Société

Didier Robert tend la main aux associations de Réunionnais en Métropole

Jeudi 23 Septembre 2010 - 12:30

Il régnait une atmosphère particulière hier soir dans le salon Félix Eboué du Secrétariat d'Etat à l'Outremer, à Paris, dans lequel Patrick Karam, le délégué interministériel à l'égalité des chances recevait les présidents d'associations réunionnaises de toute la France pour leur permettre de rencontrer Didier Robert, le nouveau président de Région, et Jacqueline Ferreyrol, la présidente de l'IRT.
Plusieurs personnes ont pris la parole pour manifester leur joie et leur fierté de sentir qu'enfin, on se préoccupait de leur sort et de ce qu'elles faisaient pour la promotion de notre île, elles qui avaient un peu le sentiment jusqu'à aujourd'hui d'être livrées à elles mêmes, de n'avoir aucun moyen et de ne pouvoir fonctionner que grâce à un total bénévolat.
Didier Robert leur a proposé de devenir les ambassadeurs de la Réunion en France. "Qui connait mieux la Réunion et peut mieux la "vendre" que des Réunionnais?" a-t-il lancé, avant de promettre un soutien financier et logistique de la Région aux différentes associations.


Une vue d'ensemble du salon Félix Eboué
Une vue d'ensemble du salon Félix Eboué
La rencontre hier soir entre Didier Robert et les responsables d'associations de Métropole répondait manifestement à un besoin. Il n'y avait qu'à voir la mine réjouie des personnes présentes, heureuses qu'enfin on "fasse un compte" avec elles, qu'on les écoute et qu'on se donne la peine de les rencontrer, pour s'en convaincre.

Patrick Karam a été le premier à prendre la parole pour souhaiter la bienvenue aux différentes personnes présentes, et pour rappeler son travail et ses résultats à la tête de la Délégation interministérielle à l'Egalité des chances. Il peut notamment s'enorgueillir d'avoir été un des principaux responsables de la baisse du prix des billets d'avion au moment des vacances scolaires, de tarifs préférentiels pour les familles endeuillées ou encore de la mise en place d'un véritable statut pour les étudiants ultramarins, afin de faciliter leur installation en Métropole.

Plusieurs personnalités bien connues à la Réunion
Plusieurs personnalités bien connues à la Réunion
Il a ensuite très vite cédé la parole à Didier Robert, venu expliquer à ces Réunionnais expatriés ce qu'il comptait faire à son poste de président de Région. Il a rappelé les trois axes de son action : une politique de grands chantiers (nouvelle route du Littoral, TransEcoExpress ou encore développement des aéroports de Gillot et Pierrefonds), l'accent mis sur les nouvelles technologies de la communication et les filières agro-alimentaires, et enfin le tourisme.

C'est sur ce dernier point que Didier Robert a particulièrement insisté, en mettant en avant le rôle que peuvent jouer les associations de Réunionnais en Métropole. "Le tourisme doit nous permettre de faire reculer le chômage", a t-il déclaré, avant d'annoncer la mise en place d'une nouvelle stratégie pour attirer plus de touristes à la Réunion au travers de l'augmentation des aides à la construction d'hôtels, d'une exploitation maximale du nouvel label de l'UNESCO et de la mise en place de combinés Maurice/Réunion.

Deux visages que connaissent bien les Réunionnais : Stéphane Bijoux et Sophie Gastrin
Deux visages que connaissent bien les Réunionnais : Stéphane Bijoux et Sophie Gastrin
Autre axe fort : la rénovation des locaux de la rue de la Béotie à Paris, "qui sont dans un état déplorable", avant de les vendre. Et la recherche de nouveaux locaux, plus grands et probablement mieux situés, de façon à créer un véritable "Espace Ile de la Réunion à Paris", avec probablement un restaurant qui se voudra une vitrine de notre île.

Enfin, Didier Robert souhaite engager une véritable tournée des régions de France, de façon à mieux faire connaitre la Réunion et de donner envie aux Métropolitains de venir plus nombreux nous rendre visite. Une première expérience a été tentée à Montélimar, qui a été une véritable réussite, et le président de la Région et Jacqueline Ferreyrol souhaitent en institutionnaliser le principe, notamment pendant l'année 2011 qui sera l'"Année des Outremers".

C'est là que Didier Robert a lancé à l'assemblée : "J'ai besoin de vous. Nous ne pourrons réussir que si les associations de Réunionnais en Métropole s'impliquent. Vous êtes les meilleurs ambassadeurs de la Réunion. Vous devez faire vivre l'esprit de la Réunion dans les cœurs".

Et pour aider les associations à jouer ce rôle, il leur a promis le soutien logistique et financier de la Région. Une promesse qui n'est pas tombée dans l'oreille d'un sourd et qui a manifestement ravi les personnes présentes, ravies qu'on les soutienne enfin et qu'on écoute ce qu'elles ont à dire.

Après la réunion, un cocktail était offert sur une péniche, au pied de la Tour Eiffel
Après la réunion, un cocktail était offert sur une péniche, au pied de la Tour Eiffel

L'ancien préfet de la Réunion, Pierre-Henry Maccioni, avait tenu à être présent
L'ancien préfet de la Réunion, Pierre-Henry Maccioni, avait tenu à être présent
Pierrot Dupuy
Lu 10350 fois



1.Posté par Larivière le 23/09/2010 14:44

ENFIN ! ne pas oublier toutes ces associations d'expatriés Réunionnais , comme l'a fait la mandature précédente ..BRAVO , M. Robert !! Enfin une vraie solidarité réunionnaise ..Nou lé pa plus , nou lé pa moin ..Nout'tout' y doit travaill' ensemb' : çak lé ici , çak lé là-bas ..Il reste plus qu'à faire baisser les prix des billets d'avion ..Bon courage , zot' tout' !

2.Posté par djune le 23/09/2010 15:38

Il a qu a s occupé des milliers de réunionnais qui se sentent expatriés chez eux avant d aller voir là bas!!!y a pas assez de probleme ici faut croire...

3.Posté par arrêtez de vous voiler la face le 23/09/2010 16:04

Mr Robert, c'est bien.
Mais svp, n'oubliez pas les associations de la réunion aussi.Merci...

4.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 23/09/2010 16:32

Ah encore un article sur le "roi ti bus robert".... et ça continu sur "zinfo" demain la suite des "zistoir" du ti robert...!!!

5.Posté par Va s'y le 23/09/2010 16:42

Robert emmène Pierrot dupuy avec lui dans ces déplacements pour couvrir l'évènement ou quoi?

6.Posté par le nain le 23/09/2010 16:55

si ou ve occupe de nous ici en metropole lé bien

mais s'il vous plait fais un manier pou baisse le prix l'avion quand n'a un mort dans la famille

la seule chose i reste a mwin mon yeux pou pleuré tro oki pou gagne paye le prix l'avion

7.Posté par foxi le 23/09/2010 17:33

Après la réunion, un cocktail était offert sur une péniche, au pied de la Tour Eiffel
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Et çà bouffe et çà bouffe aux frais des réunionnais (...)

8.Posté par henri le 23/09/2010 17:45

Un seul mot bravo .

9.Posté par Franco où est la comptabilité le 23/09/2010 18:50

FRANCO était-il du voyage?

10.Posté par saint-josephois de Paris le 23/09/2010 19:45

Pierrot Dupuy, on vous aime davantage quand vous prenez un petit peu plus de recul et que vous mettez en oeuvre votre sens critique. Votre article ressemble quand même bcp à un dossier de presse du chargé de com de la Région. J'espère que les samoussas étaient bons !

11.Posté par le reunionais d'abord le 23/09/2010 19:46

Nous saluons cette initiative.
C'est la 1ere fois qu'un Président de Region Reunion apporte son soutien de cette maniére à des réunionnais qui vivent et font bouger La REunion en métropole.
Pourtant Verges a été Président de Région plus de10 ans. Qu'est-ce qu'il a fait pour mettre en valeur l'action des Réunionnais de métropole? Apparement rien.
Par contre, il a avec ses proches beaucoup voyager sur une ligne réunionnaise.
Maintenant, Didier Robert, il faudra comme en métropole, encourager et aider les réunionnais qui montent leur entreprise à la REUNION.
Il faut aider les réunionnais ici aussi. Nous ne sommes pas plus mais nous ne sommes pas moins.


12.Posté par LE REUNIONNAIS TOUJOURS le 23/09/2010 20:35

pff, "le Réunionnais d'abord", tu travailles à la Région toi non?
Nous on a pas été invités, et on se vomit dans la bouche à voir tous ces festins avec nos impôts alors que nos parents lé mizèr au pays.

13.Posté par Laurent 974 le 23/09/2010 20:44

Un président de Région est censé participer au développement de son territoire.

Il faut aider les assos réunionnaises en Métropole, mais cela mérite-t-il coktails, jet set, people, etc???
Combien ce voyage a-t-il coûté?

A La Réunion la situation est catastrophique: des milliers de licenciements, explosion des chiffres du chômage, le BTP en crise, les entreprises font faillite à tour de bras, 52% des gens en dessous du seuil de pauvreté et didier Robert... aide les assos réunionnaises en métropole!!!!! Ca vous arrive d'avoir un peu de bon sens Mr Robert? Qu'allez vous faire pour ces centaines de milliers de Réunionnais qui vivent indécemment avec la pauvreté qui augmente de façon intolérable après avoir foutu en l'air le projet de tram train, le seul projet qui pouvait relancer l'économie réunionnaise et répondre au spectre du million d'habitants sur notre territoire exigu? 2000 bus? Non, il faut arrêter, de qui se moque-t-on??

14.Posté par pierrick le 23/09/2010 20:51

C 'est quand même incroyable...
On a la region de france ou il ya le plus de chomage, ou la perte d'emploi connait une progression fulgurante, ou on a un malaise grandissant, dans tous les secteurs et les couches sociales au point de voir des patrons defiler avec des ouvriers et syndicats...il y a milles choses a faire...relancer la commande publique, repondre aux demandes des reunionnais.....
Mais le président de la region , lui, choisit le jour des manifestations d'exasperation et de désespoir pour faire la fete à paris, avec des peoples, autour de petits fours et de champs, promets mont et merveilles à 10000km ...de là où on voudrait le voir se mettre à l'ecoute et répondre a nos problèmes!
Asé bat karé! asé gaspi nout larzan!

15.Posté par Bichikpéi le 23/09/2010 20:53

SUper Didier, tu mises là où d'autres ont échoués !
Dieu sait combien les réunionnais de métropole peuvent se sentir seuls et délaissés de leurs décideurs locaux souvent !!!
Juste un mot, merci

16.Posté par Chantale le 23/09/2010 20:56

"un cocktail était donné sur une péniche au pied de la tour eiffel"....
On croyait élire un homme proche du peuple et on a un sarkoboy bling bling pire que son modèle!!!

Pendant ce temps là..nous on crève la faim!
Plus jamais ça, plus jamais!!! Qu'il profite durant ces 4 ans! Il a pas fallu 6 mois pour constater les dégats et voir sa vraie personnalité! Lamentable! scandaleux!

17.Posté par bling bling comme l'autre le 23/09/2010 21:07

Didier Robert fait du bling bling comme son modéle Sarko !

Beurkkkkk

Combien ça coûte ?

18.Posté par Bouche à bouche le 23/09/2010 21:13

Le président de la region qui fait du tourisme sa première priorité compte sur deux élements principaux pour voir la fréquentation de l'ile augmenter:
- le classement unesco de l'ile
- le bouche à oreille des reunionnais à paris
C en soi un incroyable constat d'échec!
Sa tentative de séduire l'ile maurice pour un combiné maurice reunion s'est soldé par une campagne de pub international de Maurice. A la réunion rien! Et par un contrat avec air france sur le vol reunion maurice promettant plus de touristes reunionnais ..à maurice! en sens inverse....rien! résultat de didier robert : un enfumage dans les largeurs de la réunion. Maurice - reunion : 2 à 0! et c'est pas fini...

Sa tentative de séduction des francais de france par des cocktails à 100000 euros a montelimar : imaginez 100000 euros par le nombre de region francaise....résultats....les finances de la reunion ( nos IMPOTS!!!) dilapidés et les français plus nombreux ...à maurice...résultats prévisibles : 2 millions d'euros dépensés en pure perte! Maurice : 3 , réunion: 0...

C'est vraiment de l'amateurisme!

Alors c'est sur...il aura beau appeller à l'aide les reunionnais de paris...c'est plus du bouche à oreille dont à le tourisme réunionnais a besoin...c'est du bouche à bouche!!

19.Posté par victore la KOur le 23/09/2010 21:22

Les associations de réunionnais à Paris...warf MDR!!!!

Regardez la foto des réunionnais présent salon félix boué au ministère....que des blancs propres sur eux...pas un seul noir....(enfin si j'en vois trois dernier rang, je crois....)...de qui se moque t'on?
De quel réunion on parle? de quel réunionnais on parle? quel message on veut nous faire passer là?
J'en reviens pas qu'un tel scandale passe comme si de rien n'était...on est revenu au pire temps des années 60!

20.Posté par Un p'tit créole le 23/09/2010 21:27

Ou fait rien, créole y critique, ou fait quelque chose créole y critique. Té arrête un peu dont.

Moi je dis Bravo M ROBERT.

21.Posté par victore la KOur le 23/09/2010 21:48

Oté c pas qu'on critique pour critiquer mais oté...il y a des limites à la patience!
Kan il fo faire quelque chose (pour le btp, pour le chomage, la crise, les prix en hausse, etc...) il fait rien....
et kan il fait ..;c'est loin, très loin et c'est faire du toc qui nous pompe nos impots ! Bon sang on l'a pas élu pour aller bat karé et faire le beau à paris et se la jouer parismatch sur la seine!
On a été patient...on l'a laisse s'installer..ok...mais là ça suffit! En 6 mois on est dans la pire situation qu'on a jamais été...et il va faire son neuneu sous la tour eiffel? C'est un cauchemar là ou quoi?

22.Posté par presqu'ile le 23/09/2010 22:21

Il ya quelques chose quand meme qui m'interpelle dans ce que je lis.
Les internautes ont souligné le quasi mépris qui consiste à aller à paris dans un opération de communication dents blanche alors même que la reunion est dans une des pires situation morale, sociale et financière qu'elle est connu et les réunionnais véritablement au bord de la précarisation généralisée..
Mais audelà de cela...je trouve hallucinant que à paris Didier robert flatte les asso de réunionnais sous l'aile protectrice du ministère et que à al réunion il mets en place nombre de réseaux afin de faciliter les parisiens et les francais de france..
c'est quand meme un remarquable fait!

23.Posté par dufond dupuy le 23/09/2010 22:23

Ca ressemble beaucoup à de la propagande d'en face. meme odeur meme gout que le témoignage de tonton Paul. Frequente le chien y gagne le puce et en plus y ramasse menteur...

Peut etre un jour une article sur ce qui s'apparente au gachis du siecle : la route du littoral en mer... A moins que comme la région à acheté des pages de pub sur Zinfos, on nous prive d'infos non propagantiste.


24.Posté par cris le 23/09/2010 22:33

Les Alliances sont de sortie !! zot y croit lété mieux quand Ti-Pierre y prenait l'avion avec toute la band' la Région ( voir les cocktails à la Villette avec tous les artistes qui soutenaient la MCUR ) ...Ouf , enfin du neuf ! et Tous les Réunionnais invités ! et pas en catimini , siouplaît ! Merci du changement , D Robert !

25.Posté par nicolas de launay de la perriere le 23/09/2010 22:53

ah ben merde, j'ai loupé cette petite sauterie avec les apparatchiks du roi robert... l'ambiance aurait été toute autre si j'avais été là..

26.Posté par nicolas de launay de la perriere le 23/09/2010 22:54

au fait, qui paie la note ...? la Région, l'IRT...? voilà de quoi intéresser zinfos974..ou témoignages !

27.Posté par nicolas de launay de la perriere le 23/09/2010 22:54

ah zut, mal lu, c'est karam qui rince !

28.Posté par Gil Xavier le 23/09/2010 23:06

Bonjour,
Je ne pense pas que la très grande majorité des Réunionnais établis en métropole - certains depuis plus de 50 ans - se sentent vraiment concernés par cette actualité. Cordialement.

29.Posté par foxi le 23/09/2010 23:08

deuxième post de censuré. Manifestement il faut taire certaines critiques. Je répète quel besoin de louer une péniche alors que les personnes étaient invités au secrétariat d'état de l"outre-mer où le coktail pouvait s'y tenir ? C'est de l'argent gaspillé....pour ien étant donné que les personnes invitées n'ont aucun pouvoir de décision pour l'avenir de la Reunion...

Que rapportent à la Reunion, la présence de Maccioni, Folin, Gastrin, Bijoux etc ? Quelles retombées pour notre île de cette affaire de coktail avec des personnes qui n'ont aucun rôle pour le développement de la Reunion ( financier, touristique etc...)? Il fallait inviter les décideurs venus au salon top résa, là la Reunion aurait tiré bénéfice. Un investissement cela doit rapporter.

30.Posté par le nain le 23/09/2010 23:47

ne pas oublier si il aide les associations en metropole plus facile pour lui on est en sarkozy ici plus pres du gourou umpet

31.Posté par degouté le 24/09/2010 06:07

AHHHHHHHHHHHHHHHH DE LAUNAY.

32.Posté par Maurice i fé hont a nou! le 24/09/2010 06:43

Foxi post 29 a parfaitement raison!
Ce qu'il ya de regrettable et de scandaleux en cette sauterie bling bling et m'as-tu-vu est que l'ile maurice, elle, sur sa reception au salon top résa, a su convier les décideurs, les industriels! L'ile fait avancer ses dossiers et ses interets quand nous on utilise l'argent public pour faire un truc superficiel qui n'aura aucune retombée économique pour notre île ou pour les réunionnais. Le pire est que Didier robert et farreyrol de l'irt étaient aussi à la reception Mauricienne!
On a vraiment l'impression que La réunion est devenue le petit faire valoir de l'ile soeur. Comment des dirigeants soit disant de premiers rangs peuvent ainsi se vautrer dans le ridicule et l'inefficacité superficielle?

33.Posté par Quand les réunionnais ne sont qu'une marche le 24/09/2010 06:54

Les ambitions démesurées de Robert, déjà membre de l'état major de l'Ump paris, l'amènent à rêver d'un ministère. Je peux le comprendre. Mais qu'ils n'utilise pas les réunionnais ainsi pour se faire voir! C'est humiliant et méprisable! Il y a rien de pire qu'un homme politique qui fait passer ses ambitions personnelles avant les interets de ceux qui l'ont élu. Que l'on ne s'étonne plus de son absentéisme à la région et de l'inqualifiable immobilisme que notre île est contrainte de subir sous sa tutelle...

34.Posté par foxi le 24/09/2010 13:36

32.Posté par Maurice i fé hont a nou!
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Je vous approuve. Je me rappelle, qu'un jour intrigué par les moult venues à la Reunion, d'opérateurs mauriciens, je leur ai posé la question de ce besoin d'effectuer autant d'études sur la Reunion. La réponse de tous a été celle-ci: "Monsieur, on a que des plages. Maurice n'a pas vos montagnes. Et bien vos montagnes nous on va les vendre en mettant en place des séjours combinés depuis l'Europe mais bien sur, la Reunion sera destination secondaire. Tout sera payé à Maurice".

Je répète je ne comprends pas cette réception à la Jonnhy Halliday. Quand on loue une péniche, c'est pour frapper un grand coup et épater POUR AVOIR DES RETOMBEES. Cà sert à quoi d'investir dans un coktail entre copains/créoles/autorités franco/françaises? Juste à faire couler de la mousse.... qui est fort chère. Les décideurs, ils faut aller les démarcher, les inviter et c'est ce qu'à fait Gaëtan duval. MAIS, MAIS, D'ABORD, il faut changer la mentalité de l'accueil, faire de la Reunion une île propre. Nous ne cessons de dire qu'avant d'être français, nous sommes créoles. Nous clamons, attention nous avons nos spécificités. Cela sous-tend que l'on veut donner une image différente ( culture, mode de vie) de ce que sont les français de métropole. Eh bien, à partir de ce simple constat, mettons en avant ces atouts: le zoreil ne vient pas à la Reunion, pour se retrouver dans "un climat" de sous préfecture comme Hyères. Il se déplace pour connaître autre chose. Le travail sera long et il commence déjà depuis l'aéroport. Par exemple, tant que les loueurs de voitures se comporteront comme des filiales des grosse boites européennes, cela sera négatif. Ces boites ont en effet imposé leur mode de travail et l'on se retrouve formaté, dupliqué. Qu'est-ce qui reste du charme de cette Reunion qui plaisait tant aux zoreils des années 60. Nous n'avons quasi plus d'âme. On veut être européen, mais la politique du chacun pour soi affecte le climat ambiant et le touriste le ressent. Il y a toute une mentalité à retrouver et les décideurs doivent écouter ceux qui ont la bonne volonté de bien faire.

35.Posté par foxi le 24/09/2010 13:43

33.Posté par Quand les réunionnais ne sont qu'une marche
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

C'est ma posture sur ce site. Tous des voleurs d'espoir. Ils ne veulent qu'une chose: gravir, gravir les marches du pouvoir pour satisfaire leurs ambitions et un égo qui se démesure au fil de l'ascension..
Et je répète, que le pire est leur irresponsabilité. Vous et moi devons répondre de tout, eux de rien....On passe d'un mandat à l'autre, d'une présidence ( Cinor) à l'autre, on abuse des promesses, on use l'électeur, on épuise les finances mais on n'y fait carrière sans prendre de retraite tant la profession n'est exténuante. Que l'on fasse un véritable état de patrimoine, entre un citoyen lambda et n'importe lequel des politiques et le résultat sera criard de vérité. La politique rend riche.....

36.Posté par Et il va bosser quand Robert ? le 24/09/2010 15:12

On commence à connaître Didier Robert tout est dans l'apparat, c'est à dire que du vent et le fond est vide.

Vide de sens souvent ses discours sans queue ni tête bref, pour un président on aurait pu élire quelqu'un de compétent. Il y en a à droite !

37.Posté par Foxi le 24/09/2010 16:42

Post 24
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ni de gauche, ni de droite, mais pour le parti du bon sens. J'ai voté contre vergés et Didier ROBERT a été élu par dépit. Il faut donc qu'il soit reconnaissant envers le peuple et mettre en place des projets susceptibles d'éméliorer notre vie de tous les jours. C'est cela que l'on attend de lui et pas des effets de manche. Il est vrai qu'il faut encore attendre de voir les effets de sa politique mais ses premiers pas sèment le doute. Je constate qu'il adopte la même attitude qu'au Tampon: promesses, absence du terrain. Pas plus tard que hier, un proche, habitant au Tampon me narrait l'avoir vu quatre fois à la Mairie, pour des projets. Réponse : oui, oui et ensuite il vous évite, il biaise, gagne du temps et plus après fait semblant de ne pas vous voir. C'est le sentiment général qu'il a laissé au Tampon.

38.Posté par Feroz le 24/09/2010 17:25

M foxi assez d'accord sur ces constats assez déprimants.
Mais selon vous y a-t-il qq chose à faire pour redresser la barre ?

39.Posté par Franco où est la comptabilité? le 24/09/2010 18:04

Post 37 a écrit : Je constate qu'il adopte la même attitude qu'au Tampon: promesses, absence du terrain.

Tu n'avais qu'à pas voter pour lui. Démerde toi asteur.

40.Posté par nicolas de launay de la perriere le 25/09/2010 12:00

édito de GGL sur témoignages..


Six mois ont passé depuis le 21 mars, date à laquelle l’élection triangulaire a fait basculer la Région Réunion dans l’escarcelle du parti de Nicolas Sarkozy. En termes de réalisations, le bilan de l’équipe entrante est proprement inexistant. Ou peut-être faudrait-il écrire “salement”, car si elle n’a rien fait, la majorité a fait beaucoup d’efforts pour casser le travail de ses prédécesseurs. Exit le tram-train et ses milliers d’emplois, à la poubelle la MCUR, ses programmes scolaires, ses collections, ses enquêtes de mémoire... A la place, néant. Zèf. Zéro calebasse la fumée grand bois. 

Pourtant, on ne peut reprocher à la nouvelle majorité d’être statique : les conseillers régionaux UMP ne tiennent littéralement pas en place, et si le kilomètre aérien constituait la mesure de l’efficacité publique, la pyramide inversée se placerait sans doute au premier rang national pour ses performances. 

L’exemple vient d’en haut : il y a deux jours, le blogueur Pierrot Dupuy nous servait les photographies d’une nouvelle gloutonnerie organisée par la Région, cette fois-ci sur les bords de Seine. Inévitable maître de cérémonie, Didier Robert, dont on ne compte plus les déplacements depuis son élection. Qui a payé le billet de M. Dupuy ? Qui a régalé ? Mystères. La com’ régionale avait pris soin d’annoncer que Patrick Karam offrait la tournée. Il semble pourtant que c’est bien l’IRT qui a réglé la facture — salée —, information confirmée par le “JIR” d’hier. 
Un détail, sans doute, pour M. Robert, reparti… en Suisse, où l’on sait être tolérant sur le chapitre des dépenses et des recettes. 
Cette promenade alpestre s’ajoute à une série de voyages où les nécessités du travail ont su laisser place au plaisir et à l’agrément. Détente et relaxation aux Canaries en marge d’une rencontre internationale, bronzette à l’île Maurice il y a peu, en compagnie de gardes du corps et d’une fraîche recrue de l’IRT, histoire de préparer la rentrée sociale les pieds dans l’eau. Lorsque la Région voyage, elle fait comme la croisière : elle s’amuse.

Pour ce qui est de “bat’ carré”, les élèves font concurrence au maître : ainsi, Jean-François Sita a passé près de trois semaines en Australie, pour y organiser un festival de musique. La négociation n’a pas dû lui coûter trop de temps, puisque, d’emblée, la Région a annoncé qu’elle paierait tout. Un usage généreux de l’argent public, qui aura permis sans doute à M. Sita de prendre quelques vacances sous le soleil de l’île-continent… à l’image d’autres aventuriers du Conseil régional, partis “bat’ carré” au Brésil en compagnie de Daniel Gonthier, qui a paraît-il mené au sommet de l’UNESCO la délégation la plus nombreuse du monde.
Pas égoïstes pour un sou, nos grands voyageurs sont toujours prêts à emmener famille et amis : telle Jacqueline Farreyrol, qui insiste pour faire voyager en première classe sa nièce, qu’elle vient de faire embaucher à l’IRT. Devant de tels états de service, il faut donc rendre justice à la Direction régionale : parvenue au huitième de son mandat, son bilan n’est pas léger : il est aérien.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >