MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Dominique Vienne : Avec "L’attitude Réunion", réussissons notre transition territoriale.


- Publié le Mardi 10 Novembre 2015 à 06:00 | Lu 1097 fois

Seules une vision et une construction partagées entre tous les acteurs de notre territoire permettent d’effectuer des choix collectifs gagnants. La transition territoriale de La Réunion mérite qu’on donne un triple A à notre région !
 
Tribune libre de Dominique Vienne, Entrepreneur, Président de la CGPME Réunion

 
Les faiblesses de l’économie réunionnaise ont été brutalement révélées par la crise économique. Les mutations provoquées ont été violentes, la baisse du pouvoir d’achat et la hausse du chômage nous apparaissent comme des fléaux impossibles à surmonter. L’enjeu d’aujourd’hui, c’est d'imaginer la transition territoriale de La Réunion et d'amener chacun à assumer ses responsabilités partagées pour le territoire.
 
Avec les élections régionales, "la lang na poin le zo", mais pourtant plus qu'autrefois, nous avons besoin d’une vision ambitieuse à long terme ! Il nous faut de la conviction collective, de la cohérence et de la constance dans la mise en œuvre d’objectifs partagés et du courage pour prendre les décisions dont La Réunion a besoin. Tous les candidats aux prochaines élections parlent des entreprises réunionnaises mais ils doivent surtout penser comme un entrepreneur ! C'est avec ce nouvel état d'esprit que l'aménagement du territoire, l'animation économique et les dispositifs d'accompagnement rendront le territoire attractif et propice au développement des TPE PME réunionnaises.
 
Finissons-en avec le réflexe du sauveur qui fait tout attendre de l’Etat ou de la Région. Mais ne tombons pas dans le fatalisme stérile. Les politiques descendantes uniquement de Paris vers la Réunion sont dépassées. Elles doivent au contraire naître, être construites et partagées par les acteurs du territoire. Les TPE PME et les grands groupes, tous les corps intermédiaires, les laboratoires de recherche et les centres de formation doivent s’associer dans une démarche d’écosystèmes vertueux. Arrêtons de regarder l’avenir avec les lunettes du passé !
 
Pour réussir notre transition territoriale nous devons partager une vision commune et un véritable projet de territoire. L’anticipation est une incitation à l’action ; et comme tous les entrepreneurs qui se battent quotidiennement et croient dans leur entreprise, à la CGPME, nous croyons en La Réunion ! Il faut jouer collectif, il faut jouer pour le territoire ; c’est ce que j’appelle "l’Attitude Réunion".

L’Attitude Réunion consisterait à mesurer l'engagement individuel et collectif ainsi que la portée de nos politiques économiques et sociales en utilisant un "triple A" pour faire réussir nos entreprises et révéler les atouts de notre territoire.

D’abord, le "A" de nos "Atouts". Nous vivons sur un territoire au carrefour de continents et de cultures différentes, qui possède des richesses extraordinaires. Notre territoire est dans son ADN même, divers, multiple et unique à la fois. Nos patrimoines naturels et culturels, notre jeunesse, sont des richesses inestimables que nous devons valoriser. Nous devons oser La Réunion, oser exploiter tous les avantages comparatifs dont nous disposons. Pour se faire, il nous faut dynamiser l’entrepreneuriat et l’innovation pour promouvoir tous les talents et renforcer le tissu économique local.
 
Les innovations majeures n’émergent plus dans les départements de recherche de quelques grands groupes, mais dans l’interaction entre les grands groupes et les start-ups, souvent issues du monde universitaire ou des PME. L’Attitude Réunion c’est faire de notre île une source d’inspiration, de découvertes et d’innovations, qui fera rayonner La Réunion donc la France, dans toute la zone de l’Océan Indien.
 
Ensuite, le "A" d’"Ancrage".  Nous avons besoin d’une nouvelle solidarité pragmatique, qui repose sur l’empreinte positive des collectivités, des entreprises et de chaque citoyen, à travers leur comportement d’achat. Concrètement, le SBA (Stratégie du Bon Achat) est une première étape formidable qui rend responsables les acheteurs publics vis-à-vis des savoir-faire locaux et de la "valeur péi". Mais il faut aller plus loin. Le temps est venu pour que chaque entreprise, que chaque collectivité, quelque soit sa taille, qui crée de la valeur sur le territoire, affiche la part de valeur ajoutée qui reste sur celui-ci. Parce que nous sommes un syndicat qui se doit de contribuer à cette révolution économique, nous proposerons prochainement une innovation permettant d’atteindre cet objectif.
 
Les grandes sociétés doivent elles aussi, pouvoir rendre accessible aux TPE PME réunionnaises, leurs achats. Leur implication dans le développement local en sera renforcée. Tous les réunionnais doivent être informés des retombées concrètes et positives d’une entreprise pour le territoire. Cet engagement représenté par l’ancrage territorial, matérialise l’appropriation du territoire par tous. TPE PME, grands groupes, collectivités et citoyens, main dans la main, c’est ça "l’Attitude Réunion" !
 
Enfin, le "A" d’"Appropriation". Faisons de La Réunion une terre d’Espaces d’Initiatives Territoriales (EIT), tel que l’a brillamment conçu Jean-Pierre Aubert[1]. Créons sans attendre une task force "Attitude Réunion" où tous les acteurs économiques locaux (Chambres consulaires, syndicats patronaux et de salariés, université, cluster, agence de développement économique,…) pourront construire et mettre en œuvre, avec la collectivité régionale et les intercommunalités, une stratégie pour le territoire. Tous ceux qui se sentent réunionnais de cœur doivent se placer au cœur des décisions qui font le devenir de La Réunion.

Les acteurs, organisés en réseau, doivent pouvoir construire les réponses au plus prés du terrain, pour anticiper les mutations économiques et sociales, favoriser les innovations, et s’engager dans des actions partagées. Pour ce faire, notre territoire doit se doter de pôles de compétitivité attrayants, organiser la valorisation des métiers artisanaux, renforcer son dialogue social territorial, utiliser son agence de développement économique comme le levier de l’attractivité du territoire et d’émergence de politique de filières, faciliter l’accès à des sources nouvelles de financement, et s’approprier la mise en œuvre du PRIE (plan régional pour l’internationalisation des entreprises) pour la conquête collective de nouveaux marchés internationaux.
 
De nombreuses régions se sont engagées dans cette démarche avec des résultats spectaculaires, pourquoi pas nous ? L’Attitude Réunion rime aussi avec Ambition.

Oui, réussir notre transition territoriale nécessite un engagement fort entre acteurs publics et acteurs privés. Pour passer de la culture du rattrapage de la post-départementalisation à celle de la transition territoriale, ne nous posons pas que la question de ce que la métropole peut faire pour nous, mais d’abord de ce que nous pouvons faire pour La Réunion. Il n’y a pas d’ambition pour la Réunion qui vaille s’il n’y a pas d’ambition de Réunionnais.
 
Oté La Réunion !

[1] Référence au rapport "Mutations socio-économiques et territoires : les ressources de l’anticipation", sous la direction de Jean-Pierre AUBERT, septembre 2014




1.Posté par Sylvie le 10/11/2015 06:44 (depuis mobile)

Enfin un type pour donner du sens à l entreprenariat !!

2.Posté par Sylvie le 10/11/2015 08:20

j'aime bien son discours, il est si proche de nous et tellement loin de la baronnie Parisienne que l'on voit déambuler depuis hier avec gardes du corps et chauffeur!!!

3.Posté par Vito le 10/11/2015 08:22

Monsieur le Président que pensez vous du propos de GPL qui explique ce matin dans la presse ? :"les patrons manquent d'informations (..) il y a une grande méconnaissance des dispositifs d'exonérations des charges"

4.Posté par Nordev le 10/11/2015 08:39

en direct de la Nordev, au centre d'une tribu un vieux loup qui parle comme au 19ème siècle flanqué d'un petit roquet nerveux au crane rasé...

Monsieur Vienne pour qu'elle raison la CGPME et le Mefef Réunion n'avancent pas ensemble main dans la main pour la Réunion
Nous les chefs d'entreprises on se fiche de la taille des zizi
tout le monde sait que le prétentieux qui fit ses classe dans les photocopieurs - sous la douche - ne trompe personne lol
Allez bossez main dans la main pour les Réunionnais

5.Posté par Cecile le 10/11/2015 09:57

Oui, il faut cesser de se reposer sur nos acquis et développer des politiques en faveur de l'innovation! les responsables politiques, les milieux économiques et scientifiques doivent s'associer pour créer un environnement favorable à la recherche et l'innovation. Vous l'avez dit, ce qu'il manque, c'est plus de synergies, de cohésion et de collaboration.

6.Posté par Pascal Hoarau le 10/11/2015 10:06

je comprends ce qu'il écrit mais c'est vrai que chez nous on préfère regarder l'avenir avec des solutions et des hommes du passé

certes ces hommes ont participé au développement de l'ile mais en profitant surtout de gérer la mane apportée par la départementalisation sans véritable stratégie à moyen et long terme (Guy Dupont, Paul Martinel, Gilbet Annette, Francois Caillé, Jacques de Chateauvieux,)
c'est beaucoup plus compliqué maintenant de bâtir une stratégie sans argent beaucoup plus...
alors certains font des notes blanches et d'autres parlent mais ne disent rien..

7.Posté par Le Jacobin le 10/11/2015 11:02

BEAUCOUP DE BLA BLA pour ne rien dire, vouloir jouer au visionnaire de l'économie Réunionnaise quand la seul vision de Mr VIENNE c'est de récupérer des jetons avec ses amis dans les CA des organismes sociaux genre CGSS et autre.

Mr Vienne votre discourt date de Léon BLUM, vous avez le mérite de vous battre que pour vous même ce qui n'enlève rien à votre talents d’entrepreneur, en tant que président de la CGPME à part picorer des cacahuètes dans les soirées mondaines avec en bandoulière votre titre de (PRESIDENT) sur le terrain de l'économie et de l'entreprise vous et votre syndicat sont inexistant sur tous les sujets. Voilà que vous sortez des bois, prétendez flécher une vision économique dans un discourt que seul vous retiendra le contenu. A croire que vous souffrez d' une insuffisance de reconnaissance à vouloir mettre votre photo de tête d’œuf partout.

Oh oui, je n'ai pas oublié l'élection pour la Présidence de la CCIR c'est pour le mois de Mars 2016???? VOUS ET VOS AVEZ FAIM??

8.Posté par Jambias GUY le 10/11/2015 11:11

Avec "l'Attitude Réunion" nou sa sort la Rényon du fénoir !

9.Posté par Oulala le 10/11/2015 12:20 (depuis mobile)

Aie il y a quelqu''un qui en ce moment se sent pique au vif..
Mais que le jacobin se rassure, nous comprenons bien qu il est a les dents qui se déchaussent depuis lundi ..
Et ca fait très mal

10.Posté par Le Jacobin le 10/11/2015 12:28

Quand on veux résoudre un problème il ne faut tergiverser, jouer aux faux intellectuels en ramenant des phrases toutes faites pour faire croire que l'on sort du lot, il faut tout d'abord
1-Identifier la cible en occurrence >l'économie à la Réunion programme pour les 30 ans avenir, la démographie.
2-La méthode à mettre en place pour atteindre la cible
3-L'énergie à mettre en place, des femmes et des hommes capables de soulever des idées et les porter.

Je constate que Mr Vienne est à la Réunion toute l'année avec sa CGPME, il sort de la forêt pour nous pondre un pamphlet complétement creux au moment de la venue du Président du MEDEF dans notre département. Que fait son syndicat le reste du temps??

Mr Vienne auriez-vous le COURAGE d'affronter des idées, les confronter, à défaut de considérer que les votre sont les bonnes.

Moi chef d'entreprise je changerai ma vie!!!!

11.Posté par GIRONDIN le 10/11/2015 12:36

..... la baisse du pouvoir d’achat.....
Vous parlez du RSTA?

1056 mots alignés, bravo!
17 fois le mot territoire!
9 fois le mot territoriale!
0 fois le mot salarié!
0 fois le mot salaire!

Donc le bon titre aurait dû être:
Avec "L’attitude Réunion", réussissons notre transition territoriale entre patron!


@7.Posté par Le Jacobin
Merci de nous rappeler que la campagne électorale pour la CCIR est lancée! Mais bon c'est entre patron!

12.Posté par La Réunion sans octroi de mer le 10/11/2015 13:01

Mr Vienne, étant chef d'entreprise et le représentant de certains chefs d'entreprises, ne peut ignorer les conséquences de l'octroi de mer aussi bien sur le développement économique que sur le pouvoir d'achat des Réunionnais, malheureusement il a choisit de faire le jeu du pouvoir politique en participant au maintien d'une omerta sur le sujet.

Si les Réunionnais ne peuvent pas accuser les chefs entreprises, du moins la grande majorité d'entre-eux, de tirer des profits de l'octroi de mer, bien au contraire, ils peuvent en revanche leur reprocher leur rôle de "passeur de vie chère" sans scrupule, puisqu'en étant conscients des surcouts générés par cette taxe et de la transmission naturelle de ces surcouts aux consommateurs (formation des prix), leur mutisme sur le sujet est inacceptable.

Aussi, avant de réclamer une "attitude réunionnaise", Mr Vienne devrait d'abord avoir une attitude citoyenne responsable et mettre fin à son attitude de larbin du pouvoir politique, en dénonçant l'octroi de mer (s'il a bien reçu mon courrier au début du mois de juillet 2015, il doit avoir les éléments nécessaires pour comprendre les reproches que je lui adresse aujourd'hui).

13.Posté par Met la main le 10/11/2015 13:42

Mr jacobin,
Dans tous les syndicats, il y des collègues à nous (oui ce sont des chef d’entreprise comme nous tous) qui prennent du temps pour nous représenter et nous défendre.
Ce n'est pas en insultant ces bénévoles qui agissent dans notre intérêt que l'entreprise prospérera.
Il y a ceux qui proposent et agissent ,et d'autres préfèrent calomnier .
Le réunion a seulement besoin de vision ,d'engagement et de projets !

14.Posté par Krishna RAMAPOULLÉ le 10/11/2015 13:51

La CGPME et Dominique Vienne se battent pour le développement de La Réunion, et des emplois réunionnais . Ils ont réussi à fédérer une quinzaine d'organisation dont le Medef Réunion autour du SBA "Stratégie du Bon Achat", maintenant aux collectivités locales et à l'Etat de s'engager.

http://www.temoignages.re/social/luttes-sociales/une-strategie-du-bon-achat-pour-favoriser-les-entreprises-locales,82889.html

15.Posté par Jean fred le 10/11/2015 13:58

je crois que certains commentateurs pensent faire du bien à un syndicat en tirant sur la CGPME
mais ils oublient qu'il est préférable de s'unir dans l'adversité
de réunir les forces et non les affaiblir
ils devraient se demander comment utiliser les idées et l'expérience des PME au travers de la CGPME plutot que tirer dessus en penser ramener la couverture à eux
composer madame et messieurs Jacobine et Jacobin ne répondez aux ordres pour tirer à boulets rouges sans vous faire une conviction, venez partager avec les entrepreneurs de la cgpme et nous en profiterons tous...

16.Posté par Caro Nicolas le 10/11/2015 14:01

M. Le Jacobin
Sans perdre de temps à corriger vos fautes, je voudrais juste vous dire que vous n'apportez rien de très constructif, si ce n'est ce qui s'apparente à de la jalousie, voire à de l'amertume personnelle. N'avez vous pas eu assez de cacahuètes dans les cocktails ?
Sachez que la vision présentée ici est singulière, et très belle, pleine d'engagement. Sachez aussi que pour faire gagner le territoire, et bien il faut forcément à un moment donné avoir en mains les bonnes manettes. Le plus important, c'est d'agir quand on les tiens ! Avez vous un problème avec les visions, les projets, quand elles émanent de citoyens et de chefs d'entreprises, et non pas de politiques ? Allons, vous avez un problème avec M. Vienne et vous fustigez le personnage, mais vous aimez vous aussi les cacahuètes et les bandoulières!

17.Posté par Krikri le 10/11/2015 14:05

Au moins la CGPME s'occupe des petits! alors que quand on voit le défilé au salon du Medef, on ne se sent pas du tout concernés. La richesse de la Réunion c'est surtout ceux qu'on entend pas, et je préfère entendre le discours de ce monsieur Vienne que les aberrations de Gattaz

18.Posté par Cécile CHAN YUEN le 10/11/2015 14:17

@Jacobin je constate que vous attaquez Mr Vienne sans réellement le connaître, c'est un homme de conviction et qui a une veritable vison pour le développement de la Réunion. Ils faudrait plus d'hommes comme lui à la tête de nos entreprises.

Visionnez cette vidéo fort instructive : https://www.youtube.com/watch?v=LQrwjgZlQEc

19.Posté par kirikou n'aime pas les donneurs de leçon et demande à la CGPME de s'écrire entre eux pour éviter les critiques et n’aime pas les flatteurs et les flagorneurs et les politiques n’ont rien à vous envier! le 10/11/2015 15:43

16.Posté par Caro Nicolas

Comme vous vous n'avez aucun problème avec Mr Jacobin, je me permets,Il faut reconnaître que votre post est très constructif!

J'ai pris le temps de corriger votre faute:
...."...quand on les tiens ..."..
tiens c'est avec un T, comme quoi ......

....."......mais vous aimez vous aussi les cacahuètes et les bandoulières! ..."....
Un point pour vous, la franchise le vous AUSSI

..."....Avez vous un problème avec les visions, les projets,....."....
Dans ce charabia de courrier, dites-nous c'est quoi les visions, les projets?

Di a nou oté!

20.Posté par lol le 10/11/2015 23:07 (depuis mobile)

@19
Moi j''aime mon post :-)
Merci pour la faute, et si tu ne lis pas le charabia faut retourner a l''école. Sinon on peut en parler cher anonyme défenseur d''anonyme.

21.Posté par JULIE le 11/11/2015 08:47

En dehors de toutes considérations corporatistes (Je ne suis ni patron, ni syndicaliste, ni employé),
je dis bravo à Mr Vienne pour cette analyse. Il faudrait effectivement que les Réunionnais aient l'esprit patriotique en consommant les marchandises produites localement et qui sont de bonne qualité afin de conforter le marché intérieur et contribuer ainsi à la création d'emplois. Et nous ne devons plus regarder que notre nombril. La Réunion a des atouts, des talents et des savoir-faire. Il faut nous ouvrir sur le monde et partir à la conquête de marchés extérieurs. Aux différents acteurs de se mettre d'accord sur les dispositifs efficients à mettre en oeuvre pour y parvenir. Je souhaite que les gens apportent leurs contributions à la réflexion au lieu de critiquer uniquement.

22.Posté par Sylvie le 11/11/2015 06:51

Jacobin
Allez rouler des mécaniques au Medef
C est dans l'air du temps :/)

23.Posté par Kirikou naime pas les donneurs de lecon et surtout les BAVARDEURS le 11/11/2015 11:10 (depuis mobile)

20. lol

.....Sinon on peut en parler...
Super!

Di à Nou concretement c''est quoi la suite, les objectifs, les moyens?
Hypothèse: Mi lé patron dit à moin Mr LOL ou Mr Caro (dans le cas où il assure le SAV)?

24.Posté par Le Jacobin le 11/11/2015 13:39

A tous les DOMINIQUEVIENNEDÔLTRE de la CGPME et son équipe de rédaction, vous corrigez mes fautes de frappes mais je ne suis pas dans un bureau quand j’écris, ma réponse est spontanée entre deux actions, cela prouve votre niveau d'analyse. Je relève dans d'autres proses quelques coquilles pour moi sans importance tant qu'il y a du contenu. Mais passons.

La CGPME est invisible et muette dans le débat économique concernant les petites et moyennes entreprises à la Réunion, il ne s'agit pas de créer une polémique mais d'ouvrir un débat. Le parchemin de votre président est sans contenu, vide de réflexions économiques. La valeur ajoutée est pour son auteur même si ses écrits d'hier sont déjà oubliés aujourd'hui.

Je ne demande rien à personne et je ne suis dépositaire d'aucun problème économique ; je n'envie pas non plus vos jetons dans les CA des organismes sociaux. Je comprends vos réactions. Il ne s'agit pas d'occuper un poste, même à titre bénévole,
il convient d'occuper l'espace.

Frustré ? Jaloux ? Sans commentaire.

L'outil est formidable, ce que vous en faite est regrettable. Vous n'acceptez même pas la divergence des idées. Je signale que je n'ai aucune haine à l'égard de personne, encore moins à l'encontre de Mr VIENNE mais je ne peux accepté tant de CONNERIES dans un si petit espace, j'étouffe.

En cherchant bien, cette vision du monde ce n'était pas du LEON BLUM ; cela remonte avant JÉSUS CHRIST.

25.Posté par Hum le 11/11/2015 17:30 (depuis mobile)

M. Jacobin,sur le fond votre désaccord est tout à fait acceptable et citoyen, c''est bien dans le débat que nous avancerons (oui vos idées peuvent nous interesser!). Mais le post7 assez trash sur la Personne de DV a appelé des réactions...inevitables.

26.Posté par Jean fred le 12/11/2015 09:39

Monsieur Jacobin
OK avec vous pour le débat mais dès que vous passez en dessous de la ceinture, il est bien normal que vous preniez "un chien de la chienne"..
allez débattre sur les plateau TV c'est le moment car nous sommes en période électoral mieux faites nous part de votre tribune à vous !

27.Posté par Pour aller plus loin le 12/11/2015 10:41

Un courrier des lecteurs n'est ni un business plan ni un programme politique, avec des indicateurs etc. comme voudraient certains post. J'ai regardé un peu plus loin, et les positions de la CGPME ne me semblent pas si vides que cela, bien au contraire!

[http://cgpme-reunion.com/nos-dossiers-economiques/reportage/2015/09/01/2015,les-dossiers-economiques-de-la-cgpme-reunion,136.html]

28.Posté par kirkou remercie 27. "Pour aller plus loin" qui remet les choses a leur place le 12/11/2015 11:05 (depuis mobile)

27 "Pour aller plus loin"

Au final c''est vous qui avez raison.
C''est un simple courrier des lecteurs,pas plus.
Merci d''avoir remis les choses à leur place

Demandez lui la prochaine fois de signer juste de son nom ou sinon + la mention PUB

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes