MENU ZINFOS
Communiqué

Didier Robert rencontre François Hollande et Manuel Valls


Dans un communiqué, la Région rend compte de la rencontre aujourd'hui entre Didier Robert et François Hollande et Manuel Valls.

- Publié le Mardi 2 Février 2016 à 14:08

Didier ROBERT, Sénateur Président de la Région Réunion, rencontre le Président de la République et le Premier ministre pour défendre les moyens au service de la baisse des charges, l'apprentissage, la mobilité et la continuité territoriale

Le Président Didier ROBERT rencontrera aujourd’hui à Paris le Premier Ministre, Manuel VALLS, et le Président de la République, François HOLLANDE. À cette occasion, le Président Didier ROBERT évoquera plusieurs sujets d'importance pour La Réunion.

Il abordera en premier lieu la question de l’expérimentation ou celle plus précisément des moyens pour permettre une baisse importante des charges sociales pour les petites et les très petites entreprises (TPE) réunionnaises et ainsi répondre à l’urgence d’un développement économique qui puisse s'adosser à un nouveau modèle, vecteur de dignité et de fierté. Un changement de modèle qui permette de passer de l’emploi aidé à un emploi plus stable en lien avec la réalité économique.

C’est tout l'objet de la révolution fiscale et sociale que Didier ROBERT défend avec les élus de la majorité car c’est la seule solution pour permettre de créer de l’emploi durable et de l’activité à La Réunion.

Le deuxième sujet abordé sera celui de l’apprentissage. La Région Réunion a fait de l’apprentissage une priorité et accompagne depuis 2010 près de 5000 apprentis chaque année. Les régions dans leur ensemble ont fait des efforts depuis 2012 pour renforcer et venir compenser les désengagements successifs de l’Etat dans ce domaine. Le Président de Région considère que cette voix est une voix d’excellence et une clé de réussite, et que pour cette raison l’accompagnement du Gouvernement ne peut se limiter à des engagements sur le papier et à des effets d’annonce. À ce jour pourtant, et malgré les déclarations récentes du Président de la République sur la nécessité d'améliorer l'apprentissage, aucune garantie concrète d'un meilleur accompagnement n'a été donnée.

Didier ROBERT considère qu'une véritable réforme du système, intégrant des mesures spécifiques pour La Réunion, est aujourd'hui nécessaire. Ces mesures devront permettre de lever les freins législatifs et réglementaires, tandis que d'autres obstacles d'ordre fiscal ou financier devront trouver des modalités de résolution dans le cadre de la nouvelle loi de finances. Les moyens dédiés aux Régions, chargées du financement des CFA, devront être renforcés afin d'accompagner l'ambition affichée.

Autre sujet abordé par le Président de la Région - la mobilité des jeunes des filières sanitaires et sociales. En effet, de grosses inquiétudes pèsent sur ce dossier suivi par les services de l’État via LADOM. A ce jour, les services de la Région reçoivent des jeunes qui restent sans réponse de la part de LADOM quant aux aides auxquelles ils peuvent prétendre dans le cadre du Passeport Mobilité formation professionnelle, qui doit normalement financer billet d'avion, prime d'installation et rémunération. La réponse sur le maintien de l’intervention de LADOM revêt un caractère urgent dans la mesure où les jeunes sont dans l'obligation de préciser leur choix d'études supérieures sur le portail Post Bac, au plus tard le 20 mars prochain.

Didier Robert entend donc interpeller ce matin le Premier Ministre et ce midi le Président François Hollande sur le rôle que devra jouer LADOM dans les prochaines semaines car ce dossier concerne des centaines de jeunes réunionnais qui s’engagent dans un parcours de formation / filières sanitaires et sociales et parce qu'il représente aussi un enjeu du développement économique de La Réunion.

Didier ROBERT rappellera également au Président de la République et au Premier ministre, en ce qui concerne le dossier de la continuité territoriale cette fois, que la Région a répondu au désengagement brutal de l’État fin 2014 en mettant en place, dès février 2015, un dispositif régional. A ce jour, plus de 100 000 bons de continuité ont été délivrés dans le cadre de ce dispositif pour permettre aux Réunionnais de se rendre en métropole.

Cependant, il reste impératif que l'Etat assume ses responsabilités sur le dossier de la continuité territoriale, un dossier qui relève de sa compétence première. Pouvoir se déplacer librement sur le territoire national est un droit pour chaque citoyen français et donc pour chaque citoyen réunionnais. Un droit que Didier Robert continuera de s'attacher à défendre auprès du gouvernement et du Chef de l'Etat, pour des moyens qui permettent d'assurer la continuité territoriale dans les deux sens.
 




1.Posté par georges le 02/02/2016 14:51

Le President de Région ne tarde pas à appliquer ses engagements et c'est avec une grande fierté que nous constatons a nouveau que Didier Robert se bat pour les Réunionnais

2.Posté par PAul le 02/02/2016 14:53

L'Etat doit faire face à ses responsabilités en ce qui concerne la continuité territoriale ! Didier Robert est un homme de valeur qui prend les problèmes des entreprises au serieux, il s'est engager envers nos entreprises et il est déjà à la tache , Bravo ! Affirmez notre presence en France !

3.Posté par rose le 02/02/2016 14:54

C'est quand meme essez lamentable que LADOm et le gouvernement puissent nous prendre autant pour des imbéciles

4.Posté par GIRONDIN le 02/02/2016 14:58 (depuis mobile)

Bat la langue...

LA VÉRITÉ SI JE MENS:
"Le Premier ministre réunit ce mardi matin les présidents de région pour discuter de la mise en oeuvre du plan emploi du gouvernement, avant un rendez-vous des nouveaux élus à l’Elysée."
Les 18 présidents.

5.Posté par jacky le 02/02/2016 15:01

voilà un bon président qui prends les devant, pour les jeunes tant de problèmes l' an précédent, il faut juste que ce gouvernement PS l' écoute.

6.Posté par mona le 02/02/2016 15:08

valls et hollande doivent écouter les doléances, on nous supprimé trop de choses depuis qu' ils sont à la tête.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes