MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Donner une petite chance aux outre-mer


- Publié le Lundi 8 Août 2016 à 17:05 | Lu 902 fois

Donner une petite chance aux outre-mer
La loi du 19 mars 1946 visait à obtenir l’égalité entre les citoyens de France hexagonale et ceux des anciennes colonies, La Réunion, la Guadeloupe, la Martinique et la Guyane. L’idée était généreuse. Mais, après 7 décennies, il n’y a toujours pas d’égalité entre citoyens des DOM et ceux de France hexagonale. Le projet de loi " égalité réelle " donc pour objectif de réparer ces différences.

La première remarque de l’APR est que ce texte arrive un peu trop tard dans la mandature de François Hollande. L’APR le regrette profondément. Mais le texte est là, il nous appartient à tous de l’enrichir.

C’est ce que veut le gouvernement : que chaque Réunionnaise et chaque Réunionnais, - comme chaque habitant des autres entités d’outre-mer - dise ce qu’il veut.  Cette démarche participative est positive, elle est une illustration de la vraie démocratie et du dialogue social.
L’APR participera activement à cette consultation, tout en sachant bien que toutes ses propositions ne seront pas reprises. En effet, le texte soumis à l’avis des populations ultramarines reste dans le droit fil de ce qui a été fait jusque-là.

L’APR a souvent dit qu’il fallait changer de système, qu’il fallait une rupture avec les politiques menées jusqu’ici. Malheureusement, le texte ne prend pas ce chemin. Les propositions contenues ne sont que la réparation de vraies injustices, il faut le reconnaître, mais ces réparations ne changeront pas les choses en profondeur. Il restera encore, quand ce texte sera adopté, de profondes inégalités, dans tous les domaines.
C’est par exemple vrai pour la continuité territoriale, comme l’APR l’a dit précédemment. Mais c’est vrai aussi pour la question du calendrier scolaire, l’APR voudrait qu’il soit « climatique », afin que les élèves ne travaillent pas pendant les périodes les plus chaudes, dans des classes où l’on ne peut pas étudier dans les meilleures conditions.

C’est vrai aussi pour la coopération régionale. Le projet de loi n’en parle pas. L’APR fait du codéveloppement l’un des leviers pour l’essor économique de La Réunion.
L’APR souligne aussi la question des prix et des revenus, qui n’est pas abordée de façon pertinente dans ce projet de loi. Pourtant, c’est l’une des grandes raisons d’inégalité entre les Réunionnais.

A travers ces quelques exemples, on voit bien que ce texte n’est pas parfait, qu’il manque un peu d’ambition.

Mais en toute responsabilité, parce qu’aucune possibilité de faire évoluer La Réunion ne peut être écartée, l’APR participera à la consultation, avec des propositions concrètes.
L’APR souhaite que ce débat soit l’occasion pour notre pays de prendre son destin en main. L’APR aimerait que tous les sujets soient abordés, dans la discussion, sans mettre de côté tel ou tel problème, parce qu’il fait polémique (calendrier scolaire, rémunérations….).

La Réunion a attendu 70 ans pour avoir l’égalité. Aujourd’hui, elle a une toute petite chance pour faire changer les choses. Il faut la saisir. Sinon, dans 10 ans, on en sera encore au même point.

Participer à ce débat, lancé par le gouvernement, ce n’est pas du tout donner sa confiance au gouvernement, c’est donner à La Réunion la possibilité de prendre ses responsabilités, même si c’est dans un champ d’action restreint.

Le porte-parole, Fabrice HOARAU




1.Posté par Annie le 08/08/2016 18:24

une consultation sans vraiment être consulté, écouté, entendu...

Que ce soit sur le calendrier scolaire, la coopération régionale, la continuité territoriale... le gouvernement ne fait que comme bon leur semble.

on a déjà attendu 70 ans pour cette égalité, l'aura-t-on vraiment un jour ?

2.Posté par Viva la liberta le 08/08/2016 18:27

Plus qu'une petite chance, nous avons en effet besoin d'une bonne rupture.

3.Posté par Julian le 08/08/2016 18:27

Comme si l'état nous laissait participer au débat ...

Rêver n'est pas interdit, mais le gouvernement ne fait que de la communication politicienne quelque mois avant les présidentielles.

Et dans ce gouvernement, il y a une secrétaire d'état qui est soit-disant... oui soit-disant... réunionnaise !!

4.Posté par Johana le 08/08/2016 18:34

Beaucoup trop tard !!

Attendre moins d'une année pour le sortir, après moult dénonciation de l'opposition, le gouvernement décide que les ultramarins pourront les consulter et donner leur avis...

Des avis dont ils s'en serviront pour faire leur campagne et pouvoir récupérer des électeurs.

Mais c'est beaucoup trop tard.

5.Posté par Max le 08/08/2016 18:38

L'égalité réelle ! il faudrait s'entendre sur la notion déjà. en dehors de ce débat théorique, le gouvernement socialiste n'a eu de cesse que d'être dans la discrimination, la différence existante entre la corse et tous les outre mers par exemple ...

6.Posté par bruno le 08/08/2016 20:52

je suis outré de savoir qu'a la tete de ce projet de loi se trouve une Réunionnaise, qui a mon gout a bien vite oublié les inégalités qui existent depuis bien trop longtemps à la Réunion.

7.Posté par Nico le 08/08/2016 21:39 (depuis mobile)

Fabrice..tu es à côté de la plaque..

8.Posté par boulitos le 08/08/2016 20:28

je ne pense pas que nos hommes politiques métro veulent l'égalité.... Je pense qu'ils s'en foutent tout comme ils se foutent des métros.... là ils visent les élections prochaines c'est tout rien de plus.....quand on voit la France de nos jours on ne peut pas penser le contra et ceux qui y croient sont des ignorants.

9.Posté par Vieux Créole le 09/08/2016 21:08

LA DÉCLARATION PUBLIQUE DU 'PORTE- PAROLE" DE" L'A.P.R" , FABRICE HOARAU ( fils de Claude HOARAU fondateur de ce trés nouveau Parti ! ) A TRÈS CERTAINEMENT SURPRIS PLUS D"UN RÉUNIONNAIS !!! Nous connaissons tous depuis plusieurs années le Père et le fils Hoarau,leur passé et parcours politiques ..J'ai lu et relu la déclarations ci-dessus et , incrédule, n'en croyais pas mes yeux : ce ne sont plus du tout les deux hommes qu'on connaissait trés bien jusqu'ici !!! - Le même Fabrice Hoarau (parlant au nom du "triumvirat nommé à la tête du Parti "refondé" ne déclarait-il pas assez récemment : "IL FAUT REVENIR AUX FONDAMENTAUX DU PARTI"! On connaît ces fondamentaux : 1) abrogation du statut départemental , 2) réclamation d' "un État Démocratique et Populaire ", dont son Père Claude était ,dit-on l'un des principaux Défenseurs ( après Verges)!!! -C'EST Pau , d'ailleurs, qui l'a placé( avec son frère aîné) à la tête de la commune de St-Louis ,en " parachutant" à St-Leu , Hippolyte Piot de retour dans sa ville natale ... Celui-ci n'a plus retrouvé ou sollicité de mandat politique après le camouflet qui lui a été infligé à St-Leu : on n'a plus entendu parler de lui (sur le plan politique) jusqu'à son décès !!
- Fabrice A -t-il changé à ce point ?? Il ne rejette pas le texte sur "l’Égalité Réelle" " La démarche participative du Gouvernement est POSITIVE" ,écrit-il, apparemment séduit . " Il nous appartient de l'enrichir "...C'est la 1ère fois qu'un leader communiste local s'exprime ainsi .Le ton et le contenu du discours ont changé ! ! A-t-il réalisé que le P.C.R. s’est totalement trompé ( Paul ne l'a , jamais , reconnu même après des défaites successives ,laissant de militants combatifs, désemparés en",orphelins " en quelque sorte !!:)???
- Aprés tout , " errare humanum est". . UN AVENIR PROCHE NOUS DIRA CERTAINEMENT CE QU"IL FAUT PENSER DE CE " VIRAGE A 180 DEGRÉS" !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes