MENU ZINFOS
Politique

Disparition de Patrick Devedjian : L’hommage de La Réunion


Figure de la droite, Patrick Devedjian s’est éteint cette nuit, emporté par le Covid-19. Âgé de 75 ans, l’ancien ministre et actuel président du conseil départemental des Hauts-de-Seine avait été hospitalisé jeudi dernier. Les hommages dans l’île se succèdent.

Par Nicolas Payet - Publié le Dimanche 29 Mars 2020 à 15:18 | Lu 3473 fois

"Je salue le travailleur infatigable à la construction et au développement de notre pays. Tantôt Ministre délégué aux Libertés, Ministre de l'Economie, Ministre en charge de la mise en oeuvre au plan de relance dans le Gouvernement de François Fillon, il a ces dernières années oeuvré sans relâche au développement des Hauts-de-Seine en tant que Président du Conseil départemental. A travers ses nombreux mandats gouvernementaux, parlementaires ou locaux, cet avocat de profession a toujours été animé d'une grande conviction dans les forces vives de notre nation. J'adresse mes sincères condoléances à son épouse, ses quatre enfants et tous ses proches et amis." - Didier Robert, président du Conseil Régional de La Réunion
 

"J’apprends avec beaucoup d’émotion le décès de Patrick Devedjian, emporté par la tragique épidémie du coronavirus. Sa disparition m’attriste profondément. Il était un ami de longue date. Il connaissait bien La Réunion, où il est venu à diverses occasions.
Maire d’Anthony, Président du Conseil Départemental des Hauts de Seine, plusieurs fois Ministre, homme de conviction et de grande culture, la valeur de son engagement était reconnu de tous, et il a fait honneur à la République.

J’adresse à ses collègues, ses amis, sa famille et ses proches mes très sincères condoléances. " - André Thien Ah Koon, maire du Tampon
 

"Patrick Devedjian, un homme de valeur qui nous quitte.
 
Covid19 a emporté Patrick Devedjian la nuit dernière et j’en suis bien triste. Je pense à sa femme Sophie, à sa famille, à ses proches, également à ceux que j’ai connus (Christiane, Rachida, Juliana, Annie et les autres…) qui ont travaillé longtemps à ses côtés au Conseil départemental du 92, à l’Assemblée nationale, au Ministère, ou encore au siège du parti.

Je me souviens de Patrick Devedjian, alors Ministre chargé du plan de relance, me remettant les insignes de Chevalier de l’Ordre National du Mérite en 2009 à son ministère.

J’habitais alors à Marnes la Coquette dans les Hauts de Seine (Département qu’il a présidé longtemps et encore jusqu’à cette semaine), je terminais mon travail de collaboratrice parlementaire à l’Assemblée nationale - où lui-même avait exercé plusieurs mandats -, avant que je ne rentre définitivement à La Réunion en 2010.

Patrick Devedjian est un homme admirable à mes yeux, droit comme le i de la justice, humaniste, un homme de convictions. Et ces convictions, je les partageais.

Cet homme politique très engagé, je l’ai connu aussi sur le terrain lors de la campagne présidentielle de 2007 dans les meetings de la région parisienne, à Antony, à Nanterre, au QG d’Enghien…

Je me souviens de ses mots lors de ma décoration dans son ministère « Maguy, vous êtes un exemple vivant de ce que la France, si multiple soit-elle, est une et indivisible ».

Je ne peux m’empêcher de faire remarquer que les élus et leurs équipes, du fait de leur engagement sur le terrain, ont été très exposés à ce virus ces dernières semaines. Nombre d’entre eux ont été touchés par cette épidémie.

La France pleure ses morts bien souvent anonymes pour chacun de nous, mais lorsque cette maladie atteint des gens que l’on connait, on en mesure plus son étendue et son irrésistibilité.

Paix à son âme." - Maguy Doulet Aho





1.Posté par nono le 29/03/2020 16:58

Les préfets ont été appelés à identifier dans leurs départements des « lieux » où « les corps pourraient être conservés dans la dignité dans l'attente de leur inhumation », a expliqué vendredi soir la porte-parole du ministère de l'Intérieur, Camille Chaize. Elle s'exprimait lors du point de presse quotidien sur l'épidémie du Covid-19 du directeur général de la Santé, Jérôme Salomon.

2.Posté par Bleu outre mer le 29/03/2020 17:22

Uderzo est décédé en même temps que manu Dibango et nous avons pas été informé.
Perso plus intéressant que deux articles pour cette personne avec un passé douteux......
Sieur Robertix qui commente pourrait il nous dire ou sont les fameux masques qui devaient arrivé Mercredi, d'Afrique du sud. Aucune nouvelles depuis sont annonce Mardi via Clicanoo, tous les médias ont oublié ses propos......
Entre annoncer des choses et que cela reste dans le virtuel, c'est un art ou il est expert........
Dans la liste pour après........

3.Posté par X le 29/03/2020 17:53

Par la gravité des événements actuels en France , vous n'avez que cela à foutre ? Rendre un hommage appuyé à un ancien ministre !! Vous n'en avez pas marre de nous bombarder le cerveau avec " ya rien de plus bô qu'un politique " , pensez vous que la FRANCE est faites que de politique qui ont complètement oubliés leur devoir premier !
NON messieurs il y a aussi des travailleurs en FRANCE ? Aujourd'hui il y a plus de 2300 morts en FRANCE , c'était des travailleurs , des maçons , des ouvriers , des caissières , des patrons , des soignants , des médecins qui ont donné leur vie pour en sauver d'autres , ALORS UN PEU DE DIGNITÉ MESSIEURS , cessez vos représentations politiciennes et respectez le peuple Français , vous savez ce peuple qui vous a fait confiance et que vous avez si bien trompé
MERCI pour nos morts .

4.Posté par Bleu outre mer le 29/03/2020 18:25

Une petite info de ce qui se passe dans nos EPADH et de nos gramounes qui sont seul.......

5.Posté par Fidol Castre le 29/03/2020 18:50

La mauvaise nouvelle c'est qu'il fait partie des presque 2500 décès à cette heure, dont une jeune fille de 16 ans.
Mais aux politiques tristes, on peut leur rappeler qu'il a 75 ans. C'est ce qu'on nous fait comprendre depuis le début de cette épidémie : à partir d'un certain âge, ce n'est pas si grave.

La bonne nouvelle, c'est que pour une fois, les mauvaises décisions ou le manque de décision des politiques les touchent directement aussi.

6.Posté par Hugh le 29/03/2020 18:53

Un enterrement de ministre avec 10 personnes. Ce sera une première !!! 🙃

7.Posté par Fidol Castre le 29/03/2020 22:49

6.Posté par Hugh le 29/03/2020 18:53

Un enterrement de ministre avec 10 personnes. Ce sera une première !!! 🙃


Moi aussi, j'ai hâte de voir ça.
Au moment où le gouvernement est peut-être en train de réfléchir à placer une benne à ordures devant chaque Ehpad ou hôpital de France pour y mettre les gueux décédés.

8.Posté par Charetterhum le 30/03/2020 10:51

D'autres personnes sont en train de mourir en silence, d'autres souffrent, le corps médical souffre par manque de moyen et de reconnaissance, unique cet ancien ministre compte pour l'Etat français et quelques élus médiocre de l'Ile bravo

9.Posté par Jean Le Monstre le 30/03/2020 11:12

Disparition de Patrick Devedjian : L’hommage de La Réunion

L’hommage de la Réunion ? Qu’est-ce qu’il a fait de particulier à la Réunion ?

Je comprends la tristesse de la famille, des amis, des collaborateurs, des décorés par Patrick Devedjian.

Mais pour moi, qui ne suis pas des proches, et pour les Réunionnais en général, il est un homme, donc destiné à mourir, médiatique ou non, et c’est malheureux qu’il soit mort, comme n’importe quel homme.

J’ajouterai qu’il a fait partie des gouvernements qui ont conduit la France à cet état.

 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes