée
moi : -ok mais quesce qu'il y a de gaté ?
eux: - ben c'est pourris
moi : - traduction....
eux: - ben c'est pourris c' est tout
moi: - Linux c'est bien parce c'est libre, gratuit, plein de logiciel, confort, personnalisable etc...

voici le discour que j'ai pu tenir avec eu, pauvre de eux aucun argumentation... a croire que microsoft organise des lavage de cerveau

et la MINORITE (moi et 1 camarade) on répondu: ok chacun leur truc mais vous ne pouvez pas critiquer, de toute façon vous connaissait pas Linux donc comment pouvez vous dire que c'est la m**** ? après ceci UNE ET UNE SEUL personne a rejoint notre point de vue (cela prouverait que il y a eu une faille dans la lavage de ce cerveau par microsoft)

117.Posté par Jeff bis le 30/08/2010 22:01

Bon revenons au point de départ, nous avons à faire à un élu qui a pris le problème par le mauvais bout alors que son chef de file avait une bonne idée (Didier Robert). Je ne conteste pas la compétence informatique de Vincent Payet et de son copain Bruno Lauret, ils parlaient le même langage et sont entrés tête baissée dans la solution technologique.

Un trait de génie = le bon de 500€. Ce qui est terrible, c'est que sa réflexion au Vincent s'est limitée à cela, d'être élu lui est monté à la tête et face à Didier, il paraissait intelligent, il parlait courrament informatique. Ce qu'il n'a pas compris le pauvre Vincent c'est que cela ne se limitait pas à un choix technologique, c'était une analyse "politique" du projet, et là le Vincent, il n'a rien compris.

Il a un avantage par rapport au Jarnac, c'est qu'il connait l'informatique mais cela ne va pas plus loin, pour l'analyse il est aussi nul. La logistique lui passe au dessus de la tête, mais il est élu alors il croit qu'il sait tout.

On est mal barré.

116.Posté par Jeff le 30/08/2010 17:22

Bien d'accord avec toi nono. L'initiative de Didier Robert était très bonne, mais à partir de là, il aurait fallu impliqué le rectorat et des organismes comme le CNED, mais Vincent Payet (sans expérience sinon d'informaticien) a choisi de suivre sa voie, persuadé qu'il détenait "the verity", c'est bien cela que je reproche à ce projet et que j'ai tapé dans l'option linux (sans conviction mais dans un esprit de "troll"). Il a introduit quelques conditions qui peuvent mèner à l'échec.

115.Posté par Nono de basse Terre le 30/08/2010 16:36

Pour finir avec le pop

Pour avoir assuré sur Toulouse l'informatique étudiante à Subdeco je pense que l'idéal aurait été de faire un contrat ou une conventions tripartites sur appel d'offre (donc cahier des charges) entre constructeur, rectorat et la région, ce qui je pense aurait grandement facilité ce type de démarche.
Cela permet l'homogénéité, et plus de simplicité concernant la maintenance et le suivie matériel.
Qu'en pensez vous?

114.Posté par linux974 (plus lycéen depuis bien longtemps :) ) le 30/08/2010 11:37

@manchot974 : je ne cherche pas te faire faire du bénévolat, juste "profiter" de l'expérience dont tu sembles faire preuve pour aider à faire aboutir ce projet dans de bonnes conditions pour les élèves. Donner des pc simplement pour "faire ce que l'on a dit" est du gaspillage d'argent public et de l'enfumage politique.
Merci nono974, tu as très bien fais le tour du problème.
Comme l'a dit Jeff, je vais laisser plus de place au doute dans ma réflexion, mais comme il l'a bien compris, je suis un passionné. Tout ceci est affaire de bon sens et de valeurs ajoutée pour l'élève Réunionnais

Quelque soient l' OS et l'architecture choisis, sans accompagnement des prof par le rectorat avec un projet pédagogique (incluant les contrainte matérielles te logistiques) et sans sécurisation minimale des POP - en fait bêtement sans organisation quoi -, le projet sera un échec.

Bravo polo974 pour le 1er sujet de TD trouvé, bien vu :o)

librement vôtre

113.Posté par polo974 le 30/08/2010 08:37

à Jeff
le troll nostalgique, c'était un peu pour ce que j'écrivais en réponse à tes avis techniques (dont toi même tu dis avec pertinence que ce n'est pas le plus important).

On est d'accord, c'est pas tout de mettre du matos en place, s'il reste mal employé.
Mais les expériences similaires existent, il faut maintenant mettre tout ça en musique...

112.Posté par Jeff le 29/08/2010 16:52

Merci Polo, je ne connaissais pas la définition de troll. Je ne sais si je suis un troll nostalgique, mais les milles et une question que l'on se pose aujourd'hui sur le projet POP de la Région, on les avait déjà toutes posées dans le cadre du CNAM, de FORUM, de GEMME, du CNED, du FIED,EuroPACE, etc. (des projets institutionnels identiques ou j'étais l'un des membres et conseiller), et je constate qu'une fois de plus, l'on a à faire à une initiative politique louable mais à une réponse mal ficelée et le risque de l'échec est grand.

PS : Ce n'est pas de la nostalgie mais le partage d'une expèrience, et j'ai réagi au quart de tour car j'ai tout de suite senti que l'aspect technologique (anti ceci ou cela) allait au détriment du pragmatisme

111.Posté par polo974 le 29/08/2010 15:21

à Jeff post 110
(ça fait un peu troll nostalgique...)
les portables c'est amd ou intel, il y a le choix.
en fait, il y aurait aussi le choix avec des arm si la taille mini le permettait (et si les esprits étaient assez ouvert)...
mac, on s'en fout, c'est trop cher...
bon, moi aussi, j'ai bouffé du micro en tranche, et des alus en 74S ou F, du risc en discret, de l'asic simd (bon, j'arrête les gros mots...)
6502 for ever...
(fin de troll...)

à Jeff post 109
sur une dizaines de questions, on a répondu (et/ou donné les sources des infos) à la majorité.
(donc ce post 109 est un peu de mauvaise foi, si, si...)
les questions d'organisation relève d'une entente à trouver entre le rectorat et la région.
ce n'est pas insurmontable, d'autant que ce n'est pas la première fois que ça se fait, qu'il y a d'autres académies qui ont bien bossé le sujet

de plus, des ressources de la région sont prévues.
mais c'est vrai que ça fait un peu "opération effet d'annonce", et que ça manque de préparation.

et puis au pire, il reste toujours la solution reformatage avec 2h de colle pour les zazous ayant détruit leur install.

ce qui m'inquiète, c'est finalement que la région prend financièrement en charge des opérations qui ne sont pas vraiment de son ressort (continuité territoriale, normalement à la charge de l'état,et maintenant intervention précipitée dans l'organisation pédagogique des lycées).

110.Posté par Jeff le 28/08/2010 14:51

Polo, tu t"en fous peut-être que ce soit Intel ou pas, mais même Apple qui était et est très attaché à Motorola a fini par implantr de l'Intel dans ses machines. Le risque pour Motorola était de perdre une partie du marché militaire US si il n'ouvrait pas une porte.

Je parle de ce que je connais car j'ai été l'un des acteurs, mais ceci ne se raconte pas dans les "bibles informatiques (01 informatique ne nous a consacré que peu d'articles au début des années 80"). Le processeur Risc implanté dans les Apple aujourd'hui est issu des ARM1 et ARM2 (Advance Research Machine) que mon labo avait développé et qui a été repris par AT&T et Apple avec le projet Power book qui est devenu l'Iphone, je crois.

OK, je suis has been mais je pense être encore une mémoire de la recherche informatique

109.Posté par Jeff le 27/08/2010 22:39

En fait ni Monsieur Busser, ni Monsieur Polo ne réponedent à mes questions. Elles sont pourtant fondamentales, la pirouette l'emporte sur le pragmatisme, on se retrouve à la case départ, cela sent l'histoire 100 000 micros de Fabius à plein nez = l'échec.

108.Posté par linux974 (Lycéen de 2e) le 27/08/2010 18:44

@ Ciryon : merci quand même mais quand je clique sur le lien sa me renvoie a la page de dons-d'orindateur....etc... mais je reçois toujours les notification

@post 97 (linux974): Ciryon parlait de moi car il y a 2 linux 974, toi et moi...
En faite Linux974 est mon (ex)-pseudo du forum d'ubuntu et quand j'ais voulu posté le commentaire j'ai posté sous le nom de Linux974 mais ayant vu un autre Linux974, j'ai rajouté "(Lycéen de 2e)"

Sinon mon problème avec la notification de l'arrivée de nouveaux commentaires est toujours la, en fait j'ai clique par erreur..... sur Me notifier l'arrivée de nouveaux commentaires et je veux arretée de recevoir sa merci d'avance

bon puisque je suis la a propos des ordinateur portable j'ai fait un sondage sur 36 personne (+ moi 37)

3(avec moi sa fait 4) savent c'est quoi Linux...
2 ont déjà utilisé Linux
1 utilise Linux (moi ;) )

sur c'est 4 personne 3 "n'aime pas Linux" et 1 est pro Linux (moi) 2 sont pro Windows et 1 est pro mac

et c'est 4 même personne peuvent enlever Linux et passé sous Windows

4 sur 37 personne c'est pas beaucoup

Linux does what windon't (clin d'œil que peut-être quelque personnes reconnaitront)

107.Posté par Alain Busser le 27/08/2010 18:24

oui, il faudra de la discipline, et ok pour un système unique, mais pourquoi le vérouiller...


Par peur des ratés : En Guadeloupe, par manque de formation des enseignants à Linux, les lycéens ont viré l'OS du CR pour le remplacer par un XP piraté (et que des profs y soient mêlés ne m'étonnerait pas...)

Plusieurs fois on a entendu au CR des "ordis pour l'école, pas pour jouer" (dommage d'ailleurs, parlez-moi d'Enigma, de Kiki le nanorobot et autres Sokoban et gPlanarity qui devrait être Reconnu d'Intérêt Pédagogique...) ce qui explique ce fichier ISO unique, de la Seconde à la Terminale. Maintenant il est temps d'en définir le contenu, et comment demander à un prof de SVT quels logiciels au format "rpm" ou "deb" il compte utiliser en classe, avant d'avoir eu le temps de lui montrer ce qu'est Linux exactement?

La réponse risque d'être une demande massive (des enseignants) pour que Wine soit installé sur les ordis POP ce qui à mon sens serait tout de même dommage (je n'utilise pas ce logiciel).

Ceci dit si le "blocage" passe par un réglage du BIOS ça doit être hyper difficile pour les revendeurs (imaginons qu'il y ait 10 modèles "compatibles POP" chacun avec un BIOS différent!). Et si le blocage passe sans le BIOS les élèves trouveront un moyen pour le contourner, je leur fais confiance pour ça. Mais est-ce vraiment un problème?

Enfin l'une des principales qualités des LL est leur vitesse d'évolution et effectivement, avoir en Terminale en 2013 des logiciels datant de 2010 fera bizarre aux élèves d'alors...

106.Posté par Curieux le 27/08/2010 18:20

Garantie SAV 3 ans obligatoire ?

Je souhaite bien du plaisir aux revendeurs !

105.Posté par polo974 le 27/08/2010 17:49

à Alain (post 101): désolé, c'est trop long, j'ai la flemme de lire le tout, mais le dual boot est prohibé par la spec de la Région (ce n'est pas un pb pour moi)

à Alain (post 102):oui, il faudra de la discipline, et ok pour un système unique, mais pourquoi le vérouiller...

juste avoir une checklist de fonctionnalités qui ne doivent pas être altérées, le contrôle de cette checklist pouvant facilement être automatisé, et ensuite éventuellement sanctionner les abus.
une réinstall, c'est moins d'une demi-heure, (j'ai installé des ubuntu en moins de 5mn sur des machines qui feraient pleurer...)

à Jeff (post 103):
pour la spéc: google (région réunion) clic et POP en pleine poire...
(http://www.regionreunion.com/fr/spip/spip.php?article2404
et http://www.regionreunion.com/fr/spip/IMG/pdf/POPV8.pdf (mais la version évolue)
pour les paresseux)

non pas obligatoirement intel, il y a aussi amd, mais on s'en fout en fait !

logiciels à minima: et bien, là, pas de pb, il y a l'embarras du choix et c'est libre, donc c'est un peu aux équipes pédagogiques (qui sont à mon avis prises de cours) de définir ça.

logique d'organisation des dossiers: et bien voilà un premier sujet de td ! ! !

imprimante et consommables: c'est un gouffre: travailler en pdf et échange de fichiers...

prises protégées: c'est assez inutile, au pire (mais vraiment au pire), c'est l'alim qui crame, et il y en a des pas chères quasi universelles (sans oublier qu'il y a une garantie de 3 ans...).

prise en salle de cours ou td:
réflexe 1 "c'est des portables, ça peut tourner sur batterie, donc pas besoin de prise"
oui, mais non, ça crève les batteries en moins de 2 ans, il faudra des prises mais pas besoin de sur-protection coûteuse, j'éspère qu'un bahut est équipé de base de parafoudres...

la housse: bonne question, est-elle incluable (beau néologisme!) dans les 500 euros (que je trouve un peu exagérés, ça correspond à une idée des prix d'il y a 3 ans ou plus).


104.Posté par Alain Busser le 27/08/2010 17:20

Sur le matériel:

http://www.regionreunion.com/fr/spip/spip.php?article2402

Sur le logiciel (les précisions devraient venir après l'appel d'offres pour l'OS):

http://www.regionreunion.com/fr/spip/spip.php?article2404

C'est donc le revendeur agréé par la Région qui assurera le SAV (et l'installation!). Ceux que j'ai vus sont à la fois très compétents et très sympas, il suffit de leur poser les questions si on veut les réponses...

Sur l'aide technique dans les lycées:

http://www.regionreunion.com/fr/spip/spip.php?article2403

Ceci dit, je n'ai pas encore vu le moindre de ces conseillers, mais ça devrait venir...

Pour ce qui est de la distribution elle-même et des logiciels pédagogiques fournis, le tout sera dans un fichier ISO à télécharger par le vendeur et graver, pour l'installation sur le PC. Puisque la pédagogie est du ressort du Rectorat plus que du CR, il est logique que celui-ci (le Rectorat) soit partenaire. Mais pour l'instant, pas de nouvelles de ce côté-là. Par exemple, pas de consultation des enseignants de la Réunion, mais là encore, ça ne devrait pas tarder.


En attendant, j'ai expliqué ce matin à mes élèves de Seconde en quoi consistent ces fameux "POP" et certains d'entre eux ont du mal à comprendre comment des gens peuvent créer des logiciels aussi merveilleux qu'OOo, Firefox, WxMaxima et CaRMetal sans être payés pour cela, mais ils sont curieux, et pas du tout inquiets, de découvrir à quoi ressemble ce fameux Linux. En fait l'idée que ce ne soit pas l'OS auquel ils sont habitués donne à leurs yeux un intérêt supplémentaire pour cette offre: Non seulement on leur donne une belle machine, mais en plus on leur fait découvrir un monde totalement nouveau. C'est cette capacité à se remettre en question qui manque le plus aux adultes d'ailleurs.

103.Posté par Jeff le 27/08/2010 16:28

Monsieur Busser, sous-entendez-vous que la région va mettre en place une hot line pour que les usagers puissent être assistés?

Faudra-t-il avoir Wifi, bluetooth, webcam, graveur DVD, etc. intégrés?

Quand je parle de spécif. pour le hardware, tout le monde fait à peu près la même chose, le fournisseur du processeur principal restera Intel pour tout le monde (là personne ne crie au scandale).

Quelles garanties constructeur seront imposées? un écran de portable n'est garantie qu'un an, et c'est souvent un point faible.

Quels logiciels à minima seront suggérés (libre ou pas)? TdeT, Tableur, DB, etc.

Est-il prévu une imprimante/scanner? Qui payera les consommables?

Une multiprise protégée sera-t-elle imposée?

Une housse de transport sera-t-elle imposée?

Quelles seront les engagements des utilisateurs et les conditions de revente des POP par les usagers?

En cas d'utilisation en salle de cours, qui payera les multiprises protégées?

Qui assurera la formation d'organisation du POP? Dénomination des fichiers, classement des documents, etc. Ce sont malheureusement des bases qui sont très souvent négligées.

Je sais que je sors du champ linux ou pas, mais malheureusement les élèments que je souligne sont trop souvent ignorés.

J'ai hâte de voir la spec.

102.Posté par Alain Busser le 27/08/2010 15:25

"d'un autre coté, il faut un peu réguler l'usage" (post 100). C'est effectivement un peu inévitable, le projet "POP" permettra d'expérimenter la faisabilité de l'utilisation de 30 portables en même temps dans une salle de classe, mais pédagogiquement, c'est absolument irréalisable si les 30 élèves n'ont pas tous le même écran (et le prof aussi d'ailleurs). Laisser aux élèves le choix de l'OS c'est saboter à la base ce projet. Un peu bizarre que ce sabotage soit orchestré par des gens qui semblent approuver la politique de Didier Robert mais bon... Une fois qu'on a accepté l'idée d'un OS unique "estampillé Région" de deux choses l'une:

*Ou cet OS est propriétaire, et alors le Conseil Régional ou au moins cette opération n'a pour seul but qu'enrichir ce pauvre Bill Gates qui, on le sait, en a tant besoin...

*Ou il est libre, et dans ce cas on peut effectivement parler de la mission que le Conseil Régional, comme tout Conseil Régional qui se respecte, a auprès des lycées dont il a la charge (équipement).

Pour finir, ces posts sont autoréférentiels en ce sens qu'ils illustrent directement les problèmes de fracture numérique dont il s'agit ici: On voit ici et là un "pro" de l'informatique réclamer des spécifications techniques (pour en faire quoi?) que l'on peut télécharger depuis 2 mois sur le site Internet du Conseil Régional...

101.Posté par Alain Busser le 27/08/2010 15:10

Il était une fois un pêcheur qui n'attrapait jamais de poisson. Sa canne à pêche n'était pas extraordinaire mais il avait utilisé toutes ses économies pour l'acquérir auprès de l'artisan du village, et il rechignait à en changer (il n'en avait d'ailleurs plus les moyens). En fait il n'osait même pas essayer de la réparer lui-même, l'artisan le lui ayant formellement interdit de la faire sous peine de représailles. Alors chaque fois que sa moulinette se bloquait (traduisez: plantage) et que son fil cassait (traduisez: virus) il s'endettait encore et encore auprès de l'artisan.

Or il advint qu'un jour, un Djinn qui venait de s'échapper de sa lampe magique, se mit à pêcher à côté de lui. Et alors que notre infortuné pêcheur était toujours aussi bredouille, le Djinn attrappait poisson sur poisson, et en moins de deux, remplit son seau. Il offrit même des poissons à tous les pêcheurs avoisinants, et leur offrit une démonstration de sa canne, une canne magique (bien entendu, c'était un Djinn!) faite dans un bois à la fois solide et nerveux, et littéralement incassable. Le fil, tissé de toiles d'araignées géantes (traduisez: sur le web) etait d'ailleurs tout aussi incassable. Bien que comblé par le cadeau du poisson que le Djinn venait de lui faire, le pếcheur malheureux était bien entendu très impressionné par cette canne de Djinn, et un peu jaloux...

Le Djinn lui offrit alors sa canne. Le pêcheur, pressentant qu'il y avait un piège, refusa: "Las! Je suis ruiné, je ne pourrai jamais te payer une canne aussi luxueuse". "Je crains, maître, dit alors le Djinn, de m'être quelque peu mal exprimé: Je ne souhaite pas te vendre ma canne magique ni te la troquer, mais te la donner, sans concession aucune. C'est ainsi que nous les Djinns, sommes faits." Le pêcheur persista tout de même à refuser, pensant qu'il ne pouvait qu'y avoir un piège, un tel cadeau céleste ne peut exister, et puis il connaissait sa vieille canne à pêche, et n'osait y renoncer. Là encore, le Djinn insista: "Personne ne veut te priver de ta vieille canne, tu peux avoir deux cannes et faire ton choix (traduisez: double boot)". Le pêcheur ne pouvait croire qu'il existait quelqu'un d'aussi bizarre que ce Djinn, et devenait en réalité de plus en plus paranoïaque: "Mais dis-moi Djinn, si tu me donnes ta canne sans contrepartie, avec quoi iras-tu pêcher désormais?" Le Djinn, un peu impatient tout de même, lui expliqua que le bois dont cette canne était fait poussait en abondance dans une forêt dont il connaissait l'emplacement, où croissaient des araignées géantes, et d'ailleurs il proposa même au pêcheur de lui montrer où était cette forêt (traduisez: open source), et même de lui apprendre à faire lui-même une canne de Djinn (traduisez: forums de discussion et communauté du Libre).

Rien n'y fit: Le soleil était couché depuis longtemps que notre pêcheur refusait toujours cette canne que le Djinn lui offrait, si peu habitué qu'il était aux cadeaux. Il avait d'ailleurs conçu un plan pour essayer de percer à jour l'escroquerie du Djinn: Il reviendrait le lendemain avec l'artisan du village, qui ne pouvait laisser son commerce péricliter à cause d'un Djinn et malin qu'il était, saurait bien voir où était le piège!

Le lendemain, le Djinn revint avec plein de cannes magiques neuves, et commença à tenter de les distribuer aux autres pêcheurs (traduisez: liberté de copier et distribuer). Sans grand succès d'ailleurs. Mais au soir, une femme qui venait chercher de l'eau au puits, et dont le mari n'attrapait pas plus de poisson que notre infortuné héros, décida, sous le regard horrifié des pêcheurs, d'accepter le cadeau du Djinn. Elle allait pouvoir attraper autant de poissons qu'elle en aurait besoin, et chaque fois que le fil de sa canne magique se casserait, les Djinns viendraient l'aider à le réparer elle-même. D'ailleurs le fil de la canne des Djinns ne se casse jamais, pourquoi se casserait-il entre ses mains à elle? Quant au "piège", elle était si pauvre qu'elle n'avait de toute façon rien à perdre...

L'artisan faisait preuve d'une étrange indifférence: En quoi une seule femme aurait-elle raison de son commerce florissant, surtout que faute de moyens, elle ne risquait pas d'être sa cliente un jour... Mais c'est sous les sifflets et les huées des pêcheurs qu'elle rentra chez elle: Elle s'était fait avoir par le Djinn, elle ne pouvait leur inspirer qu'une pitié condescendante... Elle eut beau leur promettre qu'elle leur donnerait une partie du poisson qu'elle allait attraper dès le lendemain, rien n'y fit, même son mari affichait du mépris pour elle, qui s'était fait avoir!

Le lendemain matin, elle revint avec sa belle canne dont les autres n'avaient pas voulu. Mais elle n'eût pas le temps de la tester: Pris d'une rage meurtrière, les pêcheurs qui, rappelons-le, avaient refusé le cadeau qu'elle avait accepté, la lapidèrent sauvagement, car jamais ils ne pourraient lui pardonner d'avoir voulu de cette canne magique et gratuite.


Pourquoi?

100.Posté par polo974 le 27/08/2010 11:13

aspect historique:
microsoft n'a quasiment fait que racheter et emballer des solutions externes (pas toujours terribles, d'ailleurs), ce n'est pas bill gate qui a inventé dos, ni windows... mais question emballage, ils s'y connaissent!

aspect informatique:
windows: payant, et chaque logiciel additionnel (suite office, ou autre) également à moins de recourir au libre (oups...).
principale angoisse de windows: se faire pirater, donc plein de mécanismes de contrôles pénibles, et ensuite éventuellement protéger l'utilisateur (juste le minimum)...

mac: payant (à partir d'un système libre ! ! !) sur du matos fermé: le double verrouillage...
D'ailleurs, n'est-ce pas une forme de vente liée: "je te vends une licence de mon os mais tu es obligé de m'acheter un mac" (alors que ça tourne sur d'autres pc mais le coté snob de la marque en prend un coup).

linux: ou plutôt linux et un tas de logiciels libres, avec un choix entre plusieurs pour la même fonction (mysql, postgres pour un serveur de base de donnée (en réponse à une angoisse infondée))

aspect politique:
Je trouve tout à fait dans le rôle du politique d'imposer un système qui a fait ses preuves et sur lequel on a prise (ben oui, en cas de bug, on peut le corriger et en faire profiter les autres (ou non)). Linux est utilisé par beaucoup d'administrations et de sociétés, donc des gens "normaux" (en opposition à l'informaticien), et pas seulement pour des serveurs (là, il n'y a même plus photo depuis longtemps...)...

pour répondre aux angoisses de réinstall par le garagiste informatique:
ces derniers temps, je galère plus en (ré)installant du windows que du linux et en plus, je ne réinstalle linux que quand le disque dur est mort de chez mort, pas juste pour corriger les tares du système.

pour répondre aux angoisses sur la présence de pro du linux à la Réunion:
il y a plein de machines à la Réunion et ailleurs qui tournent sous linux avec des applis développées à la Réunion, on maîtrise, si, si...
en fait, c'est plus simple, les infos sont disponibles, il suffit de chercher et demander parfois, de plus, la doc, c'est pas le genre "pour créer un duchmol-truc à rétrofission , cliquer sur le bouton créer un duchmol-truc à rétrofission", ça explique ce qu'est ce truc au nom à la c...

aspect installation demandée par la région:
il est demandé une installation totalement fermée, donc question mise à jour et ajout de soft, c'est un peu gênant cet aspect sécuritaire sauf support important dans les lycées.
d'un autre coté, il faut un peu réguler l'usage, mais on est passé d'une logique du libre (qui risque de tourner à l'anarchie avec de jeunes ados...) à un système totalement fermé du point de vue de l'utilisateur (le curieux, l'artiste ou autre scientifique en herbe ne pourra à priori pas installer le paquet qui lui permettrait de s'épanouir).
Je ne pense pas qu'un verrouillage aussi drastique s'impose. C'est ça aussi l'enseignement: faire prendre conscience de ses responsabilités aux futurs adultes.

aspect portabilité d'un document (le fumeux tableaux croisé dynamique):
comme tous les élèves seront équipés d'open-office et que la fonctionnalité y existe (sous un autre nom, vu que c'est sous (c) (ah..., la manière de verrouiller le langage...)), et comme c'est pour la pédagogie, il suffit aux profs de proposer l'exo sur open-office (d'ailleurs en quelle classe on voit ça???)...
en fait, ici, on s'en fout, d'autant qu'il existe des outils libres mieux adaptés aux requêtes complexes ! ! !

pour rire: essayez d'ouvrir 2 fichiers excel ayant le même nom mais se trouvant en 2 endroits différents...
(genre notes.xlsx dans le dossier didier et notes.xlsx dans le dossier robert) grandiose: en 2010, excel est incapable d'ouvrir 2 fichiers qui portent le même nom, c'est ahurissant ! ! !

à l'angoissé qui a dit "linux sans le net, ben t'es pas aidé":
cliquez sur aide dans office2007: ça va sur le net chercher de la doc en ligne "cliquer sur truc pour faire truc" sans expliquer le truc en question...
à part ça, ma fille a une machine linux pour bosser ses études (post bac), elle tourne hors réseau depuis 2 ans sans qu'un "spécialiste" n'y touche, ça fait son job, et un peu de musique et de jeux aussi...
(il faudrait bien faire une mise à jour pour moderniser les applis, mais à part ça, ça roule)

99.Posté par Jeff le 27/08/2010 07:30

Linux974 Je ne suis pas opposé à l'open source, mon débat est de laisser les futurs choisir, beaucoup de futurs utilisateurs ne parlent pas dialectinformatique et le conseiller doit proposer le hard et le soft en fonction des projets d'utilisation et non d'un pour et d'un contre ceci ou cela.

Je comprends les raisons de ton "acharnement" pour défendre tes convictions, j'ai vécu le même enthousiasme. A la fin des années60, je faisais parti d'un petit groupe de chercheurs convaincus de l'avenir du tout numérique,mais personne ne voulait investir dans nos projets en France, autant les universités que les entreprises (Bull et Thomson). Je me suis "exilé" en GB où l'on m'a aidé dans mes projets, mon labo avait tous les moyens que je désirais et gros avantage j'avais des sponsors : ICL, Siemens,Philips,AT&T. bien sur ce n'est pas moi qui déposais les brevets mais mes sponsors.

Mon plus gros échec a été en 1991 de convaincre l'EN (j'étais à la DESUP) de dévelloper des modules de cours à mettre en ligne sur internet, il y a une levée de bouclier de profs avec leurs syndicats, je ne te dis pas,.

Continue dans tes passions, mais prudence, le doute est essentiel pour avancer.

Bon j'ai décroché il y a 10 ans mais je reste un passionné

98.Posté par Manchot974 le 27/08/2010 02:10

@Linux974 : J'ai déjà donné merci.
un ancien bénévole.

97.Posté par linux974 le 26/08/2010 21:23

Bonsoir,

post 96 : pas reçu de notification Ciryon, pas compris ton message.

Post 93 : désolé Jeff de vous renvoyer à ce que vous détestez le plus. Je n'ai pas de certitude sur « le produit miracle » j'utilise Linux, Windows et OS400 dans ce qu'ils savent faire de mieux et dans la mesure de mes connaissances. Je trouve simplement positif et de bon sens la philosophie open-source, l'entraide communautaire (et pas communiste) et l'économie de service et de valeur ajoutée autour d'un bien commun.

Post 86 : Cher Manchot, me voilà communiste et les LL apparentés au communisme, bien bien bien. Cela a au moins fait beaucoup rigoler ceux qui me connaissent. Pas manchot, effectivement, même très disert. Quand à soutenir le projet « du bout des lèvres » vous n'avez sans doute pas bien lu tous mes posts en particulier le 78. J'ai pourtant l'impression d'avoir été clair mais bon.
Le GRAL semble vous donner aussi des boutons, je ne sais pas pourquoi, mais critiquer les bénévoles est toujours facile.
Plutôt que de faire de grands discours sur ce que les autres ne comprennent pas, je serais très intéressé d'avoir votre point de vue sur l'organisation d'un tel projet en vue de sa réussite. J'ai essayé de donner le mien en parlant de serveur central et d'accompagnement pédagogique, mais comme je suis un vilain anti Didier Robert épidermique qui ne comprend rien, il faut sans doute éclairer ma pauvre lanterne.
Le gral se réunit tous les 1er du mois pour un « Apéro du Libre » au restaurant « La Tour de Mir » au Moufia. Cela tombe bien, c'est mercredi prochain ! Venez donc débattre de ce projet et des LL de vive voix, peut-être trouverons nous la juste mesure entre contenus, contenants, sécurité et accompagnement. J'y serai à partir de 19 heures.

Librement vôtre

96.Posté par Ciryon le 26/08/2010 19:44

Pour ne plus recevoir les notifications, il faut cliquer sur le lien qui est dans le mail que tu as reçu Linux 974.

Ciryon, aussi de l'April.

95.Posté par iwjcg le 26/08/2010 16:20

Reponse a twitter : Pourquoi enlever Linux ? ça fonctionne plutot bien voire meme mieux que Windows !
Et puis combien vaut la licence OEM ? Auchan rembourse entre 30 et 60 euros ceux qui refusent windows ! Le probleme c'est que votre Windows OEM ne vous appartient pas (lire le CLUF) vous avez acheté le droit d'utilisation avec des conventions draconienes ! En revanche votre LInux vous en faites un CD et vous pouver le copier , le redistribuer,l'ameliorer (ce sont les libertés de la licence GPL) une seule contrainte : respecter les auteurs .....

94.Posté par Twitter le 26/08/2010 14:48

Ils sont trop forts les politiciens. !!! Mr Robert veut proposer des ordi a - de 500euros mais sans systeme d'exploitation un ordi vaut bien moins que 500euros. Et l'etudiant qui voudra mettre un systeme autre que Linux il va etre rembourser par Mr Robert et sa region quand il s'equipera du Windows ??

93.Posté par Jeff le 26/08/2010 14:21

Manchot974, merci pour ton post90, c'est ce que j'ai maladroitement essayé d'exprimer et mieux synthétisé. Je suis d'accord, j'admets être "has been" car à la retraite depuis quelques années.

Ce qui m'a interpellé, c'est l'engrenage dans un discours technique avec une dialectique qui est là depuis l'origine de l'informatique. Ce discours de pseudos ou vrais experts peut avoir un effet contraire à l'objectif.

(je me répete, mais l'exemple du fiasco des 100 000 micros en est la démonstration, je dis cela sans aucune connotation politique, je considère que Fabius a été victime du lobbying Thomson qui voulait faire tourner la SIMIV et son usine de Saint-Pierre Montlimart - on m'avait même demandé de participer à la vente à l'Algérie de cette usine obsoléte, j'ai refusé avec force et suis même allé au-delà en conseillant mes amis de l'ENI algérienne).

Je m'intéresse plus aux interrogations de bon sens de Marie-Paule et aux remarques justifiées de Monsieur Busser. Les propos de Monsieur linux974 m'ont renvoyé à ce que j'ai toujours détesté quand j'étais chercheur en informatique, c'était la certitude de certain de détenir "the produit miracle" en démolissant les autres produits.

Je n'aime pas Microsoft, mais malgré tout j'ai été impressionné de rencontrer à Seattle, les "boffins" (grosses têtes) qui restranscrivaient des programmes écrits en C et autres en binaire tout en optimisant. J'avais vécu la même chose avec mon équipe, j'avais un physicien (Ram Barnejee) qui était capable de "dessiner" un processeur firmware à main levée et cela fonctionnait.

Nous étions l'un des labos qui travaillaient sur les EPROM avec comme objectif l'EPRAM devenue l'USB.

J'insiste, j'ai vu des groupes de techniciens qui avaient investi tous leurs argents pour développer des applications : Archi - Mécanique - géomètre - gestion, etc. et qui ont tout perdu à cause du piratage de leur travail. Cela n'a pas été perdu pour tout le monde, le travail de conception était fait, il ne restait plus quà apporter des amèliorations, le fond était solide.

Voilà pourquoi je n'aime pas le piratage. Je maintiens que si c'est une mise à disposition gratuite, j'applaudis.

92.Posté par Nono de Basse Terre le 26/08/2010 13:56

@90
Je ne me serrais pas permis de vous traiter de Manchot d'où le peut êtres !
Un Petit question subsiste
Et si des étudiants se font volés leurs ordinateurs, on fait quoi on les mets dans un classe "papier" traditionnelle ? et fini les nouvelles technologie ?

A vous le clavier !

91.Posté par le congo chez tintin le 26/08/2010 12:56

ce qui est absolument anormal c'est que la vente liée de windows avec un pc continue bien que windows ait été condamné !


Essayez d'acheter un pc sans windows (sauf assembleur !!!) impossible quasiment bien que cette vente liée est strictement interdite !

Tout ce qui va contre ce monopole va dans le bon sens.

90.Posté par Manchot974 le 26/08/2010 12:32

L'article et nos commentaires ont eu de l'écho au niveau de la liste de discussion de l'APRIL (association de promotion et de défense des Logiciels Libres, 5470 adhérents !). Notamment le commentaire de Marie-Paule.
Ci-dessous, une partie des commentaires de la liste de discussion,auxquels j'adhère à 100% :

Le 25/08/2010 12:38, François Poulain a écrit :

Bonjour,

On Wed, 25 Aug 2010 12:28:54 +0200, "Christian (adresse mail et nom suppr. par mes soins) wrote:

Je me permets de citer l'un des commentaires (Manchot : celui de Marie-Paule que je ne reproduis pas) qui me semble intéressant
car:
1) l'expression d'une détresse sincère ;
2) un résultat de la stratégie Microsoft ;
3) un exemple de fourvoiements multiples dans les arguments ;
4) une preuve de l'impact social des LL.

Bref, un cas caractéristique des incompréhensions rencontrées
pour la communication.

En effet, merci pour la remarque. Mon avis sur la question est que
l'accompagnement des utilisateurs compte pour beaucoup dans la réussite de
ce genre de projet ; ou de tout projet de migration. C'est une question à
inscrire à l'ordre du jour des migrations, qui est peut être trop souvent
oubliée ou réduite au minimum faute de budget, vu que le premier but des
migrations est bien souvent la réduction des couts.

En bref : le libre ça ne se réduit pas à du code.

François

Tout à fait d'accord, J'ai moi-même fait quelques tests sur des utilisateurs pilotes pour me rendre compte de l'étendu des formations à faire, et c'est assez intéressant !
Ayant pour ma part une expérience de + de 10 ans sur une environnement linux, il y a de nombreux automatismes qui me semble évidents qui ne le sont pas du tout pour un utilisateur néophyte ou bien venant du monde windows.

Même si je qualifie les solutions clientes linux de matures, je suis toujours réticent à un déploiement massif s'il n'y a pas de plan d'accompagnement solide !

L'initiative de La Réunion est certes notable et intéressante, mais sans transfert de compétence, elle risque de se solder par un échec encore plus dommageable pour le libre que de n'avoir rien fait en ce sens... Parce que des utilisateurs "braqués contre" sont des utilisateurs perdus pour longtemps et une mauvaise réputation pour le libre !!

89.Posté par Manchot974 le 26/08/2010 11:39

@ Nono de Basse Terre : Le manchot est l'animal logo de Linux (affectueusement appelé Tux), ça se dit "Penguin" in english. Sauf que Penguin, cela n'a rien à voir avec un pingouin, confusion largement partagée en raison de la proximité lexicale des deux mots. Mais bon, un peu manchot quand même ;-)

88.Posté par Nono de Basse Terre le 26/08/2010 08:26

@post86.

Alors la chapeau, Manchot peut être mais pas muet et encore moins aveugle ....
Tout à fait d'accord avec vous !
Merci à vous !

87.Posté par Jeff le 26/08/2010 07:47

Type, j'étais dans un labo (GB) qui développait un kernel dans un programme financé par la CEE. Nous avions abouti mais le MS-DOS est devenu un standard et la "puissance du marché ne laissait guère de chance aux européens qui avancaient dispersés et dans le cas de la France c'était en plus sans le soutien du gouvernement pour la recherche. Je ne cherche pas un combat de coq, je regrette que l'on impose un produit, c'est tout.

Je me moque de linux ou de x,, y, ou z il faut seulement que les mordus d'un système par rapport à un autre comprennent que le pourcentage d'utilisateurs qui ne programmeront jamais est le plus important et que le discours abscon de spécialistes avec leur dialectique est à éviter pour ne pas rebuter les utilisateurs et non les programmeurs.

Je considère que les applications sont plus importantes que la machine, la technologie évolue et demain d'autres défendront becs et ongles une nouvelle techno.

Le software a toujours été déconsidéré par rapport au hardware.

Bref, je ne demande qu'une chose c'est que l'on remette un spécification précise aux élèves qui vont se procurer une machine à + ou - 500€.

Monsieur Bussier la seule chose que j'ai apprécié dans votre post était :

Maintenant il reste deux questions au niveau des lycées:

1: Comment les élèves pourront-ils utiliser leur ordi "POP" en classe sans prises de courant?
2: Pourront-ils passer le Bac avec?

Nous trouvons dans la même configuration qu'avec les 100 000 micros de Fabius,on a su acheter du hardware et après on a dit aux profs débrouillez-vous : programmer des merd... comme le MO5 et le TO7 avec un proc. 6522 pas adapté, ils ont tous fini sur les étagères. Alors remettre des outils qui demanderont de "bidouiller" à des élèves, il n'est pas sur que l'objectif soit atteint.


NB : Cncernant l'ortogaffe, je ne corrige pas toujours et rassurez vous, j'avais vu connaissez au lieu de connaissiez, mais bof, c'était parti.

Bonne journée


86.Posté par Manchot974 le 26/08/2010 01:36

Monsieur Linux8974, Monsieur P ost 78, membre imminent de http://www.gral.re (c'est à la fin de votre post).
C'est kafkaien !!! Alors que certains associent Logiciel Libre au communisme, vous vous retrouvez à "soutenir", dans la douleur, du bout des lèvres et du clavier ce projet... Parce que vous êtes communiste (c'est votre droit) et que vous ne supportez pas l'équipe actuel de la Région. Vous relevez, avec perspicacité et raison !, les multiples grains de sables de ce projet ; vous êtes tiraillés entre vos "convictions" politiques et celles concernant le logiciel libre. Alors que vous (et le gral) pouvez agir (?) pour que ce projet tende vers la réussite... Je vous plains, défendez-vous vraiment le libre ?

85.Posté par Manchot974 le 26/08/2010 01:13

Jeff, ne perdons pas notre sang-froid... vous n'arrêtez pas de vous contredire et il y a effectivement une dose de malhonnêtetés dans vos propos.
Ne voyez là aucune animosité, j'ai longtemps pensé comme vous et mis du temps à me débarrasser des mêmes contradictions... Le concept du Logiciel Libre est complexe. Et j'estime, en toute modestie, l'avoir assez bien appréhendé maintenant. Peut-être ai-je eu la chance de découvrir ce concept, je dirais même cette "philosophie", non pas en partant du technique (l'informatique) mais par le biais de l'éthique et de questionnement sociétal. Vous avez une culture informatique certaine mais basée sur des références et des schémas de pensée (dans le domaine de l'informatique et ses rapports à la société!) quelque peu dépassés... Désolé.

L'informatique, ce n'est pas (plus) que de la technique. L'informatique a pris tant de place dans notre société (mémoire, connaissance, communication, sécurité, identité, liberté...) qu'il faut placer le débat sous une perspective éthique ; au même titre, maintenant, que la bio-éthique n'est pas qu'une histoire de Docteur en biologie, cela nous concerne tous !

Vous dites : "Ancien chercheur je suis contre la brevetisation de quelque nature que ce soit, car c'est un frein à l'évolution d'un produit : Tout à fait vrai, mais ce n'est pas ce que vous dites dans votre premier commentaire.

Par contre toute peine mérite salaire et je considère que ceux qui ont développé des logiciels doivent recevoir le fruit de leur travail et il en est de même pour toute création (artistique ou autre). : Long débat... Si le développement d'un logiciel n'a pour seul but qu'une rétribution, ok on en reste là et je fais du proprio. Maintenant si vous considérez que développer un logiciel c'est rendre un service (répondre à un besoin) ; que cela doit en même temps, être efficace, le plus sécurisé possible, que cela serve à tout le monde, que l'on peut améliorer et faire évoluer le logiciel pour l'adapter à ses propres besoins avec comme contre-partie de reverser toutes modifications/améliorations à tout le monde, bref... Alors, il vous faut développer du Libre. Oui mais comment en vivre, ahah ? En vendant des services sur le logiciel ; en adaptant pour ceux qui ne savent pas le faire (cad grosso modo tout le monde) le logiciel à des besoins spécifiques. Vous faites la comparaison avec la création artistique, bonne pêche ! Mais la création artistique n'est pas du seul fait des majors de l'entertainment... Combien de personnes créent des oeuvres artistiques pour le simple plaisir, pour le simple plaisir du partage, du don ? Combien de personnes créent des oeuvres sans l'intention d'en vivre ? Pourquoi tout cela n'est-il pas possible pour les logiciels informatiques ? Je peux faire à la fois le choix du don et décider d'en vivre. Faites une recherche sur "économie du logiciel libre" et vous verrez !

Vous vous rattrapez en disant : "J'applaudis ceux qui mettent des logiciels, de la musique, des clips, etc. gratuitement sur le net et il m'arrive d'en télécharger." Puis, vous continuez, "Mais on peut aussi craindre l'appauvrissement de la création s'il n'est pas possible de gagner sa vie." Et bang ! l'argument imparable ? Merci majors, Disney et TF1 ! Pensez-vous vraiment que la création (au sens le plus large possible) et l'argent (c'est bien de cela dont on parle) soient vraiment liés ? L'humanité a t'elle attendue l'argent pour créer (musique, peinture, contes, littératures, danses...) et innover ? Non, l'acte de création et d'innovation est bien plus ancrée en l'humanité que la marchandisation... On assiste, sans aucun doute, à la disparition de systèmes économiques de création et d'innovation. D'autres systèmes émergeront, dont le libre ! Mais la création et l'innovation existera tant que l'humanité vivra...

"...je me bats contre le piratage..." : Bravo, moi aussi ! Mon discours : Au lieu de pirater, tu peux avoir, très souvent gratuitement, des logiciels pour répondre aux mêmes besoins, plus sécurisés et cela en toute légalité !

"...ce n'est pas le rôle d'un élu de faire ce type de choix, ce sont aux distributeurs de faire valoir le pour et le contre d'un OS, bien sur dans le cadre proposé de 500€.." : Mais le problème est que le système dominant ne laisse pas de choix ; ni aux distributeurs (modèle économique actuel et encore dominant, collusion financière hardware/software...), ni aux utilisateurs (vente liée, matraquage publicitaire...). Et c'est bien du rôle du politique de faire des choix de ce type lorsque cela est nécessaire !

"Et l'outil doit pouvoir permettre de travailler interactivement sans que l'utilisateur ait à se préoccuper du firmware et du système opératif = WYSWYG et Plug and Play, et avec Linux on en est pas là." : Alors là, c'est de l'incompétence ou de la malhonnêteté. (Je penche pour la malhonnêteté). C'était quand la dernière fois que vous avez utilisé une distribution Gnu/Linux ? Vous parler firmware ! Comme par exemple dans les téléphones mobiles ? Google Android est quasiment n°1, c'est du libre non ? Ou encore dans les lecteurs multimédia, votre lecteur dvd, dans les fameuses box internet (livebox, neufbox etc) et majoritairement c'est quoi dedans ? Ben oui du linux !

"Il serait plus intéressant que nous ayons la spécification retenue et les objectifs d'utilisation. On délaisse comme toujours les applications et on privilégie le hardware."
: Oui, Oui tout à fait d'accord ! Les applications mais aussi les ressources pédagogiques...

A un moment, vous dites aussi : Il faut avoir les pilotes et les formats ad equat pour pouvoir communiquer entre logiciels, ce n'est pas toujours le cas avec les logiciels dit "libres". Essaye de transferer un tableur avec des tableaux croisés dynamiques, c'est pas ce que l'on fait de mieux Alors là, je doute que vous soyez un vrai informaticien, mais non je penche toujours pour de la malhonnêteté (intellectuelle, bien sûr). Vous savez très bien que les problèmes de pilotes sont du fait uniquement de la responsabilité des constructeurs matériels afin de favoriser le système propriétaire, cad alimenter la collusion financière entre hard et soft (je te tiens, tu me tiens par la barbichette...). Des "formats adéquats pour pouvoir communiquer entre logiciels", mais monsieur avez-vous entendu parler des standards ?. Je parle de vrais standards, c'est à dire de standard ouvert, la loi française (et oui !) en donne une parfaite définition. qt[La loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour « la confiance dans l’économie numérique » définit ainsi l’ouverture des formats :
« On entend par standard ouvert tout protocole de communication, d’interconnexion ou d’échange et tout format de données interopérable et dont les spécifications techniques sont publiques et sans restriction d’accès ni de mise en œuvre.[2] »]qt Notez le "publiques et sans restriction d’accès ni de mise en œuvre" c'est à dire libre !
Vous donnez l'exemple des Tableaux Croisés Dynamiques, donc de Excel. Mais justement, Excel n'utilise pas de standards ouverts, le format de fichier utilisé est un format fermé ! Les spécifications ne sont pas disponibles ! Donc pas d'interopérabilité d'où votre problème de transfert et ce n'est que de la faute de Microsoft ! Notez tout de même qu'une suite libre comme OpenOffice (avec de vrais standard ouvert, les Open Document Format, norme ISO) peut lire et écrire (disons à 90 %) les formats fermés de la suite Office de Microsoft. Du piratage ? Non de la "reverse engineering" légal ! Et ne me parlez pas de Office Open XML de Microsoft qui se veut être un standard ouvert (ISO aussi) mais dont la spécification ISO final est très polémique pour ne pas dire scandaleuse et qui n'est implémenté par... personne même pas Microsoft. Peut-être pour Office14 mais de l'aveu même d'employés de Microsoft, en gros c'est foutu, ODF à gagner...

On s'est bien dispersé.
Sans rancune, Jeff...

84.Posté par Ciryon le 26/08/2010 00:14

Et l'outil doit pouvoir permettre de travailler interactivement sans que l'utilisateur ait à se préoccuper du firmware et du système opératif = WYSWYG et Plug and Play, et avec Linux on en est pas là.


Ah je suis désolé, j'ai installé Ubuntu, à chaque fois, mes périphériques ont été reconnus et j'ai pu me servir tout de suite des applications fournis sans utiliser la ligne de commande.

83.Posté par Ciryon le 26/08/2010 00:07

En effet, le logiciel libre peut-être un très bon modèle économique. Les développeurs d'Ubuntu, de Suse, de Red Hat ne travaillent pas gratuitement. Les effets spéciaux d'Avatar ont été fait sous Ubuntu, je ne crois pas que cela ait été fait gratuitement. Il y a un tas d'exemple qui montre que le stéreotype, Linux, c'est gratuit donc ça vaux rien et ça ne peut rien rapporter est d'avantage du ressort du mythe que de la réalité.

82.Posté par Un type le 25/08/2010 23:06

@Jeff : tu m'expliqueras où est la méconnaissance du sujet dans mon post, quand je te reprends sur des points où tu es totalement à côté de la plaque (au moins sur le vocabulaire utilisé).
Par exemple, est-ce que le fait que je te rappelle la différence entre un kernel et un OS, ça montre ma méconnaissance du sujet ?
Si tu parlais d'efforts d'imagination côté marketing, alors là, oui, je suis tout à fait d'accord. Des efforts d'imagination pour faire passer des vessies pour des lanternes, oui.
Je ne dis pas que c'est toujours le cas, mais c'est parfois navrant de voir ce qu'ils appellent des "innovations".

J'applaudis ceux qui mettent des logiciels, de la musique, des clips, etc. gratuitement sur le net et il m'arrive d'en télécharger. Mais on peut aussi craindre l'appauvrissement de la création s'il n'est pas possible de gagner savie.
Mais le libre ne signifie pas l'impossibilité de gagner sa vie. Tu sais que la majorité des commits du noyau linux est faite par des entreprises (et je ne prends que l'exemple du noyau, il y en a plein d'autres) ? qu'un autre modèle, où l'on vend du service, et non du logiciel est déjà mis en place autour de certains logiciels libres ? qu'on peut trouver des logiciels libres très innovants ?
Par contre, il y a certains arts où c'est plus compliqué, notamment le cinéma, qui nécessite souvent de gros moyens.

81.Posté par thdi974 le 25/08/2010 22:41

En parlant de vente lié, Microsoft reviens à la charge avec une version Starter d'Office 2010(Word, Excel avec fonctions limitées) qui sera installé gratuitement sur pratiquement tous les pc de grande marque. Associé avec la nouvelle version de Windows Live Essentials (msn, movie maker...) et Microsoft Security Essentials (Antivirus) qui eux ne sont pas installer d'office sur les pc, de ce fait une machine estampiller Windows 7/ Office starter 2010 couvrira l'ensemble des besoins d'un utilisateur lambda.

P.S : Je suis utilisateur de 3 OS, Windows, Ubuntu et Mac OS.

80.Posté par Ciryon le 25/08/2010 22:11

Bonjour

tout d'abord après lecture de cet article, je ne peux qu'applaudir des deux mains même si je me dois, en tant qu'utilisateur d'Ubuntu et défenseur du logiciel libre, d'apporter quelques précisions :

Tout d'abord, c'est GNU/Linux et non Linux. Linux en lui-même n'est que le noyau mais je comprends qu'on puisse parler simplement de Linux pour simplifier. Ensuite, il n'y a pas un système d'exploitation GNU/Linux mais plusieurs distributions GNU/Linux, chacune avec des philosophies et des buts différents, l'article ne précise pas de quel distribution il s'agit. Personnellement, je recommanderais Ubuntu dont le principe est « Linux pour les êtres humains ».

Concernant les « antivirus » cités dans l'article, je dirais même qu'il y a très, très peu de virus, en 3 années d'utilisation d'Ubuntu, je n'ai pas eu un seul virus. Il n'y a pas de mises à jour de d'antivirus quotidiennes, il y a par contre des mises à jour de sécurité pour chaque distribution et pas nécéssairement tous les jours.

Au passage, ne pas confonde Logiciel Libre et Open Source. Même si la plupart des logiciel dit « open source » sont des Logiciels Libres. Je vous invite à lire les fiches wikipedia qui fait bien le distingo entre les deux. GNU/Linux est un logiciel libre et non open-source.

Je répondrais de manière générale à certains des commentaires que j'ai lu, certains montrant une méconnaissance totale de l'informatique...

La différence principale entre un systeme d'exploitation Windows et un système GNU/Linux, c'est que le premier est un logiciel propriétaire et le second un logiciel libre. Si le premier est clairement implanté dans 95 % des utilisateurs dans le monde, c'est tout simplement parce que Windows commercialise son OS avec beaucoup d'ordinateur vendu dans le commerce. Au passage, c'est de la vente liée et c'est illégal en France. Le faible nombre d'utilisateurs de GNU/Linux (1 à 2%) n'est donc pas du à un manque de crédibilité mais surtout au fait que Microsoft impose son OS avec toutes sortes de pratiques illégales (pots de vins, ventes liées entre autres) et que peu de gens savent qu'ils existent des alternatives. D'autre part, à part peut-être du coté des Distributions Linux sponsorisées par de grandes sociétés comme Canonical (Ubuntu), Novell (Suse), ou Red Hat, le monde Linux n'est pas un monde commercial. Mais un monde dont le seul interet est de faire un OS qui marche, que tout le monde peut utiliser, modifier, redistribuer et tester à loisir. C'est un très bon OS pour apprendre à se servir d'un ordinateur, c'est aussi d'un point de vue sécurité un OS des plus surs.


79.Posté par Alain Busser le 25/08/2010 21:34

"On peut regretter que vous connaissez bien mal le monde de l'entreprise et de l'administration. " (post 65)

On peut aussi regretter que vous ne CONNAISSIEZ pas mieux l'orthographe.

On peut aussi regretter que cette manie de vouloir à tout prix (c'est le cas de le dire) faire entrer l'Entreprise dans les établissements scolaires qui étaient censés rester le dernier bastion contre le mercantilisme à tout va, soit aussi répandue chez mes concitoyens.

Quand on adule à ce point le monde de l'entreprise, on ne peut effectivement pas comprendre que des passionnés d'informatique soient prêts à travailler pour autre chose que de l'argent. Vous n'êtes pas de la même planète que Richard Stallman, c'est votre droit, mais il vous faudra apprendre à supporter l'existence d'"illuminés" dans son genre, faute de quoi vous basculerez dans une forme d'intolérance où je vous soupçonne d'être déjà, si j'en juge par votre ton péremptoire ("vous vous trompez", "On voit que tu as une total méconnaissance du sujet" etc.)


1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter