MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Document très intéressant sur la situation des stations d'épuration


Par - Publié le Vendredi 24 Avril 2015 à 17:42 | Lu 4471 fois

La station ultra-moderne du Grand Prado à Ste-Marie
La station ultra-moderne du Grand Prado à Ste-Marie
Dans mon article "Les 12 (vraies ou fausses) causes de la prolifération de requins à la Réunion", j'avais évoqué la problématique des stations d'épuration pour dire que si elles avaient effectivement posé un problème il y a de cela quelques années, la situation s'était entre-temps grandement améliorée, ce qui faisait qu'on ne pouvait plus, à mon avis, en parler comme de l'une des causes majeures de l'augmentation de la présence de requins près de nos côtes.

J'aurais pu ajouter que d'autres territoires proches de nous, comme l'ile Maurice, Mayotte ou encore Madagascar, ne traitent pas du tout ou peu leurs eaux usées, sans que l'on n'ait noté une situation aussi dramatique qu'à la Réunion.

Comme d'habitude, certains commentateurs, courageusement cachés derrière un anonymat très pratique, ne se sont pas gênés pour critiquer vertement ma prise de position.

Je remercie donc "Les sentinelles du 974 " d'avoir publié le document ci-dessous, une lettre du préfet à la ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie en date du 25 février dernier, qui fait un point très précis de la situation des stations d'épuration à la Réunion.

Globalement, la plupart sont maintenant aux normes européennes, sauf celles de Saint-Joseph, Saint-Pierre et Saint-Louis qui sont en voie de régularisation. Et trois autres stations, dans les villes de Saint-Leu, Saint-Pierre et Bras Panon posent encore problèmes, même si elles n'en sont pas au stade de la mise en demeure.






Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par KLD le 24/04/2015 19:47

marrant çà, bras Panon , je croyais que son maire avait la fibre environnemental en tant que représentant du Parc .......... Comme quoi la cohérence ds l'action ...........

2.Posté par GIRONDIN le 24/04/2015 20:02 (depuis mobile)

@1 KLD
Pour Bras Panon, Non c'est à cause de Ratenon.
Et puis il tourne le dos à la mer avec son parc des hauts.

3.Posté par Français le 24/04/2015 20:23

Saint Leu est dans la liste des stations insalubres.. Bizarre !!!

Le P'tit Robert devrait d'abord s'occuper de sa commune avant de chasser le requin !

4.Posté par KLD le 24/04/2015 20:46

mouais , pourtant ne dis t'on pas "du sommet des lames au battant des montagnes " , pardon , c'est l'inverse ,lol.

5.Posté par bêtise sans nom le 24/04/2015 22:26

st leu.. c'est qui déjà le maire actuel ? et l'ancien surtout qui n'a rien foutu ?? on blâmera l'actuel s'il ne se bouge pas le cul..mais l'autre, l'ancien, le prof, il n'a qu'à bien se cacher !

6.Posté par L'Ardéchoise le 25/04/2015 01:02

Vidange et nettoyage des fosses septiques par déversement dans les égouts d'eaux pluviales...
Pratique courante .
Intéressant, non ?
;;;

7.Posté par Mwa la pa di le 25/04/2015 08:15

"Comme d'habitude, certains commentateurs, courageusement cachés derrière un anonymat très pratique, ne se sont pas gênés pour critiquer vertement ma prise de position." : Il me semble Pierrot que c'est la règle du jeu que tu as toi même initiée ? non ?
Et puis tu connais les risques de la libre expression dans notre petit département où les votes sont quasiment alimentaires..... Alors pourquoi prendre le risque ?

8.Posté par yo le 25/04/2015 08:59 (depuis mobile)

Je note que la majorité des stations en cours de régularisation ne se situent pas dans les coins où les requins font du "bruit". Cela dit il est bon de savoir où nous en sommes côté propreté, protection de la nature et préservation de l île.

9.Posté par yo le 25/04/2015 09:08 (depuis mobile)

M. Pierrot vous serait il possible de passer a d autres sujets ? J apprecie souvent votre verve mais là franchement on est saturé de "les requins mangent " . La pluie ça mouille aussi et on n en fait pas tout un plat.

10.Posté par Positif dans l'ensemble le 25/04/2015 10:42

Le courrier du préfet m'incite à faire les conclusions suivantes:

- On ne peut pas dire que toutes les les SPEPs soient pour l'instant pax aux normes et fonctionnent correctement vu les problèmes restant posés par certaines: rejets polluants des eaux usées de Saint-Louis, déverseur en mer cassé pour Saint-Leu, Saint-Jo, Téréos...; mais en grande majorité (10 sur 13 des collectivités mises en cause) elles le sont (notamment Saint-Paul, Trois Bassins).

- La grande majorité des STEPS étant aux normes, rien ne permet d'affirmer que le rejet des eaux usées en mer soit une des causes de la problématique requins.

- Tout au plus, peut-on supposer que cela pourrait être (mais rien n'est sûr) un peu un facteur aggravant (pour le bouledogue qui semble affectionner les eaux troubles).

- C'est parce qu'il y a eu un contentieux au niveau européen et la pression de l'Etat que toutes les communes hors normes au plan rejet des eaux usées ont commencé de faire le nécessaire, même tardivement.

- C'est donc très facile de crier et "taper" à tout bout de champ en général sur l'Etat et le préfet, mais heureusement qu'ils sont là, ici, pour amener les maires et intercommunalités à faire le nécessaire en matière de rejets des eaux usées.

- Car le rejet d'eaux usées traitées et en principe peu polluantes est bon pour la préservation du lagon, de la zone récifale et de la mer, et donc aussi pour notre santé (on se baigne, on mange des poissons...), donc pour l'intérêt général.

Je me pose quand même une question: le contentieux européen concernait 13 communes.
Qu'en est-il des autres (il faut décompter celles n'ayant pas de littoral marin: Cilaos, Salazie, Entre Deux, Tampon), soit 7 ? Respectent-elles les normes européennes en matière de rejet des eaux usées en mer ?

Par ailleurs, le traitement des eaux usées fait-il que l'eau rejetée est totalement non polluante, non toxique pour l'environnement?

11.Posté par L'Ardéchoise le 25/04/2015 11:19

yo, au-delà de la crise requins, ne pensez-vous pas que le problème pollution de l'île mérite d'être traité, comme les eaux ?

D'autre part, ce blog est un espace de libertés : de choisir les sujets, de lire ou pas, de commenter ou pas !

Il y a plein d'autres événements par ailleurs : les culs à l'air, les OGM, le terrorisme, Julie Gayet, le foot et autres faits divers...
Il en faut pour tout le monde.
;;;

12.Posté par GROSSE ERREUR le 25/04/2015 11:45

Post 5: bêtise sans nom. Eh oui, bêtise, grosse bêtise, l'ancien maire à tout fait pour St Leu, la station était presque faite, restait juste le raccordement aux fonds sous marin à 300 m du rivage. Qu'est-ce qu'il en est aujourd'hui, zéro, zéro, zéro, il faut croire que le p'tit dentel ne se fatigue pas trop pour les grands projets de St Leu, cela le dépassent trop, seulement des petits colmatages, et les indemnités dépassent le plafond, il faut arrêter avec cette gestion simpliste, plusieurs projets de la commune sont arrêté pour cause de manque de trésorerie, où l'on va? et il veut gérer la Région? c'est du n'importe quoi. Un député-maire, président de son mouvement de M... il n'y a rien qui vaille. Il a déjà désigné son remplaçant en cas de victoire, mais où va t-on? il se prend pour Didier? rame encore petit, bientôt tu pourras, avec ton objectif d'indépendance.

13.Posté par yo le 25/04/2015 12:49 (depuis mobile)

Ardechoise lis mon 1er post!

14.Posté par GIRONDIN le 25/04/2015 13:42 (depuis mobile)

11. L'Ardéchoise le 25/04/2015 11:19
Exactement
Si quelqu'un a des infos sur le POLE MERE enfant DU GHSR:
La facture de ce bâtiment devait atteindre 63 millions d’€.Il a fallu finalement débourser 73,4 millions soit un budget en hausse de 18,44 %

15.Posté par Ecolooualcolo le 25/04/2015 13:54

Donc du temps où les stations n étaient pas aux normes il n y avait peu ou pas de requin ?? ( c un foutant )

16.Posté par bernard le 25/04/2015 14:52

C'est pas compliqué, pour savoir où sa "merde", il suffit de prendre de la hauteur et de regarder la "Mer-de" brunâtre qui provient des bouches béantes se jetant dans l'Océan, c'est édifiant !!! Et comme par hasard, c'est dans ces coins là que le requin chasse. Ce phénomène est particulièrement visible sur la côte Sud et Ouest de l'île. Avis personnel,qui n'engage que moi.

17.Posté par @GIRONDIN le 25/04/2015 15:19

Ne vous inquiétez pas, les 10,4 millions supplémentaires ne se sont pas perdus. L'insee nous dira qu'une partie importante de la population vit sous le seuil de pauvreté mais les vendeurs de voitures de luxe n'ont jamais eu autant de clients. Quand commence t on à partager un peu les richesses à la Réunion ?

18.Posté par article debilitant comme dhab le 25/04/2015 18:54

les ecoute charc ont montré une concentration de requin ...aux embouchures de l'etang de st paul et etang du gol. La question n'est donc pas sur les normes des rejets des stations d'epuration mais bien sur les rejets d'eau douce.

19.Posté par Kroc le 26/04/2015 00:53

Petite réaction au post « Positif dans l'ensemble » du 25/04/2015 qui indique :
1) « La grande majorité des STEPS étant aux normes, rien ne permet d'affirmer que le rejet des eaux usées en mer soit une des causes de la problématique requins ».
L’affirmation ne semble pas absurde mais rien ne permet de l’infirmer non plus. Y-a-t-il eu des études scientifiques sérieuses sur l’impact des rejets de ces stations d’épuration en mer et en milieu tropical (avec ou sans émissaire)? Si oui, merci de me transmettre les références de cette étude.
2) » Car le rejet d'eaux usées traitées et en principe peu polluantes est bon pour la préservation du lagon, de la zone récifale et de la mer, et donc aussi pour notre santé (on se baigne, on mange des poissons...), donc pour l'intérêt général «.
Cette deuxième affirmation par contre me laisse perplexe :
- L’eau douce traitée (même convenablement) rejetée en quantité importante sur la côte ouest à proximité directe du récif (ermitage) est-elle un bienfait pour le corail ?
- Et qu’en est-il pour les poissons du lagon : ces eaux douces (et peut-être désoxygénée) doivent rester en surface au moins un moment puisque qu’elles sont moins denses que l’eau salée. Ne risquent-elles pas de retrouver piégées dans le lagon poussées par le vent lorsque qu’il souffle vers la plage ? Serait-ce une piste pour expliquer les quelques interdictions annuelles de baignade dans le lagon?
Rejeter de l’eau douce, même propre, en mer (sur un site qui n’en recevait pas beaucoup avant) implique nécessairement une modification du milieu naturel : il y a rarement du corail aux embouchures des ravines pérennes, mais on y rencontre souvent des requins… Les apports massifs d’eau douce en mer ne pourraient-ils pas impliquer une modification de la distribution côtière des requins et par conséquent un rapprochement usager/requin?
Beaucoup de questions, beaucoup d'hypothèses...: les scientifiques du parc marin ont du pain sur la planche. AU TRAVAIL !

20.Posté par dalux le 26/04/2015 11:35

Moi je pense que c'est une grande supercherie, qu'en grande partie les eaux usées sont rejetées loin en mer sans traitement surtout si y a pas une station d'épuration a proximité; que les industriels peuvent être les plus gros pollueurs si ils maintiennent l'emploi; et que les périodes de très grosse pluie c'est l'occassion de rejeté un peu tout et n'importe quoi qu'on a stocké à l'eau genre déchets ultimes.

21.Posté par La grande majorité des STEPS étant aux normes le 26/04/2015 16:59

Pierrot Dupuy vient d'inventer une nouvelle théorie dans la crise requin:

les bouledogues sont attirés par les Escherichia coli qui dépassent les normes

22.Posté par Gloseur sensE le 26/04/2015 18:10

Les paramètres d'analyses des eaux usées comportent trois grandes catégories :

- Chimiques ;
- Physico-chimiques ;
- Biologiques.

Puis, aux analyses des eaux de rejet d'une station d'épuration, s'ajoutent, principalement :

- La recherche des substances dangereuses dans l’eau (RSDE) ;
- Les prélèvements et les analyses des boues.

Or, dans le document qui nous est présenté, et sauf erreur de notre part, il ne serait pas mentionné les résultats biologiques des eaux de rejet, ni les résultats des substances dangereuses, ni ceux des boues.

Quels sont donc ces résultats d'analyses pour toutes les stations d'épuration des eaux usées et des effluents industriels ?

De plus, en matière de traitement des eaux, il faut aussi considérer, en autre, les conséquences des réactions ainsi que du cumul dans le temps et dans un secteur géographique, des différents paramètres qui seraient dépassés.

En outre, il existe des procédés innovants de traitements biologiques des eaux usées. Sachant que la mer fait elle aussi son travail d'assainissement naturel.

Il serait donc très intéressant que la Réunion développe ce genre de technologie innovante de l'environnement avec bien-sûr des adaptations spécifiques.
Ensuite, une fois le projet opérationnel, la Réunion pourrait même exporter son procédé, lequel pourrait aussi être labellisé.

Enfin, des fonds européens seraient susceptibles d'aider les collectivités locales à la mise en œuvre de projets réunionnais innovants et écologiques, comme également le traitement des eaux de mer.

23.Posté par Gloseur sensE le 26/04/2015 18:46

Post-scriptum :

La DBO5 seule ne suffit pas, il faut des analyses biologiques complètes des eaux et effluents de rejet

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes