MENU ZINFOS
Faits-divers

Domenjod : Un an de prison pour une balle de tennis un peu particulière lancée dans la prison


Un homme a été condamné pour avoir jeté du cannabis par-dessus les grilles du centre de détention de Domenjod. Mais le "colis" était caché de façon surprenante.

Par SH - Publié le Vendredi 9 Octobre 2020 à 17:51 | Lu 3159 fois

C’est avec beaucoup de simplicité que L.L, 21 ans, décrit les faits et analyse ses actes. Un peu trop, au goût des magistrats et de la procureure du tribunal correctionnel de Saint-Denis, où il était jugé ce vendredi en comparution immédiate. 
 
"Vous comprenez ce que je vous dis ?" demande même la présidente d’audience. Car malgré un séjour d’un mois en prison en avril dernier, il se remet à commettre des délits. D’août jusqu’au 5 octobre, L.L est reparti plusieurs fois à Domenjod, mais ces fois-ci, de l’autre côté de la clôture. La prison et ses camarades semblent lui manquer. Le voilà à nouveau lundi soir en train de lancer une balle de tennis fourrée au cannabis. Le destinataire des 20 grammes ? Il ne donnera pas le nom. Alertée par les surveillants de prison, la Police parvient à l’interpeller au volant de sa voiture contenant des balles de tennis, du film alimentaire et du scotch. Pourquoi a-t-il tout cela dans sa voiture ? "Comme ça". 
 
En garde à vue, il avouera trois des sept lancés filmés par les caméras de vidéosurveillance. Une fois, le colis contenait un téléphone. Devant le tribunal, il ne donne aucune raison valable pour ses actes. "Juste pour faire un geste", sans comprendre la gravité de ses propos. Et le couteau dans la portière de sa voiture ? "Comme ça". Son avocate tente de lui lancer une perche : "Vous êtes désolé pour vos camarades de prison, c’est ça ?" - "Non". 
 
Au vu du manque de réflexion du prévenu, la procureure lui explique : "Le trafic de stupéfiants, ça entraîne des bagarres et de la violence. Les téléphones sont interdits car les détenus doivent être coupés du monde extérieur pour éviter qu’ils ne contactent les victimes, les co-auteurs ou les complices. C’est important pour les enquêtes et c’est dangereux". 
 
En récidive, le jeune a été condamné à un an prison dont six mois ferme. 




1.Posté par ange noir le 10/10/2020 07:27

je suis un peu atterré sur la teneur des propos des fois. Une fois.
Mettez vous bien en tête de votre profil.
Règle une : C'est celui qui dit qui l'est.
Règle deuss : C'est ceux qui en parlent le plus qui en savent le moins.

Conclusion. Inutile de traiter l'autre de je-ne-sais-pas-quoi, tu n'as pas fais de prison mais tu mérite une bonne fessée.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes