MENU ZINFOS
Sport Réunion

Dimitri Pavadé : “Le handicap n’est pas un frein dans le sport".


Champion de France et vice-champion du monde en 2019, recordman de France en 2020 en saut en longueur, le Réunionnais Dimitri Pavadé, le "ti kartouche" au très beau palmarès, ne cesse de briller par ses performances de haut niveau. Amputé de son tibia droit en 2007, suite à un accident de travail, ce Possessionnais de 31 ans s’entraîne avec une prothèse presque tous les jours pour réaliser son rêve : devenir coach en équipe de France et décrocher la médaille d’or aux Jeux de Paris en 2024.

Par - Publié le Dimanche 11 Juillet 2021 à 06:00

@credit photo Florent Pervillé
@credit photo Florent Pervillé

Dimitri Pavadé a été auparavant médaillé d’or au lancer de javelot en 2016, puis médaillé d’argent en hauteur la même année. Il est aujourd’hui un athlète handisport confirmé en saut en longueur et porte haut l’étendard de sa discipline : le handi-athlétisme afin qu’elle soit reconnue partout dans le monde. 

Son histoire

Muni de son BEP Mécanique Motocycle en 2007, Dimitri est embauché comme manutentionnaire sur les quais du Port puis un soir lors d’une manutention, l’imprévu surgit : "Je me suis fait percuter par le contrepoids d’un chariot élévateur de 18 tonnes. Il me renverse littéralement et entraîne ma jambe droite sous les roues”.

 Le diagnostic est sans appel, il doit se faire amputer. 

Au fond de moi-même, je sais que l’amputation est la seule issue possible. J’accepte donc mon destin en sachant que ma vie ne sera plus la même. Mais au moins, je suis là”. 

 

@credit photo Florent Pervillé
@credit photo Florent Pervillé


Nouveau départ

La convalescence et la rééducation se succèdent. Avec une prothèse, il est à nouveau sur pied en juin 2008. Dimitri suit alors une formation d’employé libre service. Il signe son premier CDI en 2011 en tant qu'hôte de caisse à Jumbo Sainte-Marie jusqu'à fin 2013. Même si son métier lui plaît, il veut changer d’air et décide de déposer sa candidature pour une reconversion professionnelle en Métropole. 

Ma candidature a été retenue. Je quitte tout, ma famille, mes amis, mon loisir et mon boulot. Me voilà à Clairvivre, petit village de Dordogne pour une nouvelle aventure en formation en tant que technicien orthoprothésiste en janvier 2014 pour une durée de 17 mois“.

Un stage bouleversant

Dimitri Pavadé effectue un stage dans une des plus grosses boîtes de métropole, la société Lagarrigue. Il aime ce qu’il fait et l’ambiance est au top. 

"Cette nouvelle pratique me plaît. Les employés admirent mon investissement, la rigueur de mon travail et me font savoir que je suis un bon élément. Je rencontre Alain Montean, le PDG de la boîte. Une rencontre qui bouleverse ma vie. Nos échanges sont positifs et nos projets s’accordent. Il me propose de m’embaucher après l’obtention de mon diplôme et de lancer un partenariat de sponsoring para-athlétisme. Je ne pouvais qu’accepter cette opportunité incroyable et offerte avec le cœur. Rempli d’émotions, les étoiles plein les yeux : je me vois déjà loin”.

Lire la suite sur le blog ou sur la page Facebook.




Karoline Chérie
Passionnée par l'image en tant qu'amatrice, j'ai commencé à passer à l'action il y a quelques... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Ouais... le 11/07/2021 12:42

Même pas besoin de lire l articles, les images suffisent, la détermination c est tout ce qui compte... Bravo

2.Posté par jaimedormir le 11/07/2021 18:23

Bravo un très bel exemple de réussite je m'incline devant cet homme avec un mental d'acier félicitation

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes