MENU ZINFOS
Société

Don de moelleuse osseuse : "Seul un Réunionnais peut sauver un Réunionnais !"


Le 17 septembre dernier avait lieu la journée mondiale du don de moelle osseuse. Une pratique méconnue et qui peut faire peur malgré sa simplicité. À La Réunion, seulement 5000 personnes environ sont enregistrées comme potentiels donneurs. Un comble lorsque l’on sait que le métissage propre à l’île rend les compatibilités difficiles avec l’extérieur. C’est pourquoi la présidente de l’association Réunion Moelle Espoir veut sensibiliser la population au travers de son histoire, rappelant qu'il s'agit d'un geste simple.

Par - Publié le Dimanche 25 Septembre 2022 à 07:04

Juin 2015, Gaëlle Le Guennec se sent fatiguée depuis plusieurs jours. C’est lorsqu’elle s’évanouit sur son fils de 4 ans qu’elle réalise que la situation est plus préoccupante que prévu. Elle se rend le médecin qui l’envoie faire un test sanguin. À la vue des résultats, ce dernier contacte les hématologues du CHU sud, qui lui conseillent de leur envoyer la patiente. 

La Tamponnaise est directement placée dans une chambre isolée de tout contact extérieur. Aux transfusions sanguines et de plaquettes vient s’ajouter une prise de moelle osseuse. Le verdict tombe : il s’agit d’une leucémie. Elle est placée dans une chambre stérile en hématologie et doit subir une chimiothérapie en attendant une greffe de moelle osseuse.

"Tout bascule du jour au lendemain. C’est très compliqué. Il faut que tout soit stérile : les vêtements, la nourriture. Les visites sont interdites aux débuts, je n’avais aucun objet personnel, donc aucun moyen de communiquer avec mon fils. Heureusement qu’il avait une maîtresse très bienveillante. Ça a beaucoup aidé", se remémore-t-elle les larmes aux yeux.

Gaëlle salue également la gentillesse du Dr Cabrera et de son équipe qui l’ont accompagnée jusqu’à son transfert à l’hôpital Necker à Paris. La vie de sa famille est complètement bouleversée. Sa mère a dû s’occuper de son fils pendant qu’elle se retrouvait seule en métropole. "Là, la chambre était encore plus complexe. C’est un peu moins humain. C’était très compliqué. Mon fils n’avait pas du tout le droit de venir me voir. On est plus vulnérable qu’au début", ajoute la mère de famille.

Une greffe… étonnante

"J’étais en aplasie totale (baisse des globules blancs et des autres composants du sang). Là, une infirmière rentre dans la chambre. Elle me pose des questions avant de me mettre une poche. Je lui demande ce que c’est et elle me répond que c’est ma moelle ! J’ai alors regardé le goutte-à-goutte et je me suis demandé : c’est avec ça que je vais vivre ? Je pensais que j’allais avoir des machines et tout", s’étonne encore Gaëlle.

Une fois ce transfert de moelle osseuse effectué arrive la délicate réaction du greffon contre l’hôte (GVH). Son corps rejette ce corps étranger et essaye de se défendre. Elle doit subir un traitement auquel elle va bien réagir. Elle est ensuite hospitalisée dans un autre hôpital pour lui permettre de se réadapter à la vie extérieure. 

Finalement, la rémission se passe bien et elle peut revenir à La Réunion en février 2016. "À mon arrivée, il pleuvait à l’aéroport. Je déteste la pluie, mais depuis ce jour-là, je l’aime", assure-t-elle.

Le cas réunionnais

Née d’un père breton et d’une mère réunionnaise, Gaëlle doit son salut à son ascendance paternelle. Sans frère ni sœur, elle ne pouvait espérer qu’un don provenant du registre des donneurs. Selon les probabilités, un malade à une chance sur un million de trouver un donneur compatible. Une difficulté accentuée à La Réunion en raison des différents métissages. C’est sa moitié métropolitaine qui lui a permis de trouver un donneur compatible.

"Je veux passer un message aux Réunionnais. On a un beau métissage, un très beau métissage, mais qui peut nous desservir. Il faut vraiment qu’on mette la main ensemble. Parce qu’un pur Réunionnais avec ce métissage, seul un autre Réunionnais avec ce beau métissage peut le sauver. Si j’avais été une pure Réunionnaise, seul un Réunionnais pouvait me sauver. Et on est à quoi ? 5000 sur le registre en ce moment", souligne-t-elle.

Malgré les difficultés, en parler avant tout

"Le jour du don, le jour où on le reçoit, c’est une deuxième naissance. Une renaissance même. C’est une date qui est marquée pour toujours, que je fête avec les gens qui sont toujours là", s’émeut-elle. C’est pourquoi elle veut permettre à d’autres, dont les enfants, de pouvoir vivre ce moment. 

Elle se rapproche de l’association Réunion Moelle Espoir qu’elle fréquente pendant plusieurs années, malgré sa timidité et les difficultés à en parler à ses débuts. Finalement, cette année, l’ancienne présidente de l’association lui a fait part de son souhait de la voir reprendre les rênes. Un avis partagé par l’ensemble de membres de l’association.

À côté de son activité professionnelle et surtout de son rôle de mère, elle tente de faire connaître le don de moelle osseuse et la nécessité de se faire enregistrer dans le registre des donneurs. Elle recherche également tous ceux qui souhaiteraient devenir bénévoles pour aider à diffuser l’information. "Je ne fais pas ça pour moi, je fais ça pour un malade. Parce que ça peut être un enfant", insiste-t-elle.

"C'est un don très très simple"

Si tout le monde peut être donneur, les candidats entre 18 et 35 ans sont privilégiés. "On est vraiment en danger lorsque l’on reçoit une moelle osseuse. C’est pour ça que la personne doit être le plus jeune possible, car entre 18 et 35, c’est là où l’on est à sa pleine forme. Après, on peut être sur le registre jusqu’à 60 ans, mais il ne faut pas être frustré si on n’est pas appelé, car la compatibilité est difficile à trouver", explique Gaëlle.

La présidente de l’association précise que beaucoup de monde confond don de moelle osseuse et don de moelle épinière, beaucoup plus douloureuse. Pour être enregistré, un simple kit salivaire suffit. "Aujourd’hui, le don de moelle ressemble au don de plaquette, c’est la machine qui fait le tri. C’est un don très très simple", souligne-t-elle.

"Je connais un donneur qui ne cesse de dire qu’il recommencerait sans hésiter. C’est un geste très simple, mais qui peut sauver une vie. J’insiste sur le fait que sans ce don, on ne peut pas vivre. Un donneur compatible, il faut qu’il se dise qu’il est cette personne qui va être le héros d’une autre. Le sauveur de quelqu’un d’autre. Le temps qu’il a passé sur le registre a fait de lui un veilleur de vie", symbolise Gaëlle pour stimuler les vocations à devenir un héros.





Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Sorcier réunionnais le 25/09/2022 12:23

"Seul un Réunionnais peut sauver un Réunionnais !"

Le souci madame c’est que le réunionnais n’a jamais été solidaire avec son frère réunionnais durant toute l’histoire de l’île .

Alors bon courage.

2.Posté par JESUIUNCON le 25/09/2022 13:47

Don de moelleuse osseuse : "Seul un Réunionnais peut sauver un Réunionnais !"
OK---
NE FAITES SURTOUT PAS APPEL A LA MEDECINE DE LA FRANCE
JE DIS BIEN ----PAYS LA FRANCE---
Pour pratiquer cette operation

PAUVRE RACISTES

3.Posté par Le Fossoyeur le 25/09/2022 15:10

Qu'est-ce qu'un "Réunionnais" ?
Qui est "Réunionnais" ?
Est encore, c'est quoi un "pure Réunionnais" ?

Trouble identitaire, quand tu les tiens...
C'est la seul chose, que vous avez en commun, tous sur cet île...Même pour les nouveaux arrivants...

PS:En passant, le "vivre-ensemble Réunionnais" n'existe pas.


Bonne journée.

4.Posté par Thierrymassicot le 25/09/2022 15:43

1.Posté par Sorcier réunionnais le 25/09/2022 12:23

De un, tu dis n'importe quoi.. Je pense que ici, mais pas que la solidarité existe..

Et de deux, Gaëlle est sauvé, pour le coup, ton bon courage tombe à plat.. En moins que tu le souhaitais pour son combat..

5.Posté par jyves le 25/09/2022 22:23

@#2. Quand on est vraiment con, on ne sait pas lire l'article et on porte bien son nom.
@#4. On doit etre un zoreil fraichement debarqué...

A croire l'article, si on est Réunionnais, on est d'office métis.. MDR !!!
Et métis.. avec un ancêtre colon blanc qui vient de métropole ???? MORT DE RIRE.. C'est pas comme si le métis réunionnais est métis avec un martien... ou avec un mec de l'Atlantis ou d'un dodo qui a disparu depuis !!!

6.Posté par polo974 le 25/09/2022 22:30

2.Posté par JESUIUNCON le 25/09/2022 13:47

Ça (rapport à ton pseudo) on le sait depuis un moment.

Pour qu'un don d'organe (la moelle en est un) fonctionne, il faut une dissemblance génétique minimale.

7.Posté par Fabiho le 25/09/2022 23:20

Bel article de Zinfos, malheureusement pollué par des commentaires déplacés. L'association Réunion Moelle Espoir fait un travail remarquable à La Réunion avec peu de moyens et sauve des vies. Les gens sont généreux, mais confondent trop souvent moelle osseuse et moelle épinière, or ça n'a rien à voir. En résumé : vous faites un test salivaire et vous inscrivez au fichier des donneurs potentiels. Un jour, (peut-être), vous serez compatible avec un malade et on vous appellera pour prélever votre moelle osseuse comme si vous faisiez un don de plaquettes. C'est tout, et ça peut sauver une vie, alors lancez-vous ! Un jour, ce sera peut-être vous ou un de vos proches qui en aurez besoin. @Zinfos : Il manque un numéro de tél et un contact mail à votre article

8.Posté par Kayam 🖊 le 25/09/2022 23:30

KayaM
@Le Fossoyeur

1- Qu'est-ce qu'un "Réunionnais" ?
Le Réunionnais un gentilé. C'est tout simplement une personne qui est née et/ou qui vit à l'Ile de La Réunion ! C'est exactement si tu dis : Qu'est-ce qu'un "Australien" ? ou n'importe quel habitant d'un pays, d'une île.
L'impression que tu donnes à ta question c'est comme si tu disais : qu'est-ce qu'un clavier ? Quelque mépris (ressenti p'tète à tort ?) surtout dans l'utilisation des " " Nous existons et c'est comme si tu voulais nous "bannir" !

En passant c dingue comment beaucoup n'accepte pas que l'on puisse faire partie d'un noyau de gentilés. N'importe qui de n'importe où c'est validé et accepté... sauf les Réunionnais ! 😟

2- Qui est "Réunionnais" ? > je le suis, le revendique, l'écrit, le dit, and happy to be ! voir réponse ci-dessus.

3- Est encore, c'est quoi un "pure Réunionnais" ? tu as fait 2 fautes.
Un pur Réunionnais c'est celui qui est fier de se sentir comme tel. Sur 2 générations, savoir que ses grands-parents et parents sont nés ici suffit. Pureté de l'âme créole ajoutée à la reconnaissance d'en faire partie à plusieurs niveaux.

J'ajoute :

- Un Réunionnais métissé : c'est savoir d'où viennent les gènes de ses parents/grands-parents, de quel mélange spermatovule l'on "découle" et quels gènes l'on a récolté, saisi et gardé de ces mélanges

- Un Réunionnais descendant d'esclave : l'arbre généalogique à sortir de terre pour les passionnés

- In Réinioné lo kèr : sak lespri, lo kor, la lang, la rasin yabite é y viv terla.

Ton post ressemble à du dénigrement. T'es un autre qui vient s'allonger à la liste des enseignants qui pointent du doigt !
Creuse donc tes méninges pour mieux t'enrichir va !
----
Sinon, vu le titre de l'article : c'est soit les compatibilités - à confirmer par des professionnels de santé - , soit le goût péi oté 😋>> la moelleuse osseuse ! Rienkça ! Dizon in pla préparé par lékip Jacky Revel le vendredi soir ! La Réunion lé unique mi di azot ! 🥰

Si kom détroi y pense pou la maladie et/ou trètemen, nana le racisme, b mé zami, ousanousava ?? 🧐

9.Posté par Beaullywood le 26/09/2022 09:00

Ici à la Réunion, si on est pas pour le métissage, on est souvent mal vu et à la limite taxé de raciste.

Dans le cas de la greffe de la moelle osseuse, il faut que le donneur soit de la même origine ethnique que le patient, et ce dans le monde entier.

La nature est elle raciste ?

10.Posté par Lol le 26/09/2022 22:06

La consanguinité c'est pas bon mais bon on semble l'avoir oublié ici. Pas bon pour le diabète, les maladies mentales, le QI etc etc.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes