MENU ZINFOS
Santé

Dix cas de dengue signalés à La Réunion depuis le début de l'année


- Publié le Vendredi 21 Avril 2017 à 10:16 | Lu 3041 fois

Depuis le début de l’année, dix cas de dengue ont été signalés à La Réunion. Cinq cas ont été importés lors de voyages et cinq cas sont autochtones.

Les enquêtes réalisées par l’ARS OI ont permis d’identifier quatre situations de contamination distinctes, dont 3 ont pu être reliées à un cas récemment importé de voyage, précise l'agence régionale de santé qui détaille : "Deux cas autochtones signalés fin février et début mars à Saint-Leu et à Trois-Bassins, en lien avec un cas confirmé importé de Sumatra, un cas autochtone signalé le 13 avril à Saint-Louis, sans lien avec un autre cas connu, un cas autochtone identifié le 14 avril à Sainte-Marie, en contact avec un cas de retour des Seychelles, enfin, le 19 avril, un nouveau cas a été identifié à Saint-Paul, en lien avec un cas de retour des Seychelles".

L'importance des gestes de prévention

Des épidémies de dengue sont en effet actuellement rapportées dans plusieurs pays avec lesquels la Réunion entretient de nombreux échanges, notamment dans plusieurs pays d’Asie du Sud-Est (Inde, Sri Lanka, Thaïlande, Malaisie, Cambodge, Philippines, Indonésie, Vietnam) et aussi et surtout aux Seychelles où une épidémie sévit actuellement.

"Le risque d’introduction du virus via un voyageur infecté est constant. C’est pourquoi, l’ARS Océan Indien recommande vivement aux voyageurs en partance dans une zone à risque de prendre toutes les précautions nécessaires". Il est ainsi conseillé pendant le voyage d'utiliser des répulsifs, de dormir sous moustiquaire, et de porter des vêtements longs et clairs. Il est conseillé de poursuivre ces gestes pendant au moins une semaine à 10 jours après l’arrivée dans l’île.

Au quotidien, l'ARS recommande en outre d'éliminer les gîtes larvaires autour de la maison et dans le jardin en vidant les soucoupes, vérifiant l’écoulement des gouttières, et vidant les petits récipients, de se protéger des piqûres, également.

Consulter rapidement un médecin en cas de symptômes

Transmise par le moustique tigre, la dengue se caractérise dans sa forme classique par une fièvre d’apparition brutale accompagnée d’un ou plusieurs des symptômes suivants : frissons, maux de tête, douleurs articulaires et/ou musculaires, nausées, vomissements, éruption cutanées. Dans ce cas, il faut consulter rapidement un médecin (tout en continuant de se protéger contre les piqûres de moustiques pour ne pas contaminer l'entourage).

Dans 2 à 4% des cas, il peut y avoir évolution vers une forme grave.
"Cette lutte collective est le moyen le plus efficace pour limiter les risques de propagation de la dengue au sein de la population", rappelle l'ARS, qui souligne : "Les équipes de Lutte Anti-Vectorielle de l’ARS Océan Indien sont actuellement mobilisées dans l’ensemble des secteurs où des cas ont été identifiés".



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes