MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Diglossie n’est pas bilinguisme


- Publié le Mercredi 16 Mars 2016 à 21:33 | Lu 1419 fois

Diglossie n’est pas bilinguisme
Le bilinguisme c’est parler deux langues (français et anglais, allemand et chinois, arabe et grec etc.) tandis que la diglossie c’est parler une langue et un patois (français + patois de la vallée de la Bruche, par ex.).

Dire à des enfants (et à leurs parents) qu’ils sont bilingues alors qu’il pratiquent une diglossie (français + kréol), c’est leur mentir.

Il n’y a pas de honte à être diglosse, du moment qu’on le sait et qu’on l’apprécie.

Depuis un peu plus de 40 ans, des gens cultivés mais politiquement très (dés)orientés ont cru bon mettre notre créole réunionnais au rang d’une langue alors que c’est un patois (je n’ai pas écrit « alors que ce n’est Qu’un patois »).

La différence entre un patois et une langue est la même que celle entre un cyclomoteur et une motocyclette.
Tous deux ont deux roues, un guidon, un moteur et une selle mais tous deux n’ont pas la même puissance.

Outre le nombre de mots (un peu moins de 2 500 mots pour le créole et plus de 80 000 pour le français), c’est l’étendue de son emploi qui fait d’un idiome qu’il est un patois, un dialecte ou une langue.

Le patois, c’est au maximum un département, un dialecte c’est deux départements, une langue régionale s’étend sur plusieurs départements (occitan, par ex.) et une langue est utilisée sur tout le territoire (France, Angleterre, Espagne etc.).

Deux choix aberrants ont été faits au départ : affirmer que notre créole est une langue et prétendre qu’il ne fallait surtout pas l’écrire comme le français, dont il est issu à plus de 90 %.

Un choix retenu par Chaudenson, Baggioni, Armand, Marimoutou (le frère du nouveau recteur), Honoré, Gauvin, Waro.

Robert Chaudenson a été le seul à avoir admis, dans une conférence à l’université du Moufia à laquelle j’ai assisté, que ce choix de graphie était erroné. Ce qui n’a pas empêché les autres de persévérer, à tort, dans cette voie.

An randan notre patwa difisil a lir é a ékrir, no zami si desu nomé se son fé lé zotantik foswayeur du kréol.
Il ne faut pas, comme Axel Gauvin, nier la réalité (débat avec moi sur Antenne Réunion) : à Saint-Denis, en tout cas, je n’entends quasiment plus les gamins parler entre eux en créole.

D’autant plus que les petits Mahorais eux-mêmes parlent français entre eux lorsqu’ils jouent. Leurs parents leur ont d’ailleurs formellement interdit de s’exprimer en créole.

Quel avenir pour notre créole ?
Il est sombre, très sombre.

Ce n’est pas en assurant des cours de LCR « an kréol » ni en poursuivant des licences et des masters de « kréol » que l’on va pérenniser notre patois.

Pour l’instant, seuls nos ségatiers et maloyeurs assurent véritablement la survie du créole réunionnais.

Mais comme le mauvais pli a été pris et transmis par les défenseurs auto-proclamés de notre idiome réunionnais, il est à craindre, si l’on ne redresse pas la barre (c’est très mal parti !), que d’ici à vingt-cinq ans plus personne ne s’exprimera dans notre charmant créole à La Réunion.

Il s’éteindra de sa belle mort comme il y a tout juste quelques années le patois de la vallée de la Bruche, au sud-ouest de Strasbourg (on retrouve une bonne dizaine de ses mots dans notre vocabulaire créole réunionnais).

Armand GUNET
Auteur du Grand Lexique créole (épuisé)
 




1.Posté par jog le 16/03/2016 22:38

Il faut réfléchir un peu avant d'écrire n'importe quoi : "Le patois, c’est au maximum un département, un dialecte c’est deux départements, une langue régionale s’étend sur plusieurs départements (occitan, par ex.) et une langue est utilisée sur tout le territoire (France, Angleterre, Espagne etc.). "
Comment le créole réunionnais aurait-il pu se diffuser sur plus d'un département ? Le créole réunionnais n'est-il pas parlé sur tout le territoire (réunionnais) ?

2.Posté par kld le 16/03/2016 22:49

quand un "rayonnais" crache sur d'autres réunionnais, triste gunet.

3.Posté par Laleu le 17/03/2016 00:14 (depuis mobile)

Monsieur Gunet il a un diplôme de linguistique ? J'en doute en lisant ses auto defini tu

4.Posté par Laleu le 17/03/2016 00:18 (depuis mobile)

Je disais ce Monsieur Gunet ne m'a pas l'air d'un grand linguiste car vu ses définitions de ce qu'est une langue ou un patois!! Non cela ne se jauge pas avec une délimitation matérielle et géographique mais au vu de sa structure : grammaticale ....

5.Posté par omar le 17/03/2016 03:21

Si mi rest dann out logic creol la renion lai un patoi et sak moricien lai in lang

6.Posté par Gérard Jeanneau le 17/03/2016 09:24

RAPPEL :

Le bilinguisme créole-français est une richesse. Question aussi saugrenue que la première : tout bilinguisme est une richesse. Le simple bon sens partage cette idée.

On peut cependant refuser le terme bilinguisme pour le couple créole-français, comme il est logique de le faire pour le grec ionien et le grec attique : une telle parenté linguistique fait grincer des dents lorsqu'on ose parler de bilinguisme. En lettres classiques, le thème grec doit être traité en grec attique, mais pour la version on peut avoir à traduire l'un ou l'autre dialecte.Connaître le grec attque et le grec ionien ne fait pas de vous un bilingue !

7.Posté par Boa Bill le 17/03/2016 12:18

Franchement ! Il faut d'urgence le faire soigner !!!!

"...je n’entends quasiment plus les gamins parler entre eux en créole."



8.Posté par polo974 le 17/03/2016 12:46

""" La différence entre un patois et une langue est la même que celle entre un cyclomoteur et une motocyclette. """

En effet, c'est juste une différence artificielle...

9.Posté par madibastard le 17/03/2016 15:10

Pour voir le créole reconnu comme langue il faut lui retirer toute filiation avec le français, d'ou l'acharnement de nos cocos indépendantistes pour imposer ce charabia en k z w pour abuser les décideurs linguistes internationaux et les gauchistes péi.....merci M. Gunet pour cette piqûre de rappel , et laissons les diglosseurs dégoiser leurs inepties linguistiques !

10.Posté par Boa Bill le 17/03/2016 16:08

Désolé, j'ai oublié cette autre "tirade" du guide péï :

"D’autant plus que les petits Mahorais eux-mêmes parlent français entre eux lorsqu’ils jouent. Leurs parents leur ont d’ailleurs formellement interdit de s’exprimer en créole. "

Mais COMMENT peut-on dire cela de façon aussi péremptoire sans se sentir, ne serait-ce qu'un tout petit peu... ridicule ?

Et après le gars s'étonne que PERSONNE ne veuille plus le recevoir.... ou consentir à lui téléphoner, même par pitié !

11.Posté par mirigole le 17/03/2016 22:51

Boa Bill
Je partage votre point de vue; affirmer que les enfants ne s'expriment presque plus en créole et que les petits Mahorais ne parlent que français, c'est du délire! Dans quel monde vit ce monsieur? (même si je suis d'accord sur certains points qu'il soulève.)

12.Posté par Pro No Stick le 19/03/2016 12:47

Une langue est donc un patois parlée par de nombreuses personnes..un patois est une langue parlée par un peu moins de personnes...

Merci Armand..j ai enfin tout compris grâce à votre comparaison ..vous auriez dû être concessionnaire (en un seul mot) motocycle..

13.Posté par Ki c celui la le 19/03/2016 12:50

Ergoter n est pas disserter..
Être "père en ptoire" n'est pas avoir raison..

14.Posté par li le 20/03/2016 16:35

D un des mahorais qui ne parlent pas le reunionnais entre eux moi je trouve ça tout à fait normal
De deux des mahorais qui parlent français entre eux ...j dis na in afèr i tourn pa ron

Les jeunes de St Denis ne parlent plus créoles ?!? Oté! Ou sa ti vi ? Ou plutôt kel kalité moun vi cotoie ?

Si un jeune réunionnais habitant depuis toujours l île me dit qu il ne me comprend pas quand je parle réunionnais je lui dis moi non plus je ne te comprends pas. Et pour une touche parfaite mi entonne parfois lo waro . Aaa ti gobe zist lo zuit...aspèr mwin mèt' lo su ton soveu ..

15.Posté par lesseps le 21/03/2016 08:38

Armand GUNET
Auteur du Grand Lexique créole (épuisé) ... C'est Gunet qui est épuisé ?? ou l'éditeur qui s'est rendu compte de son erreur :)

16.Posté par A Ferdinand (post 15) le 21/03/2016 10:22

Ni l'un, ni l'autre !
C'est moi qui ai demandé à mon éditeur de ne pas faire une 3e édition de mon ouvrage.
Pour la simple raison que tout le petit monde politique à La Réunion s'en fout et s'en contrefout du créole réunionnais.
Aucune collectivité (ni la Drac, ni le CR ni le CD, ni aucune mairie n'a passé une commande de mon Grand Lexique, pourtant l'ouvrage le plus complet sur notre vocabulaire créole).
Vous comprendrez aisément, cher Ferdinand, que la sauvegarde du créole réunionnais, dorénavant, je m'en tape !
Armand GUNET

17.Posté par mirigole le 21/03/2016 11:05

Les deux mon capitaine!

18.Posté par Boa Bill le 23/05/2016 16:38

Elle est bonne celle-là ! Un best-seller négligé par tout le monde ! LOL.... encore un auteur de talent méprisé.... Triste monde ! Lol

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes