Société

Disparition de Mathieu Caizergues: Les traileurs toujours mobilisés

Samedi 18 Août 2018 - 07:48

Le temps passe et les efforts se poursuivent. De nouvelles recherches sont effectuées pour tenter de retrouver Mathieu Caizergues, le jeune gendarme mobile disparu au Maïdo le 23 juin 2017.

Il y a quelques jours, un petit groupe de traileurs, répondant à l'appel de la mère du jeune homme, est allé sillonner les sentiers, atteignant le bas de la falaise, munis de montres spéciales trail et de GPS.

Ce vendredi, sur les réseaux sociaux, l'un des sportifs a indiqué son intention de poursuivre les efforts et lancé un appel aux traileurs. "Ayant l’intention de poursuivre les recherches concernant la disparition de Mathieu Caizergues afin de trouver des infos, je serai sur le site exploré succinctement la semaine dernière (Roche Plate au pied du rempart de la table d’orientation) ce dimanche matin. Je fais appel aux traileurs munis d’un sabre afin de ratisser la zone. Rendez-vous à 8h au Ti Col du Maïdo", a-t-il indiqué dans une publication relayée par la page Retrouvons Mat

N.P
Lu 3840 fois



1.Posté par Dagober le 18/08/2018 14:06 (depuis mobile)

Même si les réunionnais sont pas nombreux sur le terrain, ils prient quand même pour lui, pour vous. Bon courage aux proches

2.Posté par incroyable le 18/08/2018 14:25 (depuis mobile)

Le PGHM leur a apporté son aide ? Ah non c'est vrai, c'est la sortie des familles.... ppffff

3.Posté par Filaplomb le 18/08/2018 17:27

Ce n'est pas le premier à disparaître dans notre île,de manières différentes La plus ancienne dans mes souvenirs,c'est celle des hauts de ST JO, une demoiselle GRONDIN si mes souvenirs sont bons .Dans le temps on a pensé à toutes sortes de choses qu'elle aurait pu subir.
Mais le cas de ce gendarme,cela me fait penser à coup comme des cas sous la présidence de VGE

4.Posté par Bryandoht le 19/08/2018 09:45

Une détermination hors du commun justifiée des parents, Ils ont raison de maintenir cette forme pression tant que l'affaire ne soit pas élucidée. Courage !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter