MENU ZINFOS
Société

Disparition d'Hubert Gerbeau, un spécialiste de l'histoire de l'esclavage à La Réunion


L'historien Hubert Gerbeau, qui se battait depuis plus d'un an contre la maladie, s'est éteint le 3 avril à Marseille à l’âge de 84 ans.

Par - Publié le Dimanche 4 Avril 2021 à 22:16 | Lu 2764 fois

Disparition d'Hubert Gerbeau, un spécialiste de l'histoire de l'esclavage à La Réunion
Peu connu du grand public, Hubert Gerbeau était un historien spécialiste de l'esclavage de renommée internationale.

C'est au Soudan, aujourd'hui le Mali, alors qu'il effectuait ses premiers travaux de recherches, qu'Hubert Gerbeau a découvert l'horreur du système de l'esclavage. Car ce système dont il est de bon ton dans certaines sphères d'affirmer qu'il est l'oeuvre des Européens, a en réalité mis en place par les Arabes, avec la complicité des Africains. Il a perduré jusqu’en 1957 au Soudan, alors colonie française, sans que grand monde n’y trouve à redire.
 
Rentré en France, Hubert Gerbeau qui aspirait à devenir journaliste, choisit d'être historien et se consacra à l'étude de l'esclavage. Sa carrière était lancée. D'abord comme professeur d'histoire en Guyane puis en Martinique, avant de se retrouver assistant d'histoire à la Faculté d'Aix, d'où il est nommé à La Réunion en 1968.
 
Hubert Gerbeau exerce alors 12 ans au Centre universitaire qui se trouvait alors avenue de la Victoire, en face de la cathédrale, où il monte le département d'Histoire et lance, avec méthode, rigueur et objectivité, les premiers programmes de recherche sur l'esclavage à La Réunion.
 
Enseignant au Centre Universitaire, Hubert Gerbeau occupe également de nombreuses responsabilités pour développer la recherche à La Réunion et dans l'océan indien.
 
On doit également à Hubert Gerbeau d'avoir formé de nombreux étudiants, réunionnais comme mauriciens, à l'Histoire et à la recherche historique.
 
Pour La Réunion, Sudel Fuma et Prosper Eve ont été parmi ses étudiants, puis ensuite ses collègues. Ses travaux, par leur rigueur et leur qualité, vont faire d'Hubert Gerbeau un des plus grands spécialistes français de l'histoire de l’esclavage, notamment dans notre ile et dans l'océan Indien.
 
Malgré ses importantes responsabilités comme universitaire, Hubert Gerbeau a dégagé du temps, pendant ses années réunionnaises, pour s'adonner à sa passion manquée, le journalisme. C'est ainsi qu'il a collaboré à plusieurs titres de chez nous, dont l'hebdomadaire Le Progrès, dirigé par Paul Hoarau, et la Revue fondée par Antoine Minatchy, Les Cahiers de La Réunion et de l'océan Indien. Rentré en France en 1980, Hubert Gerbeau a continué à animer et à diriger un centre d'études spécialisées sur les sociétés de l'océan Indien.
 
Resté attaché à notre île, il était revenu plusieurs fois ces dernières années pour participer à des manifestations et faire partager les connaissances qu'il avait de notre histoire.
 
A sa retraite d'universitaire, Hubert Gerbeau s’est lancé, sous pseudonyme, dans l'écriture romanesque sur fond d'intrigues liées à l'esclavage. On ne se refait pas.
 


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Ben oui le 05/04/2021 03:23

« Mise en place par les arabes avec la complicité des africains « : merci de dire la réalité des choses.

2.Posté par RIP le 05/04/2021 07:23

REPOSES EN PAIX.
PAQUES TE RESCUCITERA AVEC PLEIN DE LIVRES A LIRE et des HISTOIRES A RACONTER LA HAUT.
CONDOLEANCES A LA FAMILLE…
Après tant de personnages de l'histoire et des poèmes partis...

3.Posté par Le Jacobin le 05/04/2021 08:44

Paix à son âme.

Effectivement l'esclavage existait et existe encore de nos jours en Afrique entre Africains sans que les Africains sen offusques.

Des Mères maquerelles arraches des enfants dans les villages pour l'esclavagisme dans les grandes ville.
Brimades
Prostitutions
Punitions
Travailles forcés

Les biens pensants Parisiens Antillais qui demandent une rançon à la France pour sa participation à la déportations des Africains dans les Caraïbes se gardent bien de former un bataillon pour libérer ces enfants de l'enfer d'une enfance anéantie par la douleur, et par ricochet se rendent complices de cette situation de honte.

Ces Associations réclament de l'argent pour dédommager qui 300 ans après??.?? eux mêmes et leurs proches une façon bien pensante de manger sur le cadavre.

Foutez moi la paix je ne vous ai rien demandé !

4.Posté par euréka le 05/04/2021 09:23

C'était un universitaire pétillant d'intelligence et un homme de grande qualité . Condoléances aux siens et merci pour ce qu'il a fait.

5.Posté par Zorro le 05/04/2021 10:25

Bien triste de cette perte...
Il a été nommé à la Réunion en 1968.
L'ile ne disposait pas alors de cette classe politique localiste de mous du bulbe que le Monde nous envie et qui aurait veillé au grain si elle avait existé.
En vertu du principe intangible et reconnu que la Réunion n'a rien à apprendre de l'extérieur, elle aurait certainement déniché un cousin ou un ami d'untel ou d'unetelle doté de compétences égales à celle d'Hubert GERBEAU et dont le principal diplôme aurait été d'être né ici.
O TEMPORA O MORES

6.Posté par Jozèf le 05/04/2021 10:40

Vous me faites rire...
Ce que les africains faisaient "entre eux" n'avaient rien de comparable avec ce que les arabes et les européens ont fait!
Le système de traite des hommes est bien une chose des arabes et des européens. Les africains n'ont jamais mis un système comme cela en place même si il existait de "l'esclavage" sur cette terre.
Les arabes et les blancs ont industrialiser cette ignoble choses avec la complicité de certains africains en les corrompant avec armes, expansion de leurs royaumes, etc... Personnes ne parlent des luttes des peuples africains contre les arabes et occidentaux, non, il est plus facile de dire, nous avons abobli l'esclavage (merci nous bourreaux/sauveur), regardez eux ils le font avant nous, on a juste copier.
Continuez à croire aveuglement ce que certains raconte... Béééh
Sans complice, personne ne pourrait rentrer chez moi, il suffit d'ouvrir la porte à un escroc pour qu'il me vole lors de mon absence.
Ici à la réunion, on nous fait croire que si l'on devient indépendant, on serait comme Mada, les Comores, etc..
Notre cerveau a été pourri avec des paroles pour que l'on pense ainsi et que l'on transmette cela au plus jeune du coup, on reste "assisté" fier d'être plus français que réunionnais alors que beaucoup y ont jamais mis les pieds et ne connaissent pas le mépris que beaucoup(pas tous) subissent.
Comme disait un certains monsieur:
Tir malol dann zyé !

7.Posté par En passant le 05/04/2021 11:24

Dans ses travaux scientifiques, comme dans la vie ordinaire, Gerbeau a toujours su conjuguer honnêteté intellectuelle , humanité et générosité .
La connaissance de 'Histoire de l'esclavage lui doit beaucoup . Loin des dénis, comme des manipulations de toute nature, il laisse une œuvre scientifique exceptionnelle
Merci Hubert Gerbeau, un grand savant et un grand humaniste.

8.Posté par MT CRISTO le 05/04/2021 11:40

Je rends hommage à Hubert Gerbeau grand historien amoureux de la Vérité contrairement à d'autres historiens qui ont passé leur temps à falsifié l'Histoire pour servir des intérêts politiques. Qu'il repose en Paix.

9.Posté par jlr le 05/04/2021 11:54

@Jozef6 : ça vous fait rire ?

10.Posté par Philippe BESSIERE le 05/04/2021 12:05

L’esclavage n’est pas l’invention d’un peuple particulier, il a été généralisé partout depuis l’Antiquité. C’est le système mercantile européen qui a racisé les esclaves. Le mot « noir » est alors devenu le synonyme d’« esclave ». Dans notre aire indianocéanique, le « kafir » était un infidèle sans connotation de race à l’origine, le « cafre » deviendra le « noir esclave ». La colonisation française en Afrique n’a pas supprimé l’esclavage parce que son objectif était d’abord le travail forcé des populations. Ainsi, à La Réunion « l’engagisme » n’a été qu’une autre forme de travail servile.
N’essayez pas d’enrôler défunt Hubert Gerbeau dans une mauvaise croisade !

11.Posté par dudule974 le 05/04/2021 12:20

Un petit rajout sur Ce Monsieur remarquable.

dans sa pièce l'esclave", Marc Kichenapanaïdou, cite plusieurs extraits de ouvrages de .M Gerbeau ".
i
il les place, dans la bouche de l'un des 2 prêtres de la pièce.

je précise que j'ai été l'un des acteurs à la création de cette pièce. C'était .... il y a très longtemps.

12.Posté par dudule974 le 05/04/2021 12:29

Sur l'esclavage . Malheureusement , il a toujours existé , sur tous les continents .
Arabo-musulmans , occidentaux, africains , asiatiques , amérindiens.
le réduire, seulement, à la France relève de la mauvaise fois. ce qui, bien sur n'excuse pas.
Récemment nous avons eu des cas en Libye.

Les ouvriers qu ont construit les stades de foot pour la coupe du monde au Qatar ,avaient des conditions proches de l'esclavage..

Enfin; oui M.Gerbeau a été un grand homme, il a énormément fait pour la dénonciation de l'esclavage

13.Posté par jlr le 05/04/2021 17:02

@10 Philippe : tu devrais intervenir plus souvent pour qu'on puisse lire des remarques intelligentes et vraies ; mais je ne suis pas sûr que ça servirait réellement ...

14.Posté par En passant le 05/04/2021 21:53

M. Bessière
"Ainsi, à La Réunion « l’engagisme » n’a été qu’une autre forme de travail servile."
Vraiment?
Si c'est une opinion elle vous engage .
Si c'est un fait d' histoire : tout simplement non.

15.Posté par gerard le 06/04/2021 06:26

R I P mais j'attends les critiques de nos politiques qui vont encore dire qu'il n'a pas d'ancrage Réunionnais et qu'il est venu de la bas pour former et apprendre aux Réunionnais leur histoire

16.Posté par Candide le 06/04/2021 07:39

Il me semble que l'esclavagisme a été aboli en France avant l'arrivée de Napoleon Bonaparte , mais dès que celui ci devient empereur , l'esclavagisme avait repris des plus belles .
Est ce avec l'initiative des arabes ou des africains pour faire plaisir à Napoléon ? Mais non c'était pour faire plaisir aux blancs Antillais privés de main d'oeuvre gratuit et aussi aux gros propriétaires terriens à la peau blanche réunionnais

17.Posté par ZHERISSON le 06/04/2021 09:03

Revoir votre géographie, Pierrot, le Soudan est toujours la, et le Mali est carrément à l'opposé....

18.Posté par Jeune Créole et aussi descendant d’esclave le 06/04/2021 09:15

À tous les biens pensants et pseudos historiens .

Tout d’abord hommage à ce grand Monsieur qui fut ce qu’on peut appeler un HISTORIEN .

Nous sommes nombreux à penser que si nous étions là à cette époque nous aurions tout fait pour que l’esclavage ainsi que l’engagisme n’aient pas sa place sur ce territoire !!! La France avait « suffisamment » de gueux , de serfs et autres gens serviles à expatrier sur cette île Bourbon !!!
Ainsi la Réunion d’aujourd’hui serait différente.
C’est ce que vous auriez souhaité ??
J’ai presqu’envie de dire moi aussi !!!
Ainsi les gens , les pseudos historiens .... qui pissent aussi facilement sur la France seraient entrain de pisser ailleurs sur leurs dictacteurs, chefs de village et autres maharadjas ....

Malheureusement si on réécrit souvent l’Histoire de la Réunion à sa guise (en fonction de son étiquette politique ou de son anti France )
on ne la refait pas !! Quel dommage !

19.Posté par comarese le 06/04/2021 10:23

Merci Jozèf Post.6 pour vos paroles sensées et humanistes. Aujourd'hui, alors que la 'bête immonde' est lâchée, vous lire dans ce torrent de bêtise, d'insulte et de haine redonne courage et raison.

20.Posté par coco le 06/04/2021 13:06

c'est vraiment affligeant de lire tous ceux qui s'évertuent à exonérer la FRANCE et autres pays européens de leur responsabilité dans ce crime conte l'humanité qu'est l'esclavage! comme s'ils disaient : c'est pas nous, ce sont les arabes (encore eux ! LOL) et les africains eux même les coupables; nous on ne faisait juste que de passer par là... et on en a un peu profité, c'est tout!

PAUVRES MINABLES QUI NE RECONNAISSEZ PAS LE CRIME DE VOS ANCETRES !

21.Posté par GERBEAU Solveig le 07/04/2021 13:18

Nous sommes très émus et touchés par tous vos messages concernant notre père.
Merci à vous tous qui lui rendez hommage.
Merci à celles et ceux qui ont proposé des actions en sa mémoire.
Vous lire aujourd'hui, juste avant ses funérailles, est d'un grand réconfort.

Solveig et Jean-Frédéric GERBEAU, ses enfants.

22.Posté par Marie-Claire S. le 07/04/2021 16:44

M.Gerbeau était mon professeur d’histoire au Centre Universitaire de la Réunion , rue de la Victoire à Saint-Denis.Un excellent pédagogue qui savait capter l’attention de ses étudiants par son érudition , sa gentillesse , sa bienveillance .Loin de l’acrimonie de certains professeurs actuels.Reposez en paix, Monsieur Gerbeau.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes