Société

Disparition de Mathieu : Les parents et le meilleur ami ont commencé les recherches

Mardi 27 Juin 2017 - 12:22

Disparition de Mathieu : Les parents et le meilleur ami ont commencé les recherches
Arrivés ce matin à La Réunion, les parents et le meilleur ami de Mathieu, le gendarme mobile disparu à Mafate depuis vendredi dernier, ont commencé à participer aux recherches.

"Son père et sa mère sont partis en hélicoptère vers le sommet du Maïdo. Son meilleur ami quant à lui refait la randonnée entièrement", indique Charlène, la compagne du disparu.

Un appel à témoins lancé

Pour rappel, le jeune homme de 24 ans est introuvable depuis une marche avec des amis, lors de laquelle les dalons s'étaient séparés du fait d'un rythme de marche différent.

Vu pour la dernière fois dans la remontée de Mafate vers le Maïdo, entre la Brèche et Ticol, Mathieu était vêtu d'un t-shirt bleu marine, un short noir, une casquette blanche, ainsi qu'un K-way et un sac noirs.

La gendarmerie a lancé un appel à témoins. 
Toute personne ayant des informations est priée d’appeler le 17.

Zinfos974
Lu 32627 fois



1.Posté par :( le 27/06/2017 13:11

Voilà toujours pareil. On part à plusieurs et au final on se retrouve tout seul. Tout comme la mère qui était tombé sur le sentier de dos d'âne - 2 bras qui a glissé devant sa fille - les 2 autres étaient déjà à plusieurs kms plus bas.
Mieux vaut aller seul (on prend plus son temps-plus vigilant) qu'aller à plusieurs qui se séparent ce qui incitent forcément à vouloir aller plus vite pour pas trop faire attendre etc.
J'ai jamais compris ça, je cours dans les sentiers quand je vais seul ou je marche, mais si je suis avec quelqu'un on reste toujours à portée de vue... Bref ils doivent se sentier bien maintenant ses amis, c'est pas leurs fautes bien sûr mais si ils étaient ensemble les recherches auraient été plus facile donc plus de chances de survie si la chute n'est pas mortelle, surtout sur ce sentier :/

2.Posté par Commentaire 1 inutile le 27/06/2017 17:53

b[b[Beaucoup de gens préfère marcher a leur rythme,et c'est normal...
c'est un accident basta...

3.Posté par gilbert97440 le 27/06/2017 18:12

alors là je suis complètement d'accord. ou on va en groupe et reviens en groupe soit on va seul.
si je doit emmenés des gens en montagne c'est moi qui ferme la marche et je ramenne tout le monde à bon port . ça c'est encore une histoire ou je vais te montrer que je suis plus fort
que toi . les gars en montagne on a pas droit à l"erreur surtout pas à la réunion ou le climat change toute les heures pour ne pas dire minutes.
J’espère qu'on le retrouvera vivant et faire réfléchir aux accompagnateurs.

4.Posté par Réveillez vous le 27/06/2017 20:19

même a deux par deux ...une paire de talkie walkie a 40€....ca peux sauver la vie !

5.Posté par pfffffffffffffffffff le 28/06/2017 09:52

souhaitons vivement qu'on retrouve ce jeune homme même blessé, mais surtout en vie! bon courage à tous ceux qui participent aux recherches!

6.Posté par J''ai fait ce sentier aussi à 2. Pas le même rythme que mon ami.. je me suis retrouvée seule à marcher pendant des heures . Au final nous nous sommes retrouvés à saint Gilles . Mais c''est tellement dur .. j''espère qu''il le 29/06/2017 02:19 (depuis mobile)

Il est peut être à saint Gilles

7.Posté par :( le 02/07/2017 19:33

@Commentaire 1 inutile

Tout comme le vôtre. C'est normal de marcher à son rythme mais pourquoi venir à plusieurs dans ce cas ? pour se voir juste au point d'arrivée et départ ? autant y aller seul comme je dis ou prendre un verre avec des 'compagnons' c'est plus simple.

Simplement on part ensemble on reste ensemble dans les sentiers. Vous ne connaissez peut-être pas les 'règles' de base pour ce qui est des randonnées, trek de plusieurs jours etc. J'ai pu voir un ami de rando tomber dans le 'vide' sur le sentier de takamaka (glisser sur la mousse), heureusement que la végétation l'a retenue, on voyait la rivière dans le fond (environ 300m.) si on était pas là pour l'aider à ressortir de ces branches qui étaient comme un filet et qui l'ont sauvé, je ne sais pas ce qui se serait passer. Il aurait peut-être pu remonter seul ou pas, en tout cas même avec nous il avait du mal. Donc si comme vous dites je marche plus vite et je pars devant, je l'aurai peut-être revu au barrage ou pu du tout et j'aurai appeler les secours en voyant personne à la voiture. (à l'époque les téléphones portable étaient pas encore arriver ici).

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter