MENU ZINFOS
Revue de presse

Dimanche 8 juillet 2012


Par . - Publié le Dimanche 8 Juillet 2012 à 08:07 | Lu 1006 fois

Dimanche 8 juillet 2012
"Le Guillaume tient le bambou". Voilà un titre étonnant voulu par le Quotidien. En fait, le journal consacre un dossier sur les vertus de cette plante multi-services. A la fois "une plante, un matériau et un aliment", le bambou est toujours prêt à nous étonner.

Le Journal de l'Ile consacre sa Une et un dossier sur ces personnages publics qui "sont partis de rien". "Issus de familles modestes ou de quartiers sensibles, autodidactes, ils n'ont pas hésité à faire des sacrifices pour concrétiser leur rêve. Des modèles pour certains".

Faits-divers

Un nouveau drame conjugal qui aurait pu mal se terminer hier au Tampon. Pendant une violente dispute, un homme aurait aspergé sa compagne de thé brûlant. Tous deux sont résidents de la tour des Azalées, au 5e étage. La compagne a fui l'appartement pour se réfugier chez une voisine située au 10e étage, c'est là que l'alerte sera donnée. Arrivés sur place, les pompiers retrouvent la personne blessée dans la baignoire. Elle et son amie ont eu effectivement l'idée de faire couler de l'eau froide sur les parties du corps atteintes. La victime a été prise en charge avant d'être transférée à l'hôpital de Terre Sainte. Entre-temps, les sapeurs pompiers avaient prévenu les forces de l'ordre. Rendus sur place, les gendarmes n'ont pas eu de mal à arrêter le concubin qui n'a pas opposé de résistance. Il sera amené dans les locaux de la gendarmerie du Tampon. Sa compagne aurait, elle, été brûlée au second degré sur près de 18% du corps, relate le Journal de l'Ile.

L’automobiliste ayant causé la mort d’un piéton de 36 ans, vendredi soir, est toujours activement recherché. L’enquête se poursuit, écrivent vos deux journaux. On en sait désormais un peu plus sur l'identité de la victime. Jean-Wilfred Metanir avait 36 ans, il habitait Saint-Gilles-les-Hauts et non la Saline-les-Bains comme cela avait été annoncé quelques heures après cette accident.

Les feux de cannes comme un mauvais film. Deux hectares sont encore partis en fumée dans la nuit de vendredi à Saint-Pierre. Alertés peu après 20h30, les soldats du feu sont parvenus à éteindre l'incendie vers 00h30.
 
Société

La communauté comorienne célébrait hier l'indépendance obtenue il y a 37 ans. L’association des étudiants comoriens avait concocté un programme au gymnase Reydellet du bas de la rivière à Saint-Denis. Stands, découvertes culturelles et culinaires, danses traditionnelles ont rythmé la journée. Des collectes pour les victimes des inondations de cette année ainsi que pour la construction d’une mosquée et d’un centre culturel dans ce quartier étaient également organisées, écrit le Jir.




1.Posté par noe le 08/07/2012 08:30

1)Bambou : ça sert aussi de fouet
2)Cannes : nettoyage par le feu pour pouvoir livrer ses cannes avant les autres en quelques coupes au lieu de les faire sur plusieurs mois ...
3)Accident : l'écraseur doit être bien recherché et bien puni pour hommicide ...
4)Drame conjugal : encore un autre ? ça ne finira jamais ces règlements familiaux à coups de brûlure , de couteau , de feu ...tout est bon pour les machos pour dire que tout leur appartient même la femme !
des coups de fouet de bambou sur la place publique , SVP !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes