Société

Dipavali : Une fête de la Lumière sans alcool à St-André

Mardi 24 Octobre 2017 - 17:58

Dipavali : Une fête de la Lumière sans alcool à St-André
Saint-André se pare aux couleurs du Dipavali. Afin que la fête de la lumière se déroule dans les meilleures conditions, un arrêté municipal interdit la vente, le transport et la consommation de boissons alcoolisées de 14h00 jusqu'à la fin du défilé ce samedi 28 octobre 2017. 
Pour le maire, Jean-Paul Virappoulé, il s’agit de "limiter les accidents de la route causés par la consommation de l’alcool et à la vitesse excessive". 

Par mesure de sécurité, en raison de l'état d'urgence et du plan vigipirate, les boissons non alcoolisées seront transportées uniquement sous forme de gobelet en plastique ou en carton et bouteille en plastique.

L’arrêté concerne également tous les établissements à débit de boissons ou commerces installés sur le trajet du défilé du Dipavali le samedi 28 octobre au centre ville et dans un rayon de 250 m de la manifestation. 

Pour ce qui est des stands de restauration, la vente sur le domaine public sur l'itinéraire de la manifestation est interdite sauf autorisation du service Domaine public de la mairie de Saint-André. L'utilisation de bouteilles de gaz et l'utilisation de barbecue sont aussi interdites sauf autorisation de l'autorité investie du pouvoir de police. 

Les infractions seront relevées conformément aux lois et règlements en vigueur, rappelle la mairie.

Coté circulation, les rues seront fermées et le stationnement interdit dans le centre-ville à partir de 13H jusqu’aux environs de 23H30, samedi 28 octobre.

N.P
Lu 4291 fois



1.Posté par Rra le 24/10/2017 23:54 (depuis mobile)

Dipavali vira combien de dépenses combien à cause ou arrange pas un peu chemin du centre faire mieux encore des kilomètres. Embouteillages dans le centre ville déviation a partout 👎👎👎👎

2.Posté par Fjhg le 25/10/2017 00:00 (depuis mobile)

Sans alcool Jean Paul ou la tombe su ou tête juste pour dire où la marque le point mi habite St André mi connais comment ou tourne ou films combien l'auto casser n'aura ça ou dit pas !!!!!!!

3.Posté par Ti baptiste le 25/10/2017 15:28

Ah si le Dipavali pouvait enlever de la tête de certains l esprit baiseur de paket ce serait déja une bonne chose, mais mi pense pas que ce sera possible quand l est dans l ADN meme de ces personnes

4.Posté par Kaloupillé le 26/10/2017 15:20

Combien Coute la Fête de PAVALI ... à St André à l' île de la Réunion ? Combien le Conseil Général Partage t- il cette Somme et de Combien pour cette MASCARADE qui n' a rie à voir avec des vrais Réunionnais ?

5.Posté par nirmal le 26/10/2017 17:53

Je réponds à Kaloupillé, le Dipavali est devenu une fête créole multiraciale, multiculturelle & multireligieuse. Il intéresse plus les créoles que les hindous, qui, eux sont devenus spectateurs. Les créoles s'exibent aux sons des tam-tam, défilent en tant que divinités hindoues, profitent de l'occasion pour montrer leur talents indiens à la bollywodienne. Les vrais réunionnais sont les malbars et les clowns sont les créoles.

6.Posté par Malbar 974 le 27/10/2017 18:36

Et j'ajouterai que ces mêmes créoles dont les descendants méprisaient les malbars en considérant l'hindouisme comme religion satanique ont embrassé de plein fouet sa culture en courant derrière toutes les manifestations cultuelles ou culturelles. Ils se sont convertis eux-mêmes oubliant complètement leur identité. Même à se marier avec des malbars pour devenir malbars alors que l'hindou est basée sur la naissance et non sur la conversion ou le mariage. Nous assistons là à un changement total de la société ce qui me pousse à dire que cette reversion est dûe au KARMA, on fait du mal on récolte le mal, on méprise on adopte, on aime pas la couleur de peau colorée on le devient, on moucate l'hindouisme on le devient par malédiction. Quant à nous les puristes plus de place pour nous dans tout cela, dehors et regardons.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter