Société

Discorde dans le secteur des TIC

Jean-François Séguineau est chercheur en informatique à la retraite. Installé à La Réunion, il milite pour le développement du haut débit au niveau local. Aujourd’hui, il nous explique quelles raisons l’ont amenées à claquer la porte d’une commission locale créée pour réfléchir sur l'évolution du haut débit.

Mercredi 24 Septembre 2008 - 07:08

Discorde dans le secteur des TIC
Il y était entré avec des projets ambitieux, plein d’espoir de voir une commission améliorer le haut débit à La Réunion. Cet ancien chercheur souhaitait notamment réfléchir au développement du télé-travail, une solution parmi d’autres pour éviter l’encombrement des routes. "Mais pour faire du télé-travail, il faut du haut-débit".
Jean-François Séguineau imaginait également créer une plate-forme test réunionnaise qui recevrait les dernières technologies.
Il souhaitait également faire réfléchir la Région sur la Maison des Civilisations: "Elle pourrait ne pas se cantonner à un travail de mémoire, mais s’ouvrir sur l’avenir et devenir une vitrine des technologies de demain" explique-t-il.
La pomme de discorde a démarré lorsque la commission a décidé de réaliser une enquête sur les attentes de la population en terme d’Internet.
Discussions houleuses et plusieurs échanges de mails, rien n’y a fait. Les divergences d’opinions ont conduit Jean-François Séguineau à quitter cette commission issue d’une association spécialisée dans le secteur des TIC à La Réunion, et financée sur fonds publics.
"On ne devrait plus en être à faire un état des lieux. Ça déjà été fait par les opérateurs, les chiffres sont là. Désormais il faut réfléchir à améliorer la prestation et investir", annonce ce passionné.
Il rappelle qu’il n’est pas normal d’attendre plusieurs minutes pour qu’une page se télécharge. "A Mafate, à St Philippe ou à St Denis, tout le monde veut utiliser Internet dans de bonnes conditions. Les professionnels le savent déjà, les sondages l’ont montré, les gens veulent accéder au texte, à l’image et au son".
La commission devrait malgré tout réaliser cette enquête qui recensera les besoins de la population, et à travers leurs réponses, ils tenteront d'y voir plus clair dans le paysage des TIC à La Réunion...
Une perte de temps pour Jean-François Séguinot. Pour lui, le temps n'est plus aux sondages, mais à l'action!

Melanie Roddier
Lu 2683 fois



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie