Faits-divers

Disparition de Sully Dubard, ancien maire de St-André

Samedi 12 Janvier 2019 - 12:38

Nous avons appris ce matin la mort de Sully Dubard, qui avait été maire de Saint-André à la fin des années 1960.


Sully Dubard, en compagnie de sa femme Colette (photo association Guan Di)
Sully Dubard, en compagnie de sa femme Colette (photo association Guan Di)
Sully Dubard a été élu maire de Saint-André dans les années en septembre 1967, une ville dans laquelle il s'était installé en tant que médecin en 1961.

Proche de Michel Debré, il a toujours voulu rester un homme libre et n'a jamais voulu adhérer à un parti politique.

Dans une interview au Quotidien le 11 décembre 1995, il avait raconté les circonstances de son élection :
alors qu'il était candidat en 1967 à la mairie de Saint-André contre le gaulliste Ramassamy et le communiste Paul Vergès, le scrutin avait été suspendu au milieu de la journée en raison de violences suscitées par les communistes. Après la mise en place d’une délégation spéciale pour préparer de nouvelles élections, il avait élu trois mois plus tard, le 20 septembre 1967, maire de Saint-André, jusqu’en novembre 1969, année où le scrutin est annulé. Finalement, il renonce à se représenter malgré des offres alléchantes : "La préfecture m’a demandé de me présenter à nouveau et m’a même offert une somme importante, équivalent à quatre fois le prix de la maison que j’étais alors en train d’acheter ! Le Parti Communiste m’a lui aussi proposé de l’argent, mais seulement un quart du prix de la maison…"

Voilà comment se passaient les élections dans ces années là.

Sully Dubard entretenait  avec les communistes des rapports plus que tendus. Les périodes électorales étaient remplies de guet-apens des deux côtés, avec grands déploiements de nervis dont beaucoup lui étaient prêtés par son pote Jean Fontaine et son copain Paul Julius Bénard (entre autres).

Les échauffourées étaient fréquentes et violentes, surtout quand Claude Hoarau venait semer son (gros) grain de sel.

Il n'a fait qu'une mandature avant de se consacrer à son métier de médecin, pour lequel il avait une excellente réputation. Comme beaucoup de praticiens d'alors, il consultait gratis ceux qui n'avaient pas de moyens. Car les bons roses n'étaient pas donnés à tout le monde, contrairement à la croyance.

Il s'était lancé dans l'hypnose et l'acupuncture aussi, et avait été le premier médecin acupuncteur de la Réunion.

Pendant plusieurs années, il a eu "son" émission à Radio Barachois, où il parlait beaucoup de généalogie, une autre de ses grandes passions. Selon les spécialistes, il s'y connaissait vraiment.

A sa retraite, il s'était installé dans une petite maison très fleurie dans la zone de Cambaie à Saint-Paul, et avait même été élu conseiller municipal sur la liste de Cassam Moussa.
Jules Bénard
Lu 5414 fois



1.Posté par Pro no stick le 12/01/2019 13:40 (depuis mobile)

Oh que oui qu'il s'y connaissait en genealogie..salutations et condoleances à cousine Colette.

2.Posté par DDL le 12/01/2019 14:13

Un homme d une grande humanité, Ecclectique a souhait ( médecin, homme politique, acupuncteur, Porschiste de la 1ère heure,NTIC ( un des premiers médecin à avoir informatisé son cabinet),généalogie etc....) , jeunesse d esprit hors du commun, et « rabelaisien » invétéré !!

Paix à ton âme Sully.

3.Posté par Choupette le 12/01/2019 14:53

" ... dans les années en septembre 1967 ... "

Ques aco ?

Langage extraterrestre ???

Babbel, au secours !!!

4.Posté par Pro no stick le 12/01/2019 16:49 (depuis mobile)

2.
Merci pour ce mot cousin.

5.Posté par Pro no stick le 12/01/2019 16:49 (depuis mobile)

2.
Merci pour ce mot cousin.

6.Posté par Ti tangue médecin malgré lui le 12/01/2019 19:51 (depuis mobile)

il consultait gratis ceux qui n''avaient pas de moyens ....dire aster pour renouvelé out l’ordonnance...y pouak un carte vitale RIP bon docteur et éclaire vos confrères

7.Posté par Ef le 12/01/2019 21:00 (depuis mobile)

Grand homme ! Grand médecin !

8.Posté par Kiki le 13/01/2019 16:13 (depuis mobile)

Inconnu au bataillon ! Moi, qui suis féru de l''histoire de mon île. Mais je lui tire mon chapeau. Chapeau bas Monsieur ! Chapeau bas ! Ça ns manquera des toubibs comme ça.La plupart préfère déserté la France pr le fric au soleil.

9.Posté par @3 le 14/01/2019 02:02

3.Posté par Choupette le 12/01/2019 14:53

" ... dans les années en septembre 1967 ... "

Ques aco ?
.................................................
Vous n'avez rien d'autre à faire que de moucater toute coquille ?


10.Posté par Cimendef le 14/01/2019 06:57 (depuis mobile)

Son épouse et lui ont fait un travail de romain pour la généalogie. RIP

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous servirons à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie