Courrier des lecteurs

Dimitri Rangama Petchy : "Renforcer l’ancrage territorial des politiques publiques"

Tribune libre de Dimitri Rangama Petchy, délégué Les Républicains de la 7ème circonscription de La Réunion :

Lundi 10 Décembre 2018 - 13:18

La crise sociale qui a secoué La Réunion ces dernières semaines au travers de ce mouvement des gilets jaunes a marqué une rupture face à un modèle de développement qui ne correspond plus aux enjeux de notre territoire.

Longtemps ignoré voire sous-estimé, ce sentiment d’un profond mal-être face aux inégalités sociales, face à la vie chère, face à ce manque de visibilité sur l’avenir, a engendré une situation sans précédent. La vie politique réunionnaise est à un tournant historique, il est aujourd’hui nécessaire de repenser un nouveau modèle de développement économique et social pour notre territoire.

Favoriser la concertation avec les acteurs du territoire dans les différentes étapes de la mise en œuvre des politiques publiques

Les acteurs de la cohésion sociale et du développement économique local doivent être amenés à redéfinir, recomposer, restructurer et réévaluer leurs projets dans un environnement économique très spécifique, marqué par de grandes problématiques socio-économiques.

Il est crucial de concevoir des politiques publiques en suivant une approche englobant les trois dimensions de l’ancrage territorial : économie, social, environnement ; et ceci dans une démarche participative, impliquant le dialogue avec les acteurs du territoire (Etat, collectivités territoriales, organismes publics etc.). Cette concertation contribuera à la définition de politiques de développement efficaces pour répondre aux enjeux territoriaux de compétitivité, de créations d’emplois, de protection de l’environnement et de lutte contre la pauvreté.

Sortons d’une logique dans laquelle les politiques sociales et économiques seraient décidées de façon technocratique au sein des hautes administrations, pour aller vers une logique de proximité et de démocratie participative dans laquelle les citoyens seront les fers de lance de l’émergence d’actions publiques répondant aux préoccupations et difficultés sociales, économiques et environnementales.

Les réseaux de formations publics et privés, les organisations interprofessionnelles et syndicales doivent être mobilisés en vue de développer les compétences professionnelles et être des relais forts pour les différentes catégories socio-professionnelles. Il est également nécessaire d’accompagner et de renforcer les réseaux associatifs, créateurs de liens sociaux dans les quartiers.

Transparence et évaluation des politiques publiques

Évaluer nos politiques publiques ne répond pas seulement à un impératif budgétaire. Il s’agit aussi et surtout d’améliorer l’efficacité et l’efficience des interventions publiques qui sont un enjeu majeur sur nos territoires où un niveau élevé des dépenses publiques se conjugue à une défiance croissante à l’égard des institutions politiques et des élus. C’est pourquoi une démarche objective d’évaluation de l’impact des politiques publiques est nécessaire.

Il s’agit de structurer une démarche d’évaluation qui définit des indicateurs chargés de traduire les effets engendrés par les politiques menées. La diffusion des bonnes pratiques dans les collectivités territoriales doit permettre de faire du dispositif d’évaluation un véritable outil au service de la performance territoriale. La transparence sur l’utilisation des fonds publics doit légitimer les interventions politiques au profit des Réunionnais.

Un nouveau modèle équilibré tourné vers l’innovation et la solidarité territoriale 

Le nouveau modèle de développement économique de La Réunion, considérant les objectifs fixés par l’Europe et la nécessité de s'intégrer économiquement dans la zone Océan Indien, doit se construire sur le potentiel d’innovation important et le dynamisme d’un tissu économique constitué à 90 % de TPE. Ces entreprises doivent bénéficier des leviers de la formation, du financement, de la valorisation de la recherche, et de l’ouverture sur l’extérieur.

La nouvelle dynamique économique doit s’appuyer sur trois grands enjeux. Premièrement, il s'agira de soutenir une commande publique orientée comme levier d’ancrage territorial des entreprises et de développement des territoires.

D'autre part, le deuxième pilier doit porter sur le développement de l’île à travers le soutien renforcé aux secteurs économiques stratégiques créateurs d’emplois, à savoir les TIC, le tourisme, l’agroalimentaire et l’agriculture.

Enfin, le dernier enjeu réside dans le renforcement de la solidarité territoriale afin de favoriser un développement équilibré, la réduction des écarts de richesse et l’accessibilité aux services publics pour le plus grand nombre.

La mise en œuvre de ces grands axes préfigure des changements de gouvernance et donc une nouvelle façon de faire de la politique : une politique territorialisée au plus près des Réunionnais.
Dimitri Rangama Petchy, délégué Les Républicains de la 7ème circonscription de La Réunion
Lu 1923 fois




1.Posté par klod le 10/12/2018 18:37

marrant , c'est intéressant , mais cet" étrange sentiment" de déjà lu et entendu si tan de fois ......................... depuis 70 ans

a quant du "REEL" ?

2.Posté par MARTIN LANE le 10/12/2018 20:57

On ne veut plus discuter : on veut vivre et ça fait 40 ans qu'on nous maltraite, on n'a plus le temps de discuter, surtout pas avec les représentants et les descendants de ceux qui nous vendent !!

3.Posté par Bof bof le 11/12/2018 01:00 (depuis mobile)

On dirait une dissertation pour un concours. De jolis mots, mais aucune problématique dégagée et aucune solution pratique proposée. Je mets un petit plus pour la prose. 7/20. Copie à revoir

4.Posté par Pierre le 11/12/2018 09:20

Il faut un renouveau chez les élus, les jeunes sont compétents aujourd'hui

5.Posté par Richard Zoreil de Sin Dni le 11/12/2018 10:25

comment voulez-vous que la population comprenne ce que vous souhaitez mettre en place en écrivant de la sorte :
Sortons d’une logique dans laquelle les politiques sociales et économiques seraient décidées de façon technocratique au sein des hautes administrations, pour aller vers une logique de proximité et de démocratie participative dans laquelle les citoyens seront les fers de lance de l’émergence d’actions publiques répondant aux préoccupations et difficultés sociales, économiques et environnementales.

Je ne comprends pas ou vous voulez en venir vous ne pouvez pas faire plus simple ?

6.Posté par Bien dit le 11/12/2018 14:17

une nouvelle vision...en attendant des actions sur le terrain

7.Posté par JORI le 12/12/2018 11:24

3.Posté par Bof bof le 11/12/2018 01:00 (depuis mobile)
C'est comme pour les discours de macron, très belle prose à chaque fois mais ce n'est pas ça qui nourrit, pas intellectuellement, mais physiquement les français.

8.Posté par JORI le 12/12/2018 11:49

4.Posté par Pierre le 11/12/2018 09:20
c'est aussi ce que dit super cumulard didix robertix, c'est pour cette raison qu'il a soutenu sinimalé, vira, fontaine (à une époque), etc et dernièrement le très jeune poudroux aux législatives partielles.

9.Posté par benoit le 12/12/2018 11:57

a la reunion on a plus l'ancrage des hommes des femmes politique 1 homme 2 mandats 1 ou 2 fonctions

10.Posté par Pns le 13/12/2018 06:32 (depuis mobile)

Totalement inutile..ce personnage aime le.violon apparemment..

11.Posté par Bof bof le 13/12/2018 13:07 (depuis mobile)

T’es hors sujet Jori. Je parle du texte écris par Dimitri, et tu me parles de Macron. C’est quoi le rapport mec?
Toi t’as même pas 7/20. T’es hors sujet. Je corrige pas ta copie.

12.Posté par Un jeune le 14/12/2018 11:47

y a marre des vieux politiques qui remplit zot poche...du changement

13.Posté par MARTIN LANE le 16/12/2018 00:58

@ 12 oui du changement : c'est un vieux crouton qui te le dit : mais si tu votes pour les listes qu'on te propose, tu deviens toi aussi, un vieux crouton,. Prend le pouvoir : tu as l'audace, la vision de l'avenir, la volonté de briser les chaines va... C'est de ton autodétermination, de ton futur, de ta liberté d'entreprendre de de ton bien vivre qu'il s'agit...brise les règles, demande ton dû et celui de ceux qui t'on fait naître , soit libre et bat -toi... Ils ne sont debout que parce que nous sommes à genou. ( et ils sont vieux)

14.Posté par JORI le 16/12/2018 12:54 (depuis mobile)

11. Bof bof. Excusez moi d'avoir émis une comparaison avec le discours de votre macron !!.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie