MENU ZINFOS
Faits-divers

Domenjod : Des projections hebdomadaires de drogues en tout genre, de téléphones et de montres connectées


Zamal, tabac chimique, ecstasy, artane, rivotril ainsi que des téléphones et même des montres connectées projetés dans l'enceinte du centre pénitentiaire. Trois individus ont été interpellés, identifiés comme impliqués dans un trafic à la prison de Domenjod. Le principal protagoniste, trafiquant de Bras-Panon, donnait des instructions à ses complices depuis la prison.

Par - Publié le Mardi 26 Mai 2020 à 10:07 | Lu 5066 fois

Photo : Police nationale de La Réunion
Photo : Police nationale de La Réunion
La Brigade des stupéfiants de la Sûreté départementale, mandatée par le parquet de Saint-Denis suite à l'alerte donnée par le service de sécurité du centre pénitentiaire, a mis au jour un important trafic à la prison de Domenjod.  Avec le contexte de crise sanitaire et de fermeture des parloirs, les centres pénitentiaires ont connu une recrudescence de projections de colis contenant des stupéfiants. 

Ces colis atterrissant généralement dans la cour des prisons donnent lieu à des bagarres et des menaces sur le personnel pénitentiaire, rappelle la Police nationale qui revient sur cette affaire. Ce sont ainsi plusieurs projections hebdomadaires de zamal, de tabac chimique, d’ecstasy, d’artane et de rivotril ainsi que des téléphones et même des montres connectées destinées aux détenus qui ont été interceptés à Domenjod. Ont été saisis 130grammes de cannabis, 2 grammes de tabac chimique, 6 cachets d’ecstasy, 8 cachets de rivotril, 3 cachets d’artane, 3 téléphones et des cartes sim.

Après enquête, la Brigade des Stupéfiants de la Sûreté Départementale, en lien étroit avec le service de sécurité de Domenjod est parvenue à identifier trois auteurs de ce trafic. L'un des individus, identifié comme principal protagoniste, est connu pour des trafics à Bras-Panon. Il donnait des instructions à ses complices depuis la prison. Les commandes étaient passées à son frère demeurant à Montgaillard et à son ami ex-détenu résidant sur la commune de Bras-Panon. 

Les trois individus ont été interpellés le 18 mai. Le détenu dont la date de sortie était prévue deux jours plus tard se voyait extrait de prison pour être une nouvelle fois placé en garde à vue. La perquisition menée à Montgaillard a permis la saisie de zamal, de tabac chimique, d’ecstasy et d’artane. Les auteurs ont bien tenté de nier leur participation à ce trafic de stupéfiants, mais les investigations menées ont permis d’établir formellement leur responsabilité. Au terme de leur comparution immédiate le 20 mai, deux prévenus ont été placés en détention provisoire et le troisième placé sous contrôle judiciaire strict.


Amandine Dolphin
Rédactrice en chef adjointe - Passionnée de jeux vidéo, scrolleuse compulsive sur les réseaux... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par sbuba(toujours censuré) le 26/05/2020 10:13

quel gachis!!!!

2.Posté par Titi974 le 26/05/2020 11:42

« Sa date de sortie prévue dans deux jours » ... tout est dit.

3.Posté par Nawak le 26/05/2020 20:18

"Au terme de leur comparution immédiate le 20 mai, deux prévenus ont été placés en détention provisoire et le troisième placé sous contrôle judiciaire strict."

Cela n'a strictement aucun sens. S'ils sont passés en comparution immédiate et ont été condamnés, ils ne peuvent plus être placé en détention provisoire mais commencent à purger leur peine.
Ou alors il faut lire "au terme de leur garde à vue".

Journalisme d'amateurs...

4.Posté par RABATO MANGER COCHON le 26/05/2020 21:38

Pas mal !!!!!! Pas mal du tout !!!!!! Au moins les expéditeurs de colis auront réussi une prouesse : Celle de ne pas passer au dessus des grillages mais par la grande porte pour entrer!!!! la prochaine fois ils pourraient essayer de sortir de prison par le trou de la cuvette des WC !!!!!! A mon avis c'est le seul endroit qui leur convient à merveille!!!!! irrécupérable des zozos!

5.Posté par Rouloulou le 26/05/2020 21:58

A la justice de tirer les conséquences sur l'impossible réinsertion de ces âmes perdues.

6.Posté par IXE le 27/05/2020 07:36

Construire les prisons en sous-sol, afin de libérer l'espace en surface.
Le problème des "colis" sera définitivement réglé.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes