MENU ZINFOS
Société

Disparitions d'animaux : Des vols pour alimenter un sordide élevage marron


Pour faire du profit sur le dos des animaux, certains n'hésitent pas à voler les compagnons à quatre pattes de particuliers, pour les faire se reproduire à outrance et vendre leurs portées. Un juteux trafic qui passe en grande partie par les réseaux sociaux.

Par - Publié le Jeudi 2 Juillet 2020 à 11:07 | Lu 64059 fois

Victime du trafic d’animaux. C’est en tout cas l’hypothèse la plus plausible retenue par Anissa pour expliquer la perte de sa chienne, Praline. Une labrador chocolat, âgée de 8 mois lors de sa disparition. Les faits remontent à février. À son réveil, la chienne n’est plus dans la cour de la maison familiale située à Grand Fond (Saint-Paul). "Peut-être s’est-elle échappée, elle commençait tout juste à avoir ses chaleurs", s'interroge la jeune femme dont la cour est tout de même clôturée. "Peut-être aussi que des gens ont pénétré chez nous pour la prendre", suppose-t-elle.

Praline a disparu depuis février, dans le secteur de Grand Fond (St-Paul). Si vous avez des informations, contactez sa propriétaire : 0693 85 48 68
Praline a disparu depuis février, dans le secteur de Grand Fond (St-Paul). Si vous avez des informations, contactez sa propriétaire : 0693 85 48 68
Si elle pense à un vol, c'est parce qu'elle a multiplié les démarches, depuis 4 mois, et n'a pas reçu la moindre trace de vie de son animal pourtant identifié. "Je l'ai cherchée, j'ai posté des annonces partout, collé des affiches, fait du porte à porte, appelé Freedom, les vétérinaires, la fourrière..." égraine-t-elle ses efforts, particulièrement touchée de la perte de Praline. La jeune femme a donc déposé plainte pour vol contre X. Mais sans preuve, l’affaire n’avance pas.

Si d'autres hypothèses existent, celle d'un vol est crédible pour ce chien de race. En effet, sur notre île, les annonces prospèrent sur les réseaux sociaux, et alimentent le juteux trafic de l'élevage marron. Une pratique que le milieu de l'élevage professionnel connait bien."Ils achètent par le biais de ces réseaux sociaux des chiens mâles et femelles ou, pour certaines races à mode, volent des chiens à des particuliers. Les puces d'identification sont sauvagement enlevées sans aucune anesthésie ou préconisation sanitaire", nous explique Ludivine Jomain de Launay, éleveuse de Labradors, soulignant aussi l'absence de suivi vétérinaire. 

Des chiennes qui reproduisent jusqu'à la mort

"Les chiennes reproduisent à chaque chaleurs, tous les 6 mois, jusqu'à la mort bien souvent. Si la chienne survit, elle sera donnée ou abandonnée", dresse-t-elle l'effrayant tableau de ce marché illégal. Notons aussi que les animaux sont généralement détenus dans de très mauvaises conditions (attachés voire en cage, ou dans des endroits insalubres). 

D’après nos informations, certains voleurs scrutent même les pages d'entraide pour se faire passer pour les propriétaires en répondant à des annonces pour un "animal trouvé" (c’est pourquoi il ne faut jamais délivrer a priori trop d’informations si vous en trouvez un, et s’assurer qu’il s’agit bien du véritable propriétaire avant de le rendre). "Nous avons beaucoup d'annonces de disparition dont les chiens sont ensuite retrouvés sur ces groupes de vente/don/échange", déplore d'ailleurs Célie, l'une des modératrice du groupe Pattes en cavale 974.

Si depuis le premier janvier 2016, la règlementation de l'élevage canin s'est durcie pour éviter la profusion de la vente entre particuliers, l'effet n'a pas été celui escompté. "Nous avons remarqué une nette diminution des annonces sur les sites comme Leboncoin ou les journaux papier, mais une multiplication sur les réseaux sociaux comme Facebook, par le biais des groupes de ventes de chiots", déplore Ludivine Jomain de Launay. Et malgré les multiples signalements, "beaucoup d'entre-elles subsistent et restent sur le réseau."

Aucune garantie pour l'acheteur

Photo d'une annonce postée en mai dernier sur le groupe "Chien de race pou la chasse"
Photo d'une annonce postée en mai dernier sur le groupe "Chien de race pou la chasse"
C'est aussi une concurrence déloyale qui est pointée du doigt. "Un éleveur professionnel a de nombreuses charges, des mesures d'hygiène strictes, paie l'impôt sur le revenu. Ces charges ne sont évidemment pas les mêmes lorsque les chiens sont reproduits en dehors de la réglementation (laquelle impose notamment d'avoir un numéro Siren, ndlr)."

Ainsi, les chiots inscrits au LOF coûtent en moyenne 1000 euros. Alors qu'un chiot vendu illégalement peut se négocier entre 150 et 500 euros. "Mais sans aucune garantie d'avoir un chien sans croisement." Ce qui engendre un nouveau risque : "Que finalement l'acheteur soit déçu et abandonne son chien". Il viendra alors grossir les rangs des chiens errants, "véritable problème sanitaire et sociétal", rappelle-t-elle. Les associations de protection des animaux réclament d'ailleurs depuis longtemps des mesures pour lutter contre ce phénomène et l'application des sanctions pour ce commerce illégal et les mauvais traitements infligés aux animaux. "Quoi qu'il en soit, un animal n'est pas un jouet ou un objet que l'on achète via les réseaux sociaux sur un coup de tête ! C'est un acte réfléchi", rappelle l'éleveuse.

Ainsi, si des particuliers cherchent à acquérir un chien "sans aptitudes particulières", elle préconise de choisir un animal venant d'une association plutôt que des chiens achetés sur le net "car ils auront des vaccins à jour, seront identifiés (ce qui est obligatoire, ndlr) et stérilisés". Cela évite aussi de se rendre complice de cette pratique sordide. Ajoutons qu'avec un royal bourbon, vous recevrez tout autant d'amour et ne craindrez pas de vous faire voler votre compagnon à quatre pattes !
--
Sur le même sujet : Les annonces illégales de vente d'animaux prospèrent. Silence de la DAAF et la DIECCTE


Marine Abat
Journaliste - En charge du secteur Ouest - Fortement attachée aux valeurs du développement durable... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Anne Mangue le 02/07/2020 11:37

quand on est propriétaire d'un chien, il faut faire très attention : ne pas laisser son chien dans sa cour si vous vous absentez, mais l'enfermer à l'intérieur de votre case pendant votre absence afin de ne pas se le faire voler ou empoisonner. D'autre part, moi je n'ai jamais acheté un chien, j'ai toujours adopté mes chiens et j'ai adopté il y a quelques années deux adorables petites chiennes Royal Bourbon à la SPA du refuge du Grand Prado de Sainte-Marie qui m'apportent beaucoup de bonheur et auxquelles je suis très attachée. Il y a plein de chiens de toutes tailles dans les refuges qui attendent des bons maîtres et souvent l chien adopté vous rend ô centuple tout le bonheur que vous lui apportez. Pour finir, j'ai un faible pour les petits chiens de l'île de la Réunion. Les petits chiens de l'île de la Réunion (que l'on appelle des Royal Bourbon ce sont en fait des croisés par exemple de coton, des croisés de petits bergers, de petits griffons, de petits papillons, de petits pinscher, de petits teckels, de petits pékinois, etc.......) sont dans l'ensemble intelligents, sensibles, affectueux, extraordinaires et très attachants, des amours de toutous.

2.Posté par Enirsem le 02/07/2020 12:30

Ces personnes sont des sous_hommes doublés d'ignobles pourritures ...

3.Posté par NINA le 02/07/2020 14:05

Moi aussi , j'ai un royal bourbon, qui lui s'est carrément installé chez nous. Il avait environs 5 mois quand il est arrivé à la maison. N'étant pas pucé , nous avons fini par le garder. C'est vraiment un amour, très intelligent, il ne lui manque que la parole.

4.Posté par Flagada le 02/07/2020 14:35

J'ai été victime de ces voleurs ma chienne s'est échappé elle avait une patte cassé et les yeux brûlés avec 2 chiots dans le ventre. C'est une personne qui l'a receuilli a bout de force devant chez elle. J'ai su qu'elle avait été volé car le voleur à essayer de la recuperer et quand je lui ai donné rdv a la gendarmerie elle a abandonné la récupération de ma chienne. Faute de preuve la personne n'a pas pu être poursuivi.

5.Posté par Richard Zoreil de Sin Dni le 02/07/2020 15:16

On part d'une hypothèse et au final on lit un article sur une éleveuse qui nous raconte qu'à la Réunion on vol les chiens dans les maisons et que les voleurs épuisent les chiennes jusqu'à en mourir de faire des petits et que l'on vend ceux-ci via Facebook......
SIC

6.Posté par jfh le 02/07/2020 15:56

En générale on vole des femelles ? Une brigade canine doit être conçus pour surveiller cette population .
L'heure est grave avant qu'on prostitue ces chiennes .

7.Posté par Igard PAZOT le 02/07/2020 17:43

c'est moi ou c'est un article qui est la juste parce que elle est alimenté par un soupçon de vol de chien?
rien de probant, aucun minuscule petit indice, qued, que des soupson et des interrogation...
bon ben qu'as t'on appris dans cette article svp, pck la moi j'ai du mall a comprendre....

8.Posté par Pascale le 02/07/2020 18:10

@jfh: MDR!!!!! :)

9.Posté par paulux le 02/07/2020 18:59

Bien sur qu'il y a un "trafic" de chiens à la réunion. Quand on connait un peu ce milieu on apprend qu'il y a encore des combats de chiens dans les hauts..On sait aussi que les réunionnais (comme pas mal de zoreilles) ne connaissent rien en chien et sont prêt à payer pour acheter de pauvres bêtes sans papiers . On retrouve a la spa de très beaux chiens abandonnés par des propriétaires qui les ont acheté pour frimer mais sont incapables de s'en occuper (je le sais j'en ai eu deux) et les ont abandonnés! les services étatiques ne font pas grand choses, ce n'est pas dans leurs objectifs, ils préfèrent faire du pv sur la route

10.Posté par Pascale le 02/07/2020 20:57

@paulux: et oui, il y a énormément de chiens errants à la Réunion et je ne vois pas l’intérêt d'en voler :) Il suffit de se servir dans les rues et le tour est joué pour les petits commerces de chiens :)

11.Posté par Lolo le 03/07/2020 03:00

Jfh votre commentaire est vraiment inutile.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes