MENU ZINFOS
International

Disparition de la moitié des populations d'espèces sauvages en 40 ans


Par S.I - Publié le Mardi 30 Septembre 2014 à 16:33 | Lu 675 fois

Disparition de la moitié des populations d'espèces sauvages en 40 ans
Le chiffre est plus qu'alarmant. Selon le Fonds pour la nature (WWF), qui publie ce mardi son rapport bisannuel à l'Unesco, la population de poissons, d'oiseaux, de mammifères, d'amphibiens et de reptiles a été divisée par deux en 40 ans, en raison de la pression exercée par l'humanité sur les écosystèmes.

Pour arriver à cette conclusion, les auteurs de cette étude se sont basés sur trois indicateurs. La première, l'indice planète vivante (IPV) a suivi l'évolution de 10.380 populations appartenant à 3.038 espèces vertébrées de mammifères, reptiles, amphibiens, oiseaux et poissons.

Entre 1970 et 2010, le nombre d'espèces sauvages a été divisé par deux (52%). Ce déclin du nombre d'animaux sauvages est beaucoup plus rapide que ne l'avait anticipé l'étude publiée en 2012 et qui évoquait un déclin de 28% des populations d'espèces sauvages entre 1970 et 2008.

Dans le détail, les espèces d'eau douce sont les plus durement touchées avec une chute de 76 % entre 1970 et 2010, contre un déclin de 39 % pour les espèces marines et les espèces terrestres.

Ce déclin, qui touche l'ensemble du globe, affecte plus particulièrement les régions situées sous les tropiques (-56% contre -36% dans les zones tempérées) et les zones les plus touchées sont l'Amérique latine (-83%) et l'Asie-Pacifique.

Les principales raisons de ce déclin des espèces sauvages sont la perte et dégradation des habitats, la chasse et la surpêche et le changement climatique.

Le second indice du rapport, l'empreinte écologique, qui mesure la pression qu'exerce l'activité humaine sur la nature, indique que cette dernière a doublé depuis les années 1960 et surpasse de 50% la biocapacité de la Terre, soit une planète et demie.

Les pays qui exercent la plus grande pression sur les écosystèmes sont les mêmes qui rejettent le plus de CO2, à savoir le Brésil, la Chine, les États-Unis, l'Inde et la Russie, qui à eux cinq représentent la moitié de l'empreinte écologique mondiale.

Par habitant, les Koweitiens, les Qatariens et les Émiriens sont ceux dont l'empreinte écologique est la plus marquée. Comme relevé par le rapport, "si tous les habitants de la planète avaient une empreinte écologique égale à celle de la moyenne des habitants du Qatar, nous aurions besoin de 4,8 planètes".

Dernier indicateur de cette étude, l'empreinte eau, qui mesure les volumes d'eau de pluie ou d'eau douce prélevée dans les lacs ou rivières, montre que la production agricole englobe pour 92% de l'empreinte eau globale, devant la production industrielle (4,4%) et les usages domestiques (3,6%).




1.Posté par noe le 30/09/2014 18:21

Déjà que chez nous , les tangues se font rares !
Je n'ai pas eu l'occasion de déguster un ti carri depuis 2 mois !

2.Posté par Zoé le 30/09/2014 20:09

Voilà ce qu'est notre futur, une vraie terre (île) de paque...foutue démographie...
Faut que les gens comprennent dans le monde entier que notre vie n'est pas une question d'un foutue but religieux....on est animal nous aussi, nés de la nature et en retour on la bousille complétement...
Maltus (économiste de renom) dans ses théories de la croissance économique disait par exemple que ce qui empêchait le capital par tête d'augmenter (enrichissement personnel) été la démographie, ainsi pour lui guerre, maladies et autres fléaux étaient bénéfiques à l'économie. Mais ce qui n'a jamais été pris en compte c'est que cette situation est aussi valable pour l'environnement maintenant. (Et sans tombé dans des sombres idées) Il est possible d'allié un meilleur futur pour nous économiquement et écologiquement si l'on fait moins d'enfant. Faire moins de deux enfants par couple garantie ce retour à une population qui a un avenir (solution tentée par la chine avec l'enfant unique, mais au succès relatif car imposé et pas forcement respecté réellement).
Il n'y a bien sure pas de place ici a la question religieuse (rien de l'homme n'est religieux si ce n'est la volonté d'imposer aux autres quelques chose = le pouvoir, mais c'est un autre débat).
Historiquement on trouve quelques volonté de régulation des population, barbare avec leurs époque, par exemple en Polynésie était pratiquait un infanticide pour non seulement réguler la population (enfant voulu ou pas) mais aussi dans soucis de limitation des pathologie physique (malformation en raison de consanguinité, ce pourquoi il offrait une fille au voyageur de la mer de passage pour accroitre la diversité génétique et limiter ces malformation congénitale). Il y avait de la réflexion et du tact dans l’audace et cette prise de décision.
Aujourd'hui ne soyons pas peigne cul à vouloir chercher des buts divin à notre présence dans cette vie, il n'y en a pas. Mais construisons un avenir meilleur pour nos enfants. Rien n'est plus triste que naitre et mourir dans une ville...
Autre fait, dans le règne animal une surpopulation d'individus (de n'importe quelle espèce lambda) par rapport à son environnement fait exploser le nombre de maladies et contraintes contre lui, jusqu'à faire chuter drastiquement la population. Si nous arrivons pour l'instant a limiter la gravité des maladies il n'en sera pas forcement de même demain et nous pouvons subir une nouvelle pandémie mondiale (exemple de la grippe espagnol). Cela explique la panique qu'il peut y avoir autour des risques de pandémie, puisque comme les vecteurs deviennent des humains, la contagions est exponentielle.
Donc mettez le paquet sur la contraception et choisissez de faire moins de 2 enfants. Pour offrir à ces derniers une meilleure vie que celle qu'il vont avoir avec nos agissements d'aujourd'hui. L'écologie est bien entendu une contrainte, tout travail est chiant (même taper ces lignes...) mais avoir une vie dans un eden vos toutes celles pourries qu'on pourrait vivre autrement. C'est un sacrifice...

3.Posté par steve cutts le 30/09/2014 21:12

une animation deja citée et hélas encore plus d'actualité

http://www.youtube.com/watch?v=WfGMYdalClU

4.Posté par Naty97400 le 01/10/2014 01:33

Vive l'humain! Un vrai gachis

5.Posté par SpèceCocovide.... le 01/10/2014 01:49

Noé, tu as mal fait ton job de préservation des espèces. Tu sous loue ton arche pour autre chose? ( boite de nuit, meetings pour Sarkozy payé par Bygmalion, conseils municipaux, siège de l'AMDR et du bureau de Cyrille, lieu de prière pour salut et au revoir etc...).

6.Posté par noe le 01/10/2014 07:49

On tue légalement nos requins pour le plaisir de quelques sous fifres !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes