MENU ZINFOS
Faits-divers

Disparition de Mathieu Caizergues : Les recherches pour retrouver son corps reprennent


L'affaire de la disparition du gendarme mobile en juin 2017 à Mafate se poursuit. Les recherches pour retrouver sa trace reprennent, suite au combat judiciaire mené par sa famille. Des cordistes vont explorer pendant plusieurs semaines les pentes escarpées du Maïdo.

Par Isabelle Serre - Publié le Jeudi 3 Juin 2021 à 11:26

DR
DR
En octobre dernier, la chambre de l'instruction autorisait que de nouvelles recherches soient entreprises à l'endroit où Mathieu Caizergues, ce jeune gendarme disparu en juin 2017, a peut-être mortellement chuté.

Une décision prise suite à deux requêtes déposées en appel par la famille du gendarme mobile qui ne s'est jamais résignée à admettre la thèse de l'accident.

Mathieu Caizergues était parti en randonnée dans le cirque de Mafate avec un collègue de la brigade de La Possession, où il était en poste, et le mari d'une autre collègue militaire. Il n'est jamais revenu.

Selon nos informations, la société réunionnaise Acropro va donc procéder très bientôt à de très délicates descentes au Maïdo, au niveau de l'éboulis où l'enquête a estimé que le Montpelliérain était peut-être tombé. La société choisie est spécialisée dans les travaux en hauteur et dispose de plusieurs cordistes expérimentés qui vont intervenir en collaboration avec les services de gendarmerie.

"On nous a demandé de passer le secteur au peigne fin, nous confiait ce jeudi le gérant de la société d'Acropro. On cherche des restes éventuels qui auraient quatre ans. C'est une opération minutieuse qui va nous prendre plusieurs semaines".

Exploitation des téléphones des accompagnateurs

Fin juillet, les résultats de ces recherches seront communiqués à la juge d'instruction en charge du dossier. "Soit Mathieu est tombé là, on retrouve sa trace et c'est terminé. Soit, il n'y a rien et on continue", affirme Delphine Caizergues, la mère du disparu, toujours combative.

On se souvient que les magistrats de l'instruction avaient également ordonné en octobre 2020 que les téléphones des deux accompagnateurs de Mathieu - Pascal Q. et Christophe J. - soient saisis, ainsi que celui de la femme de ce dernier, pour exploitation. Des accompagnateurs qui, par ailleurs, sont toujours mis en examen pour "non assistance à personne en danger".

L'enquête avait failli être clôturée par un non-lieu fin 2019. Les nombreuses recherches qui avaient été effectuées à l'endroit où Mathieu Caizergues est censé avoir disparu étaient restées vaines.




1.Posté par Ornicar le 03/06/2021 12:58

Soyons sérieux: ce n’est pas au Maido qu’il faut chercher: ce pauvre garçon n’y est pas. Mais tout le monde sait, je pense, auprès de qui on peut, et on doit, obtenir des réponses et connaître la vérité....!

2.Posté par Jude le 03/06/2021 18:21

4 ans plus tard, tout le monde a changé de téléphone, soyons sérieux

3.Posté par eh oui! le 03/06/2021 18:44

C'est aussi vers ceux qui ont commencé et bâclé l'enquête qu'il faut se tourner!

4.Posté par pipo le 03/06/2021 19:08

Ok je vois, ça devient un peu comme la foire à neuneu ou le florilège ou la foire de Bras-Panon!
ça revient tout les ans, soyons sérieux!

5.Posté par Jozèf le 03/06/2021 19:13

Même pour nos ancêtres, les fouilles ne sont pas aussi nombreuses...
Y'a t'il eu un(e) reunionnais(e) chercher avec autant d'effort et d'amour ?!
Bref, qu'il le retrouve et que cette affaire soit élucidé car il y a anguille sous roche.

6.Posté par ein schtaïne le 03/06/2021 20:12

1.
l'art de parler pour ne rien dire..

7.Posté par Girondin du 50 le 03/06/2021 21:44

POST 1 : Toi tu as fait ma soirée mdr
Toi l'inspecteur Colombo ,tu devrais te rapprocher des enquêteurs puisque tu sais tout !

8.Posté par question le 03/06/2021 22:03

Drole d histoire tout ça... Partie avec 2 collegues en plus .... bizarre..

9.Posté par Manguo le 03/06/2021 22:14

@6
Au contraire, le post 1 a tout résumé. Cette affaire est très louche, les 2 dalons du jour savent des choses c est sûr. Si cadavre il y a au Maïdo, les mafatais auraient vu les papangues tourner. Avec les drones et compagnies, ils auraient retrouvé le corps à l époque des faits

10.Posté par Lulu le 04/06/2021 07:04

à 5.Posté par Jozèf le 03/06/2021 19:13 ben alors qu'est ce que vous attendez pour entreprendre les fouilles pour retrouver votre ancêtre???? c'est pas aux autres de le faire c'est à vous....pfff vous tenez une sacrée couche c'est clair!

11.Posté par Lulu le 04/06/2021 07:08

j'espère de tut coeur que cette mère puisse un jour trouver réponse à ses questions, bon courage à elle, et surtout ne lâchez rien!

12.Posté par coup de boule le 04/06/2021 08:09

@post 1
Effectivement le temps écoulé entre le moment où les "amis" ont fini leur ballade, et le temps où ils ont signalé la disparition, laisse la place à un transfert vers un autre lieu. L'analyse des téléphone, leur traçage, ont du montrer où ils ont été entre temps. Mais s'agissant d'un gendarme et de l'époux d'une gendarme ils savent comment "on" cherche, donc les téléphones ont du être éteints, ce qui peut certainement aussi être retracé. BREF! Il faut ''juste" que l'enquête soit bien faite, par des gens non liés aux "amis" du disparu.

13.Posté par Pollen le 04/06/2021 08:24

Tant qu'on ne retrouve pas le corps, cette histoire reste louche. Bravo à la maman pour cet acharnement, cette dévotion et la beauté de l'instinct maternel.
Qu'on retrace l'histoire de ce monsieur Mathieu et que la famille puisse enfin aller de l'avant

14.Posté par Lionel le 04/06/2021 10:22

Bjr as tous qui vas payer tous ça pour rechercher un homme disparue depuis 2017

15.Posté par tonton le 04/06/2021 15:20

Les auteurs se sont envolé depuis un moment.

Le recherchent n'ont pas abouti en 2017, pourquoi ils espèrent qu'ils trouvent qq chose maintenant ?

Très suspect.

16.Posté par patpiman le 05/06/2021 07:57

Je comprends cette maman... affreux de ne pas savoir !... et j espére que sa quête de vèrité avec cette énergie de l espoir naturelle à toutes méres aimantes aboutira un jour... bravo madame !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes