MENU ZINFOS
Faits-divers

Disparition de Julita Bénard : Sa compagne, soupçonnée d'avoir prémédité son meurtre, dans le box des accusés


Ce lundi, et pendant trois jours, Claudia Lauret, ex-compagne de Julita Bénard, comparait devant la cour d'assises. Soupçonnée de l'avoir assassinée le 29 juillet 2016, elle encourt la perpétuité. Le corps de la victime disparu au gouffre de l'Etang-Salé n'a jamais été retrouvé.

Par Isabelle Serre - Publié le Lundi 4 Avril 2022 à 05:55

Julita Bénard a disparu au gouffre de l'Etang-Salé. Un appel à témoins avait été lancé afin de la retrouver
Julita Bénard a disparu au gouffre de l'Etang-Salé. Un appel à témoins avait été lancé afin de la retrouver
"Peut-être que les gendarmes ne nous ont pas tout dit", "Si elle a été agressée, un bijou aurait pu tomber", confiait ce 2 août 2016 le père de Julita Bénard, le visage creusé par l'inquiétude après la disparition mystérieuse de sa fille, le 29 juillet 2016. Pendant ce temps, son fils inspectait scrupuleusement les roches du gouffre de l'Etang-Salé où la jeune fille aurait pu basculer. C'est tout du moins la première hypothèse que la famille et les proches avaient faite alors que depuis quatre jours elle se trouvait sans nouvelles de la jeune femme de 26 ans.

Peu après, une seconde thèse, celle d'une éventuelle agression, avait occupé les esprits. Car le soir des faits, Julita se trouvait avec sa compagne. Claudia Lauret avait indiqué aux gendarmes qu'elle avait été agressée par un inconnu alors que Julita s'était éloignée quelques minutes. Après avoir réussi à sortir des griffes de cet individu, Claudia avait constaté que Julita n'était plus là.

Un appel à témoins avait été lancé pour retrouver la vingtenaire de Montvert-les-Hauts. Mais, coup de théâtre, le 14 septembre, Claudia Lauret était interpellée dans l'est du département et placée en garde-à-vue. Les investigations des gendarmes avaient en effet fait porter leurs soupçons sur celle-ci. Alors que le corps de Julita Bénard n'avait toujours pas été retrouvé, sa compagne était mise en examen pour assassinat.
 

La jeune fille avait 26 ans. C'est sa compagne de l'époque qui aurait prémédité sa mort
La jeune fille avait 26 ans. C'est sa compagne de l'époque qui aurait prémédité sa mort
En 2017, après avoir accouché en prison, puis confié son bébé à sa mère, Claudia Lauret avait été libérée et placée sous contrôle judiciaire.

Ce lundi, et pour trois jours, son procès s'ouvre devant la cour d'assises. Près de six ans après les faits, Claudia Lauret va devoir s'expliquer sur la préméditation du meurtre de sa petite-amie de l'époque ainsi que sur son passage à l'acte. Elle encourt la réclusion criminelle à perpétuité.




1.Posté par LadiLafé le 04/04/2022 08:18

'' En 2017, après avoir accouché en prison, ''

Et le père serait Julita Bénard ? hollande avait raison alors !

2.Posté par FG le 04/04/2022 09:33

Qu'en disent les associations féministes ?

3.Posté par jlr le 04/04/2022 12:15

Elle n'a rien reconnu et il n'y a aucune preuve , seulement quelques faibles indices . Que va-t-elle pouvoir expliquer ?

4.Posté par jojo le 04/04/2022 20:56

eh ben mon colon , elle n'a pas quitté l'auberge ! ..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes