Social

Didier Robert veut un "front réunionnais" pour interpeller le Gouvernement

Mercredi 6 Septembre 2017 - 08:45

Suite aux discussions avec la délégation des acteurs syndicaux du BTP, le président de Région a publié un communiqué.


" Ce mardi 5 septembre 2017, Didier Robert, Sénateur, Président de la Région Réunion a rencontré l’intersyndicale des patrons et des salariés du BTP pour échanger sur la situation économique du secteur.

Une rencontre importante dans le contexte économique et social particulièrement difficile. Le Président de la Région a lancé un appel pour faire un véritable front Réunionnais des acteurs publics et privés pour interpeller rapidement le Gouvernement dans l'objectif d'obtenir le soutien au secteur d’activité économique essentiel au développement de notre île, dans le cadre du projet pour La Réunion.

Le Président de Région, en présence des conseillers régionaux Fabienne Couapel Sauret et Dominique Fournel, a reçu l’ensemble des acteurs du BTP lors d’un entretien dans le cadre de leurs revendications en lien avec la crise que connaît leur secteur, tant en termes de chiffres d’affaires qu’en termes d’emploi et d’avenir pour la filière.

Cet échange a permis au Président de rappeler l’importance d’une nécessaire cohérence entre l’ensemble des politiques publiques en faveur du développement économique et du soutien au secteur du BTP.

Les deux axes majeurs qui garantissent la relance de l’activité restent les travaux publics et le logement. L’occasion pour le Président de rappeler
 
  • La politique régionale en faveur de la commande publique et des grands chantiers;
  • Lancer un appel à la mobilisation de l'ensemble des acteurs publics et privés afin d'interpeller le Gouvernement sur le nécessaire soutien rapide à apporter à ce secteur, dans le cadre du projet pour La Réunion,
  • Proposer, dans les mois à venir, l’organisation d’une réunion avec l’ensemble des partenaires (Etat, bailleurs sociaux, établissements publics de coopération intercommunale...) pour la relance rapide d’un véritable plan logement afin de mettre en œuvre la rénovation et la réhabilitation des logements sociaux à La Réunion.
Le Président de Région appelle à l’union sacrée pour le BTP, l’activité et l’emploi
 
"Nous devons rassembler les élus et tous ceux qui veulent travailler pour le développement de La Réunion. Je veux faire en sorte qu'avec les acteurs du secteur privé nous puissions parler d'une même voix pour porter la politique de grands chantiers, le soutien des entreprises, l'accompagnement des entreprises fragiles aujourd'hui.

Dans cette démarche là et ce projet Réunionnais, je souhaite qu'il y ait un plus large consensus et je pense avoir été entendu ce matin, tout comme comme j'ai entendu avec beaucoup d'attention les difficultés essentielles des acteurs du BTP aujourd'hui.

S'il y a des décisions à prendre d'ici la fin de l'année, nous sommes prêts nous Région Réunion à continuer à nous mobiliser pour faire en sorte que le programme d'investissement et de modernisation que nous avons lancé serve utilement aux Réunionnais et aux entreprises locales"
Zinfos974
Lu 1939 fois



1.Posté par JF Pounoussamy le 06/09/2017 09:04

La région a engagé la quasi totalité de son budget dans la route du littoral qui n'a fait travailler que des grands groupe Métropolitain comme VINCI. Il lance la patate chaude au gouvernement alors qu'ils sont à l'origine de la baisse des commandes publiques du BTP...

2.Posté par David le 06/09/2017 09:36

Il faut que tous les élus réunionnais (quelque soit leurs bords politique) fassent front face au gouvernement

3.Posté par GIRONDIN le 06/09/2017 10:09

BRAVO DE RECONNAÎTRE VOTRE IMPUISSANCE !!!!!!

MALGRÉ


les 3/4 des communes
conseil départemental
région
CIREST
TCO
CIVIS
CASUD
CMA
CCIR
et une 20 boutik du même style..

3 députés

2 sénateurs


Fait pitié seulement !




4.Posté par Laurent le 06/09/2017 10:38

La région a contribué a aider les communes avec le plan d'aide aux communes qui a été mis en place depuis 2010, la continuité de ce plan continue avec la mandature de 2015.
Par contre le gouvernement ne suit pas et laisse les collectivités se débrouillées seules !!

5.Posté par SEVERIN le 06/09/2017 12:02 (depuis mobile)

@1/c l''offre et la demande vers les groupes Métropolitain.Comme/Bouygue/VinciB.T.P,les gros porcs d''actionnaires de droites/socialos en tirent les dividendes, ainsi le groupe Eiffage des communistes .Si une enquête a été diligenté c pas pour rien.MDR

6.Posté par JORI le 06/09/2017 12:44

4.Posté par Laurent le 06/09/2017 10:38
A chacun ses compétences, peut être!!.

7.Posté par Michel le 06/09/2017 14:40

L' "union sacrée"... derrière les patrons du BTP et leurs objectifs : sauvegarder leurs bénéfices, leurs exos de toutes sortes et leur droit à exploiter sans limite, mais pour cela ils peuvent compter sur Macron et ses ordonnances.
Et à la clé, aucun engagement du patronat à embaucher, pas même à préserver les emplois existants !
Alors que f... les syndicats de travailleurs à s'accoquiner avec les patrons ?

8.Posté par Kreol974 le 06/09/2017 15:58

Li na ka pren son bel front .... li la tire kilote devant Maurice , Seychelles , et Réyoné lé touzour perdan....alé pousse zoi dan la pente belèr Mr Robert !!!

9.Posté par GRATEL le 06/09/2017 17:08

Petit instant pub de la Région sur Zinfos974.

10.Posté par klod le 06/09/2017 19:13

assez fé ri .............................................. un "front réunionnais" quand la démagogie va cesser!!!!!!!!!!!!!!! .................

mi aime mon ti péi ( lord mercy me) ................ mais un "front" réunionnais de la part de didier la robert ???????????????????: ek son continuité territoriale pou bat karé annuel et son pop pour ceux que na largent ..................... , encore et encore , ce n'est pas une question de "pro droite" ou "pro gauche "....juste du bon sens .................. la plate d ela forme , assez fé ri ! c'est comme l'amendement "virapoullé" qui infantilise les réunionnais ....................

la droite endémique y fé ri ............... c'est factuel , toute de moune y koné ! ///////////////////////


la gauche endémique ('entre un PS 974 sans queue ni tete depuis 70 ans .......................... et un pcr "plus vergeusiste que gauchiste "...................... on s'y perd!)


assez menti les réunionnais ................: la droite y joue la démagogie des "biens contents d'eux endémiques " , la gauche (hormis me PS qui n'a aucun sens sur cette ile ) soit le PCR ... y jouent sur la misére sociale (30% de chomage depuis 70ans ;;;;;;;;;!) mais la su défende nout l'identité face , depuis 45 à 80 à l'assimilation debréiste ; BEN ! ?


dé jà enlève l'amendement virapoullé qui infantilise la RUN !

le virapoullé la servi "à crier" coupe pas nous

.à part ca ...................... lu fé ri !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!chakun y koné !

11.Posté par Sinpol le 06/09/2017 21:57

Moin mi di y fo fé un front pou rotire la zestion contrats aidés dan la main band' zélus clientélistes.

12.Posté par PATRICK CEVENNES le 06/09/2017 22:57

fukcd473
3.Posté par GIRONDIN le 06/09/2017 10:09
Mdr !
Il y a 1 monorail st-pierre/st-louis et un port de croisière par cabotage. Ça devrait permettre au BTP de se relever ! Pdr !

13.Posté par Pamphlétaire le 07/09/2017 01:59

Dans le "jeu" de Macron, demander bénévolement aux automobilistes 5 euros par mois pour la Région pour financer la NRL ou autres, versements à décompter du futur péage de la NRL. Si cela ne suffit pas, installation d'un péage sur la route de la Corniche...Les automobilistes sont devenus la première vache à lait de l'État derrière la TVA, n'est-ce-pas?

14.Posté par Pamphlétaire le 07/09/2017 01:59

Dans le "jeu" de Macron, demander bénévolement aux automobilistes 5 euros par mois pour la Région pour financer la NRL ou autres, versements à décompter du futur péage de la NRL. Si cela ne suffit pas, installation d'un péage sur la route de la Corniche...Les automobilistes sont devenus la première vache à lait de l'État derrière la TVA, n'est-ce-pas?

15.Posté par Jocelyne Fontaine le 07/09/2017 11:22

Je pense plutôt qu il faut un front réunionnais pour empêcher ces gouvernants de nous tourner en bourrique !
Quand il faut ecraser le peuple , DR sait se déplacer pour discuter avec le gouvernement et obtenir satisfaction mais maintenant c est nous qui devons faire front ?

Où sont les députés qui viennent d être élus pour écouter la voix du BTP ?

Qu 'à cela ne tienne DR va trouver de quoi bétonner avec les nouvelles mesures gouvernementales !
D 'autant que tous ces expropriants en puissance savent bien se servir des vices cachés des lois sur l'expropriation pour spolier les propriétaires ! Et quand les lois ne suffisent pas , ils créent leurs propres règles !
A quand LE FRONT CONTRE LA SPOLIATION FONCIERE ?

16.Posté par Pamphlétaire le 08/09/2017 01:41

Les deux axes majeurs qui garantissent la relance de l’activité restent les travaux publics et le logement. Et les vieux n'ont qu'à crever par manque de soins de cette manière moins d'emplois précaires pour s'occuper de nos aïeux qui ont trimé pour les abandonner...

Diminution des contrats aidés : la FHF dénonce la « double peine » pour les EHPAD publics

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >